Download
tpe entraide n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
TPE ENTRAIDE PowerPoint Presentation
Download Presentation
TPE ENTRAIDE

TPE ENTRAIDE

164 Views Download Presentation
Download Presentation

TPE ENTRAIDE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. TPE ENTRAIDE Réunion du 18/02/2014

  2. AGENDA • Les Actualités • 17 lois à connaitre pour être efficace au travail • 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Chiffres sur des grandes entreprises • Obsolescence programmée : 11 astuces des fabricants • Le guide de l’innovation pour les PME

  3. Actualités 2014 • On ne devra désormais plus parler d'auto-entrepreneur. Exit ce régime tant controversé, accusé de concurrence déloyale notamment dans le secteur du bâtiment ! Place aujourd'hui au micro-entrepreneur, un nouveau régime né de la fusion des anciens régimes micro-social (auquel appartenaient les auto-entrepreneurs) et micro-fiscal. • Si le régime de la micro-entreprise ou de l'entrepreneur individuel est bien acté dans le projet de loi, en revanche, le statut unique de l'entrepreneur individuel n'a pu être intégré encore au texte, car cela demande encore des expertises juridiques pour en connaître la faisabilité. Questions de jours, assure une source proche de la ministre.

  4. Le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) a augmenté de 1,4%. Sa valeur mensuelle est désormais fixée à 3 129 euros au 1er janvier 2014. DADS: la date de dépôt reportée au 12 février 2014Pour tenir compte de l'imposition de la participation de l'employeur aux mutuelles, un délai supplémentaire est accordé aux entreprises pour établir leur DADS 2013. Celles-ci pourront l'effectuer jusqu'au 12 février 2014 inclus. A partir du 2 janvier 2014,la DADS pourra s'effectuer en ligne. Temps partiels : A partir du 1er janvier 2014 s'appliquera la durée minimale des temps partiels prévue par la loi sur la sécurisation de l'emploi. Cette durée sera fixée à 24 heures par semaine ou son équivalent mensuel. Une majoration de 10% s'appliquera sur les heures complémentaires.

  5. Plafond des contributions à l'assurance chômage Une circulaire Unedic du 22 novembre 2013 a fixé le nouveau plafond des contributions à l'assurance chômage. Il est fixé à 12 516 € par mois pour les rémunérations versées du 1er janvier au 31 décembre 2014. Le plafond annuel s'élèvera quant à lui à 150 192 € pour l'année 2014. Retraite complémentaire : nouveaux taux de cotisations Agirc-Arrco Pour permettre de financer le régime des retraites complémentaires, une hausse des cotisations Agirc et Arrco s'appliquera à compter du 1er janvier au 1er janvier 2014, les taux contractuels obligatoires de cotisation du régime Arrco seront portés de 6 % à 6,10 % sur la tranche 1 et de 16 % à 16,10 % sur la tranche 2 ; au 1er janvier 2014, le taux contractuel obligatoire de cotisation du régime Agirc sera porté de 16,24 % à 16,34 % sur les tranches B et C ; au 1er janvier 2015, ces taux seront respectivement portés à 6,20 %, 16,20 % et 16,44

  6. Taxation des CDD courts : Depuis le 1er juillet 2013, pour les CDD de courte durée (moins de trois mois) , la cotisation patronale à l'assurance chômage a augmenté : elle est passée de 4% à 7% pour les CDD d'une durée inférieure à un mois et à 5,5% pour les CDD d'une durée comprise entre 1 et 3 mois. Hausse des cotisations vieillesse :

  7. Complémentaires santé (mutuelles) : La loi de sécurisation de l'emploi du 14 juin 2013 généralise la couverture complémentaire santé pour tous les salariés à partir du 1er janvier 2016. Le financement de cette mutuelle obligatoire sera pris en charge par l'employeur au minimum à hauteur de 50%. Des négociations de branches sont engagées depuis le 1er juin 2013, Et elles devront être mises en oeuvre à partir du 1er juillet 2014 dans les entreprises disposant d'un délégué syndical. Baisse des cotisations famille : Conformément aux engagements pris par le gouvernement, la hausse des cotisations vieillesse est compensée par une baisse de la cotisation patronale d'allocations familiales qui passe de 5,40 % à 5,25 %. Le taux AGS est maintenu à 0,30 % : Le conseil d'administration de l'AGS (Association pour la gestion du régime de Garantie des créances des Salariés) du 11 décembre 2013 a décidé de maintenir le taux de l'AGS à 0,30 %.

  8. Limites d'exonérations des cotisations prévoyance Pour tenir compte de la fiscalisation des contributions patronales frais de santé, le plafond de déduction fiscale des cotisations de prévoyance est abaissé. Les cotisations salariales frais de santé et les cotisations patronales et salariales prévoyance sont déductibles dans la limite d'un montant égal : - à la somme de 5% du montant annuel du plafond annuel de la sécurité sociale (contre 7% jusqu'à présent), soit 1 851,60 € en 2013, et de 2% de la rémunération annuelle brute (contre 3% actuellement) ; - sans que le total puisse excéder 2% de 8 fois le montant du Pass (3% aujourd'hui), soit 5 925,12 € en 2013.

  9. Majorations AT/MP : Les majorations visées à l'article D. 242-6-9 du code de la sécurité sociale et entrant dans le calcul du taux net de la cotisation due au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles sont fixées, par un arrêté du 10 décembre 2013, pour l'année 2014, aux valeurs suivantes : - Majoration M1 : 0.25% (0.27% en 2013) ; - Majoration M2 : 0.51 (0.51 en 2013) ; - Majoration M3 : 0.64% (0.59% en 2013) ; - Majoration M4 : 0.00% (0.00% en 2013 http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000025089870&cidTexte=LEGITEXT000006073189&dateTexte=20140103&oldAction=rechCodeArticle

  10. Titres-restaurant : La contribution des employeurs à l'acquisition de titres-restaurant est exonérée d'impôt sur le revenu et de cotisations de sécurité sociale dans une certaine limite. Cette limite est relevée chaque année dans la même proportion que la limite supérieure de la première tranche de l'impôt sur le revenu. Le plafond d'exonération des titres-restaurant est fixé à 5,33 € en 2014. Rémunération des heures complémentaires : La rémunération des heures complémentaires est désormais majorée à hauteur de 10%. Cependant, celles effectuées au-delà du dixième de la durée initiale prévue au contrat et dans la limite du tiers de la durée du contrat restent majorées à 25%. Un accord de branche étendu peut prévoir un taux de majoration différent sans pouvoir être inférieur à 10%. Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) : Les entreprises vont bénéficier de 6% (4% en 2013) de baisse du coût du travail en 2014 via le CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi), soit 10 milliards d'euros qui leur seront restitués par l'Etat. Les entreprises qui le souhaitaient ont pu déjà obtenir des acomptes sur ce crédit d'impôt.

  11. Extension de la dématérialisation des cotisations Urssaf : La LFSS pour 2014 poursuit l'abaissement progressif des seuils de déclaration et de paiement dématérialisés pour les employeurs, afin de permettre aux employeurs de se préparer ainsi à la DSN avant sa généralisation obligatoire : - S'agissant de la déclaration préalable à l'embauche (DPAE), un décret devrait abaisser le seuil de 500 à 50 DPAE par an pour les employeurs relevant du régime général. En cas de non respect de cette obligation les entreprises seront redevables d'une pénalité fixée par décret, dans la limite de 0,5 % du plafond mensuel de sécurité sociale. - S'agissant des déclarations et paiements auprès des Urssaf, il est prévu d'abaisser le seuil à 35 000 € de cotisations et contributions sociales dues par établissement au titre de l'année civile précédente à compter du 1er janvier 2014. Le non-respect de ces obligations entraîne l'application d'une majoration, fixée par décret dans la limite : pour les déclarations, de 0,2 % des sommes dont la déclaration a été effectuée par une autre voie ; pour le paiement, du montant des sommes payées par une autrevoie.

  12. Modification de l’aide à l’apprentissage : L’indemnité compensatrice forfaitaire (IFC), qui est versée par la région à l’employeur qui conclut un contrat d’apprentissage, ne concerne dorénavant que les employeurs de moins de 11 salariés. Impôt sur les sociétés : Le taux de la contribution exceptionnelle, applicable aux entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 250 millions d’euros est passé de 5 % à 10,7 % pour les exercices clos à partir du 31 décembre 2013. Suppression de l’imposition forfaitaire annuelle (IFA) : Les entreprises qui réalisaient un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros étaient soumises à l’IFA dont le montant dépendait du chiffre d’affaires réalisé

  13. Contribution à l’audiovisuel public : Les montants de l’ex-redevance audiovisuelle ont été revalorisés de 1,9 %. Nouvelle taxe sur les boissons énergisantes : Une nouvelle contribution (communément appelée « taxe Red Bull ») est perçue sur les boissons dites énergisantes, au taux de 1 € par litre. Vente en détaxe aux touristes : procédure en ligne obligatoire : Les bordereaux de vente à l’exportation, qui permettent d’exonérer de TVA les achats effectués par les touristes en France, doivent obligatoirement être édités au moyen de l’application en ligne Pablo.

  14. Salaire minimum de croissance Le salaire minimum de croissance (Smic) est revalorisé, le nouveau montant horaire brut étant fixé à 9,53 euros. (+ 1.1%) Revenu de solidarité active Le revenu de solidarité active (RSA) augmente de 1,3 % ; le montant forfaitaire mensuel du RSA pour une personne seule sans enfant par exemple passe à 499,31 euros. Allocations temporaire d’attente, de solidarité spécifique, équivalent retraite et transitoire de solidaritéLe montant journalier de l’Ata est désormais de 11,35 euros, celui de l’ASS est de 16,11 euros (avec une majoration fixée à 7,01 euros) tandis que celui de l’AER et de l’ATS s’élève à 34,78 euros. Ces nouveaux montants ont été fixés par un décret publié au Journal officiel du dimanche 29 décembre 2013.

  15. Prestations familiales Les plafonds servant à déterminer le droit aux prestations familiales sont revalorisés de 1,9 %. Retraites complémentaires Les retraites complémentaires de l’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco) et de l’Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres (Agirc) sont versés chaque mois (et non plus chaque trimestre).

  16. TVA Depuis le 1er janvier 2014, les taux de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sont modifiés, selon la loi de finances rectificatives pour 2013 (publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013) : le taux normal, qui s’applique à la majorité des biens et des prestations de service, passe de 19,6 % à 20 % ; le taux intermédiaire, qui concerne notamment la restauration, la vente de produits alimentaires préparés, les transports, les travaux de rénovation dans les logements anciens, est relevé de 7 % à 10 % ; le taux applicable en Corse passe de 8 % à 10 %. Le taux réduit, applicable aux produits considérés comme de première nécessité (produits alimentaires, boissons sans alcool, cantine scolaire et énergie) et spectacle vivant (théâtre, concert, cirque), reste fixé à 5,5 %. Il s’applique également aux travaux d’amélioration énergétique des logements de plus de 2 ans.

  17. La loi prévoit notamment :(Loi de finances pour 2014) : l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu sur les prix et la revalorisation de la décote dont le montant est porté à 508 euros, l’abaissement du plafond du quotient familial de 2 000 à 1 500 euros pour chaque demi-part fiscale, la réforme du crédit d’impôt en faveur de la qualité environnementale de l’habitation principale (recentrage en particulier sur les bouquets de travaux d’isolation thermique), le durcissement du malus automobile (seuil de déclenchement fixé à 130 grammes d’émission de CO2 par kilomètres, les tarifs de la taxe montant à 8 000 euros à partir d’une émission de 200 grammes de CO2 par kilomètre), la suppression du droit de timbre de 35 euros concernant la contribution pour l’aide juridique, l’abrogation du jour de carence dans la fonction publique qui avait été institué par l’article 105 de la loi de finances pour 2012. Actualités 2014

  18. Contribution pour l’aide juridique La contribution pour l’aide juridique d’un montant de 35 euros est supprimée. Saisies sur rémunérations De nouveaux barèmes s’appliquent en matière de saisies sur rémunérations. 1/20 sur la tranche <= à 3 700 euros, 1/10 sur la tranche supérieure à 3 700 euros et <= à 7 240 euros, 1/5 sur la tranche supérieure à 7 240 euros <=à 10 800 euros, 1/4 sur la tranche supérieure à 10 800 euros <= à 14 340 euros, 1/3 sur la tranche supérieure à 14 340 euros <= à 17 890 euros, 2/3 sur la tranche supérieure à 17 890 euros <= à 21 490 euros, la totalité sur la tranche supérieure à 21 490 euros.

  19. Tarifs du courrier Les tarifs du courrier vont connaître une hausse de 3 % en moyenne (le prix du timbre prioritaire passe de 63 à 66 centimes d’euro). Courses des taxis Les prix des courses des taxis peuvent être majorés de 3,9 %. Carte nationale d’identité La durée de validité des cartes nationales d’identité (CNI) délivrées aux personnes majeures passe de 10 à 15 ans.

  20. Travailleurs bulgares et roumains Les travailleurs bulgares et roumains bénéficient de la même liberté de circulation que les autres travailleurs européens. Code de déontologie de la police et de la gendarmerie Le nouveau code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale entre en vigueur. Ce code définit d’abord les devoirs du policier et du gendarme : secret professionnel, devoir de discrétion, probité, discernement, impartialité, dignité et non cumul d’activité. Service-public.fr - Policiers et gendarmes : un code de déontologie commun

  21. Taxe sur les salaires Les associations non soumises à l’impôt sur les sociétés voient l’abattement concernant la taxe sur les salaires passer de 6 002 à 20 000 euros. Champs électromagnétiques Propriétaire ou locataire : vous pouvez obtenir gratuitement une mesure de l’exposition aux ondes électromagnétiques de votre appartement ou de votre maison. Tatouages Certains colorants ne peuvent plus entrer dans la composition des produits de tatouage. Actualités 2014

  22. Auto entrepreneurs : • Les nouveaux taux/seuils :

  23. Liens Actualités 2014 http://www.service-public.fr/actualites/00694.html?xtor=EPR-140 http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/2014-ce-qui-change-pour-l-entreprise_44698.html?xtor=EPR-11-[20140106220342_02_nl_lentreprise_zapping_777_000L3C]-20140107-[Lire_l_article_complet_001FK2I]-[RB2D106H0014N1UF]-20140107053400 http://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/00982.html?xtor=EPR-140

  24. 17 lois pour être efficace au travail

  25. 17 Lois pour être efficace au travail • 1. Loi de Murphy : la loi des emmerdements maximum • Définition : " Rien ne se passe jamais comme on l'a prévu ". Variantes : " le diable est dans les détails ". • Le pépin arrive toujours quand il ne faut pas et où il ne faut pas. C'est le passeport qu'on découvre non valide une fois arrivé à l'aéroport, la tartine qui tombe côté beurre. Et les petits tracas s'enchainent. Vous êtes pressé ? La voiture est en panne, il pleut, le métro est bloqué, etc. Les ingénieurs connaissent bien cette loi qui dérègle et retarde les projets. Tout processus - de recrutement, d'innovation, de production...- est une aventure pleine d'aléas. Mieux vaut chercher à les anticiper et à les réduire. • >>> Faites de la paranoïa intelligente, dès que c'est important pour vous. Les explorateurs du bout du monde, par exemple, se font opérer de l'appendicite avant de partir, au cas où il y aurait nul toubib. Sur les projets les experts font des rétro-plannings et imaginent le pire. Et vous, avant votre rendez-vous capital, faites réviser la voiture.

  26. 17 Lois pour être efficace au travail • 2. Loi de Parkinson : la loi du temps qui s'étire à l'infini • Définition : " Comme le gaz, le temps se dilate jusqu'à occuper la totalité de l'espace disponible ". • Cette loi fondamentale s'applique à la gestion de son temps mais aussi de sa carrière et de sa vie. Lorsqu'on ne se fixe pas de butée horaire ou calendaire dans la réalisation d'une tâche ou la prise d'une décision, celles-ci s'éternisent. Plus, j'ai du temps pour faire une chose, plus je mets du temps à la faire. Je me dis : " On verra bien ! ". Pensez plutôt à rebours : " Qu'est-ce que j'aimerais qu'on dise de moi après cette mission ? ". • >>> Il faut donc borner son temps et celui des autres. Et raisonner en termes d'objectifs et non pas de tâches à réaliser. Exemples : faites préciser le délai, lorsqu'on vous dit " c'est ASAP " (aussitôt que possible) ; fixez à 20 minutes la durée de la réunion ; commencez un mémo par la conclusion, etc. Les petits ballons de baudruche laissent moins de place à l'air qu'une montgolfière.

  27. 17 Lois pour être efficace au travail • 3. Loi de Douglas: la loi des dossiers qui s'entassent tout seuls • Définition : " Plus on dispose de place, moins on trie ". • C'est une variante de la loi de Parkinson. Plus vous avez d'espace et d'armoires pour ranger, plus vous étalez vos affaires. Ce qui fait que votre bureau ressemble plus à une aire de stockage qu'à un lieu de travail et que votre boite mail est surchargée de dossiers et sous-dossiers. Résultats : vous perdez du temps à retrouver l'information utile. Ce qui, paralyse l'action. • >>> Restreignez vos zones de rangement.

  28. 17 Lois pour être efficace au travail • 4. Loi de Pareto : la loi de l'éparpillement inutile • Définition : " L'essentiel prend 20% du temps et de l'espace, l'accessoire, 80%. " • Autre loi fondamentale, qui s'applique à bien des domaines : 80% des effets sont produits par 20% des causes. Exemples : 80% du chiffre d'affaires est réalisé par 20% des clients, 80% des tâches sont traitées en 20% de temps... Ce coefficient multiplicateur est issu des bâtisseurs égyptiens de pyramides, qui ont calculé l'énergie minima pour soulever les gros blocs de pierre. • >>> Inutile de gaspiller ses forces. Mieux vaut se focaliser sur ce qui vaut la peine, ces 20% qui vont causer des dégâts ou booster l'activité. Gare au perfectionnisme, au micro-management, à la lecture exhaustive des mails, etc. Apprenez à élaguer votre arbre des priorités et à doser votre effort.

  29. 17 Lois pour être efficace au travail • 5. Loi d'Illich : loi de l'acharnement inefficace • Définition : " Au-delà d'un certain seuil, l'efficacité humaine diminue jusqu'à devenir négative ". • C'est la loi des rendements décroissants. Au bureau ou à l'école, au-delà de 90 minutes, l'attention est en chute libre. Alors, inutile de prévoir des réunions de 3 heures, de s'escrimer en continu sur un dossier qui vous résiste, d'avaler un sandwich derrière votre écran à midi pour vous avancer... La journée non stop ne vous rendra pas plus efficient. Vous tomberez en apnée derrière votre PC. Variante : ce n'est pas parce qu'on met plus de monde sur un projet que ça avance plus vite. • >>> Faites des pause. Et prévoyez des blocs de travail continu de 90 minutes au maximum. Entre deux, allez prendre un bol d'air frais, papotez avec un collègue. Par ailleurs, sélectionnez les contributeurs pertinents sur un projet.

  30. 17 Lois pour être efficace au travail • 6. Loi de Carlson: la loi du travail fractionné dévoreur de temps • Définition : " Le temps perdu à cause de l'interruption d'une tâche est supérieur au temps de l'interruption ". • Tout travail interrompu (par une sollicitation, une musique, un casse-croûte etc.) est moins efficace qu'un travail réalisé en continu. Pour deux bonnes raisons. 1/ Il faut globalement trois minutes au cerveau pour se reconnecter à la tâche. 2/ l'individu une fois déconcentré est tenté de papillonner, surtout si le dossier l'embête : il ira à la machine à café, lira une affiche, croisera Y et papotera... • >>> Isolez-vous. Fermez vos portes, mettez votre téléphone sur répondeur, désactivez le signal sonore d'arrivée des nouveaux mails. Et résistez à toute dispersion en ne faisant qu'une activité à la fois.

  31. 17 Lois pour être efficace au travail • 7. Loi de Confucius. La loi de l'expérience vaine et intransmissible • Définition. " L'expérience ne sert qu'à répéter les mêmes erreurs mais plus rapidement ". • La mode des " best practices " soi-disant applicables partout et la recherche de la perfection par le knowledge management relèvent du fantasme. La formule " Croyez-en mon expérience ! " tue l'innovation. Nous sommes dans l'ère du copier-coller. Or, ce qui vaut ici, ne vaut pas forcément là. Il faut laisser sa place à l'imagination. Les clés de la réussite de Steve Jobs ne sont-elles pas liées à l'intuition à l'émotion, à l'interprétation ? Il s'était, dit-on (1) procuré un Minitel (voir la vidéo), avait désossé l'appareil, et étudié en détail le modèle économique... dont découlent iTunes, l'App Store et l'iPhone. • >>> Mieux vaut s'inspirer d'un procédé que de chercher à l'imiter.

  32. 17 Lois pour être efficace au travail • 8. Loi de Fraisse : la loi du temps soumis au plaisir et au déplaisir • Définition : " Plus l'activité est captivante, plus elle parait brève. " • Les minutes ralentissent ou s'accélèrent selon l'intérêt qu'on porte à la tâche. Une heure n'est donc pas égale à une heure. Rédiger un énième rapport, éplucher à la chaîne des notes de frais... et la journée paraît interminable. A l'inverse, discuter de son dada - foot, recettes de cuisine, cinéma - avec son collègue et l'aiguille de la montre semble d'un coup s'être affolée... " Déjà ? ". La perception du temps est psychologique et varie selon l'individu. Le danger, c'est de privilégier les activités plaisantes au risque de se laisser happer par elles. Une loi qui vaut aussi pour vos collaborateurs, prêts à bâcler le fastidieux. • >>> Allouez un budget temps à chacun des dossiers que vous allez traiter, dès le matin, et ce que vous démarriez par les plus faciles ou les plus pénibles. Et alternez les genres. Tentez aussi d'" anoblir " les tâches ingrates par des choses agréables : écouter de la musique en travaillant, avoir des photos sympas sur le bureau, etc. Cela stimule. Et songez à compenser les corvées par 3 actions motivantes.

  33. 17 Lois pour être efficace au travail • 9. Loi de Metcalfe : la loi de la synergie qui décuple les résultats • Définition : " L'utilité d'un réseau est proportionnelle au carré de ceux qui l'utilisent ". Variante " 1+1=3 ". • C'est l'effet levier des réseaux sociaux, mis en équation par le créateur d'Ethernet, Robert Metcalfe. En clair, plus le réseau compte d'utilisateurs plus il a de la valeur. Appliqué au management, c'est l'idée que trois individus isolés ont peu de poids, mais qu'ensemble ils peuvent beaucoup. On le sait, pour les casse-pieds redoutables en groupe, c'est vrai aussi, en positif, pour les innovateurs. Il faut apprendre à échanger son savoir et à questionner les compétences tous azimuts. Cela permet de gagner un temps fou, d'enrichir ses initiatives et d'en démultiplier l'impact. • >>> Intégrez des réseaux physiques ou virtuels mais ne soyez pas toujours demandeur : apportez votre contribution de façon pertinente et régulière. Et zappez les profiteurs.

  34. 17 Lois pour être efficace au travail • 10. Loi de l'Ecclésiaste : la loi du moment opportun • Définition : " Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose ". • C'est une référence à l'ancien Testament devenue un véritable adage. Ce temps biblique n'est toutefois pas celui du dieu Chronos - le temps qui passe, la vitesse, la performance - mais celui du dieu Kairos, l'instant. Il ne se mesure pas en minutes, mais en intensité, en plaisir, en stress, etc. L'enfant sait repérer d'instinct le bon moment pour quémander une faveur. Il s'évite ainsi de gaspiller de l'énergie face à un adulte préoccupé ou mal luné. • >>> Vous aussi guettez les ondes positives, le temps propice à faire - réfléchir, s'organiser, agir - pour vous et pour les autres, selon des critères d'humeur, de disponibilité, de chronobiologie, etc. Mais anticipez. Et gare aux dérives de la procrastination.

  35. 17 Lois pour être efficace au travail • 11. Loi de Kotter : la loi des petites victoires qui galvanisent • Définition : " Les meilleurs changements commencent par des résultats immédiats " • Se fixer des objectifs avec des délais rapprochés évite de se décourager et permet d'avancer. C'est l'efficacité de l'hyper " court-termisme ", prôné par ce pape du leadership (John Kotter). Dans les situations difficiles, les individus s'en sortent à petits pas, mais des petits pas vécus comme essentiels. • >>> Le manager peut créer ainsi un sentiment d'urgence - pour lui-même et pour l'équipe - afin de motiver les troupes face un nouveau contexte.

  36. 17 Lois pour être efficace au travail • 12. Loi anti-Taylor : la loi de la rationalisation inefficace du temps • Définition : "La chronologie des événements est trompeuse " • Selon le père du travail standardisé, l'ordre dans lequel on effectue les tâches influe directement sur le temps qu'elles nous prennent. Or, se caler sur un séquençage chronologique sans prendre en compte de priorités peut s'avérer contre-productif dans son planning. Prenez les méthodes de rangement des stocks FIFO (first in first out) et LIFO (last in first out). Opérantes en logistique, elles nuiront à coup sûr à votre organisation personnelle. Exemple. Vous avez 80 mails à traiter et vous adoptez la logique chronologique (FIFO) en plaçant le plus ancien des mails en tête de liste. Vous consacrez du temps pour traiter chacun d'eux, mais il y a des pièges. 1/ le mail traité en 8ème position est caduque au regard du n°10 et le travail effectué a été inutile. 2/ le mail n° 24, lu fort tard, est une priorité vitale et c'est la panique. Suivre l'ordre inversé, LIFO, n'aide pas plus à repérer rapidement les urgences. • >>> Mieux vaut faire déjà un survol rapide de tous vos mails, supprimer illico ceux qui n'apportent rien et traiter d'abord les deux ou trois qui relèvent de vraies priorités.

  37. 17 Lois pour être efficace au travail • 13. La loi de Covey : la loi de la course au temps qui exténue • Définition : "Réagir instantanément à l'évènement épuise". • Etre sur le qui-vive conduit à gaspiller ses forces dans un cercle vicieux sans fin, la réactivité appelant la réactivité. Ce phénomène est un réflexe pavlovien ; l'individu réitère les mêmes faux pas, applique les mêmes solutions, use des mêmes habitudes. Il tourne en rond. Or, il doit à l'inverse être stratégique, penser le coup d'après et répondre à des stimuli intérieurs. Trop de managers mènent des plans d'action qui se résument à traiter les problèmes du passé. Ils ont pourtant tout à gagner à être proactifs. Et décider de subir n'est pas subir, c'est déjà maîtriser l'aléa. • >>>Prenez l'initiative de faire autrement en abandonnant l'idée d'agir ou réparer à l'identique. Demandez-vous ce que vous feriez si votre employeur voulait vous licencier demain : vous feriez tout pour sortir de la routine, sans vous essouffler, afin qu'il vous garde.

  38. 17 Lois pour être efficace au travail • 14. La loi de Einstein : la loi de la simultanéité des temps • Définition : "le passé, le présent et le futur s'enchevêtrent dans l'action". • Selon sa théorie de la relativité, l'espace-temps est une seule entité. A la limite, le présent n'existe pas puisqu'il est au carrefour du passé et du futur. Plonger dans la tâche en urgence peut conduire à l'apnée, ce qui est contre-productif. Se mettre ainsi sous une telle tension c'est se priver des ressources de l'expérience écoulée et perdre le sens et la vision de ce qu'on fait. A contrario, trop dans le passé, l'individu rumine, trop dans l'avenir, il oublie les contraintes. Il doit tenir compte tout à la fois du vécu et de l'objectif. Les chefs de projet connaissent bien cette loi qui leur permet de tenir le cap. • >>> Avant tout défi, posez-vous. Regardez d'abord dans le rétroviseur, analysez les faits passés afin d'apprendre de vos erreurs. Puis détectez les challenges - le futur - dans la mission que vous allez mener.

  39. 17 Lois pour être efficace au travail • 15. La loi de Talleyrand : la loi des retards accumulés • Définition : "Quand c'est urgent, c'est déjà trop tard" • L'urgence est la somme des non anticipations antérieures. Elles se sont empilées jusqu'à la rupture, les conflits, la crise. Une mécanique qu'a fort bien démontré ce diplomate hors pair. Il s'agit alors de faire comprendre à votre interlocuteur que s'agiter ne sert à rien. Puis d'envisager les choses sous un autre angle pour réparer les dégâts • >>> Interroger : "C'est pour quand ?" est la meilleure façon de solliciter un délai à ceux qui vous pressent. Ayez la même indulgence envers vous-même.

  40. 17 Lois pour être efficace au travail • 16. La loi de Churchill : la loi de la lenteur efficace • Définition : "Hâtons-nous lentement". • Une variante enrichie de la loi précédente. Même si l'instant est critique, l'individu a intérêt à ralentir afin de reprendre la main et de retrouver du punch. Souffrir l'urgence, c'est comme souffrir un mal de dents, on n'apprécie plus une fleur, un film, un sourire. C'est notre cerveau reptilien qui commande soit l'attaque, soit la fuite. Mieux vaut se placer dans un espace-temps plus large en connectant son cerveau cortical, qui permet de réfléchir et d'analyser. Ce que savent si bien faire les urgentistes, pompiers, chirurgiens... qui modèrent leurs intervention et gestes pour sauver des vies. • >>> Prenez du recul. Foncer tête baissée c'est se dédouaner des conséquences alors qu'évaluer la situation vous responsabilise sur votre décision, bonne ou mauvaise. Assumez-la. A proscrire : l'évitement ou la procrastination.

  41. 17 Lois pour être efficace au travail • 17. La loi de Saint-Exupéry: la loi du futur qui se construit en toutes circonstances • Définition : "Ce n'est pas parce que l'avenir est incertain qu'il faut s'abstenir de le bâtir". • Comme l'ex-patron de General Electric, Jack Welch ("Nous ne savions pas que c'est impossible, c'est pour ça que nous l'avons fait"), l'aviateur-écrivain affirmait que le futur se fabrique. Ces deux figures illustres relèvent de l'école du constructivisme qui veut que la réalité ne soit pas immuable et qu'on peut la façonner à notre mesure ou à celle de nos rêves. • >>> Allez de l'avant. Evacuez les pensées fatalistes ou négatives du type : "on verra bien!" ou "on est mal parti !". Engagez-vous dans une dynamique de projet même si le contexte vous parait noir.

  42. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité

  43. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • SmartWatch, la montre intelligente : • Sony a lancé sa SmartWatch, modèle fonctionnant sous Android et bourré de fonctions : port USB, connexion Bluetooth, accès aux réseaux sociaux, aux flux RSS... Ce complément idéal du smartphone permet également de consulter les SMS, MMS et autres e-mails. Le confort de lecture n'est certes pas optimal (l'écran a une résolution de 128x128 pixels) mais il comblera les travailleurs les plus pressés qui pourront lire leurs messages d'un seul geste du poignet. A noter qu'un concurrent sérieux, le Pebble d'Allerta, devrait arriver en septembre2012 et sera compatible aussi bien avec Android qu'avec iOS (Apple). • Prix : à partir de 129 euros

  44. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Swype, le clavier malin : • Ecrire un e-mail sur un smartphone est souvent un parcours du combattant, la taille des touches n'étant jamais assez grande pour nos doigts. La solution Swypepermet de faciliter cette épreuve. Ce clavier intégré au téléphone sorti en 2010 reprend le principe du T9, cette fonction qui permet de reconnaître des mots à partir des premiers caractères saisis dans la rédaction des SMS.  • Au lieu de taper sur chaque touche une par une, il suffit à l'utilisateur de glisser son doigt d'une lettre à l'autre, sans lever la main du clavier. Résultat : un gain de temps considérable dans l'écriture des messages sur smartphone et autres tablettes mais qui, pour l'instant, n'existe que pour les plateformes Android.

  45. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • BringTIM!, le chronométreur de réunion •  Cet outil calcule en temps réel le coût financier d'une réunion et l'affiche pour tous les participants. En fonction du salaire horaire moyen des employés de l'entreprise et du nombre d'intervenants présents, Bring TIM! va montrer à la manière d'un distributeur d'essence combien coûte effectivement cette rencontre. • Prix : 20 euros 

  46. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Smartpen, le crayon à tout faire • Depuis sa première version datée de 2007, le Smartpen de Livescribe a révolutionné la manière de prendre des notes. Sa dernière mouture, nommée Echo, ne se contente pas d'écrire mais aussi de stocker ce que vous écrivez lors de conférence ou de cours, pour peu que vous utilisiez le Paper Tablet, carnet de notes intelligent (fourni avec le crayon). Mieux, grâce à son disque dur intégré, son haut-parleur et son microphone, il garde en mémoire les discussions qui ont animé une réunion. • Autre fonction appréciable, il suffit de pointer un mot de la prise de notes pour que le crayon retrouve le moment précis où il a été prononcé dans l'enregistrement audio. •  Prix : à partir de 168 euros 

  47. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Doxie Go, le scanner de poche • ce scanner portable rentre dans un sac. Long de trente-cinq centimètres, il permet de sauvegarder en un instant et en un seul mouvement la portion de texte ou d'image souhaitée. L'envoi des scans effectués est lui aussi facilité grâce à une connexion USB et, pour stocker les résultats, à une carte micro-SD de 32 gigaoctets. Dernière innovation qui le distingue de ses concurrents : il produit des PDF dit "searchables", c'est-à-dire qu'on peut effectuer des recherches sur ces résultats pourtant issus de sources papier. •  Prix : à partir de 149 dollars 

  48. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Les tablettes, un must-have • Elles sont devenues en l'espace de quelques mois un outil indispensable de tout aspirant geek. Les tablettes sont désormais promises à un bel avenir bien au-delà du cercle des mordus de technologies et devraient voir leur marché se développer de manière exponentielle ces prochaines années. Les iPad et autres tablettes Android ont cette particularité de permettre aux travailleurs de jongler entre les tâches et les applications en un seul mouvement de doigt. Il existe une infinité d'applications pour créer des graphiques,retoucher une photo, réaliser des présentations en seulement quelques instants. 

  49. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • La clé USB aromathérapeutique • Cette clé USB diffuse des huiles essentielles, une fois connectée à votre ordinateur. Ce diffuseur combine sentiment de bien-être et technologie portable. Dans un cadre professionnel, l'un des fabricants de ce type d'objets, le provençal Florame, conseille d'opter pour une huile essentielle à la lavande fine, qui permet de lutter contre le stress. Avantage supplémentaire : vous pouvez concocter votre propre mélange d'huiles et recharger votre clé avec cette substance personnalisée. Et, par la même occasion, recharger vos batteries professionnelles pour recouvrirvotre efficacité. •  Prix : 14,90 euros.

  50. 10 gadgets high-tech pour booster votre productivité • Elite Silver, l'oreillette connectée • Motorola a créé l'Elite Silveret l'Elite Flip, deux oreillettes qui font office de kit main libre et bourrées de fonctions intelligentes. Grâce à elles, l'utilisateur peut interagir verbalement avec son téléphone portable, rédiger une note orale, l'envoyer ou simplement l'enregistrer, rédiger un SMS ou même lancer une application. L'oreillette peut aussi faire écouter un SMS reçu, jouer une chanson présente dans la carte mémoire. La différence entre ces deux modèles qui séduiront les professionnels toujours sur la route ? L'autonomie, de 15 heures pour le Silveret de 6 heures pour le Flip. •  Prix : 102euros pour l'Elite Silver, 78euros pour l'Elite Flip