bases techniques radiologique et chographique l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Bases techniques radiologique et échographique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Bases techniques radiologique et échographique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

Bases techniques radiologique et échographique - PowerPoint PPT Presentation


  • 915 Views
  • Uploaded on

Bases techniques radiologique et échographique. N. Faye. Service de Radiologie Pr E. Dion Hôpital Louis Mourier. Historique techniques radiologiques. Rayons X: 1895 R ö ntgen 1950 produits de contraste É chographie: 1950 (sonar) TDM: 1970 IRM: 1980. Radiologie. Rayons X.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Bases techniques radiologique et échographique' - tait


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
bases techniques radiologique et chographique

Bases techniques radiologiqueet échographique

N. Faye

Service de Radiologie Pr E. Dion

Hôpital Louis Mourier

historique techniques radiologiques
Historique techniques radiologiques
  • Rayons X: 1895 Röntgen

1950 produits de contraste

  • Échographie: 1950 (sonar)
  • TDM: 1970
  • IRM: 1980
rayons x
Rayons X
  • Rayonnements électromagnétiques
  • Caractérisés par λ (γ)

E=h γ

E rayons X>E lumière

  • Interactions avec matière (atome)
  • Rayonnements ionisants
production rayons x
Production rayons X
  • Tube radiogène
tube rayons x
Tube rayons X
  • Cathode portée à incandescence (émission électrons)
  • Anode ( Cible - Production rayons X)
  • Enveloppes protectrices (verre, aluminium)
  • Rendement faible: 1% (99% chaleur)
formation image
Formation image
  • Interactions rayons X avec matière (atténuation)
  • Atténuation dépend épaisseur et densité objet et énergie rayons X
  • 3 phénomènes (traversée,absorption,diffusé)

Rayonnement diffusé (rayons X déviés)

  • 5 structures différenciées en radiologie standard

Métal

Os

Hydrique (eau, tissus mous)

Graisse

Air

  • Faible résolution contraste
  • Image plane à partir d’un volume objet
image radiologique
Image radiologique
  • Film argentique

Zones sensibilisées en noir

  • 1980: couple écran-film (diminue quantité rayons X nécessaires)
  • Actuellement: écrans à mémoire photostimulables (image latente-laser)
qualit image radiologique
Qualité image radiologique
  • Positionnement patient
  • Contraste (différence noir/blanc)

Conditions techniques cliché (paramètres d’acquisition)

Paramètres:kV (énergie et quté), mA(quté),temps pose s (quté)

Contraste faible si tension trop élevée,épaisseur traversée

augmentée,champ utilisé grande taille

  • Finesse

Taille du foyer

Distance objet-film

Flou cinétique

rayonnement diffus
Rayonnement diffusé
  • Diffusé augmente avec l’épaisseur, volume étudié, énergie rayons X

Rayonnement secondaire (patient) multidirectionnel

Participe à la diminution contraste image

  • ↓ volume irradié (diaphragme, compression)
  • Grille anti-diffusante

lamelles de Pb

élimination des rayons X orientation différente rayonnement primaire

  • Mesures de radioprotection (tablier de Pb)
produits de contraste
Produits de contraste
  • Pallier la faible résolution en contraste radio standard
  • Contraste négatif: air
  • Contraste intra cavitaire: digestif,vessie,utérus,articulaire
  • Contraste intra vasculaire: UIV, artériographie
radioprotection
Radioprotection
  • Unité 1 Gray (J/kg)=100 rads
  • Sources d’irradiation à Paris (OPRI)

Cosmique = 0.03 rad / an

Sol = 0.046 rad / an

Éléments naturels absorbés = 0.024 rad /an

  • 0.01 rad/an
  • Radio pulmonaire=0.01rad
organes sensibles
Organes sensibles
  • Peau : 200 rads
  • Moelle hématopoïétique : 500 rads
  • Cristallin
  • Thyroïde
  • Gonades
  • Grossesse: 14 SA
limitation irradiation m dicale
Limitation irradiation médicale
  • Demande examen justifiée (type examen)
  • Contexte clinique (technique examen)
  • Protection patient (grossesse, gonades)
prix des examens
Prix des examens
  • RP, ASP : 20 euros
  • UIV, TOGD, LHS :100 euros
  • Artériographie : 150 euros
  • TDM : 80 euros + forfait technique
  • IRM : 300 euros
radiographie thoracique
Radiographie thoracique

Sémiologie radiographie thoracique J. Kernec

profil une affaire de ligne
Profil: une affaire de ligne

Parties molles pré vertébrales

C4-T1<14mm enfant

C4-T1<21mm adulte

Ligne spino -lamellaire

Mur vertébral antérieur

Mur vertébral postérieur

Ligne articulaire post

signe de la silhouette
Signe de la silhouette
  • Une opacité hydrique en contact avec le bord d’un organe intra-médiastinal efface ce bord (même densité)
  • 2 opacités qui se silhouettent en effaçant leur bord se trouvent sur le même plan

ex: opacité du lobe moyen effaçant le bord droit du coeur

syndrome alv olaire
Syndrome alvéolaire
  • Remplissage des alvéoles
  • Opacité mal limitée contours flous, confluentes, bronchogramme aérien

Pneumopathie,OAP,carcinome bronchiolo alvéolaire

Pneumopathie lingula

syndrome interstitiel
Syndrome interstitiel
  • Augmentation d’épaisseur des structures interstitielles
  • Opacités non systématisées,bords nets,non confluentes,sans bronchogramme aérien

Verre dépoli, micronodules ou nodules, opacités réticulées

Miliaire

Embols septiques

Fibrose

syndrome m diastinal
Syndrome médiastinal
  • Opacité à limite interne invisible, à limite externe nette
  • Segmentation médiastin
syndrome pleural
Syndrome pleural

Épanchement pleural

Pneumothorax

principes chographie
Principes échographie
  • Sonde=transducteur (transforme énergie électrique en US)
  • Effet piézoélectrique (1880)

Matériel soumis à pression mécanique se charge

Se décomprime et émet des ultra sons (vibrations mécaniques)

  • + cristal mince + fréquence US grande
  • Émission et réception
  • Vitesse propagation: élasticité, densité milieu (1540m/s)
  • Impédance acoustique: densité x vitesse
formation image chographique
Formation image échographique
  • Réflexion  écho (formation image)

Interface avec 2 impédances acoustiques différentes

Réfraction si angle incident non perpendiculaire

  • Diffusion

Cibles petites (échostructure des parenchymes)

  • Atténuation

Absorption et dégradation en chaleur

Atténuation augmente avec la fréquence US

  • Échos produits par réflexion ou diffusion

Relation entre temps et profondeur

  • Mode B (amplitude de l’écho module niveau de gris)
effet doppler
Effet doppler
  • Émetteur et récepteur en mouvement
  • Fréquence onde reçue différente onde émise
  • Δf (fréquence doppler)dépend vitesse GR et cosα

Δf=2fe v/c cos α

fe (fréquence émission), v (vitesse GR), c (célérité US)

  • Décalage de fréquence audible
  • Pas d’effet doppler à 90°
qualit image
Qualité image
  • Résolution axiale

dans direction axe du faisceau

+ fréquence est gde + résolution est bonne

  • Résolution latérale

dépend largeur faisceau

dispersion à distance de sonde

distance de focalisation entre sonde et le plus étroit du faisceau

  • Artéfacts

cône d’ombre acoustique (réflexion+++)

renforcement postérieur (liquide)