slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS PowerPoint Presentation
Download Presentation
STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS - PowerPoint PPT Presentation


  • 81 Views
  • Uploaded on

EPSM Lille-Metropole. STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS. Demandes d’un Directeur de Centre Hospitalier. Joseph HALOS. « Les chiffres c’est comme la mini-jupe, çà donne des idées mais çà cache l’essentiel. »

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS' - axl


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

EPSM Lille-Metropole

STATISTIQUES DE L’ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS

Demandes d’un Directeur de Centre Hospitalier

Joseph HALOS

slide2

« Les chiffres c’est comme la mini-jupe, çà donne des idées mais çà cache l’essentiel. »

« Les chiffres sont des innocents qui avouent n’importe quoi sous la torture.»

Alfred SAUVY

slide3

« Il y a trois sortes de mensonges : le mensonge, le fieffé mensonge et les statistiques.»

Benjamin DISRAELI

« Tout ce qui est simple est faux, mais tout ce qui ne l’est pas est inutilisable.»

Paul VALERY

slide4

L’EPSM Lille-Métropole Aujourd’hui

  • Le management par la Qualité
  • Les contraintes extérieures
slide6

Une offre de soins diversifiée :

  • Territoire de santé « Métropole » - Zone de proximité de Lille
  • 9secteurs - pôles de psychiatrie générale (630.564 habitants)
  • 1secteur - pôle de psychiatrie infanto-juvénile (266.829 habitants)
  • 82communes pour une superficie de 606 km²

Population du Nord

2.607.356 habitants

Population des secteurs de l’EPSM

630.564 habitants

(24 % de la population du Nord)

Population de l’arrondissement de Lille

1.200.799 habitants

(46 % de la population de la CUDL)

slide8

Des capacités d’hospitalisation de soins et d’hébergement en constante évolution(502 lits) :

  • hospitalisation et suivi médico-social (installé au 01/01/09)

N.B : 502 lits(95% de chambres à 1 & 2 lits)

  • Unités d’admissions :259 lits
  • Unités de longue durée :101 lits
  • SAAS (Unité Intersectorielle) :25 lits
  • Unités à orientation médico-sociale (Debussy, Cap Vert, Cap Nord) :57 lits
  • Résidence Berthe Morisot (Maison d’accueil spécialisée) :60 lits
slide9

Les professionnels :

Effectif (au 01/01/09)

  • 1.725,60E.T.P
  • 165,30E.T.P Gestion, Secrétariats médicaux…
  • 186,60E.T.P des Services Techniques et Généraux
  • 1.373,70 E.T.P Soignants et socio-éducatifs

En psychiatrie générale

(Unités à orientation médico-sociale)

En pédopsychiatrie

  • Ambulatoire et autres prises en charge :82 %
  • Ambulatoire et autres prises en charge :49 %
  • Hospitalisation temps plein :18 %
  • Hospitalisation temps plein :51 %
slide10

Effectif médical(au 31/12/08)

  • 99professionnels soit88,6E.T.P
  • 58,1E.T.P Médecins Psychiatres
  • 2E.T.P Gériatres
  • 2,8E.T.P Pharmaciens
  • 9,7E.T.P Médecins Généralistes
  • 1E.T.P Autres méd. Spécialistes
  • 15E.T.P Internes et Fais. Fonction
slide11

L’activité de l’établissement :

  • En 2008,18.465personnes ont été vues ou suivies en hospitalisation temps plein, en hospitalisation temps partiel ou en soins ambulatoires.
  • 2.682personnes prises en charge à temps complet
  • 1.839personnes prises en charge à temps partiel
  • 17.697personnes en Soins Ambulatoires
slide12

Le Management par la Qualité

  • L’Amélioration de la prise en charge des Usagers/Clients
  • L’Amélioration des conditions de vie au travail et de la performance sociale
  • L’Amélioration de l’efficience dans la pérennité
slide13

Certification

volontaire

Certification

volontaire

Certification

obligatoire

AFAQ/ AFNOR

A.N.A.E.S.

H.A.S.

AFNOR / AFAQ

Certification

de service

Volontariat

des services

Maison d’Accueil Spécialisé

MAS

VOLONTARIAT

Concerne

tout l’établissement

Indicateurs de

progrès choisis

Démarche orientée

sur la Satisfaction Client

Indicateur et

Évolution

Évaluation

Gestion

des Risques

Productivité

Efficience ?

slide15

Direction du Service Informatique :

première certification ISO en 2004

slide17

Les contraintes extérieures

L’adaptation du SIH aux réformes et contextes des établissements publics de santé mentale

slide18

Les données d’activité

  • Passage de la fiche par patient au PMSI puis au RIM P (certaines données ne sont plus renseignées comme la durée des actes, le temps de trajet…).
  • Enjeux : valoriser l’ensemble des activités des EPSM dans la perspective d’un changement de mode de financement.
  • Limites : attente d’une plus grande visibilité sur la réforme de la VAP : quelles MIG (quelques indications données a posteriori dans le cadre des CAR) ?, quels critères pour le compartiment géo-populationnel ?, quel mode de financement des CMP ? Devenir du financement des activités d’intérêt général des PH.
slide19

Les données financières 1/3

  • Enjeux : valoriser les dépenses/recettes de chaque type d’activité.
  • Contexte: gouvernance/contractualisation interne et à terme, la VAP.
  • Pré-requis : la constitution d’un fichier structures pertinent (lien UF/activité).
  • Limites : 1. le périmètre de l’activité à valoriser : manque de visibilité sur le mode de financement à venir  difficulté à adapter le fichier structures d’où solution EPSM LM = mise en place d’outils souples (ex: tableaux semestriels de répartition des temps de travail selon le type d’activité).
slide20

Les données financières 2/3

  • Limites:
    • L’élaboration de règles communes, validées par les responsables de pôle, de valorisation des différents types d’activité.
    • L’automatisation de la production des données = pas toujours compatible avec la nécessaire adaptabilité du recueil (manque visibilité réformes)  ex : répartition des temps de travail par type d’activité = réalisé, soit à la source par la DRH directement sur le logiciel RH, soit par interrogation des services 2 fois par an (choix EPSM LM).
slide21

Les données financières 3/3

  • Objectif : Fiabilité des prévisions budgétaires
  • Contexte: réforme de l’EPRD (projections financières sur 5 ans) + conjoncture économique difficile
  • Enjeux : un SIH fiable permettant un lien constant entre prévisions en exploitation et en investissement et impact prévisionnel sur la trésorerie – un système interconnecté avec le SIH de la TP (HELIOS)
slide22

Les données relatives à la qualité/sécurité des soins

  • Contexte : certification HAS et ISO + transparence/dé stigmatisation de la psychiatrie
  • Enjeux : automatiser la production de données pertinentes et d’indicateurs robustes, validés par la communauté médicale
  • Limites : choisir une méthodologie commune de calcul des indicateurs ainsi que des objectifs identiques (ex: EPSM LM = délai d’attente en CMP)
slide23

Évolution vers un SIH adapté aux besoins générés par les réformes

  • La construction d’un SIH en 3 étapes :
    • Étape 1 : production informatisée d’un recueil exhaustif de l’activité
    • Étape 2 : mise en perspective des moyens alloués à chaque type d’activité
    • Étape 3 : production automatisée de tableaux de bord mettant en perspective l’activité, les moyens et la qualité/sécurité des soins
  • Les pré-requis :
    • une plus grande visibilité sur les réformes à venir (VAP, rapport Couty, HPST…)
    • la définition de règles et d’indicateurs communs, approuvés par la communauté médicale et soignante