Download
comparaisons europ ennes des pratiques d entreprises n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Comparaisons européennes des pratiques d’entreprises PowerPoint Presentation
Download Presentation
Comparaisons européennes des pratiques d’entreprises

Comparaisons européennes des pratiques d’entreprises

109 Views Download Presentation
Download Presentation

Comparaisons européennes des pratiques d’entreprises

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Comparaisons européennes des pratiques d’entreprises Jean-François Mignot / chargé d’études - Céreq

  2. Introduction • A quel degré les entreprises européennes forment-elles leurs salariés, et comment ? • Comment la France figure-t-elle dans ce paysage? • Dans ce contexte, quel peut être le rôle des entreprises et de la formation continue dans la sécurisation des parcours professionnels? 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

  3. Les pratiques de formation continue financées par les entreprises en Europe, 2010 3 groupes de pays : Taux d’accès aux C&S et aux FEST • Peu formateurs: Europe de l’Est • Formateurs par tous types de formation: R.-U., Suède, Allemagne • Formateurs par cours et stages seulement: Benelux, France, Portugal, Espagne, Italie

  4. La France dans l’Europe de la formation continue Des salariés formés par cours et stages… … pour s’adapter aux futurs besoins de qualifications • Les salariés français se forment souvent • Plus que ceux des autres pays ils suivent des cours et stages, plutôt que des FEST, cercles de qualité, autoformation • Les entreprises françaises sont parmi celles qui dépensent le plus en formation continue (2,5% de leur masse salariale)

  5. La sécurisation des parcours professionnels par la formation Pourquoi les entreprises qui forment le font-elles? Quelles conséquences? La FC sécurise le parcours avant tout dans l’entreprise formatrice Difficile de savoir dans quelle mesure la FC sécurise aussi les parcours des salariés d’une entreprise à l’autre • « Pour favoriser la flexibilité, la polyvalence, ou le développement des compétences des salariés » : pour 43 % des entreprises formatrices c’est la raison la plus importante • Autres raisons: « pour atteindre des objectifs de performance fixés par l'entreprise », « pour répondre aux exigences de nouvelles normes qualité »

  6. Conclusion • Les entreprises françaises forment beaucoup leurs salariés, mais presque exclusivement par cours et stages. • Elles forment • avant tout pour favoriser la flexibilité de leurs salariés, • Et très peu pour favoriser les mobilités • Mais ces formations servent-elles aussi à sécuriser les parcours des salariés ?

  7. Taux d’accès des salariés aux cours et stages, par pays et taille d’entreprise