Biologie cellulaire - PowerPoint PPT Presentation

biologie cellulaire n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Biologie cellulaire PowerPoint Presentation
Download Presentation
Biologie cellulaire

play fullscreen
1 / 18
Biologie cellulaire
141 Views
Download Presentation
addo
Download Presentation

Biologie cellulaire

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Biologie cellulaire IUT du Havre HSE1 2007-2008 Morgane Gorria

  2. Le noyau Nucléole Noyau

  3. Cytosol Noyau

  4. Structure de l’ADN • Double hélice composée de 2 brins antiparallèles • Polymère de désoxyribonucléotides J. Watson et F. Crick, Prix Nobel de Physiologie en 1962

  5. Chromatide & Chromosome Chromatine dense = fibre solénoïde = hétérochromatine Chromatine dispersée = fibre nuclésomique = euchromatine

  6. L’ADN • Séquences codantes- 25-30% en un unique exemplaire par génome haploide- d’autres sont en plusieurs exemplaires- quelques séquances très répétées en tandem • Séquences non-codantes- certaines ont une fontion précise (télomères)- VNTR (Variable Number Tandem Repeats)- transposons • ADN espaceurrôles hypothétiques (organisation spaciale, masse critique)

  7. Plusieurs ARN Polymérases transcrivent en série1 même gène = nombreux ARN

  8. Initiation Elongation Terminaison

  9. Réparation de l’ADN • Pendant la réplication (phase S)- les polymérases corrigent les mésapariements- les ADN méthylases permettent une comparaison du degré de méthylation des brins • En dehors de la phase S- excision-épissage- réparation par recombinaison- système SOS

  10. Régulation de l’expression des gènes

  11. Régulation de la transcription Les Facteurs de Trancription Généraux (FTG) initient: Les Facteurs de Régulationactivent ou inhibent à distance +/-

  12. Les ARNm des eucaryotes sont souvent des Pré-ARNm La plupart des ARNm sont des transcrits Ires, ou Pré-ARNm, de gènes morcelés(intron/exon) qui par épissage alternatif peuvent générer des ARNm différents (dans le noyau!) Donc 1 GENE => PLUSIEURS ARNm => PLUSIEURS PROTEINES Seulement 20 à 25000 gènes chez l’homme !!!

  13. Modification des ARN formés • Épissage (élimination des introns non-codants ; soudure des exons codants) Reconnaissance de séquences très concervées Formation d’un lasso et excision ; l’intron est dégradé dans le noyau Epissage de tous les introns avant transfert de l’ARNm dans le cytoplasme Epissage précis, puisqu’une erreur d’un seul nucléotide décalerait le cadre de lecture lors de la traduction

  14. Modification des ARN formés • Adjonction d’une guanine méthylée, coiffe de protection contre les nucléases • Ajout de 100 à 200 résidus Adényl (queue poly-A) marquant les ARN non-nucléaires pour leur exportation dans le cytoplasme

  15. Les ARN ribosomiques • 80% des ARN sont des ARNr ; seuls 2% des ARN sont des ARNm • Les sous-unités des ribosomes sont synthétisées dans le noyau avant de migrer vers le cytosol • 4 ARNr : 18S - 28S - 5,8S - 5S • La petite sous-unité ribosomale : ARN 18S + une trentaine de protéines • La grande sous-unité ribosomale : ARN 28S + 5,8S + 5S + une cinquantaine de protéines

  16. Conclusion • Le noyau est un compartiment très organisé • Relations réciproques avec le cytosol, grâce aux pores nucléaires • Rôle de maintient à l’identique de l’information génétique (réparation des erreurs, transmission à la descendance) • Cas des procaryotes : génome plus petit ; pas d’exons/introns ; transcription et traduction simultanée