d tecter et r agir la souffrance au travail n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Détecter et réagir à la souffrance au travail. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Détecter et réagir à la souffrance au travail.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 40

Détecter et réagir à la souffrance au travail. - PowerPoint PPT Presentation


  • 81 Views
  • Uploaded on

Détecter et réagir à la souffrance au travail. Session de formation. Pourquoi cette formation ?. On observe aujourd’hui un accroissement considérable :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Détecter et réagir à la souffrance au travail.' - tabib


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pourquoi cette formation
Pourquoi cette formation ?

On observe aujourd’hui un accroissement considérable :

  • des dépressions et autres maladies dues au stress au travail, qui provoquent désormais plus de 50% des arrêts de travail (source : Commission Européenne)
  • des suicides sur le lieu de travail : en France, il y a désormais environ 1 suicide par jour directement lié à la souffrance au travail (source : Conseil Economique et Social)
  • Chacun de nous peut être confronté, personnellement ou dans son entourage, à un cas de souffrance extrême au travail.
  • Même avec bonne volonté, on ne parvient pas toujours à détecter l’ampleur du problème, et on ne sait pas toujours comment réagir de façon appropriée.
vous m me
Vous-même…

Avez-vous déjà été confronté(e) à la souffrance psychologique au travail ?

Oui, à travers une personne de mon entourageprofessionnel.

Oui, personnellement ou à travers une personne de mon entourage familial.

Non, mais j’ai entendu un de mes proches me parler d’un cas de souffrance au travail dans son entourage.

Non, je n’ai encore jamais été confronté(e) à ce type de situation, de près ou de loin.

les objectifs de cette formation
Les objectifs de cette formation :

A l’issue de cette session, vous serez capables :

  • de mieux détecter les cas de souffrance au travail dans votre entourage,
  • de réagir de façon adaptée face à des cas de souffrance au travail.
  • Nous n’allons pas régler tous les problèmes du monde…
  • … mais nous pouvons tous contribuer à aider un jour une personne de notre entourage, à un moment difficile de sa vie.
r gles du jeu de la session
Règles du jeu de la session
  • Écoute réciproque
  • Bienveillance
  • Confidentialité : ne pas évoquer nommément des personnes de l’entreprise
  • Pas de téléphone portable / Pas de blackberry, merci !
qu est ce que la souffrance au travail
Qu’est-ce que la souffrance au travail ?
  • Une souffrance psychologique extrême
  • … généralement due à :
    • des relations difficiles avec sa hiérarchie ou ses collègues, un sentiment d’isolement,
    • une perte de confiance en soi, en ses capacités,
    • une forte anxiété, par exemple face à des changements réels ou supposés.
  • La souffrance peut affecter des personnes :
    • confrontées à une surcharge de travail, réelle ou perçue : l’angoisse de ne pas pouvoir faire face…
    • … mais aussi confrontées à une sous-charge : sentiment d’être inutile.
nos objectifs aujourd hui
Nos objectifs aujourd’hui :
  • 1° Comprendre pourquoi nous négligeons parfois, sans le vouloir, la souffrance des autres. (30’)
  • 2° Être plus attentifs aux « signaux » qui peuvent révéler l’existence d’une souffrance au travail. (20’)
  • 3° Mieux engager le dialogue avec une personne en situation de souffrance au travail. (45’)
nos objectifs aujourd hui1
Nos objectifs aujourd’hui :
  • 1° Comprendre pourquoi nous négligeons parfois, sans le vouloir, la souffrance des autres.
  • 2° Être plus attentifs aux « signaux faibles » qui peuvent révéler l’existence d’une souffrance au travail.
  • 3° Mieux engager le dialogue avec une personne en situation de souffrance au travail.
pensez au cas d une personne probl mes de votre entourage professionnel
Pensez au cas d’une personne « à problèmes »de votre entourage professionnel

Qu’est-ce qui, au fond de vous, pourrait parfois vous inciter à négliger les difficultés de cette personne ?

« Il / elle se plaint tout le temps ».

« Il / elle fait tout un drame d’un incident mineur.»

« Ce sont ceux qui travaillent le moins qui se plaignent le plus. »

« Il/elle est le premier responsable de ses malheurs ».

vous avez remarqu qu une personne est de plus en plus en retrait n gative les nerfs fleur de peau

Vous avez remarqué qu’une personne est de plus en plus en retrait, « négative », les nerfs à fleur de peau.

Vous alertez son / sa responsable.Voici ce qu’il / elle vous répond…

cas n 1 le manager vous dit laissez tomber il elle se plaint tout le temps

Cas n°1Le manager vous dit : « Laissez tomber, il /elle se plaint tout le temps ».

Que dites-vous à ce manager ?

cas n 2 le manager vous dit elle fait tout un drame d un incident mineur

Cas n°2Le manager vous dit :« Elle fait tout un dramed’un incident mineur.»

Que dites-vous à ce manager ?

cas n 3 le manager vous dit ce sont ceux qui travaillent le moins qui se plaignent le plus

Cas n°3Le manager vous dit : « Ce sont ceux qui travaillent le moins qui se plaignent le plus. »

Que dites-vous à ce manager ?

cas n 4 le manager vous dit il est le premier responsable de son propre malheur

Cas n°4Le manager vous dit : « Il est le premier responsablede son propre malheur ».

Que dites-vous à ce manager ?

cas n 5 le manager vous dit laissez tomber j ai d j tout essay

Cas n°5Le manager vous dit : « Laissez tomber, j’ai déjà tout essayé ».

Que dites-vous à ce manager ?

cas n 6 le manager vous dit je n ai ni le temps ni les comp tences pour ce genre de situation

Cas n°6Le manager vous dit : « Je n'ai ni le temps ni les compétences pour ce genre de situation ».

Que dites-vous à ce manager ?

en bref
En bref…
  • Il y a plein de raisons pour ne pas s’occuper de la souffrance d’une personne de notre entourage professionnel…
  • … mais aucune de ces raisons n’est bonne !
  • Nous devons agir.
nos objectifs aujourd hui2
Nos objectifs aujourd’hui :
  • 1° Comprendre pourquoi nous négligeons parfois, sans le vouloir, la souffrance des autres.
  • 2° Être plus attentifs aux « signaux » qui peuvent révéler l’existence d’une souffrance au travail.
  • 3° Mieux engager le dialogue avec une personne en situation de souffrance au travail.
vous m me1
Vous-même…

Dans les cas auxquels vous avez été confronté(e) ou dont vous avez entendu parler, la personne en situation de souffrance au travail était plutôt :

confrontée à une surcharge de travail.

confrontée à une sous-charge de travail.

en conflit avec une ou plusieurs personnes (chef, collègues…).

dans aucune de ces situations.

identifier les situations risque
Identifier les situations à risque
  • Une personne risque d’être exposée à la souffrance au travail notamment dans les cas suivants :
  • elle ne parvient pas à répondre aux attentes de sa hiérarchie.
  • elle est en conflit avec son chef.
  • elle est isolée au sein de son équipe.
  • elle est concernée par des changements importants récents, en cours ou possibles.
  • elle subit des pressions, des avances ou des menaces.
  • elle est en échec sur une question importante à ses yeux (projet, promotion, mobilité…).
  • elle est perturbée par des problèmes personnels ou familiaux graves.
comment d tecter un risque de suicide
Comment détecter un risque de suicide ?

Un de vos collaborateurs est dépressif. Vous devez vous inquiéter lorsque, soudainement, il se montre :

détendu et serein

nerveux et tendu

silencieux et abattu

coléreux et émotif

comment d tecter un risque de suicide1
Comment détecter un risque de suicide ?

Un de vos collaborateurs est dépressif. Vous devez vous inquiéter lorsque, soudainement, il se montre :

détendu et serein

Attention ! Une soudaine apparence de sérénité peut être trompeuse. En effet, une personne qui a pris la décision de mettre fin à ses jours se sent soulagée et ses proches relâchent parfois leur attention.

comment d tecter un risque de suicide2
Comment détecter un risque de suicide ?

Un de vos collaborateurs est dépressif. Vous devez vous inquiéter lorsque, soudainement, il se montre :

nerveux et tendu

Oui, surtout si cette nervosité n’a pas de cause apparente.

comment d tecter un risque de suicide3
Comment détecter un risque de suicide ?

Un de vos collaborateurs est dépressif. Vous devez vous inquiéter lorsque, soudainement, il se montre :

silencieux et abattu

Oui, quelle que soit la cause de cet abattement, il faut aider cette personne à renouer le dialogue avec les autres.

comment d tecter un risque de suicide4
Comment détecter un risque de suicide ?

Un de vos collaborateurs est dépressif. Vous devez vous inquiéter lorsque, soudainement, il se montre :

coléreux et émotif

Oui, car la colère peut conduire à des actes irréfléchis.

nos objectifs aujourd hui3
Nos objectifs aujourd’hui :
  • 1° Comprendre pourquoi nous négligeons parfois, sans le vouloir, la souffrance des autres.
  • 2° Être plus attentifs aux « signaux » qui peuvent révéler l’existence d’une souffrance au travail.
  • 3° Mieux engager le dialogue avec une personne en situation de souffrance au travail.
comment r pondre une personne en situation de d tresse psychologique
Comment répondre à une personne en situation de détresse psychologique ?

Un de vos collègues voit tout en noir : « Je n’y arriverai jamais. De toute façon, je compte pour du beurre. Personne ne s’intéresse à mon travail ! »

« Tu dis cela mais, au fond de toi, tu sais bien que dans l’ensemble tout le monde apprécie ton travail . »

« Tu te sens découragé(e) et tu as l’impression que ton travail n’est pas pris en compte, c’est ça ? »

« Je suis prêt à t’aider mais il faut que tu te prennes en main : tu ne peux pas sans cesse tout attendre des autres. »

« Je comprends ton problème, mais quelles solutions proposes-tu ? »

comment r pondre une personne en situation de d tresse psychologique1
Comment répondre à une personne en situation de détresse psychologique ?

Un de vos collègues voit tout en noir : « Je n’y arriverai jamais. De toute façon, je compte pour du beurre. Personne ne s’intéresse à mon travail ! »

« Tu dis cela mais, au fond de toi, tu sais bien que dans l’ensemble tout le monde apprécie ton travail. »

Votre point fort : vous cherchez à rassurer.

… mais attention : Votre collègue n’est probablement pas prêt à entendre vos arguments. Il va se sentir encore plus incompris !

comment r pondre une personne en situation de d tresse psychologique2
Comment répondre à une personne en situation de détresse psychologique ?

Un de vos collègues voit tout en noir : « Je n’y arriverai jamais. De toute façon, je compte pour du beurre. Personne ne s’intéresse à mon travail ! »

Vos points forts : vous voulez responsabiliser votre collègue et vous êtes orienté(e) « solutions »!

… mais attention : Votre collègue va se sentir mis en accusation. Il / elle ne se sent pas reconnu(e) dans sa souffrance, ne proposera aucune solution et rejettera toutes celles que vous suggérerez !

« Je comprends ton problème, mais quelles solutions proposes-tu ? »

comment r pondre une personne en situation de d tresse psychologique3
Comment répondre à une personne en situation de détresse psychologique ?

Un de vos collègues voit tout en noir : « Je n’y arriverai jamais. De toute façon, je compte pour du beurre. Personne ne s’intéresse à mon travail ! »

Vos points forts : vous placez votre collègue devant ses responsabilités, tout en proposant votre aide.

… mais attention : fragilisé(e) psychologiquement, votre collègue n’est pas prêt(e) à entendre ce discours qui, à ses yeux, l’ « enfonce » encore plus.

« Je suis prêt à t’aider mais il faut que tu te prennes en main : tu ne peux pas sans cesse tout attendre des autres. »

comment r pondre une personne en situation de d tresse psychologique4
Comment répondre à une personne en situation de détresse psychologique ?

Un de vos collègues voit tout en noir : « Je n’y arriverai jamais. De toute façon, je compte pour du beurre. Personne ne s’intéresse à mon travail ! »

« Tu te sens découragé(e) et tu as l’impression que ton travail n’est pas pris en compte, c’est ça ? »

C’est la meilleure réponse !

Vous accordez de l’écoute, vous montrez que vous comprenez. C’est la seule façon valable d’engager un dialogue avec une personne démoralisée.

trois choses faire face une personne qui souffre au travail
Trois choses à faire,face à une personne qui souffre au travail.
  • d’abord, écouter !
    • prendre le temps du silence attentif
    • reformuler les émotions de la personne
    • vérifier qu’on a vraiment compris ce qu’elle ressent
  • ensuite, proposer son aide :
    • « Comment puis-je vous aider ? »
  • enfin et si possible, suggérer un premier pas :
    • par exemple, organiser une rencontre entre la personne et – selon les cas - son patron, le responsable Ressources Humaines, le médecin du travail, un délégué du personnel…
s entra ner dialoguer avec une personne en situation de souffrance au travail
S’entraîner à dialoguer avec une personneen situation de souffrance au travail

Constituer des binômes avec des participants « Rouges » et « Bleus ».

  • « Rouge » est dans une situation de souffrance :
  • n’arrive pas à effectuer toutes les tâches demandées
  • découragé(e), perd confiance en soi, pense qu’il / elle n’a pas les qualités pour réussir.
  • isolé(e) dans l’équipe, en conflit avec d’autres, reproche aux autres de ne pas l’aider.

« Bleu » doit commencer l’entretien avec la question suivante : « J’ai l’impression que ça ne va pas fort, qu’est-ce qui t’arrive exactement ? »

L’entretien va durer exactement 2 minutes.

suite de l entra nement
Suite de l’entraînement

Chaque binôme : Prenez 2 mn pour aider « Bleu » à se préparer à refaire exactement le même exercice :

  • un point fort, à utiliser encore (écoute, ton, débit, regard, comportement, arguments…)
  • un ou deux points de détail à améliorer

Refaire l’exercice :

« Bleu » doit commencer l’entretien avec la question suivante : « J’ai l’impression que ça ne va pas fort, qu’est-ce qui t’arrive exactement ? »

L’entretien va durer exactement 2 minutes.

suite de l entra nement1
Suite de l’entraînement

Chaque binôme : Prenez 2 mn pour aider « Bleu » à se préparer pour le 3ème et dernier round !

  • un point fort, à utiliser encore (écoute, ton, débit, regard, comportement, arguments…)
  • un ou deux points de détail à améliorer

Refaire une dernière fois l’exercice :

« Bleu » doit commencer l’entretien avec la question suivante : « J’ai l’impression que ça ne va pas fort, qu’est-ce qui t’arrive exactement ? »

L’entretien va durer exactement 2 minutes.

avant de conclure

Avant de conclure…

Prenez une minute pour réfléchirà ce que vous allez retenir de cette session de formation.

a l issue de cette session
A l’issue de cette session…

Cette session a-t-elle été utile selon vous ?

non, pas utile selon moi.

oui, car je prendrai encore davantage l’initiative d’aller vers une personne qui semble en grande difficulté.

oui, car je serai encore davantage attentif aux situations à risque auxquelles certaines personnes sont confrontées.

oui, car je saurai encore mieux dialoguer avec une personne en situation de souffrance au travail.

merci de votre participation
Merci de votre participation !« L’aide est conforme à la nature.Ne te lasse jamais d’en recevoir, ni d’en apporter. »Marc-Aurèle, Empereur Romain (121-180 ap. JC)

Deux citations pour finir :

« Traitez les gens comme s’ils étaient ce qu’ils devraient être, et vous les aiderez ainsi à devenir ce qu’ils sont capables d’être. »Goethe, écrivain et savant allemand (1749-1832)

quelques mots sur korda partners
Quelques mots sur Korda & Partners
  • Korda & Partners est un cabinet de conseil en management et de formation, basé à Paris et à Londres.
  • Ses clients sont principalement des grandes entreprises internationales.
  • La mission du cabinet est d’aider les entreprises à libérer le potentiel de leurs collaborateurs.
  • Vous pouvez visiter le site www.korda-partners.com et vous abonner gratuitement à la lettre « L’énergie des idées ».
  • Philippe Korda, fondateur du cabinet, est coauteur du livre « L’entreprise réconciliée » (Albin Michel, 2007). Vous pouvez apporter votre témoignage sur le blog : www.lentreprisereconciliee.typepad.com