Passage de v nus devant le soleil
Download
1 / 60

- PowerPoint PPT Presentation


  • 103 Views
  • Uploaded on

Passage de Vénus devant le Soleil. De l’histoire à l’observation en juin 2004. les observations passées, comprendre le phénomène, pistes pédagogiques préparation à l ’observation. Premières observations du passage de Vénus devant le Soleil.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - shadow


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Passage de v nus devant le soleil l.jpg

Passage de Vénusdevant le Soleil

De l’histoire à l’observation en juin 2004.

les observations passées,

comprendre le phénomène,

pistes pédagogiques

préparation à l ’observation


Slide2 l.jpg

Premières observations du passage de Vénus devant le Soleil

  • 1629 - première publication de Képler des dates des deux prochains passages :

    • Mercure, le 7 novembre 1631

    • Vénus, le 6 décembre 1631.

Képler ne fit aucun lien entre l'observation de ce phénomène et la mesure éventuelle de la distance Terre-Soleil.

1631 - Gassendi observe le premier, scientifiquement, un passage planétaire.

Il montra que le passage s'était produit 4 heures 49 minutes et 30 secondes en avance sur les estimations de Képler (mise en évidence de l’imprécision des Tables Rudolphines).

Mouvements et distances


Slide3 l.jpg

Horrox observant le passage Soleil

Son ami Crabtree subjugué par Vénus

Le Révérend Jeremiah Horrox (1619-1641) prédit un autre passage de Vénus pour 1639.

Il utilisa une lunette pour former une image nette du disque solaire.

Il déduisit :

- diamètre angulaire de Vénus < 1 minute d'arc

- avec quelque hypothèse calcule une parallaxe du Soleil (<14") correspondant à une distance Terre-Soleil de14700 rayons terrestres.

Il rectifie la position des nœuds de Vénus.

Mouvements et distances



Slide5 l.jpg

1663 Soleil - James Gregory, mathématicien écossais suggéra dans Optica Promota, l'utilisation des passages de Mercure ou de Vénus pour la détermination de la distance du Soleil.

Premières observations du passage de Vénus devant le Soleil

Mouvements et distances


Slide6 l.jpg

1677 Soleil - La méthode pratique de cette détermination fut mise au point par E. Halley, durant son voyage à l'île de Sainte Hélène, pour observer les étoiles du voisinage du pôle sud, ainsi que le passage de Mercure.

Premières observations du passage de Vénus devant le Soleil

Nécessité de lieux d ’observations très éloignés, d ’observations préparatoires (détermination de la latitude et de la longitude du lieu).

Halley espère une détermination de la parallaxe solaire à 1/500ème près...

1691-1716 - E. Halley, dans ses publications relatives aux passages planétaires de 1691 à 1716, jeta les bases d'une campagne d'observations des futurs passages de Vénus, en 1761 et 1769, pour la détermination de la distance Terre-Soleil.

Mouvements et distances


Slide7 l.jpg

1761 et 1769 : la mobilisation scientifique Soleil

A cette époque, le mécanisme des mouvements planétaires est parfaitement compris grâce à Newton, mais il manque encore une évaluation précise des dimensions du système solaire.

Pour la première fois fut organisée, sur une base mondiale, avec une préparation sur plusieurs dizaines d'années, une campagne d'observations systématiques d'un phénomène astronomique.

Passage de 1761 :

62 lieux d’observation différents et 120 observateurs répartis sur tout le globe.

Passage de 1769 :

77 stations et 151 observations professionnelles .

(69 observations faites par des anglais sur des sites distincts, 34 par les français)

J.N. Delisle orchestre, d'une manière non-officielle, des observations sans précédent, mais il meurt en 1768. Lalande continue son travail.

Mouvements et distances


Slide8 l.jpg

1761 et 1769 : la mobilisation scientifique Soleil

Choix des stations d’observation en fonction

  • des conditions de visibilité

  • des conditions météorologiques

  • d'une bonne connaissance de leurs coordonnées géographiques.

Lalande publie cette mappemonde en succèdant comme chef d’orchestre à Delisle qui meurt en 1768.

Cette carte est diffusée à plus d’une centaine de correspondants dans le monde.

Mouvements et distances


Slide9 l.jpg

Prédictions de 1761 de Doppel Soleil

1761 et 1769 : la mobilisation scientifique

Les circonstances :

Guerre mondiale depuis déjà quatre années, pour la maîtrise des mers et des routes commerciales avec les pays d'outre-mer (Guerre de sept ans).

Une trêve a lieu cependant avec la Couronne britannique pour ce qui concernait ces observations.

Mouvements et distances


Slide10 l.jpg

Passage de 1761 Soleil

Astronomes français et alliés envoyés par l ’Académie Royale des Sciences (Paris)

  • C-F Cassini (1714-1784) Vienne avec l ’archiduc Joseph

  • Abbé J.C. d’Auteroche (1728-1769) Tobolsk en Sibérie avec l ’impératrice

  • A.G. Pingré (1711-1796) l’île Rodrigues (nord Madagascar)

  • J-J Lefrançois de Lalande(1732-1807) Luxembourg

  • Le Gentil de La Galaisière (1725-1792) Pondichéry

    • voyage interrompu car Pondichéry tomba aux mains des anglais et il se réfugia dans l’île de France (île Maurice) en attendant le passage suivant...

Mouvements et distances


Slide11 l.jpg

Auteroche Soleil

Cassini

Lalande

Le Gentil

Pingré

Mouvements et distances


Slide12 l.jpg

Passage de 1761 Soleil

Astronomes anglais envoyés par la Royal Society

  • Maskelyne Sainte-Hélène (mauvais temps)

  • C. Mason, J.Bradley, J. Dixon Cap à défaut de Bencoolen (Sumata)

    • tombé aux mains des français.

  • J.Winthrop Saint-John (Terre-Neuve) , observa le dernier contact du passage au milieu de milliards d’insectes.

Autres lieux d’observation :

Hell à Vienne Munck à Middelbourg

Wargentin àStockholm Lulofs à Leiden

Horrebow à Copenhague Klinkenberg à la Haye

Zanotti à Bologne De Almeida à Porto

Mohr à Batavia (Jakarta)

Mouvements et distances


Slide13 l.jpg

Auteroche Soleil

Cassini

Lalande

Winthrop

Maskelyne

Mason, Bradley, Dixon

Le Gentil

Pingré

Mouvements et distances


Slide14 l.jpg

Bilan : des résultats assez décevants dus à une mauvaise connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Mouvements et distances


Slide15 l.jpg

Passage de 1769 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Amélioration des méthodes

Lalande organise les observations des astronomes français.

  • Le Gentil resté à madagascar se rendit à Manille puis Pondichéry… nuage fatal qui le priva d ’observations !

  • Chappe, Pauly, Noël, Dubois sur la côte ouest du Mexique (succès des observations mais épidémie de typhus !

  • Pingré et le Comte de Fleurieu au Cap François à Saint-Domingue avec mission de tester les horloges marines de Berthoud.

Mouvements et distances


Slide16 l.jpg

Chappe connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Le Gentil

Pingré & Fleurieu

Mouvements et distances


Slide17 l.jpg

Passage de 1769 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Amélioration des méthodes

En Angleterre l'observation du passage de 1769 fut activement préparée.

  • Dymond et Wales à Fort Churchill dans la Baie d'Hudson

  • Le père Maximilen Hell, à Vardö (île de la péninsule scandinave), assisté de l'astronome danois C. Horrebow et d’un jeune botaniste Borgrewing.

  • Charles Green et James Cook à Tahiti découverte 2 ans auparavant par Wallis .

  • Bayley au Cap Nord

  • Dixon dans l'île norvégienne d'Hammerfest.

  • Mason Cavan (Irlande)

  • Winthrop Cambridge (Massachussets)

  • 90 observations dans les colonies britanniques américaines sous l ’impulsion de Winthrop.

Autres observations en Russie à l ’invitation de la tsarine Catherine II.

Mouvements et distances


Slide18 l.jpg

Bayley & Dixon connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Hell

Dymond & Wales

Chappe

Le Gentil

Pingré & Fleurieu

Green & Cook

Mouvements et distances


Slide19 l.jpg

Observations de Green Tahiti. connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Bilan :

Pas de détermination définitive de la parallaxe solaire (entre 8,43" et 8,80").

Nombreuses victimes (expédition de Chappe au Mexique et voyage de Cook).

Observations dans d'autres domaines : botanique, géographique, ethnographique...

Mouvements et distances


Slide20 l.jpg

Entre deux passages connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

En attendant les passages suivants (1874 et 1882) les données sont, à de nombreuses reprises, réexaminées et analysées par des méthodes différentes.

Dionis (8,85"), Encke (8,57"), Ferrer (8,58"), Powalky (8,86")

D’autres observations ont lieu : oppositions favorables de Mars, Stone (8,93") Winenoke (8,96")

Autres méthodes

Vitesse de la lumière Foucault (8,86")

Variation de l ’équation solaire Le Verrier (8,95")

Variation de l ’équation lunaire (Laplace ?) (8,92")

Mouvements et distances


Slide21 l.jpg

Le Passage de Vénus de 1874 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Analyse approfondie des transits précédents

Progrès considérables des techniques d'observations

Invention de la photographie et son utilisation en astronomie

Observations depuis les terres australes, depuis la Chine, le Japon …

Mouvements et distances


Slide22 l.jpg

Le Passage de Vénus de 1874 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

La France, à peine remise de la guerre de 1870-1871, envoya six missions, trois dans l'hémisphère boréal et trois dans l'hémisphère austral :

  • Héraud à Saïgon

  • Jean-Jacques-Anatole Bouquet de la Grye (1827- ) sur l'île Campbell

  • Le commandement Ernest Mouchez (1821/1892) sur l'île Saint-Paul

  • André à Nouméa, Nouvelle-Calédonie

  • Le lieutenant de vaisseau Fleuriais, auquel est adjoint le lieutenant de vaisseau Blarez, observa de Pékin

  • Jules Janssen (1824-1907), directeur de l'Observatoire de Meudon, s'installa à Yokohama, en compagnie de Félix Tisserand, directeur de l'Observatoire de Toulouse.

Mouvements et distances


Slide23 l.jpg

Héraud connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Fleuriais & Blarez

Janssen & Tisserand

Bouquet de la Grye

Mouchez

André

Mouvements et distances


Slide24 l.jpg

Le Passage de Vénus de 1874 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Les missions étrangères

  • L'Angleterre envoya des observateurs aux Indes, en Egypte (Alexandrie), en Perse, en Syrie, en Chine, au Japon, au Cap de Bonne-Espérance, en Australie, en Tasmanie, à Java et aux îles Sandwich (actuellement l’archipel d'Hawaii).

  • Les Américains s'installèrent en Sibérie, en Chine, au Japon, en Nouvelle-Zélande, aux îles Chatam et Kerguelen, et en Tasmanie.

  • L'Italie délégua quatre observateurs au Bengale.

  • L'Allemagne était présente en Perse, en Egypte, en Chine, en Nouvelle-Zélande, aux îles Auckland, Kerguelen et Maurice.

  • La Russie avait échelonné ses astronomes tout le long de son immense territoire, de la Sibérie jusqu'au détroit de Behring.

Mouvements et distances


Slide25 l.jpg

Héraud connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Fleuriais & Blarez

Janssen & Tisserand

Bouquet de la Grye

Mouchez

André

Mouvements et distances


Slide26 l.jpg

Mouvements et distances connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….


Slide27 l.jpg

St-Paul 1874 connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire….

Passage de 1874

Apport de l’enregistrement photographique.

Observations depuis les terres australes, depuis la Chine, le Japon …

Mouvements et distances


Slide28 l.jpg

Janssen connaissance des longitudes des lieux d’observation et au phénomène de la goutte noire…. avait mis au point, un revolver photographique.

  • "revolver astronomique" se compose de deux disques

  • le premier comporte une émulsion photographique sensible

  • le deuxième placé devant le premier est percé de fentes et tourne

  • mécanisme d'horlogeriepour prendre des images d'une manière intermittente

  • le tout étant relié à l’oculaire d'un télescope.

Il obtient ainsi un film de 48 photographies sur une plaque daguerréotype circulaire.

Mouvements et distances


Slide29 l.jpg

L'Institut de France, en souvenir du passage de Vénus devant le Soleil le 9 Décembre 1874, a fait frapper une médaille portant l'inscription : "Que distent spatio sidara juncta docent" (Par leur rencontre, les astres nous font connaître les distances qui les séparent).

Le Passage de Vénus de 1874

La comparaison de toutes les observations faites pendant le transit de 1874 a permis de déterminer une parallaxe solaire de 8"85.

Mouvements et distances


Slide30 l.jpg

Le Passage de Vénus de 1882 devant le Soleil le 9 Décembre 1874, a fait frapper une médaille portant l'inscription : "Que distent spatio sidara juncta docent" (Par leur rencontre, les astres nous font connaître les distances qui les séparent).

Principale technique d’observation : la photographie.

Véritable regain d’intérêt populaire.

Intérêt mitigé de la communauté astronomique internationale (Russie, Autriche absentes…) mais le passage de 1882 sera également l'occasion de nombreuses expéditions.

Le passage fut visible depuis l'Amérique du Sud.

Progrès technique de l’enregistrement photographique : 1700 clichés.

Mouvements et distances


Slide31 l.jpg

Le Passage de Vénus de 1882 devant le Soleil le 9 Décembre 1874, a fait frapper une médaille portant l'inscription : "Que distent spatio sidara juncta docent" (Par leur rencontre, les astres nous font connaître les distances qui les séparent).

Les français organisèrent dix missions :

  • une mission à l'île d'Haïti (Callandreau)

  • une au Mexique (Bouquet de la Grye)

  • une à la Martinique (Tisserand, Bigourdan, Puiseux)

  • une en Floride (Colonel Perrier)

  • une à Santa-Cruz de Patagonie (Capitaine de Frégate Fleuriais)

  • une au Chili (Lieutenant de vaisseau de Bernardières)

  • une à Chubut (Hatt)

  • une au Rio-Negro (Perrotin, le directeur de l'observatoire de Nice)

  • une au Cap Horn (Lieutenant de vaisseau Courcelle-Seneuil)

  • une à Bragado (Lieutenant de vaisseau Perrin).

Mouvements et distances


Slide32 l.jpg

Bouquet de la Grye devant le Soleil le 9 Décembre 1874, a fait frapper une médaille portant l'inscription : "Que distent spatio sidara juncta docent" (Par leur rencontre, les astres nous font connaître les distances qui les séparent).

Callandreau

Perrier

Tisserand, Bigourdan, Puiseux

Perrotin

Bernardières

Fleuriais

Perrin

Hatt

Courcelle-Seneuil

Mouvements et distances


Slide33 l.jpg

Newcomb chef des expéditions américaines et coordonnateur internationnal, observa en Afrique du Sud.

Newcomb

Newcomb : photohéliographe 1878

Le Passage de Vénus de 1882

Le US Naval Observatory envoya huit expéditions à travers le monde pour observer le passage.

Mouvements et distances


Slide34 l.jpg

Mouvements et distances internationnal, observa en Afrique du Sud.


Slide35 l.jpg

Poste japonais 1874 internationnal, observa en Afrique du Sud.

Poste observation américain 1882

Mouvements et distances


Slide36 l.jpg

Le groupe de l ’expédition de Newcomb de 1874 internationnal, observa en Afrique du Sud.

Mouvements et distances


Slide37 l.jpg

Passage de 1882 internationnal, observa en Afrique du Sud.

Autres études associées :

Aux îles Sandwich, en 1882, les allemands s'installèrent à Royal Bay dans le cadre de la première année géophysique internationale. Une station similaire fut installée par des français dans la baie Orange près du Cap Horn.

Le même jour, ces deux stations enregistrèrent des oscillations étranges de la marée. Ils surent plus tard que c'était une onde de choc provoquée par l'explosion du volcan Krakatoa en Indonésie le 27 août 1883!

Mouvements et distances


Slide38 l.jpg

La dispersion des résultats des observations après réduction est scientifiquement inacceptable.

Toutefois Newcomb obtint avec les passages de 1874 et 1882 une valeur de la parallaxe solaire avec une précision de l’ordre du centième de seconde d ’arc :

8,79’’ en 1891

Mouvements et distances


Slide39 l.jpg

L'après passages réduction est scientifiquement inacceptable.

Par la suite d'autres méthodes furent utilisées pour obtenir cette parallaxe solaire

  • l'observation astrométrique directe de Mars

  • l'aberration de la lumière

  • le passage de l'astéroïde Eros dans les parages de la Terre en 1941 : 8,790"

  • l'observation radar a, depuis, remplacé les mesures de parallaxes

  • mesure Radar, NASA, 1990 : 8,79415"

Mouvements et distances


Slide40 l.jpg

La parallaxe des astéroïdes réduction est scientifiquement inacceptable.

Retour à l'observation d'astres observables la nuit lors de leur passage au plus proche de la Terre.

Mars dans les oppositions favorables (comme en 2003)

Petites planètes dont les trajectoires sont bien déterminées

Objet Position Distance minimale Parallaxe

Vénus conjonction 0,277 ua 31 "

Mars opposition au périhélie 0,330 ua 27 "

Eros opposition au périhélie 0,150 ua 60 "

Précurseur : Galle en 1875, astéroïde Flora.

Mouvements et distances


Slide41 l.jpg

La parallaxe des astéroïdes réduction est scientifiquement inacceptable.

Eros

Découvert en 1898

Orbite assez excentrée e=0,223, i=10°,8, a= 1,45 ua, P = 1,76 ans

Dimensions : 33x13 km

Plusieurs campagnes d'observation 1900 (Hinks), 1941 ()

Résultat :

parallaxe solaire 8.798"+/-0.001"

Mouvements et distances


Slide42 l.jpg

5' réduction est scientifiquement inacceptable.

Asteroid 2000 QW7

Observations simultanées le 6 septembre 2000, à 4h34 TU

RIT Observatory

(Rochester, New York)

latitude 43.0747° Nord

longitude 77.6644° Ouest

Michelson Observatory

(Annapolis, Maryland)

longitude 76.49° Ouest

latitude ?? Nord.

AD = 01:40:46

Déc = -03:44:26 (J2000).

Mouvements et distances


Slide43 l.jpg

5' réduction est scientifiquement inacceptable.

Asteroid 2000 QW7

Observations simultanées le 6 septembre 2000, à 4h34 TU

RIT Observatory

(Rochester, New York)

latitude 43.0747° Nord

longitude 77.6644° Ouest

Michelson Observatory

(Annapolis, Maryland)

longitude 76.49° Ouest

latitude ?? Nord.

AD = 01:40:46

Déc = -03:44:26 (J2000).

Mouvements et distances


Slide44 l.jpg

5' réduction est scientifiquement inacceptable.

Asteroid 2000 QW7

Observations simultanées le 6 septembre 2000, à 4h34 TU

RIT Observatory

(Rochester, New York)

latitude 43.0747° Nord

longitude 77.6644° Ouest

Michelson Observatory

(Annapolis, Maryland)

longitude 76.49° Ouest

latitude ?? Nord.

AD = 01:40:46

Déc = -03:44:26 (J2000).

Mouvements et distances


Slide45 l.jpg

L'ère actuelle réduction est scientifiquement inacceptable.

Dans le monde scientifique, la vitesse de la lumière sert à définir l'unité de distance.

Il en est de même pour l'unité astronomique

Mouvements et distances


Slide46 l.jpg

Le temps d'aller et retour d'une onde radar réfléchie sur une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Les distances par écho radar

Détermination radar

On mesure un temps, et déduit une distance.

Puis on en déduit la parallaxe

8.794148" +/- 0.000007"

Valeur adoptée actuellement par l'UAI

Mouvements et distances


Slide47 l.jpg

Les parallaxes trigonométriques du Soleil une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

au cours des âges

XVII et XVIIIèmes siècles

Observation Date Méthode Parallaxe Distance moyenne

(Erreur “)

Cassini et al . 1672 parallaxe méridienne de Mars 9.5 140 000 000

Flamsteed 1672 parallaxe méridienne de Mars 10 131 500,000

Picard 1672 parallaxe de Mars 20 66 000 000

Lalande 1771 (1769) passage de Vénus 8.55 à 8.63 153 800 000 à 152 400,000

Pingré 1772 (1769) passage de Vénus 8.80 149 484 000 à 149 598 000

Mouvements et distances


Slide48 l.jpg

Les parallaxes trigonométriques du Soleil une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

au cours des âges

XIXème siècle

Observation Date Méthode Parallaxe Distance moyenne

(Erreur “)

Encke 1824 passages de Vénus 8.5776 153 290 000

Gilliss & Gould 1856 parallaxe méridienne de Mars 8.495

Hall 1865 parallaxe méridienne de Mars 8.842

Newcomb 1867 parallaxe méridienne de Mars 8.855

Todd 1881 passages de Vénus (1874) 8.883 (0.034)

Proctor 1882 passages de Vénus 8.80 149 484 000

Obrecht 1885 passages de Vénus (1874) 8.81 (0.06)

Harkness 1889 passages de Vénus (1882) 8.842 (0.0118) 148 792 000 (198 600)

Newcomb 1891 passages du 18ème siècles 8.79 (.051)

Harkness 1894 système des constantes 8.809 (.00567) 149 343 000 (96 100)

Newcomb 1895 Vénus sur le disque solaire 8.857 (0.016)

(passages de 1874 et 1882)

contactes solaires de Vénus

(1761, 1769, 1874, 1882) 8.794 (0.023)

Newcomb 1895 système des constantes 8.800 (.0038)

Mouvements et distances


Slide49 l.jpg

Les parallaxes trigonométriques du Soleil une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

au cours des âges

XXème siècle

Observation Date Méthode Parallaxe Distance moyenne

(Erreur “)

Spencer Jones 1941 campagne Eros 8.790 (0.001)

Modern 1976 radar 8.794148 149 598 233

(0.000007)

Valeur UAI : 8.794148" +/- 0.000007"

Valeur UAI de l ’UA : 149 597 870 610 m

Mouvements et distances


Slide50 l.jpg

Et maintenant que voir et que faire ? une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Dans un passage devant le Soleil on a :

un lieu d'observation, notre Terre

une étoile, le Soleil

une planète, Vénus

Cette situation est similaire pour la détection des exoplanètes

L'étoile remplace le Soleil

La planète est remplacée par une exoplanète à découvrir

Mouvements et distances


Slide51 l.jpg

Exoplanètes - définition une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Une exoplanète est une planète gravitant autour d'une étoile autre que notre Soleil.

Ainsi Jupiter ou Saturne ne sont pas des exoplanètes alors que 51 Pegasi ou Gliese 876 en sont.

Le terme "exoplanète" vient de l'anglais "extrasolar planet"

(c'est le nom formel donné aux exoplanètes) abrégé pour l'occasion en "exoplanet"

utilisant le préfixe grec "exo" qui signifie dehors, externe...

Mouvements et distances


Slide52 l.jpg

Comment détecter des exoplanètes une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

  • Détection directe

A la limite de résolution de l'instrumentation

Par interférométrie en Infrarouge.

  • Détections indirectes

Pertubations dynamiques.

Variation de la vitesse radiale de l'étoile par rapport à un observateur fixe.

(Soleil quelques cm/s en un an sous l'effet de la Terre.

Précision actuelle ~ 5 m/s (détection des planètes géantes)

Effets de microlentille.

Le passage d'une étoile près de la ligne de visée d'une étoile lointaine peut entraîner pour l'observateur une légère variation dans la luminosité de l'étoile éloignée (phénomène de lentille gravitationnelle). Si l'étoile déflectrice est de plus accompagnée d'une planète, un second phénomène de lentille, moins intense, se produira.

suite ->

Mouvements et distances


Slide53 l.jpg

Vue d'artiste une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Observation astronomique

Comment détecter des exoplanètes

  • Détection photométrique

Une planète s'interpose entre son étoile et un observateur, la lumière décroît.

Variation de lumière est faible ( 1% pour une planète jovienne, 1/100 000 pour une planète tellurique!)

Transit d'une exoplanète

Mouvements et distances


Slide54 l.jpg

De l'utilité des alignements une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Les passages d ’objets les uns devant les autres et les alignements ont toujours suscité l’intérêt des astronomes

En plus des des deux exemples du jour : passage de Vénus, transit d’exoplanètes, nous citerons d’autres phénomènes d’alignement :

Les occultations d ’étoiles par la Lune

Phénomène de diffraction fonction de la taille et forme de l'objet.

accès aux diamètres angulaires d ’étoiles

ordre de grandeurs quelques 0.001"

Mouvements et distances


Slide55 l.jpg

Détection des anneaux par occultation (1977) une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Vus par Voyager (1986)

De l'utilité des alignements

Occultation d'étoiles par les planètes

découverte des anneaux d'Uranus et de Neptune

Mouvements et distances


Slide56 l.jpg

De l'utilité des alignements une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Mirages gravitationnels

accès à la masse et morphologie des objets déviateur

Mouvements et distances


Slide57 l.jpg

En conclusion une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Tout ceci n'est-il pas que mirage ?

Mouvements et distances


Slide58 l.jpg

Iconographie une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Mouvements et distances


Slide59 l.jpg

Observation en Nouvelle-Zélande. une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Mouvements et distances


Slide60 l.jpg

Simulation de passage Newcomb 1878 une surface solide d'une planète tellurique donne une précision de l'ordre du km.

Simulation en grandeur réelle

Mouvements et distances