douleurs provoqu es par les investigations et les soins l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Douleurs provoquées par les investigations et les soins. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Douleurs provoquées par les investigations et les soins.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

Douleurs provoquées par les investigations et les soins. - PowerPoint PPT Presentation


  • 104 Views
  • Uploaded on

Douleurs provoquées par les investigations et les soins. . Expérience autour d’une évaluation des pratiques professionnelles réalisée à l’Hôtel-Dieu à Paris en 2007. Thèse pour le doctorat en médecine. Cécile Crozat Directeur : Dr Jean Michel LASSAUNIERE Président : Pr Patrice MARIE .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Douleurs provoquées par les investigations et les soins.' - myrrh


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
douleurs provoqu es par les investigations et les soins

Douleurs provoquées par les investigations et les soins.

Expérience autour d’une évaluation des pratiques professionnelles réalisée à l’Hôtel-Dieu à Paris en 2007.

Thèse pour le doctorat en médecine

Cécile Crozat

Directeur : Dr Jean Michel LASSAUNIERE

Président : Pr Patrice MARIE

les douleurs induites par les soins sont fr quentes et peu trait es
Les douleurs induites par les soins sont fréquentes et peu traitées

2007: 55% des patients hospitalisés

Néonatologie: les plus fréquentes des expériences douloureuses / moins de 2% sont traitées

2002: pas de traitement de ces douleurs dans 63% des cas

cons quences des douleurs induites
Conséquences des douleurs induites

A court terme:

agitation (réanimation)

dépression/anxiété (oncologie)

diminution du seuil de tolérance à la douleur

A long terme: mémoire des douleurs passées

modification du comportement (pédiatrie)

mauvaise compliance

objectifs
OBJECTIFS

EPP menée par le CLUD de l’Hôtel Dieu

Faire un état des lieux

Améliorer la prise en charge

Sensibiliser les soignants

Déterminer les actes douloureux et les facteurs influençant la douleur ressentie par le patient

mat riel et m thodes
Matériel et Méthodes

Etude transversale en mars et novembre 2007

Mars: tous les actes, sur une semaine

Novembre: myélogrammes, GDS, fibroscopies bronchiques, drains, pansements

Tous les patients ayant eu un soin potentiellement douloureux et pouvant répondre au questionnaire

questionnaire patient
Questionnaire patient

Information donnée

Geste déjà subi auparavant

Douleur ressentie: échelle de Likert

Pas du tout Un peu Moyennement Beaucoup

Satisfaction

Souvenir du geste

Douleur et anxiété avant le geste

questionnaire soignant
Questionnaire Soignant

Soin(s) effectué(s)

Lieu et tranche horaire

Soignant ayant réalisé l’acte

Moyen de soulagement utilisé

slide15

Anesthésiques locaux

Antalgiques inhalés

Antalgiques par voie injectable ou per os

Anxiolytiques

Moyens non pharmacologiques

facteurs influen ant la douleur ressentie par le patient
Facteurs influençant la douleur ressentie par le patient

Différences non significatives:

Information donnée

Geste déjà subi

Douleur sous-jacente

facteurs influen ant la douleur ressentie par le patient17
Facteurs influençant la douleur ressentie par le patient

Différences significatives:

Anxiété

Tranche horaire

Soignant ayant effectué l’acte:

34% IDE 34% Médecins 23% Kiné

Médecins: 46% des douloureux > 30% des non douloureux

biais de l etude
BIAIS DE L’ETUDE

Enquête non exhaustive: actes non évalués volontairement ou pas.

Fiabilité des réponses:

Questionnaires mal compris, absence d’anonymat, patients aidés par les soignants

Nombre de réponses trop faible statistiquement pour l’évaluation de certains actes ou items

am liorer la prise en charge des douleurs induites
Améliorer la prise en charge des douleurs induites

Impliquer les soignants (les sensibiliser)

Formation continue (Evaluation et traitement de la douleur, MEOPA, PCA Morphine)

Evaluations (drains, fibroscopies bronchiques, myélogrammes)

Mise en place de protocoles (MEOPA, entre doses de morphiniques)

cons quences sur les pratiques
Conséquences sur les pratiques

Evaluer systématiquement la douleur

Eviter les actes inutiles

Soulager les douleurs sous-jacentes

Améliorer la communication entre professionnels

Utiliser plus souvent un moyen de soulagement

Diminuer l’anxiété du patient

conclusion
CONCLUSION

Des progrès à faire (prévalence, traitement)

Importance du rôle des médecins

Les efforts du CLUD (sensibilisation, formation, évaluation, protocoles) portent leurs fruits

Renouveler la même EPP?

douleurs provoqu es par les investigations et les soins28

Douleurs provoquées par les investigations et les soins.

Expérience autour d’une évaluation des pratiques professionnelles réalisée à l’Hôtel-Dieu à Paris en 2007.

Thèse pour le doctorat en médecine

Cécile Crozat

Directeur : Dr Jean Michel LASSAUNIERE

Président : Pr Patrice MARIE