revitalisation urbaine int gr e rui l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Revitalisation urbaine intégrée (RUI) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Revitalisation urbaine intégrée (RUI)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 37

Revitalisation urbaine intégrée (RUI) - PowerPoint PPT Presentation


  • 257 Views
  • Uploaded on

Revitalisation urbaine intégrée (RUI). Cadre de référence. Agglomération de Longueuil Mise à jour : 29 janvier 2009. Revitalisation urbaine intégrée Définition :. Approche reposant sur la concertation des citoyens et des représentants des secteurs privés et publics ;

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Revitalisation urbaine intégrée (RUI)' - johana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
revitalisation urbaine int gr e rui

Revitalisation urbaine intégrée (RUI)

Cadre de référence

Agglomération de Longueuil

Mise à jour : 29 janvier 2009

revitalisation urbaine int gr e d finition
Revitalisation urbaine intégréeDéfinition :
  • Approche reposant sur la concertation des citoyens et des représentants des secteurs privés et publics ;
  • Établissement d’un diagnostic des secteurs défavorisés ciblés ;
  • Identification d’actions prioritaires et structurantes pour leur milieu afin d’améliorer la qualité de vie (le cadre bâti, l’aménagement urbain, etc.) et les conditions socioéconomiques des résidants.
d finition suite
Définition (suite)
  • Respect des dynamiques de chaque milieu

(conditions environnementales différentes = moyens et choix différents d’une ville à l’autre et d’un secteur à l’autre).

les objectifs
Les objectifs
  • Développer une offre de services publics plus complète et mieux adaptée aux besoins des personnes défavorisées.
  • Améliorer le milieu physique, notamment à l’aide de programmes ou projets en matière d’habitation, d’aménagement urbain, d’infrastructures, d’espaces verts et d’équipements collectifs.
  • Encourager le dynamisme économique local.
  • Réduire les impacts générés par les problématiques sociales.
les objectifs 2
Les objectifs (2)
  • Améliorer la sécurité et le sentiment de sécurité.
  • Encourager la participation sociale, notamment par la mise en place de stratégie d’empowerment.
  • Favoriser une cohabitation harmonieuse des résidants des secteurs ciblés.
  • Encourager l’innovation dans les façons de faire pour lutter efficacement contre la pauvreté et l’exclusion .
le principe directeur de la rui tir du pdsc
Le principe directeur de la RUI (tiré du PDSC)
  • Toute personne doit avoir accès à une alimentation saine et suffisante, à des ressources de transport, à des soins de santé et à des services éducatifs.
  • Toute personne doit pouvoir se vêtir convenablement, se loger dans des conditions adéquates de confort et de salubrité, entrer en relation avec d’autres personnes, vivre dans un milieu sain et sécuritaire… et exercer un travail valorisant et rémunérateur.
les documents de r f rence
Les documents de référence
  • Le PDSC (plan de développement social et communautaire) de Longueuil
  • La politique familiale (Brossard et Longueuil)
  • La politique d’intégration des personnes handicapées (Brossard et Longueuil)
  • La politique culturelle de Longueuil
  • Le schéma d’aménagement et de développement de Longueuil
  • Etc.
les champs d activit s de la rui
Les champs d’activités de la RUI
  • La sécurité alimentaire
  • Le logement
  • Le transport collectif des personnes
  • La sécurité des personnes et des biens
  • La vie sociale et communautaire
les champs d activit s de la rui 2
Les champs d’activités de la RUI (2)
  • La lutte à l’exclusion
  • L’aménagement urbain, l’environnement et l’hygiène publique
  • Le travail
  • Le loisir
  • La culture
les enjeux
Les enjeux
  • Enchâsser la démarche de RUI à l’intérieur des structures de concertation déjà en place (Vie de quartier, Table d’entraide, etc.).
  • Arrimer RUI et PDSC et autres plans et politiques en lien avec une démarche de RUI.
  • Établir un diagnostic, identifier des territoires prioritaires d’intervention (TPI) et définir des plans d’action dans le respect des dynamiques locales.
les enjeux 2
Les enjeux (2)
  • Assurer la cohérence diagnostic – plan d’action – interventions.
  • Définir des indicateurs qui permettront d’évaluer l’atteinte des objectifs du plan d’action et de mesurer l’impact des interventions financées.
  • S’assurer de la participation citoyenne.
le fonctionnement de la rui un comit de suivi directeur
Le fonctionnement de la RUIUn comité de suivi (directeur)
  • Composition: les directeurs des partenaires financiers
    • Conférence régionale des élus de Longueuil
    • Forum jeunesse Longueuil
    • Ministère des affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (Direction du développement régional et métropolitain)
    • Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale
    • Agglomération de Longueuil
le fonctionnement de la rui 2 le comit technique
Le fonctionnement de la RUI (2) Le comité technique
  • Composition : intervenants opérationnels (fonctionnaires)
    • Mathieu Forgues : Conférence régionale des élus de Longueuil
    • Martin Turbide : Forum jeunesse Longueuil
    • Jannick Lachapelle : ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (Direction du développement régional et métropolitain)
le fonctionnement de la rui 3 le comit technique suite
Le fonctionnement de la RUI (3)Le comité technique (suite)
  • Composition (suite)
    • Mario Choquette : ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale - FQIS
    • Jean Mercille : agglomération de Longueuil
    • Pierre Montreuil : responsable de la RUI (Agglomération de Longueuil)
le fonctionnement de la rui 4 le comit de pilotage
Le fonctionnement de la RUI (4)Le comité de pilotage
  • Composition (partenaires terrains)
    • CSSS Champlain
    • CSSS Pierre-Boucher
    • Ville de Brossard
    • Ville de Longueuil
    • Corporation de développement communautaire de Longueuil
    • ROC-4M
    • Agglomération de Longueuil
le fonctionnement de la rui 5 le comit de pilotage ajout
Le fonctionnement de la RUI (5)Le comité de pilotage (ajout)
  • Le CLE de Saint-Hubert
  • Le CLD de Longueuil
  • La Chambre de commerce et de l’industrie de la Rive-Sud
le fonctionnement de la rui 6 r le du comit de pilotage
Le fonctionnement de la RUI (6)Rôle du comité de pilotage
  • Créer un lieu commun d’échanges, de suivi et de coordination de la démarche.
  • Assurer la réalisation des mandats reçus du comité directeur de l’entente.
  • Formuler des recommandations aux membres du comité directeur de l’entente et auprès de leur organisation respective à chacune des principales étapes de réalisation (diagnostic, plan d’action, etc.).
le fonctionnement de la rui 7 comit s locaux de revitalisation dans les territoires d sign s
Le fonctionnement de la RUI (7)Comités locaux de revitalisation(dans les territoires désignés)

Composition

  • Instance locale de concertation
  • Organismes communautaires
  • Citoyens
  • Ville / Agglomération
    • Élus
    • Loisirs, culture, développement communautaire
    • Responsable RUI
  • Instances gouvernementales (si requises)
le fonctionnement de la rui 8 comit s locaux de revitalisation
Le fonctionnement de la RUI (8)Comités locaux de revitalisation

Mandat

  • Valider le diagnostic
  • Recommander des orientations spécifiques à moyen et à long termes au comité de pilotage
  • Définir des objectifs de revitalisation
  • Proposer un plan d’action à court terme au comité de pilotage
  • Participer à la mise en œuvre du plan d’action
processus d cisionnel
Processus décisionnel

Les plans d’action seront:

  • élaborés par les comités locaux de revitalisation ;
  • déposés au comité directeur pour approbation ;
  • approuvés par le conseil d’agglomération suite à une recommandation du comité de pilotage.
le territoire
Le territoire

Le territoire primaire d’intervention a été défini à partir des données du recensement de 2001 qui ont servi à la préparation de l’Atlas de la santé et des services sociaux du Québec (indice Pampalon-Raymond) et sur une connaissance approfondie du territoire.

quelques caract ristiques du territoire primaire
Quelques caractéristiques du territoire primaire
  • Superficie : 27 km2, soit 10 % de la superficie de l’agglomération.
  • Population totale : 130 891 personnes soit 34% de la population totale de l’agglomération.
d coupage du territoire primaire en 11 secteurs g ographiques
Découpage du territoire primaire en 11 secteurs géographiques 

Huit des neuf quartiers de Longueuil où sont implantées des tables de vie de quartier :

  • LeMoyne (population: 5 149)
  • Notre-Dame-de-la-Garde (population: 6 368)
  • Notre-Dame-de-Grâce (population: 10 991)
  • Saint-Jean-Vianney (population: 12 659)
  • Saint-Robert (population: 6 165)
  • Saint-Vincent-de-Paul (population: 8 207)
  • Carillon / Saint-Pie X (population: 5 135)
  • Sacré-Cœur (population: 22 030)
d coupage du territoire primaire suite
Découpage du territoire primaire (suite)
  • Greenfield-Park (population: 10 653)
  • Saint-Hubert (population: 20 657)
  • Brossard (population: 17 107)
le diagnostic principaux indicateurs
Le diagnostic: principaux indicateurs
  • Les données de base
    • Âge (pyramide)
    • Diversité culturelle (incluant les langues parlées)
    • Composition des ménages
    • Caractéristiques des familles
le diagnostic principaux indicateurs 2
Le diagnostic: principaux indicateurs (2)
  • Les indicateurs de qualité de vie

(source: Ressources naturelles Canada)

    • Logement
    • Accessibilité aux services de santé
    • Qualité de l’environnement
    • Finances des ménages
    • Taux d’activité (incluant taux d’emploi et de chômage)
le diagnostic principaux indicateurs 3
Le diagnostic: principaux indicateurs (3)
  • Les indicateurs de qualité de vie (2)
    • Scolarité
    • Participation au processus démocratique
    • Stabilité sociale
    • Loisir
    • Culture
le diagnostic principaux indicateurs 4
Le diagnostic: principaux indicateurs (4)
  • Sentiment de sécurité
  • Sécurité alimentaire
  • Accès aux commerces
  • Décrochage scolaire
expertise particuli re du comit de pilotage l laboration du diagnostic
Expertise particulière du comité de pilotage à l’élaboration du diagnostic

Évaluation de la capacité des différents milieux à s’impliquer de façon efficace dans une démarche de revitalisation urbaine intégrée.

les territoires prioritaires d intervention recommand s par le comit de pilotage
Les territoires prioritaires d’intervention recommandés par le comité de pilotage
  • Brossard

- Secteur des « A »

  • Longueuil

- Secteur Laflèche (arr. Saint-Hubert)

- Secteur LeMoyne (arr. Vieux-Longueuil)

- Quartier Saint-Jean-Vianney (arr. Vieux- Longueuil)

- Quartier Sacré-Cœur (arr. Vieux-Longueuil)

slide33

Impact populationnel de la RUI

  • Brossard (secteur des « A ») population: 8 274
  • Saint-Hubert (Laflèche) population: 11 925
  • LeMoyne population: 5 149
  • Saint-Jean-Vianney population: 12 659
  • Sacré-Cœur population: 22 030
  • Total des populations touchées : 60 037, soit 45,9 % de la population du territoire primaire, 15 % de la population de l’agglo.
le plan d action
Le plan d’action
  • Élaborer et valider un diagnostic du territoire primaire
  • Désigner les territoires prioritaires d’intervention
  • Mettre en place 5 comités locaux de revitalisation
  • Élaborer un plan d’action à partir des travaux des comités locaux de revitalisation
  • Procéder à l’adoption du plan d’action par le conseil d’agglomération
le plan d action 2
Le plan d’action (2)
  • Mettre en place des mécanismes de financement du plan d’action (comité technique)
  • Mettre en œuvre le plan d’action
  • Évaluer l’atteinte des objectifs du plan d’action (définir des indicateurs et des mécanismes d’évaluation)
ch ancier
Échéancier
  • Objectifs opérationnels à court et moyen terme
    • Avoir complété le diagnostic : janvier 2009
    • Mise en place des CLR : mars 2009
    • Dépôt des plans d’action : juin 2009
ch ancier 2
Échéancier (2)
  • Objectifs opérationnels à long terme
    • Adoption du plan d’action : automne 2009
    • Identification des interventions : été 2009
    • Recherche de financement : été – automne 2009
    • Réalisation : 2009 – 2010
    • Réalisation et évaluation : 2010 – printemps 2011