coloscopie conventionnelle ou ct colonographie dans le d pistage individuel du cancer colo rectal l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 16

Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal? - PowerPoint PPT Presentation


  • 356 Views
  • Uploaded on

Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal? . Le point de vue du Gastro-entérologue. Dr Antoine Nakad Clinique Notre-Dame. Tournai. Le problème. Cancer colo-rectal (CCR): 2e cause de mortalité de cancer dans le monde

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal?' - accalia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
coloscopie conventionnelle ou ct colonographie dans le d pistage individuel du cancer colo rectal

Coloscopie conventionnelle ou CT Colonographie dans le dépistage individuel du Cancer colo-rectal?

Le point de vue

du Gastro-entérologue.

Dr Antoine Nakad

Clinique Notre-Dame. Tournai

le probl me
Le problème
  • Cancer colo-rectal (CCR): 2e cause de mortalité de cancer dans le monde
  • USA 2002: 150.000 nouveaux cas/an et 56000 décès/an, malgré moyens de dépistage efficace
  • Dépistage: Seulement 1/3 des américains >50 ans bénéficient d’un examen colique
  • 90% des femmes américaines bénéficient du dépistage du cancer du col utérin(Papanicolaou), malgré une mortalité relativement faible/CCR
carcinog n se colique
Carcinogénèse colique

*Cancer exophytique:Polype  Dysplasie légère  D sévère  Cancer  Métas (10 ans dans 2/3 des cas); résection polype Diminution mortalité CC

*Cancer ulcéro-infiltrant: Cancer « de novo » ou d ’un adénome plan ? 33%

*Adénomes plans dégénèrent plus vite et 10X dysplasique de haut grade que l’adénome polypoide ; adénomes plans = 50% adénomes avancés

*Adénome plan avec dépression centrale dégén++

fr quence de ad nomes plans en europe
Fréquence de Adénomes plans en Europe

Rembacken (UK) sur 1000 colo:36% plans(indigo carmin) et 63% polypoides (Lancet 355;avril2000)

proportion de C in Situ (<MM):

  • Polype <10mm:9/154 (6%); taille M:5,7mm
  • Polype >10mm:8/50(16%);taille M:15,8mm
  • lésion plane<10mm:3/70(4%); «  «:5,1mm
  • lésion plane>10mm:14/49(29%)« «:20,6mm

 17/204 polypoides = cancer (8%) et

17/119 lésions planes = cancer (14%)

Plus la lésion plane est large et dépressive plus elle dégénère

etat actuel de la colonoscopie dans le d pistage
Etat actuel de la colonoscopie dans le dépistage
  • Peu de compliance
  • >20% polypes méconnus en colonoscopie (Rex1997)
  • >3% cancers méconnus
  • Pas de coloration vitale en routine de dépistage (Indigo carmin ou bleu de méthylène)
  • LBDC est toujours dans les guidelines américains du dépistage du CC en 2003 (Winnaver; Gastroenterology Feb 2003)
  • Arrivée de la CTC sa place dans le dépistage?
notion d ad nome avanc
Notion d’ « Adénome  avancé »

Adénome avancé = signification clinique (Hgie , sténose ou dysplasie- cancer)

*Pour le radiologue américain:

Adénome avancé = Polype péricentimétrique; plus la taille du polype est grande, plus la dysplasie est sévère et le risque hémorragique est grand.

*Pour le gastro-entérologue:Adénome avancé

Péri-centimétrique ou villeux ou dysplasique sévère

NB:Tous les polypes<6mm ne sont pas toujours bénins!

affrontement des coles
Affrontement des écoles

Etudes contradictoires:

  • Radiologues: meilleure sensibilité et spécificité des polypes6-8mm avec nouveaux logiciels et techniques (Pickhardt: NEJM2003;349:2191-200)
  • Gastro-entérologues: Sensibilité (-) bonne:

Quid des polypes <6mm CCR?

Quid des adénomes plans déjà mal visualisés en coloscopie conventionnelle et qui dégénèrent rapidement?

(Johnson:Gastroenterology2003;125:311-9)

*Avenir: meilleurs scanners et logiciels meilleure sensibilité

d rapages des indications de la ct colographie
Dérapages des indications de la CT Colographie

Même indication que lavement baryté, mais avec une meilleure sensibilité et sans les inconvénients de la baryte. Bilan de:

  • D+ abdominales et diverticulite subaigue à chronique (= RX colon), environnement péri-colique: oui
  • Sténoses néoplasiques et cartographie pré-op:oui
  • Dépistage individuel du CCR: +/- oui
  • Diarrhées chroniques et amaigrissement: non
  • Perte de sang occulte: non
  • Anémie: non
ct colographie et coloscopie deux moyens d investigation compl mentaires
CT Colographie et coloscopie: Deux moyens d’investigation complémentaires?
  • Moyennant une bonne collaboration entre radiologues, anesthésistes et endoscopistes, CTC et coloscopies sont réalisables endéans les 12 heures avec la même préparation
  • Si coloscopie incomplète ou lésion suspectée au CTC, l’association de ces 2 techniques peut:

*augmenter la fiabibilité diagnostique du CTC et diminuer la morbidité de la coloscopie

*augmenter la compliance pour le dépistage du CCR (examen à la carte)

d pistage la carte
Dépistage « à la carte »
  • Expliquer la sensibilité et spécificité actuellement de toutes les techniquesde dépistage
  • Expliquer au patient les avantages et les inconvénients de la CC et de la CTC
  • La lourdeur de la CC (sédation, clinique d’un jour…) mais thérapeutique et/ou histologique
  • La faible sensibilité de la CTC pour polypes<6mm, l’absence d’histologie, irradiation, mais facilité de la technique (mort du LBDC)
  • CC CTC endéans les 12 heures
  • Dépistage à la carte  compliance

 incidence et mortalité du CCR

am liorer co t efficacit du d pistage lourd endoscopique et ou radiologique
Améliorer coût/efficacité du dépistage lourd (endoscopique et/ou radiologique)
  • Eliminer LBDC (peu fiable, irradiant et relativement coûteux)CTC
  • Espacer les contrôles endoscopiques post-polypectomies
  • Espacer les examens coliques fiables et normaux chez les patients non à risque (5-10 ans)
clinique de d pistage cibl du ccr

Clinique de dépistageciblédu CCR

Services d’Anesthésiologie, de Gastro-entérologie et de Radiologie