Download
contr le du mrsa dans les maisons de repos et de soins n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Contrôle du MRSA dans les maisons de repos (et de soins) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Contrôle du MRSA dans les maisons de repos (et de soins)

Contrôle du MRSA dans les maisons de repos (et de soins)

524 Views Download Presentation
Download Presentation

Contrôle du MRSA dans les maisons de repos (et de soins)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Contrôle du MRSA dans les maisons de repos (et de soins) Formation pour soignants dans les maisons de repos et de soins

  2. Staphylococcus aureus • Beaucoup de personnes en bonne santé (30 à 40%) sont porteuses au niveau de la peau et les muqueuses ou dans les liquides biologiques sans signes d’infection (colonisation) • Pathogène important: infections cutanées, infections de plaies, des voies respiratoires, urinaires, sanguines, …

  3. Infections liées aux soins • S. aureus (MSSA) et MRSA sont des causes fréquentes d’infections liées aux soins • La transmission du S. aureus (MSSA) et MRSA se fait surtout par le biais des mains des soignants qui ont été en contact avec des patients ou résidents colonisés ou infectés par ces germes

  4. Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline • Semblable aux souches sensibles, mais résistant aux antibiotiques bêta-lactames et donc plus difficile à traiter • L’incidence de MRSA dans les hôpitaux a fort augmenté entre 1999 et 2003, mais diminue depuis 2003

  5. MRSA dans les hôpitaux aigus

  6. MRSA dans les maisons de repos et de soins • Etude de prévalence dans 60 MRS parmi 2 958 résidents en 2006- 1 sur 5 résidents (19%) est porteur de MRSA- facteurs de risque: hospitalisation, intervention chirurgicale, antibiothérapie, maladie chronique, plaies et escarres, mobilité réduite, …

  7. Prévalence de portage de MRSA

  8. Recommandations du BICS www.belgianinfectioncontrolsociety.be

  9. Contrôle du MRSA • Usage rationnel des antibiotiques • Précautions générales • Dépister les porteurs de MRSA parmi les résidents • Précautions additionnelles pour un résident positif pour MRSA • Décolonisation d’un résident positif pour MRSA

  10. Précautions générales

  11. Hygiène des mains • Désinfecter les mains à la solution hydro-alcoolique est la règle pour les soins • Laver les mains à l’eau et au savon (et après désinfecter)- si les mains sont souillées;- en cas de diarrhée infectieuse (Clostridium difficile, Norovirus); ou- en cas de gale

  12. Indications pour l’hygiène des mains • Avant contact résident • Après contact résident • Avant acte propre ou invasif • Après exposition aux muqueuses ou liquides biologiques • Après contact avec l’environnement du résident

  13. Gants • Contact avec sang, liquides biologiques, muqueuses et peau non-intacte ou des matériaux souillés par sang ou liquides biologiques • Contact avec résident contaminé ou matériaux utilisés pour ces soins • Oter les gants immédiatement après le soin à risque et appliquer l’hygiène des mains

  14. Dépistage

  15. Dépistage du MRSA parmi les résidents • Identifier les porteurs de MRSA afin de prendre à temps des précautions additionnelles pour éviter la transmission vers d’autres résidents • Importance d’une bonne communication entre les institutions: p.ex. document de transfert

  16. Indications pour le dépistage • Dépistage systématique n’est pas utile • Dépistage de certainsrésidentsseulement - si une épidémie à MRSA se présente; - à la première admission dans le MRS ou réadmission (après hospitalisation); - lorsque la politique de prévention du MRSA est renforcée

  17. Définition d’une épidémie • Au sein d’une unité fonctionnelle en l’espace d’un mois un cas index et au moins deux nouveaux cas acquis dans la MRS

  18. Epidémie à MRSA: qui dépister? • Dépistage des résidents dans l’environnement direct de cas positifs pour MRSA • Eventuellement plus tard aussi dépister les résidents plus éloignés • Si on ne réussit pas à contrôler l’épidémie, finalement aussi dépister les soignants

  19. A la (ré)admission et en vue de renforcer la politique: qui dépister? • Dépistage de résidents à risque:- hospitalisation endéans les 6 derniers mois; ou- au moins 3 des 4 facteurs suivants: antibiothérapie au cours du dernier mois; plaie, sonde urinaire, cathéter ou stomie; mobilité réduite; colonisation ou infection dans les antécédents

  20. Méthodologie de dépistage • De préférence organisé par le médecin coordinateur et travailler avec un seul laboratoire • Culture sélective pour MRSA- les narines, la gorge et le périnée;- aussi toutes les plaies et stomies éventuelles;- aussi dans les urines en cas de sonde urinaire

  21. Précautions additionnelles

  22. Précautions additionnelles pour un résident positif à MRSA • Chambre seule pour certains résidents • Vêtements protecteurs pour soignants • Mesures pour les visiteurs • Nettoyage de la chambre, traitement du linge et des déchets • Matériel de soins • Transport du résident

  23. Généralités • Instaurer les précautions additionnelles après concertation entre médecin coordinateur et médecin traitant • Informer le médecin coordinateur et enregistrer les cas de MRSA • Porteurs de MRSA doivent être identifiables (p.ex. pictogramme) • Stimuler l’hygiène des mains et de la toux parmi les résidents

  24. Chambre seule pour certains résidents positives à MRSA • A limiter aux résidents à haut risque de dissémination- MRSA dans les expectorations et toux productive;- MRSA dans une plaie non-recouvrable;- MRSA dans les urines et incontinence avec hygiène précaire

  25. Chambre seule pour certains résidents positives à MRSA • Accès limité et le résident ne peut pas quitter la chambre de sa propre initiative • Sanitaires personnels et matériel de soins personnalisé • Fin d’isolement: après la toilette le résident met de vêtements propres et sort de la chambre pour l’entretien terminal

  26. Participation aux activités sociales • Résidents positif à MRSA peuvent participer aux activités sociales et prendre leur repas au restaurant • Hygiène des mains avant de sortir de sa chambre • Seulement les résidents à haut risque de dissémination ne peuvent pas participer

  27. Vêtements protecteurs pour soignants • Masque couvrant le nez et la bouche, gants non-stériles et sur-blouse au-dessus des vêtements de travail • Pour soins au résident positif à MRSA ou contact avec son environnement(soins en fin de session) • Pas nécessaire pour des présences de courte durée sans contact avec le résident ou son environnement

  28. Vêtements protecteurs pour soignants • Mettre les vêtements à l’entrée dans la chambre • En quittant la chambre on ôte- d’abord les gants- ensuite le masque- et enfin la sur-blouse (idéalement jetable, à changer au minimum chaque jour) • Suivi par l’hygiène des mains

  29. Vêtements protecteurs pour soignants • Maximaliste: pour chaque résident positif à MRSA ouMinimaliste: uniquement pour résidents avec MRSA dans les expectorations et toux productive; MRSA dans une plaie; ou MRSA dans les urines et incontinence

  30. Mesures pour visiteurs • Informer le résident et les visiteurs (p.ex. brochure informative) • Visiteurs ne mettent pas de vêtements protecteurs, mais désinfectent les mains avant de quitter la chambre • Visiter le résident positif à MRSA en dernier lieu • Déconseiller la visite de bébés ou de personnes immunodéprimées

  31. Nettoyage de la chambre • Nettoyer et désinfecter chaque jour les sanitaires et surfaces fréquemment touchées • Nettoyer idéalement chaque jour le sol et surfaces non fréquemment touchées • Vêtements protecteurs pour le personnel d’entretien en cas d’isolement

  32. Nettoyage de la chambre • Nettoyer la chambre du résident positif à MRSA en dernier lieu • Utiliser du matériel réservé à cette chambre ou désinfecter le matériel à la sortie de la chambre

  33. Entretien terminal • Nettoyer et désinfecter les sanitaires et surfaces fréquemment touchées • Nettoyer le sol, le mobilier et les murs souillés • Laver ou remplacer les rideaux • Laver ou si nécessaire désinfecter tout le linge dans la chambre

  34. Traitement du linge • Remplacer le linge périodiquement et s’il est souillé • Porter des vêtements protecteurs lors de la manipulation du linge utilisé (en cas d’isolement) • Emballer dans un sac à linge étanche et évacuer chaque jour • Laver le linge à une température suffisamment élevée (> 60°C)

  35. Traitement des déchets • Récolter les déchets générés par les soins au résident positif à MRSA dans un sac pour déchets sans risque • Le sac reste dans la chambre et est évacué chaque jour

  36. Matériel de soins • Le plus souvent possible à usage individuel • Désinfecter le matériel de soins utilisé pour plusieurs résidents après chaque utilisation (d’abord nettoyer s’il est souillé) • A la fin d’isolement, jeter le matériel à usage unique et nettoyer et désinfecter le matériel réutilisable

  37. Transport du résident positif à MRSA • Bonne communication est essentielle • Résident en isolement porte un masque, tablier propre et gants durant le transport • Couvrir la chaise roulante avec une alèse propre • Désinfecter la tête et les pieds du lit • Pas de vêtements protecteurs pour le personnel d’accompagnement

  38. Décolonisation

  39. Décolonisation du résident positif à MRSA • Si un MRSA est détecté uniquement dans le nez, la gorge ou le périnée, une décolonisation doit être mise en place • Contrôles par culture: 2 jours, 7 jours et 1 mois après la fin de la décolonisation • Répéter la même procédure après le premier échec, mais considérer une autre procédure après le deuxième échec

  40. Procédure de décolonisation • Appliquer un onguent de mupirocine dans les deux narines 3x/j pendant 5j • Laver complètement le résident chaque jour avec du savon à base de polyvidone iodée ou de chlorhexidine pendant 5j; laver les cheveux 2 fois avec le même produit