slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra PowerPoint Presentation
Download Presentation
Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 55

Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra - PowerPoint PPT Presentation


  • 243 Views
  • Uploaded on

Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra. Commune Urbaine Kenitra. Réalisé par : Commune urbaine de Kenitra - Service Protection de l’environnement - Service de la gestion déléguée.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Problématique de la gestion des déchets à la Commune Urbaine de Kenitra Commune Urbaine Kenitra Réalisé par: Commune urbaine de Kenitra - Service Protection de l’environnement - Service de la gestion déléguée Commune Urbaine de Kenitra; Hôtel de la ville; BP 14000 Kenitra /tel: 00212537371518 / 00212661975049. Fax: 00212537372883 Email: / communekenitra@gmail.com. / environnementcommunekenitra@yahoo.fr. Site web: www.kenitra.ma

    2. Présentation de la Commune Urbaine de Kenitra Commune Urbaine Kenitra • Kenitra, capitale du Gharb est située au Nord Ouest du Maroc, à proximité de l’océan Atlantique (10 km) et à 40 km au Nord de Rabat. • Construite sur la rive de l’Oued de Sebou. • La ville de Kenitra possède l’unique port fluvial du pays • Sixième ville du Royaume. • Nombre d’habitants: environ 400 000 • Climat est sub humide a semi aride, influencé par l’océan. • Pluviométrie moyenne est d’environ 600 mm.

    3. Dynamique urbaine de la ville de KENITRA Commune Urbaine Kenitra • Ville de Kenitra est caractérisée par deux phénomènes majeurs: • un accroissement démographique sans précédent; • extension rapide de la ville; • Ceci se traduit par: • a- une pression sur les équipements socio collectifs • b- hyperproduction des déchets solides

    4. Gestion des déchets solides a Kenitra Commune Urbaine Kenitra Pour faire face à l'augmentation continue du volume de déchets produits par sa population, la Commune Urbaine a confié le service de collecte et de nettoiement à deux opérateurs professionnels: 1- la société SEGEDEMA qui opère dans la zone de Mamora 2- la société TECMED qui assure le service dans la zone de Saknia.

    5. Données Techniques Commune Urbaine Kenitra • La production annuelle des ordures ménagères et assimilées est de l’ordre 108 000 tonnes en 2004 à et 120 000 tonnes en 2011. • Taux de collecte: 100 ℅ • Coût de la collecte et nettoiement est de l’ordre de: 40 Millions DH . • Coût de l’enfouissement à la décharge est de: 14 Millions DH.

    6. Composition des déchets ménagers dans la ville de Kenitra Commune Urbaine Kenitra Prédominance des matières organiques Un taux d’humidité élevé

    7. Mode d’élimination des déchets: mise en décharge Commune Urbaine Kenitra • la décharge Ouled Berjal est située au Nord-Ouest de la ville de Kenitra sur la route secondaire allant de Kenitra vers Sidi Allal Tazi, sur la rive gauche de l’estuaire de l’Oued Sebou. • Ellecouvre une superficie de 20 ha et reçoit, en moyenne 329 tonnes par jour et 120.000 tonnes par an de déchets. • La gestion des déchets au sein de la décharge est assurée par la société SOS.

    8. Commune Urbaine Kenitra

    9. Gestion déléguée de la décharge Commune Urbaine Kenitra • Gestion de la décharge publique d’Ouelad Berjal a été confiée à la Societé SOS. • La durée de la concession a été fixée pour 10 ans. • Le contrat de gérance a pris effet officiellement l'été 2005 et prendra fin en 2015.

    10. Commune Urbaine Kenitra • Les installations techniques de cette décharge se composent: • clôture • un local administratif pour le personnel • zone d’enfouissement des déchets composée d’un casier de 4 ha qui est subdivisé en 4 alvéoles. • un bassin de 6000 m2 et de1,5 m de profondeur, pour recueillir les lixiviats. • conduite des lixiviats et des eaux pluviales

    11. Casier d’enfouissement

    12. Commune Urbaine Kenitra Compactage des déchets

    13. Commune Urbaine Kenitra Bassin des lixiviats

    14. Contraintes Commune Urbaine Kenitra • Situation de la décharge dans un site vulnérable. • Lixiviat non traité. • Les récupérateurs écologiques (chiffonniers) qui travaillent dans l’informel. • Risque de saturation de la décharge.

    15. Les récupérateurs écologiques (chiffonniers) Commune Urbaine Kenitra La récupération informelle des déchets

    16. Objectifs Commune Urbaine Kenitra • Dans le souci de trouver des solutions appropriées aux problèmes de gestion écologique des déchets, la Commune Urbaine de Kenitra a opté: • pour la mise en place d’un centre de transfert, tri et valorisation des déchets.

    17. Commune Urbaine Kenitra • Réduire les quantités de déchets à transporter et à enfouir dans la décharge. • Réduire les fréquences (transfert vers la décharge), en adoptant des semi-remorques (18t), pour le transfert. • Mise en place du tri pour les matières recyclables (plastique, verre, carton, fer etc.). • Résoudre les problèmes sociaux en assurant l’insertion sociale des récupérateurs et la création d’emplois stables. • Réduire les sources de nuisance, de pollution et le risque de production du méthane.

    18. La réalisation et la mise en place d’un centre de transfert, tri et valorisation des déchets doit contribuer au développement durable: • Sur le plan environnemental: • assurer la préservation des ressources naturelles, notamment les ressources hydriques (lixiviats) et la qualité de l’air (Méthane). • Sur le plan économique: • fournir à l’industrie la matière première de valeur • utilisation du composte en agriculture et dans les espaces verts de la ville. • Sur le plan social : Intégration du secteur informel par la création de coopérative en faveur des récupérateurs et création d’emploi durable pour les recycleurs actuel Commune Urbaine Kenitra

    19. 2011-2016

    20. Montant alloué à la mise en place d’une nouvelle décharge contrôlée: …..Dh

    21. Programme Comun

    22. Dans le cadre du programme Comun, qui est une initiative de l’agence allemande de la coopération: GIZ, et la Direction Générale des Collectivités Locales ( DGCL), et suite à la réunion du 03 décembre 2010, au siège de la commune urbaine de Kenitra, le consultant allemand, Monsieur Paul Einwag, a effectué une mission de travail à Kenitra, et ce du 09 au 14 mars 2011 . • Le programme de la mission ci-joint a été l’occasion pour Monsieur Einwag, pour s’entretenir avec tous les partenaires du programme Comun à Kenitra, et aussi pour visiter les sites proposés pour abriter le centre de transfert, tri et valorisation des déchets. Rapport de la mission du consultantdu programme Comun, du 09 au 14 mars 2011

    23. Mercredi , 9 Mars 2011: • La première rencontre de la journée a débuté à 10 heures au bureau de Monsieur le président de la commune urbaine de Kenitra. Elle a réunit le secrétaire général de la commune, Monsieur Abdellatif Boucetta, au consultant Monsieur Paul Einwag, en présence de Madame khadija Ahayoun, chef de service protection de l’environnement, et de Monsieur Nabil Baamrani, Chef de service Communication et Relation Publiques.

    24. Cette réunion avait comme but principal de traiter des objectifs de la mission du consultant allemand, qui a réitéré à cette occasion sa volonté de collaborer avec l’équipe du programme Comun de Kenitra, chapeautée par le coordinateur Nabil Baamrani. • L’après-midi à partir de 15 heures, l’équipe Comun composée de: (Einvhart, Ahayoun et Baamrani), ont rendu une visite aux locaux du service régional de l’environnement dans la région Gharb Chrarda Bni Hssen et à l’agence du bassin de Sebou (service eau).

    25. Lors de ces deux visites, le consultant allemand a eu des entretiens avec ces deux partenaires, qui ont réitéré leur soutien et adhésion au projet. Ainsi, la responsable du service régional de l’environnement dans la région Gharb Chrarda Bni Hssen, Madame Founty, et Madame Sanaa Bouchra, responsable de l’observatoire de l’environnement, ont rappelé la disposition de leur département à apporter le soutien technique et éventuellement financier pour la réalisation du centre de transfert, tri et valorisation des déchets.

    26. Pour sa part, le responsable du service eau, relevant de l’agence du bassin de Sebou, Monsieur Magrane Bouchaib, a exprimé sa volonté de coopérer avec les différents intervenants, pour mener à bien ce programme, qui vise une meilleure approche environnementale.

    27. Jeudi 10 Mars 2011: • La deuxième journée, a commencé par une réunion avec le président de la commune urbaine de Kenitra, Monsieur Aziz Rabbah, qui a souhaité la bienvenue à l’expert allemand et a exhorté l’équipe commun de Kenitra composée de (Ahayoun; Lafdaili, Baamrani et Boucetta), à faciliter la mission du consultant, tout au long de son séjour. Aussi, il a rappelé les défis environnementaux, auxquels, est exposée la ville de Kenitra, notamment la nécessité de se doter d’une nouvelle décharge contrôlée,

    28. afin de protéger les ressources hydriques de la ville, et améliorer la qualité de l’environnement. De même, il a évoqué la nécessité du soutien de lacoopération allemande, à travers la GIZ et la coopérationdécentralisée, pour apporter le soutien technique et financier, aux projets à caractère environnemental dans la ville. Par ailleurs, une visite, a été effectuée par la même équipe à la faculté des sciences, relevant de l’Université Ibn Tofail. A cette occasion, l’expert allemand a eu l’occasion de s’entretenir avec Le professeur Atrassi Benaissa: vice- doyen.

    29. Les deux parties ont traité de la possibilité de conclure un accord de coopération entre l’université de Kenitra et l’université de Bamberg en Allemagne. • En outre, les étudiants du master gestion des déchets solides, ont présenté un exposé relatif à la décharge Ouled berjal de Kenitra. Ensuite, monsieur Einvaght, a eu des entretiens avec les professeurs Ouhcine et El bari, respectivement président de l’association du consommateur et de l’environnement, et président de l’association nationale des déchets ménagers.

    30. Rappelons que la société civile est un partenaire à part entière dans le programme Commun de Kenitra. Son rôle en matière de sensibilisation et d’information, ainsi que le savoir et le savoir faire, notamment la disposition d’un laboratoire spécialisé dans la gestion des déchets, l’insertion des recycleurs écologiques, constituent des atouts indéniables pour la réussite du projet.

    31. L’après-midi du jeudi 10- 03- 2011 à partir de 15 heures, l’équipe Comun Kenitra composée de: (Einvhart, Ahayoun et Baamrani et Lafdaili) accompagné par les professeurs Ouhcine et El bari, et les étudiants chercheurs du Master Gestion des déchets solides, s’est rendue à la décharge contrôlée Ouled Berjal pour réaliser un diagnostic exhaustif de l’état actuel de la décharge. Rappelons que le site, abritant, l’actuelle décharge: Ouled Berjal est situé au Nord-Ouest de la ville de Kenitra sur la route secondaire allant de Kenitra vers Sidi Allal Tazi,

    32. sur la rive gauche de l’estuaire de l’Oued Sebou. Il couvre une superficie de 20 ha et reçoit, en moyenne 329 tonnes par jour, soit 120.000 tonnes par an de déchets. Notons aussi que la gestion de la décharge est assurée par la société SOS. Les installations techniques observées au sein de la décharge par l’équipe comun se composent par :

    33. une clôture • un local administratif • une zone d’enfouissement des déchets composée d’un casier de 4 ha qui est subdivisé en 4 alvéoles. • une conduite des lixiviats et des eaux pluviales • un bassin de 5000 m2 et de 1,5 m de profondeur, pour recueillir les lixiviats. • Aménagement des voies de circulation des véhicules.

    34. Casier avec géomembrane et matériaux de drainage

    35. La décharge connaît actuellement des travaux de réhabilitation et de traitement de milliers de tonnes de déchets qui se sont accumulés depuis les années 70 .les efforts déployés par le délégataire SOS, ont permis d’éliminer les odeurs nauséabondes d’antan. Ainsi, aucune forte odeur n’a été sentie par les visiteurs de l’équipe Comun.

    36. Les récupérateurs écologiques (chiffonniers)

    37. Vendredi 11 Mars 201: Une réunion a eu lieu le vendredi 11 mars 2011, à 10 heurs, au siège de la Direction Régionale de l’Office de Développement de la Coopération à Kenitra (ODCO). A cette occasion, le Directeur de l’ODCO, Monsieur Mustapha al Assraoui, a souhaité la bienvenue aux membres présents du programme commun Kenitra: (Einvhart, Ahayoun et Baamrani). Ensuite, il a rappelé l’importance de la contribution de son administration dans la résolution du problème des récupérateurs écologiques qui travaillent dans l’informel.

    38. En outre, il a signalé, qu’il avait déjà participé à Al-Hoceima, au montage d’une coopérative similaire d’insertion de chiffonniers. De même, il a réaffirmé son appui technique pour la réussite du projet. L’après midi, à 16 heures, Monsieur Paul Einwag, a eu un entretien avec Monsieur Jamal Karkouri, architecte, ingénieur, président de l’association des jeunes diplômés en Allemagne. Lors de cette rencontre, Monsieur Karkouri, a présenté les potentialités de la ville de Kenitra, et les différentes opportunités d’investissement, à saisir par les hommes d’affaires allemands, souhaitant investir à Kenitra.

    39. Sur un autre registre, une réunion a eu lieu à 17 heures, au siège de la Délégation régionale de l’agence de développement social à Kenitra. A cette occasion, madame Toufiq Bouchra, coordinatrice de l’ADS, a réitéré sa prédisposition à collaborer dans le programme commun, à travers l’appui technique et financier, à même de permettre aux collecteurs écologiques, une meilleure insertion sociale. Aussi, elle a mis en exergue, l’importance des études de faisabilité pour la réussite de tout projet.

    40. Samedi 12 Mars 2011: Vu que la ville de Kenitra, souhaite se doter d’un centre de transfert, tri et valorisation des déchets, une visite a été programmée à la décharge contrôlée Oum azza. Ainsi, la délégation de Kenitra, a été accueillie par Monsieur Yan Safri du groupe Pizzorno, délégataire de la gestion de la décharge Oum Azza.

    41. Il y’a lieu de rappeler que la dite décharge (Oum Azza) est limitée respectivement à l’Ouest et à l’Est par la route principale P22 et la route secondaire S203, à une côte comprise entre 160 et 200 NGM. Les installations techniques observées au sein de la décharge se composent : • d’une clôture et un portail, • d’une base vie pour le personnel, • d’un pont bascule,… • d’un centre de tri et de compostage,

    42. d’une zone technique de maintenance, • d’un bassin de rétention des eaux pluviales et lixiviats, • d’une zone d’enfouissement des déchets ultimes, composée de 4 casiers, chaque casier est subdivisé en 5 alvéoles correspondant à une année d’exploitation. • La délégation du programme comun Kenitra, a assisté aux différentes explications données par l’ingénieur responsable d’Oum Azza, qui a rappelé que la décharge Oum Azza représente une infrastructure moderne, contribuant à la préservation des ressources en eau et à la protection de l’environnement.

    43. Situé dans la commune d'Oum Azza, à 20 km de Rabat, ce centre sera alimenté par 3 centres de transfert, dans les préfectures de Rabat, Salé, Skhirat, Témara. Il aura pour mission de traiter les déchets ménagers et assimilés provenant des 13 communes urbaines et rurales pour une population de 1,6 million d'habitants avec une production moyenne annuelle de 700.000 tonnes par an, soit 14 millions tonnes sur 20 ans. Quant à la superficie totale du site, elle représente 110 hectares.

    44. Cette décharge fonctionne en plusieurs étapes : • Traitement des déchets (tri et valorisation) ; • Enfouissement des déchets non valorisables ; • Couverture de la zone exploitée et sur les versants, par une couche de terre perméable, pour empêcher les envols notamment des sacs en plastiques, le dégagement des odeurs, la prolifération des insectes….

    45. Elimination des gaz toxiques et Procéder dans un proche avenir à leur valorisation si possible • Cheminement du lixiviat est dirigé vers des bassins de décantation où il est traité suivant la technique  d’"osmose inverse" qui servira à l’irrigation des régions environnantes. • Par ailleurs, une visite au siège de la société SOS à Rabat, a eu lieu le samedi à partir de midi. Elle a permis au consultant allemand de discuter avec le directeur de SOS, sur les possibilités de coopération, à même de permettre la réussite du projet comun. En effet, Monsieur Lahlou, a donné un exposé relatif à l’état actuel de la décharge, qui selon lui, a connu une nette amélioration.

    46. De même, il a parlé de l’existence d’une carrière d’argile, qui se trouve juste à coté du site. Ce qui faciliterait énormément la préparation des casiers, avant de conclure en réaffirmant que la création de nouveaux casiers, permettra indéniablement d’augmenter la durée de vie de cette décharge, qui selon ses propos, va être prorogée jusqu’a 2020.

    47. Lundi  14 Mars 2011: • A la fin de  la mission de Monsieur Paul Einvart, une réunion de synthèse a eu lieu le lundi à 10 heures du matin, au siège de la commune urbaine de kenitra.  Elle a vu la participation de tous les partenaires du programme comun kenitra. A cette occasion, le président de la commune urbaine de Kenitra, a remercié vivement le consultant allemand pour tous les efforts déployés, afin de faciliter la réalisation du projet : «  centre de transfert, tri et de valorisation des déchets ».