les soins de sant mentale primaires de l adaptation la d compensation n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les soins de santé mentale primaires : de l ’adaptation à la décompensation. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les soins de santé mentale primaires : de l ’adaptation à la décompensation.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 24

Les soins de santé mentale primaires : de l ’adaptation à la décompensation. - PowerPoint PPT Presentation


  • 212 Views
  • Uploaded on

Les soins de santé mentale primaires : de l ’adaptation à la décompensation. Professeur Ovide Fontaine, Université de Liège, Belgique Séminaire international en psychologie médicale « Soins de santé mentale primaires » CIUF-CUF Coopération inter universitaire francophone de Belgique

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les soins de santé mentale primaires : de l ’adaptation à la décompensation.' - daria


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les soins de sant mentale primaires de l adaptation la d compensation

Les soins de santé mentale primaires :de l ’adaptation à la décompensation.

Professeur Ovide Fontaine, Université de Liège, Belgique

Séminaire international en psychologie médicale

« Soins de santé mentale primaires » CIUF-CUF

Coopération inter universitaire francophone de Belgique

LAOS-VIETNAM-CAMBODGE, du 30/07 au 9/08/2001

introduction principes 1
Introduction : Principes. (1)

La clé de la santé pour tous réside dans les soins de santé primaire (SSP).

La santé mentale doit être intégrée aux soins de santé primaire.

Modèle bio-psycho-social.

OMS, 1978, Sartorius, 1997

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

introduction principes 2
Introduction : Principes. (2)

Pour pratiquer de manière efficace des SSP, il faut :

  • Décentraliser les lieux de diagnostic et de soins.
  • Déléguer certains actes médicaux à des agents de santé généraux et à la population elle-même.
  • Former les intervenants selon un système pyramidal.
  • Recevoir l ’ information en retour sur la situation de santé du terrain.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

introduction principes 3
Introduction : Principes (3)

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

introduction principes 31
Introduction : Principes. (3)

Pyramide de formation et feedback de l ’information.

Hôpital Psychiatres

Psychologues

Infirmiers

Médecin généraliste

Infirmiers Guérisseurs Famille

Chefs coutumiers,...

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

introduction principes 4
Introduction : Principes. (4)

Un système SSP décentralisé :

  • Laisse aux spécialistes le rôle capital d ’animateurs du système.
  • Exige des personnels de santé des qualifications nouvelles sur le plan :

- de le pédagogie.

- de la capacité à persuader.

- des relations interpersonnelles.

- du travail en équipe.

  • Ceci implique un nouveau type de formation.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

les axes de la formation
Les axes de la formation.
  • Le « rapport » collaboratif.
  • Les signaux de la décompensation.

L ’analyse fonctionnelle.

  • La gestion de la chronicité.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

le rapport collaboratif 1
Le rapport collaboratif. (1)
  • Expérience OMS en Patagonie (Argentine)

Temps I :

- Refus de certains médecins généralistes vis-à-vis

des troubles psychiatriques.

- Rejet des formateurs étrangers.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

le rapport collaboratif 2
Le rapport collaboratif.(2)
  • Expérience OMS en Patagonie (Argentine)

Temps II :

- Formation des généralistes par des neuropsychiatres locaux.

- Nécessité d ’un suivi régulier par les spécialistes.

- Coordination avec infirmiers, psychologues et travailleurs sociaux.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

rapport collaboratif 3
Rapport collaboratif. (3)
  • Expérience OMS en Patagonie (Argentine)

Temps III :

Gestion de la psychose.

- Phase aiguë perturbe les soignants.

- Phase chronique nécessite une surveillance du sujet et de son environnement psychosocial qui s ’apparente au traitement d ’autres maladies chroniques (diabète, hypertension,…).

- Objectif : démarrer le processus de formation à partir d ’un trouble avec peu de patients pour donner aux soignants de première ligne un sentiment de contrôle

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

le rapport collaboratif 4
Le rapport collaboratif. (4)
  • Expérience OMS en Patagonie (Argentine)

Formation de 4 jours.

2 jours : - épidémiologie, diagnostic,

pharmacothérapie, psychoéducation,

rôle de la famille, réhabilitation.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

le rapport collaboratif 5
Le rapport collaboratif. (5)

Formation (4 jours) :

2 jours : Apprentissage à :

- Garder un contact régulier avec les familles.

- Surveillance pharmacologique.

- Reconnaître les situations de crises.

- Jeux de rôles et discussion sur des cas cliniques.

- Etude des variations culturelles.

P.Y. Collins et al., 1999

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la r habilitation bas e sur la communaut cbr
La réhabilitation basée sur la communauté. (CBR)
  • Les composants du programme :
  • Apprentissage d ’une distinction entre dégradation, incapacité, handicap.
  • Les stratégies de réhabilitation sont divisées en tâches simples.
  • Les programmes impliquent les familles.
  • Le lieu de réhabilitation est le milieu familial ou les lieux publics de la communauté.
  • Tâche de réinsertion sociale du patient.
  • Accès à tous les âges et toutes les pathologies.

Thorburn, 1991

Le généraliste est le centre de cette structure.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

les signaux de la d compensation
Les signaux de la décompensation.
  • Pathologies à envisager (1)
  • Les psychoses (schizophrénie, maniaco dépression).
  • Troubles thymiques.
  • Troubles anxieux.
  • Démences.
  • Troubles liés au stress.
  • Troubles psychosomatiques.
  • Chronicité des maladies physiques (épilepsie, diabète, maladies cardio-vasculaires,…).

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

les signaux de la d compensation1
Les signaux de la décompensation.
  • L ’analyse fonctionnelle (2)
  • Le raisonnement expérimental
  • Collecte des données.
  • Organisation des données en une hypothèse explicative holistique.
  • Elaboration d ’un traitement.
  • Suivi et évaluation.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

slide16
Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 1
La gestion de la chronicité (1)

Exemple de la psychose : modèle de Liberman (1987)

  • Amener le patient et la famille à admettre qu ’il s ’agit d ’une pathologie chronique.
  • Modèle vulnérabilité - stress.
  • Pratique psycho éducation.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 2
La gestion de la chronicité (2)

Interventions : signes précurseurs (pas spécifiques)

  • Tension nerveuse
  • Diminution de l ’apprentissage
  • Trouble de la concentration
  • Perte du sommeil
  • Trouble de la mémoire.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 21
La gestion de la chronicité (2)

Modèle vulnérabilité - stress

- Vulnérabilité psycho-biologique.

- Stress socio-environnementaux.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 5
La gestion de la chronicité (5)

Programmes spécifiques de psycho-éducation (Liberman,1987)

- Module éducation au traitement neuroleptique.

- Module éducation au contrôle des symptômes.

- Programme d ’intervention au niveau des familles.

- Clubs d ’entraide.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 3
La gestion de la chronicité. (3)

L ’approche psycho-éducative (Greenberg,1998)

* Enseigner au patient et à sa famille le modèle théorique en soulignant la relation entre la vulnérabilité d ’origine psycho-biologique et la susceptibilité aux stress et aux stimulations.

* Donner des informations nécessaires au sujet des symptômes de la maladie et des effets des neuroleptiques afin d ’augmenter la compliance au traitement et rendre les patients et leur famille attentifs aux signes d ’alarme d ’une rechute et aux effets secondaires des médicaments.

* Augmenter la vigilance par rapport aux situations stressantes, susceptibles de provoquer une rechute.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 4
La gestion de la chronicité (4)

L ’approche psycho-éducative (Greenberg, 1988)

* Créer une alliance entre patient, famille et thérapeute, afin de diminuer ressentiment, reproches et culpabilité et afin de mener à bien des objectifs réalistes et à court terme.

* Identifier les forces, les ressources du patient et de sa famille et leur enseigner des stratégies pour gérer au mieux les activités de la vie journalière et faire face aux désagréments de la maladie notamment aux symptômes négatifs.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 6
La gestion de la chronicité. (6)

I.Education au traitement neuroleptique

  • Obtenir de l ’information sur les médicaments neuroleptiques.
  • Savoir prendre correctement ses médicaments et en évaluer les effets.
  • Savoir reconnaître les effets secondaires des médicaments.
  • Savoir discuter des problèmes de médicaments avec les professionnels de la santé.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01

la gestion de la chronicit 7
La gestion de la chronicité (7)

II. Education au contrôle des symptômes

  • Reconnaître les signes d ’alarme d ’une rechute
  • Réagir aux signes d ’alarme
  • S ’adapter aux symptômes persistants
  • Eviter l ’alcool et les drogues.

Séminaire international en psychologie médicale, « Soins de santé mentale primaires »

Coopération inter universitaire francophone de Belgique-Laos, Vietnam, Cambodge. Juillet-Août 01