dr ghaddar yehia h pital bmc dr ghaddar jamal beyrouth liban n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Dr Ghaddar Yehia H ô pital BMC PowerPoint Presentation
Download Presentation
Dr Ghaddar Yehia H ô pital BMC

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 34

Dr Ghaddar Yehia H ô pital BMC - PowerPoint PPT Presentation


  • 138 Views
  • Uploaded on

Hypertrophie bénigne de la prostate Prise en charge dans les pays en voie de développement : études des pratiques , impact sur la santé masculine . Dr Ghaddar Yehia H ô pital BMC Dr Ghaddar Jamal ( Beyrouth-Liban ). Introduction.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Dr Ghaddar Yehia H ô pital BMC' - kareem-owens


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
dr ghaddar yehia h pital bmc dr ghaddar jamal beyrouth liban

Hypertrophie bénigne de la prostatePrise en charge dans les pays en voie de développement :études des pratiques, impact sur la santé masculine 

Dr Ghaddar YehiaHôpital BMC

Dr Ghaddar Jamal (Beyrouth-Liban)

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

introduction
Introduction
  • L’expression « pays en voie de développement »rassemble des pays très hétéroclitesen matière de croissance économique, de justice sociale et de développement durable

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

d eux classifications
Deux classifications
  • Banque mondiale qui classifie les pays par le PNB/habitant
  • UNDP qui exprime le développementpar l’Indice de Développement Humain (l’IDH)

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

l indice de d veloppement humain
l’Indice de Développement Humain

obtenu en calculant et mesurant une multitude de critères variés et complexes, incluant, productivité, durabilité, développement et justice sociale.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide5

Pour notre étude, nous avons donc adopté la définition de l’UNDP, qui est plus raisonnée et moins limitée.

  • Nous avons exclules pays occidentaux et les pays d’Amérique latine en voie de développement, vu que le thèmesera abordé ultérieurement par nos confrères.
  • Nous discuterons donc exclusivement des PEDd’Afriqueet d’Asie.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide6

Il est important encore une fois de comprendreque cette classification rassemble dans un mêmegroupe des pays totalement opposés au niveauinfrastructure, richesse, et équité.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

a titre d exemple
A titre d’exemple 
  • L’espérance de vie des hommesd’un pays comme la Malaisieest de 71 ans alors qu’elle est de 50dans un pays comme le Mali.
  • l’HBPétant intimement liée à l’âgedu patient, l’incidence et la prévalencede l’HBP dans les PED ayant une faibleespérance de vie et pas de réel moyende dépistage devraient être largementinférieures aux références mondiales.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide8

Dans un avenir proche nous diviseronscette liste de pays de manière à minimiser les contrastes en créant des sous groupesplus homogènes pour donner plus de sensaux informations recueillies.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide9

Le manque de publications et d’études épidémiologiques concernant l' HBPdans la majorité des PED nous a incité à mettre en place un questionnaireque nous avons envoyé à :

-des urologues, sociétés d’urologie,Hôpitauxuniversitaires, ministères de santé, dans plus de 70 pays

- des associations médicales comme IVU-med

(Volontaires Urologues Internationaux).

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide10

Certains pays disposent d’un effectif de médecins tellement limité, qu’il n’existe même pas de société d’urologie, et même très peu d’urologues en activité.

  • La densité de médecins (toutes spécialités confondues)pour 1000 habitants est de 0.08 dans un pays commel’Angola(équivalent d’1 médecin pour 12.500 habitants !), qui malgré un PNB qui dépasse de loin celui de certains états membres de l’union européenne, possède des infrastructures médicales minimes.
  • Imaginez donc lasituation médicale dans des pays moins fortunés que l’Angola.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

m thodes
Méthodes
  • D'une part, nous avons élaboré un Questionnaire permettant une étude descriptive et d’observation des pratiques des urologues exerçant dans les pays en voie de développement durant les 5 dernières années.
  • d'autre part ,une revue systématique de la littérature scientifique a été réalisée à partir de la base de données PubMed ,etc...La recherche a été effectuée entre 2000 et 2012. Les publications concernant les PED sont peu nombreuses en regard de celles des pays développés.Ces publications ont été analysées en détail .

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide12

Le Questionnaire et les références les plus informativesont été retenus pour servir de base à notre communication.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

le questionnaire
Le Questionnaire
  • A ce jour nous avons recueilli des réponses,qui représentent l’équivalent de 46.787 patients souffrant d’HBP.Ces réponses proviennent d’urologues d’Algérie,du Bangladesh, de Chine, de Gaza(Palestine), d’Inde, d’Iran, d’Iraq, du Liban,de Malaisie, du Myanmar (Birmanie), d’Arabie Saoudite, et du Pakistan.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide14

Le questionnaire est composé de 5 parties :-L’interrogatoire -Le diagnostic-Les complications dues à l’HBP-Le traitement-Le coût moyen

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

l interrogatoire
L’interrogatoire

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide17

Le diagnostic

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

les complications dues au hbp
Les complications dues au HBP

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

le traitement
Le traitement

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide22

Coût et préférences

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

conclusion
Conclusion

Confirme la corrélation :

  • de l'I-PSS avec l'âge
  • des résultats de l'I-PSS et ceux du score de gêne
  • volume prostatique et l'âge

Le traitement médical de choix reste-les alpha bloquants à 50% -association alpha bloquants+i nhde 5 alpha réductase à 25%

-association alpha bloquant + phytotherapie 10%

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide24

Traitement chirurgical (27% )

  • La RTUP reste le traitement de choix (53%)
  • L'Adenomectomie à ciel ouvert est d'usage courant (23%) surtout dans les pays à petit IDH
  • Elle commence a être concurrencée par de nouvelles techniques (RTUP bipolaire et laser)
  • Le coût moyen de traitement chirurgical est de 1100 euros

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

revue de la litt rature
Revue de la Littérature
  • Certains PED d’Afrique subsahariennemanquent cruellement d’urologues
  • Ghana: 1 urologue pour 2.5 millions d’habitantsNigeria:1 urologue pour 3.8 millions d’habitants
  • L’HBP est souvent prise en charge par des chirurgiens généralistes ou des médecins généralistes qui n’ont parfois aucune formation chirurgicale réelle.
  • La perception qu'ont les patients de la haute morbidité post-op et de la mortalité associée à l’ adénomectomie en Afrique subsaharienne fait que plus de 70% se présentent avec une sonde urinaire . (Contre 24% aux USA)

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide26

Résultats dans les centres sans urologue, au Nigeria, Congo et Kenya

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

r sultats d urologues d ethiopie mali et nigeria
Résultats d’urologues d’Ethiopie, Mali, et Nigeria

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

conclusions
Conclusions
  • La majorité des pays en voie de développement de l’Afrique Sub-saharienne manque de moyen, d’infrastructure et d’urologues pour traiter l’ HBP.
  • Dans ces pays, L’adénomectomiereste la technique de choix.

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

slide29

L'HBP représente de 9à24%des consultations en urologie.Cetteincidence est en corrélation directe avec l'espérance de vie:

- elle est de 9 à 10% dans les pays de l’Afrique subsaharienne - elle est de 15 à 24% en Asie

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

taux de mortalit due l hbp pour 100 000 habitants
TAUX DE MORTALITÉ due à L'HBPpour 100.000 habitants
  • très faible car il est en corrélation directe avec l'espérance de vie

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

perspective
PERSPECTIVE
  • Ce travail n’est pas exhaustif car nous continuons à recevoir des réponses au questionnaire avec lesquelles nous allons compléter cette étude qui sera publiée ulterieurement .

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

r f rences
Références
  • Transurethral resection of the prostate (TURP)--in the treatment of benign prostatic hypertrophy (BPH) in Mekelle, Ethiopia. Alemu MH. Ethiop Med J. 2009 Jan;47(1):65-9.
  • Etude rétrospective des activités du service d’urologie du CHU Gabriel Touré 2000 -2006 Bamako-Mali. SinayogoBassidi, Mariko Amadou, ZanafonOuattara.
  • East Afr Med J. 2002 Feb;79(2):65-7.Suprapubictransvesical prostatectomy in a rural Kenyan hospital. Hill AG, Njoroge P. Africa Inland Church, Kijabe Hospital, Kenya.
  • BJU Int. 2000 Jun;85(9):1074-7.Benign prostatic hyperplasia and prostate carcinoma in native Africans.Dawam D, Rafindadi AH, KalayiGD.Departments of Surgery and Pathology, Ahmadu Bello University Teaching Hospital, Zaria, Nigeria.
  • Transurethral resection of the prostate in Northern Nigeria, problems and prospect, SU Alhasan, SA Aji, AZ Mohammed and S Malami
  • Apport de l’echographie dans l’indication du traitement chirurgical de l’adenome, Siaka Diallo, faculté de médecine de Bamako.service d’urologie de l’Hôpital National.
  • East and Central African Journal of Surgery, Vol. 12, No. 2, November/December 2006, pp. 53-58, Suprapubic Prostatectomy with and without Continuous Bladder Irrigation in a Community with Limited Resources. P.M. Nthumba, P.A. Bird Department of Surgery, AIC Kijabe Hospital, P.O. Box 20 Kijabe 00220, Kenya. 
  • Urology. 2009 Jul;74(1):137-41. Epub 2009 May 9.Urethral catheter traction reduces bleeding compared with suturing of prostatic vesical junction during suprapubic prostatectomy: a randomized clinical trial study.Shirazi M, Ghaffari S, Hassanpour A, Salehipoor M, AfrasiabiMA.Department of Surgery, Division of Urology, Shiraz University of Medical Sciences, Faghihi Hospital, Shiraz, Iran.
  • J Pak Med Assoc. 2011 Jul;61(7):628-31.Monopolar transurethral resection of the big prostate, experience at Prince Hussein Bin Abdullah Urology Center.Al-Hammouri F, Abu-QamarA.Prince Hussein Bin Abdullah Urology Center, King Hussein Medical Center, Amman, Jordan.
  • DjaladatH, Mehrsai A, Saraji A, Moosavi S, Djaladat Y, Pourmand G. Suprapubic prostatectomy with a novel catheter. J Urol. 2006Urology. 1999 Dec;54(6):1012-6.Suprapubic prostatectomy for benign prostatic hyperplasia in rural Asia: 200 consecutive cases.Condie JD Jr, Cutherell L, Mian A. Department of Surgery, Bach Christian Hospital, Abbottabad, Pakistan.
  • Analyse économique et historique des sociétés contemporaine, chap. 12 les stratégies de développement, Philippe Deubel.
  • Rapport sur le developpement humain 2011, UNPD
  • http://www.who.int/gho/database/en/

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

remerciements aux urologues ayant particip l laboration de cette tude
Remerciements aux urologues ayant participé à l’ élaboration de cette étude
  • Algérie: Dr Benatta Mahmoud, Dr BenhatchiNoredine, Dr Hachi Karim, Dr Dib Sabri, Dr GuetitchaSalaheddine
  • Bangladesh: Pr MA Salam
  • Cameroun: Dr Mbassi Achille
  • Chine: Dr Hengjun Xiao
  • Gaza(Palestine)Dr Mohamad Khalayleh
  • Inde: Dr MalalasekeraAjith, Dr.Harigovind, Dr Mammen Kim
  • Iran: Dr KazemeyniSeyed Mohammad
  • Iraq: Dr Al HachimiMoujahed
  • Liban: Dr AwadAyman, Dr Ghantous Imad
  • Libya: Dr ElwkhiBashir
  • Malaisie: Pr Tan HuiMeng
  • Myanmar: Pr Than Aye, Dr Hla Phone
  • Pakistan: Dr HammadAther
  • RAS: Dr MosliHisham
  • IVU Med: M. Josh Wood

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar

merci
Merci

106e congrès AFU, Y. Ghaddar, J. Ghaddar