h matome sous dural chronique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Hématome sous-dural chronique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Hématome sous-dural chronique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Hématome sous-dural chronique - PowerPoint PPT Presentation


  • 713 Views
  • Uploaded on

Hématome sous-dural chronique. Que faites -vous ? Les suites opératoires. Bertrand DEBONO DES – Octobre 2001. Généralités. Age moyen : 63 ans Identification du trauma initial : 50% Autres facteurs de risques Ethylisme chronique Epilepsie, risques de chutes Shunt LCS

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Hématome sous-dural chronique' - vallerie


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
h matome sous dural chronique

Hématome sous-dural chronique

Que faites -vous ?

Les suites opératoires

Bertrand DEBONO

DES – Octobre 2001

g n ralit s
Généralités
  • Age moyen : 63 ans
  • Identification du trauma initial : 50%
  • Autres facteurs de risques
    • Ethylisme chronique
    • Epilepsie, risques de chutes
    • Shunt LCS
    • Coagulopathie (dont iatrogènes)
  • Bilatéral : 20 - 25%
physiopathologie
Physiopathologie
  • Initialement HSD aigu
  • Provocation d ’une réponse inflammatoire
  • Invasion fibroblastique du caillot
  • Néomembranessur les surfaces :
    • interne (arachnoïdienne, peu vascularisée)
    • externe (durale, très vascularisée)
  • Prolifération néocapillaire
  • Fibrinolyse enzymatique , liquéfaction du caillot
  • Ré-incorporation des PDF dans de nouveaux caillots et inhibition de l ’hémostase
physiopathologie1
Physiopathologie
  • Collection résultant de microhémorragies répétées du réseau de néocapillaires de la capsule externe de l ’HSD avec aggravation additionnelle par l ’activité fibrinolytique des PDF
physiopathologie2
Physiopathologie

L ’évolution de l ’HSD chronique est déterminée par la balance entre :

Extravasation de plasma et / ou resaignement des néomembranes

et

Réabsorption des fluides

pr sentation clinique
Présentation clinique
  • Symptômes mineurs
    • céphalées
    • confusion
    • difficultés de langage
  • Symptômes majeurs
    • coma
    • hémi(parésie)plégie
    • crise comitiale
  • Découverte fortuite
traitement
Traitement
  • Traitement symptomatique des céphalées
  • Prophylaxie antiépileptique
  • Prise en charge et correction des troubles de la coagulation
indication d vacuation
Indication d ’évacuation
  • Sur critères cliniques
    • Crises comitiales
    • Déficit focal
    • Modification des fonctions supérieures
    • Céphalées majeures
  • Sur critères radiologiques
    • Effet de masse important
    • Épaisseur maximum > 10 mm
consid rations chirurgicales les options
Considérations chirurgicales :les options
  • 2 trous de trépan avec irrigation
  • trou de trépan élargi avec lavage/drainage 24-48 h
  • twist - drill craniostomie
  • Craniotomie formelle ( +/-excision membranes)
gold standard
Gold standard??????
  • Evacuer
  • Laver
  • Draîner
  • Eviter
    • Shift cérébral trop brutal
    • Pneumencéphalie excessive
twist drill craniostomie
Twist - drill craniostomie
  • Décompression progressive du cerveau
  • Evitant shift cérébral trop marqué
  • Insertion d ’un KT de ventriculostomie (AL), au niveau ou légèrement sous le niveau du site
  • Moyenne d ’ablation :2,1 jours [1-7]
craniectomie
Craniectomie
  • Trou de trépan unique ou double
  • Craniectomie subtemporale à os perdu (> 25 mm) voire tréphine
  • Rétraction de DM + coque externe
  • Lavage prolongé
  • Drainage tunnelisé non aspiratif
que faites vous rouen
Que faites vous … à Rouen?
  • Sous AL avec contention
  • Décubitus dorsal, billot sous l ’épaule
  • Incision médiane sur le changement de courbure en regard du CAE
  • 3 trous de trépan réunis à la pince gouge, cire de Horsley sur les bord osseux
  • Coagulation de la surface durale externe et incision en croix de celle-ci, hémostase des berges
  • Évacuation de l ’hématome et lavage prolongé au sérum tiède sous pression modérée
  • Drainage de type Jackson-Pratt en frontal tunnelisé sous la peau
drainage sous dural
Drainage sous - dural
  • Système fermé
  • Problème avec les KT de ventriculostomie (occlusion)
  • Drain Silastic, Jackson-Pratt
  • Niveau de drainage 50-80 cm sous le niveau de la tête
  • 24 - 48 heures (ATBT?)
suites op ratoires
Suites opératoires
  • Décubitus pendant la période de drainage
  • Re-hydratation voire légère hyper hydratation
  • Pas de corticothérapie
  • Prophylaxie anti-comitiale
tdm post op ratoire
TDM post-opératoire
  • Systématique?
  • Si évolution retardée ou déficit post-opératoire
  • Avant ablation du drain
  • Prévention des angoisses des correspondants…?
evolution
Evolution
  • Collections post-opératoire fréquentes, mais amélioration clinique ne requiert pas disparition complète de l ’hématome.
  • Résidu J10 : 70-75%
  • résidu J40 : 10-15%
  • Possiblement résidu > ou = 6 mois
recommandations
Recommandations

Ne pas traiter les collections sous-durales persistantes (en particulier > 20 jours) sauf si :

  • Augmentation de volume au TDM
  • Absence d ’amélioration clinique
  • Ré-aggravation
complications
Complications

- Collection sous-durale

    • Récidive (5-24%)
    • HSD aigu
    • Pneumo-encéphalie : 2,5 -16% (drainage frontal, Nakagushi, JNS 93, Nov 2000)
  • Hémorragie intra-cérébrale (0,7-5%)
  • Infection : empyème (1%)
  • Hyperhémie corticale (décompression rapide) si patient > 75 ans HIC, CC
complications1
Complications
  • Augmentation ou apparition des crises comitiales après évacuation?
  • Mortalité globale : 0-8%
  • Aggravation après drainage : 4%
  • Terrain : personne âgée, AC, intoxication éthylique...
en guise de conclusion
En guise de conclusion
  • Traitement efficace (évacuation+lavage+drainage)
  • Une seule procédure le plus souvent nécessaire et suffisante
  • Seconde procédure si nécessaire par la même méthode
  • Si HSD aigu ou récidive après la seconde procédure : Craniotomie
slide23

Hématome

Incision scalp

Trépan