pathologie de l estomac n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pathologie de l’estomac PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pathologie de l’estomac

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

Pathologie de l’estomac - PowerPoint PPT Presentation


  • 392 Views
  • Uploaded on

Pathologie de l’estomac. Dr Carole Meyer Pôle Ambroise Paré CH Pasteur. Chirurgie de l’estomac. Depuis l’utilisation des inhibiteurs de la pompe à protons les complications des ulcères gastriques et duodénaux sont rares Traitement de Hélicobacter Pylori Ulcères perforés

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Pathologie de l’estomac' - brede


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pathologie de l estomac
Pathologie de l’estomac

Dr Carole Meyer

Pôle Ambroise Paré

CH Pasteur

chirurgie de l estomac
Chirurgie de l’estomac
  • Depuis l’utilisation des inhibiteurs de la pompe à protons les complications des ulcères gastriques et duodénaux sont rares
  • Traitement de Hélicobacter Pylori
  • Ulcères perforés
  • Ulcères hémorragiques
  • Cancers
ulc re perfor
Ulcère perforé
  • Homme jeune
  • Stressé
  • Fumeur
  • Douleur épigastrique, violente
  • Péritonite chimique
  • Diagnostic : pneumopéritoine sur ASP ou scanner
traitement
Traitement
  • Médical : diagnostic précoce, 1ère poussée, pas de fièvre
  • Méthode de Taylor
  • Aspiration digestive, examen clinique toutes les 6 heures
  • 25-50 % d’échec
traitement chirurgical
Traitement chirurgical
  • TTT laparoscopique
perforation d un ulc re gastrique
Perforation d’un ulcère gastrique
  • Contrairement à l’ulcère duodénal, l’ulcère gastrique peut se cancériser
  • Lors d’une perforation, toujours exciser la lésion pour examen anatomo-pathologique
ulc re duod nal h morragique
Ulcère duodénal hémorragique
  • TTT médical : IPP au PSE
  • Surveillance en USI
  • Sonde gastrique en aspiration ?
  • Suture de l’ulcère après duodénotomie
  • Gastroscopie de contôle à distance
ulc re gastrique h morragique
Ulcère gastrique hémorragique
  • Même surveillance que l’ulcère duodénal
  • Penser au risque de cancer de l’estomac
  • Toujours contrôler par endoscopie à distance + biopsies
st nose du pylore
Sténose du pylore
  • Secondaire à un vieil ulcère
  • De plus en plus rare grâce au TTT médical
  • Intolérance gastrique ou anorexie totale
  • Aspiration gastrique, rééquilibration hydro-électrolytique
  • Chirurgie
cancer de l estomac
Cancer de l’estomac
  • L’une des 1 premières causes de mortalité mondiale par cancer
  • Carcinogène : Hélicobacter pylori
  • Fréquent en Asie : dépistage systématique
  • Découverte souvent de formes évoluées
  • TTT chirurgical le seul efficace
  • Souvent chirurgie impossible
clinique
Clinique
  • Perte de poids
  • Douleurs épigastriques
  • Dysphagie : cancers du cardia
  • Hémorragie digestive : hématémèse ou méléna
  • Ganglion de Troisier ou métastase à distance
endoscopie digestive et scanner abdominal
Endoscopie digestive et scanner abdominal
  • Indispensable en cas de doute
  • Endoscopie permet de faire les biopsies
  • Peut diagnostiquer une linite gastrique
  • Scanner pour le bilan d’extension
plaies et contusions de l abdomen
Plaies et contusions de l’abdomen
  • Chirurgie « écourtée » avec réintervention programmée
  • Évolution des techniques radiologiques : embolisations
  • En Europe : AVP = étiologie principale
  • La moitié des blessés à moins de 45 ans
  • ¾ sont des hommes
r animation
Réanimation
  • Traite l’état de choc
  • Maintien de la fonction respiratoire
  • Correction de l’état cardio-circulatoire
  • Lutte contre l’hypothermie

état hémodynamique stable ou instable ?

bilan l sionnel
Bilan lésionnel
  • Examen clinique
  • Topographie lésionnelle : localiser le point d’impact
  • Cas particulier du polytraumatisé
  • Aspect selon le traumatisme : fermé : contusion directe ou décélération ou plaie pénétrante ou par arme à feu
biologie
Biologie
  • Urgent
  • Groupe sanguin et Ac irréguliers
  • Numération sanguine
  • Hémostase
  • Ionogramme sanguin, enzymes hépatiques
imagerie
Imagerie
  • Pondérée par l’état général du patient
  • RX thorax : pneumothorax, hémothorax
  • Echographie abdomino-pelvienne : l’examen de 1ère intention
  • Scanner abdominal : imagerie de choix
  • Artériographie : thérapeutique
traitement1
Traitement
  • Indications opératoires formelles : choc hypovolémique, péritonite, plaie avec extériorisation de viscères
  • Indications opératoires relatives : tout le reste : surveillance chirurgicale « armée »
  • Laparoscopie : attention aux faux négatifs