Introduction à la Radiologie Approche Générale - PowerPoint PPT Presentation

introduction la radiologie approche g n rale n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Introduction à la Radiologie Approche Générale PowerPoint Presentation
Download Presentation
Introduction à la Radiologie Approche Générale

play fullscreen
1 / 56
Introduction à la Radiologie Approche Générale
412 Views
Download Presentation
brigitte-lennon
Download Presentation

Introduction à la Radiologie Approche Générale

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Introduction à la RadiologieApproche Générale Rafael Glikstein,MD Professeur Adjoint, Université d’Ottawa Service de Radiologie, L'Hôpital d'Ottawa Septembre 2014

  2. Radiographie simple Premier outil diagnostic dans l’investigation de pathologie osseuse ou articulaire

  3. Introduction • Il y a peu d’organe dans le corps qui offre un contrast satisfaisant pour êtreévaluer par radiographie simple • Os: excellent contrast sur la radioraphie simple

  4. Plan de la présentation • Radiographie osseuse: comment? • Description des différentes densités • Interpretation de la radiographie osseuse • Approche • Quels sont les trouvailles a rechercher • Quelques pathologies fréquentes • Trauma • Arthrites(osteoarthite, arthrite rhumatoïde) • Tumeurs

  5. Radiographie osseuse: comment? • Os ou articulation spécifique selon le contexte clinique • 2 vues orthogonales • Localisation d’une lésion • Detection d’une fracture • Confirmer une trouvaille

  6. AP LAT Cortex Cavite medullaire Espace articulaire

  7. Pourquoi 2 vues? AP LAT Ligne radiotranparente (fracture) invisible sur la vue de face et vue seulement sur la projection laterale

  8. Densités à la radiographie simple • 6 dénsites visibles • Metal • Os (calcium) • Tissu mou (muscle, liquide, organe plein) • Graisse • Air • Ciment et plastique

  9. Tube naso-gastrique Air dans les poumons C F R Tissu mou (coeur, foie, rate, reins) Re Re Graisse paracolique Air dans les intestins Os (vèrtebres, côtes, pelvis)

  10. Vaisseaux et coeur, bien que structures “liquidiennent” ont une densité de tissu mou Densité métallique

  11. Os, tissu mou et graisse Tissu mou En postérieur, la graisse est normalement cachée dans la fossette olécrânienne Petit liseré de graisse péri-articulaire

  12. Os, tissu mou et graisse Graisse Densité graisseuse: Interface normale Indice d’un épanchement articulaire Plan graisseux deplacé par une masse Tumeur qui contient de la graisse (lipome)

  13. Os, tissu mou et graisse Graisse sous-cutannee

  14. Air et Os Gaz intestinaux

  15. Air, os et graisse Rein gauche Cholelithiase Pointe du foie Graisse paracolique Gaz intestinaux Deformité, zone sclérotique et fragment osseux: Séquelle d’une ancienne fracture Phlébolithes

  16. Os, metal, ciment et plastique plastique Plastique qui remplace le cartilage articulaire Prothese métallique Remplacement de genou chez un patient avec osteoarthrite sévère

  17. Approche • Développe une approche systématique • Par exemple: du centre à la périférie ou vise versa • C’est ton choix !

  18. Radiographie osseuseApproche • Peau • Tissu mou • Plans graisseux • Os: cortex, cavité médullaire lésion focale, réaction periostée • Articulation, alignement Epiphyse Metaphyse Diaphyse

  19. Trouvailles • Tissu mou: gonflement, densités anormales, corps étranges (calcifications, metal, air) • Plans graisseux: déplacés, effacés • Densité osseuse: augmentée (sclérotique), diminuée (ostéopénique) • Zone de perte osseuse: lésion lytique ou érosion • Réaction periostée • Espace articulaire: normal , pincement , augmenté • Alignement articulaire

  20. Tissu mou Gonflement periarticulaire Calcifications vasculaires normal

  21. Enfant 5 ans Enfant de 4 ans Dr Dr G Fracture supracondylienne normal G normal Graisse periarticulaire surelevée par un épanchement articulaire Signe de la voile Spécifique a l’épanchement du coude Plans graisseux

  22. Densité Osseuse Ostéopénie sécondaire a immobilisation Radiographie immediate Suivi 2 semaines plus tard Post-fixation interne d’une fracture du premier métatarse

  23. Densitéd’une lésion osseuse focale Lytique Sclérotique Mixte (matrice osseuse plus dense) (moins de matrice osseuse)

  24. Réaction Periostée os qui réagit a un processus sous-jacent Aspect Benin Processus sous-jacent est temporel, no progressif Solide Réaction typique apres une fracture

  25. Réaction Periostée Aspect agressif Processus sous-jacent est progressif Lamellaire, rang d’oignon Indique un processus sous jacent progressif

  26. Réaction Periostée Aspect agressif Masse de tissu mou Reaction periostee de type “sunburst” Sunburst Hair-on-end Sarcome de Ewing

  27. Réaction Periostée Aspect agressif Triangle de Codman Osteosarcoma

  28. Os: Cortex Irregularité corticale Fracture en torus (spécifique aux enfants) Cortex peut- être brisé par un processus inflammatoire, infectieux, tumoral ou traumatique

  29. Espace articulaire Normale Pincement Augmentation

  30. Espace articulaire neutre Radiographies peu sensibles pour détection de l’ épanchement au niveau des hanches abduction Épanchement à la hanche droite Arthrite Septique Fillette de 4 ans, fièvre Douleur à la hanche droite Refuse de marcher depuis 24 hrs

  31. Espace artriculaire et densité osseuse Pincement articulaire et sclérose Femme de 72 ans avec osteoarthrite et ostéoporose Femme de 28 ans Poignet normal

  32. Perte osseuse: érosions normal Pincement et érosions articulaires Arthrite érosive

  33. Perte osseuse: lésion lytique Masse tissu mou Images radiotransparentes anormales Réaction périostée Garçon de 9 ans Douleurs à la hanche Dr depuis 2 mois Axial Ct Masse qui rehausse Sarcome de Ewing Axial T1 Post contraste

  34. Tissu mou: calcifications Calcifications au niveau du fibrocartilage triangulaire Patient avec pseudogoutte

  35. Fracture dislocation de type Monteggia Alignement articulaire suivi fracture post platre Alignement radio-capitellaire normal platre fracture

  36. Alignement articulaire Pincement métacarpo-phalangien et déviation cubitale Arthrite rhumatoïde

  37. Rayons-X des articulations • Chaque articulation a une routine differente • Certaines articulations on des projections spéciales • cheville • épaule • mains et pieds

  38. Routine - Épaule • De face: Rotation externe, neutre et rotation interne • Vue laterale “Y” • Vue axillaire • Pour optimiser l’évaluation des différentes portions de l’articulation Lateral “Y” Vue axillaire: normal Vue axillaire: osteoarthrite

  39. Routine - Cheville • Vues de face: AP et oblique • Vue lateral • La vue oblique aide a mieux voir le dome du talus

  40. Routine - Pied • AP, Lateral et oblique • La vue oblique aide a mieux voir les os du tarse et les articulations tarso-métatarsiennes

  41. OsteoArthriteReliée a l’usure – processus degeneratif • Pincement articulaire • Sclérose sous-chondrale • Osteophytes marginales • Kystes sous-chondraux • Densité osseuse généralement normale • Atteinte assymétrique

  42. Osteoarthrite Doigts Genou

  43. OA – Hanche Pincement articulaire diffus mais assymétrique Production osseuse osteophytes sclérose

  44. OA – Hanche Pincement articulaire Superieur/”waitbearing” osteophytes osteophytes Sclérose et kyste sous-chondral

  45. OA – Hanche

  46. OA – mains et poignets

  47. OA – mains et poignets Pincement interphalangien Pincement carpo-métacarpien Métacarpo-phalangiens préservés

  48. Arthrite érosive/Rhumatoïde • Densité osseuse diminuée (ostéopénie périarticulaire ou diffuse) • Érosions = zone de perte osseuses • Pincement articulaire diffus de l’articulation atteinte • Pas de production osseuse, pas d’osteophytes • Atteinte symmétrique • Épanchement articulaire et gonflement des tissus mous (processus inflammatoire)

  49. Arthrite Rhumatoïde Doight Genou

  50. AR – Hanche Peu ou pas de production osseuse Pincement diffus et homogène au sein de l’articulation