troubles de l equilibre et risque de chutes l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES PowerPoint Presentation
Download Presentation
TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 46

TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES - PowerPoint PPT Presentation


  • 1420 Views
  • Uploaded on

TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES. Docteur R. COTTERET Hôpital Bretonneau. Epidémiologie. Fréquence annuelle : 1/3 des plus de 65 ans 50 % des plus de 85 ans Gravité fractures 6 à 8 % responsables de 12 000 décès

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES' - MikeCarlo


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
troubles de l equilibre et risque de chutes

TROUBLES DE L’EQUILIBRE ET RISQUE DE CHUTES

Docteur R. COTTERET

Hôpital Bretonneau

epid miologie
Epidémiologie

Fréquence annuelle :

1/3 des plus de 65 ans

50 % des plus de 85 ans

Gravité

fractures 6 à 8 %

responsables de 12 000 décès

institutionnalisation 40 %

Récidives fréquentes : 50 % des patients chuteurs

d marches d ficitaires
Démarches déficitaires
  • Le déficit moteur peut être consécutif à une atteinte du système nerveux périphérique responsable d’un retentissement sur la marche et l’équilibre
d marches d ficitaires5
Démarches déficitaires
  • Atteintes du système pyramidal:
    • Démarche de l’hémiplégique: fauchage
    • Démarche spasmodique des paraplégiques

*Claudication intermittente d’origine médullaire

*Démarche spastique

    • Démarche des syndromes pseudobulbaires et des états multilacunaires des SA; le pied glisse sur le sol et ballant conservé
d marches d ficitaires6
Démarches déficitaires

Atteintes du nerf périphérique:

Steppage: parésie des muscles de la loge antéro-externe de la jambe et paralysie de la flexion dorsale du pied.

Atteinte musculaire:

Démarche dandinante ou de canard par atteinte des moyens fessiers chez les myopathes

d marches ataxiques
Démarches ataxiques
  • Ataxie sensitive:
    • atteinte cordonale postérieure avec marche talonnante
  • Ataxie labyrinthique:
    • Station debout et marche impossible si accès vertigineux important
    • Sinon marche précautionneuse et instable avec déviation de la ligne de marche
    • Formes discrètes: marche aveugle en étoile
d marche ataxique
Démarche ataxique
  • Ataxie cérébelleuse:
  • L’atteinte du cervelet affecte équilibre, posture et marche à des degrés divers
    • Debout: élargissement du polygone et bras plus ou moins en abduction
    • Marche: marche en zigzag, jambes et bras écartés , penché sur le côté où il dévie jusqu’à la démarche ébrieuse
troubles d origine extra pyramidale
Troubles d’origine extra-pyramidale
  • Troubles au cours du Parkinson et des syndromes parkinsoniens:
    • Très fréquents responsables de chutes et de traumatismes
    • Démarche parkinsonienne d’un bloc, tronc incliné en avant, membres en légère flexion sans le ballant habituel
troubles au cours du parkinson et des syndromes parkinsoniens
Troubles au cours du Parkinson et des syndromes parkinsoniens
  • A un stade plus avancé: marche à petits pas avec frottement des pieds et demi tour décomposé
  • Troubles plus sévères prenant le caractère d’astasie-abasie trépidante avec festination ou freezing (interruption brutale de la marche) d’apparition spontanée ou provoquée par un stimulus visuel (obstacle, passage de porte)
  • Altération des réflexes de posture avec rétropulsion : PSP
troubles au cours du parkinson et des syndromes parkinsoniens11
Troubles au cours du Parkinson et des syndromes parkinsoniens

Altération des réflexes de posture avec rétropulsion spontanée évoque chez le sujet âgé la maladie de Steele Richardson

Autres mouvements anormaux:

Tout mouvement anormal concernant les MI peut parasiter la marche et compromettre l’équilibre (chorée, dystonie, athétose)

autres troubles d origine neurologique
Autres troubles d’origine neurologique
  • Démarche cérébellospastique de la SEP
  • Astasie-abasie:instabilité à la station debout avec rétropulsion (astasie) et incapacité de marcher (abasie): troubles du sujet âgé avec ou sans lésion frontale (HPN)
slide13

Autres troubles de l’équilibre

  • Troubles de la marche et de l’équilibre d’origine douloureuse:
    • La marche et l’équilibre peuvent être compromis par douleurs lombaires ou MI (lombosciatique, canal lombaire étroit, arthrose de hanche et genou, AOMI, problèmes podologiques, troubles de la statique plantaire, pied douloureux du SA)
slide14

Autres troubles de l’équilibre

  • Troubles de la marche et de l’équilibre d’origine psychique:
    • D’origine hystérique: femme jeune
    • Démarche prudente liée à une anxiété après des chutes pouvant conduire à une véritable « stasobasophobie ». Marche précautionneuse du SA , réaction naturelle à un déséquilibre.
autres causes de troubles de la marche
Autres causes de troubles de la marche
  • Endocrinienne: ataxie de l’hypothyroïdie
  • Métabolique: encéphalopathies urémiques et hépatiques: instabilité
  • Toxique: intoxication OH aiguë
  • Iatrogène: sédatifs,NLP, anticonvulsivants...
facteurs favorisants et causes de chutes du sa
Facteurs favorisants et causes de chutes du SA
  • Intrinsèques: liés au vieillissement normal, aux médicaments et polypathologies
  • Extrinsèques: liés à l’environnement essentiellement habitat
slide17

Effets du vieillissement normal sur la marche et équilibre

  • Modification de la marche et de l’équilibre:
    • Raccourcissement du pas par diminution de l’amplitude de rotation du bassin et de la hanche , augmentation de la dépendance du double appui des pieds avec diminution de la vitesse de marche
    • Diminution de la hauteur des pas devenant traînants, glissants favorisant les chutes par accrochage du pied, diminution du ballant donnant la marche précautionneuse
slide18

Effets du vieillissement

  • Diminution de l’exercice physique et plus grande faiblesse des muscles des MI
  • Baisse des capacités sensorielles et proprioceptives compromettant l’équilibre (baisse de l’acuité visuelle et auditive, vieillissement de l’appareil vestibulaire, diminution de la sensibilité profonde)
slide19

Effets du vieillissement

  • Augmentation du temps de réaction par augmentation des latences nerveuses(neuropathies ou compression des voies intra-rachidiennes)
  • Diminution des capacités attentionnelles et de mémoire
  • Tendance dépressive et anxieuse
  • Moins bon équilibre nutritionnel
slide20

Effets du vieillissement

  • Augmentation de délai de traitement du signal avec augmentation de réaction aux ordres simples et surtout complexes
  • Impossibilité d’assurer plusieurs tâches simultanément
  • Déficit moteur au niveau des muscles effecteurs(quadriceps, tibial, triceps)
slide21

Effets du vieillissement

  • Les études ont montré l’intérêt d’un exercice régulier sur la diminution du risque de chutes indépendant du rôle de l’exercice sur la prévention de l’ostéoporose.
  • Exercice et travail de l’équilibre permettent la diminution du risque de chutes.
prise de m dicaments
Prise de médicaments
  • Sédatifs: barbituriques et BZD, hypnotiques ou non
  • NLP par effet sédatif et extra-pyramidal
  • Anticonvulsivants sédatifs
  • Médicaments =>hypotension orthostatique
  • Antiarythmiques=>TDR et de la conduction
  • Sels de lithium, antimitotiques
processus pathologiques
Processus pathologiques
  • Chutes avec malaises ou PC
    • Causes cardiovasculaires
    • Modifications tensionnelles plus l’hypotension orthostatique du SA après le repas ou après alitement prolongé ou anémie…
    • Une hypotension peut être la manifestation passant au premier plan de certaines nécroses myocardiques et surtout EP
processus pathologiques24
Processus pathologiques
  • Causes neurologiques
    • Accidents ischémiques cérébraux transitoires
    • Hématome intracérébral ou HSD,hémorragie méningée
    • Vertiges labyrinthiques
    • Epilepsie
processus pathologiques25
Processus pathologiques
  • Autres étiologies:
    • Hypoglycémies, coma diabétique
    • Troubles ioniques
    • Intoxication éthylique
    • Intoxication oxycarbonée
    • Anémie, syncope vagale
    • Chute au cours d’un malaise psychogène
chutes sans perte de connaissance
Chutes sans perte de connaissance
  • Chutes d’origine neurologique
  • Chutes d’origine mécanique
facteurs extrins ques
Facteurs extrinsèques
  • Facteurs liés à l’environnement et habitat responsables de chutes accidentelles.
    • Parquet trop ciré ou carrelage mouillé
    • Petit tapis ou moquette non ou mal fixé
    • Descente de lit glissante
    • Chaise ou fauteuil trop bas
    • Pas de porte verglacé ou mouillé
facteurs extrins ques suite
Facteurs extrinsèques (suite)
  • Baignoire ou douche glissante
  • Présence d’une marche lors du passage d’une pièce à l’autre ou objet qui traîne
  • Escabeau ou échelles
  • Escalier ou logement mal éclairé
  • Changement d’environnement (hospitalisation avec lit trop haut ou à roulettes débloquées ou déménagement)
syndrome post chute
Syndrome post chute
  • Tableau clinique observé chez la PA dans les suites d’une chute
  • Mécanisme physique et psychologique
  • Risque de perte d’autonomie
  • Se définit par diminution des activités et de l’autonomie physique sans anomalie
  • Evolution réversible si PEC précoce sinon sidération des automatismes de l’équilibre
cons quences m dicales
Conséquences médicales
  • De nature traumatique:
    • Fractures: compliquent 5% des chutes
    • Fractures du col fémoral: 20 à 30%
    • Autres fractures
    • Plaies et traumatismes sans fracture: 10%
    • Risque fracturaire corrélé au déficit de minéralisation osseuse d’où prédominance féminine
cons quences psychosociales
Conséquences psychosociales
  • Chute=>admission en urgence
  • Hospitalisation source de stress=>perte d’autonomie et placement
  • Après une chute, perte d’autonomie chez un tiers des sujets sans fracture
  • Répercussions psychomotrices ou syndrome post chute
  • Institutionnalisation ou surprotection
facteurs de risque 1
Facteurs de risque ( 1)
  • Facteurs de risque prédictifs de chutes:
    • Age avancé et sexe féminin
    • Prise de médicaments
    • Instabilité à la station unipodale
    • Troubles de l’équilibre et de la marche
    • Mauvaise qualité de vue
    • Hypotension orthostatique
facteurs de risque 2
Facteurs de risque ( 2)
  • Facteurs de risque prédictifs de chutes:
    • Dépression ou détérioration intellectuelle
    • Imagerie: mev d’une atrophie cérébrale, d’une dilatation ventriculaire ou anomalie de signal de la substance blanche hémisphérique
    • Insuffisance d’activité physique, de marche
    • Institution ou isolement
mesures pr ventives de chutes du sa
Mesures préventives de chutes du SA
  • Combattre l’instabilité posturale du SA en s’assurant:
    • Bon état général
    • Nutrition équilibrée
    • Supplémentation vitCa en cas d’ostéoporose
    • Activité physique suffisante (marche++)
    • Activité intellectuelle régulière
mesures pr ventives de chutes du sa 2
Mesures préventives de chutes du SA 2
  • Rompre l’isolement des personnes seules
  • Chaussage confortable stable
  • Soulager les douleurs rhumatismales
  • Opérer arthrose de hanche ou genou
  • Corriger les troubles de la vue et audition
  • Réévaluation régulière du traitement et repérer ceux qui favorisent les chutes
mesures pr ventives de chutes du sa 3
Mesures préventives de chutes du SA 3
  • Concernant l’habitat supprimer facteurs de chutes
    • Bon éclairage du logement
    • Veiller à la fixation des tapis et moquettes
    • Revoir la disposition des meubles
    • Adhésifs anti-dérapants pour baignoire ou douche
    • Rampe ou barre d’appui dans les toilettes
    • Rehausser les fauteuils pour se relever facilement
    • Contention en institution?
mesures pr ventives de chutes du sa 4
Mesures préventives de chutes du SA 4
  • Déterminer la cause des troubles de la marche et traiter si possible
  • Evaluer l’intérêt d’une kinésithérapie d’entretien ou rééducation à la marche et de la posture
  • Evaluer l’intérêt d’une canne, d’un déambulateur ou fauteuil roulant
objectifs pratiques cat 1
Objectifs pratiques: CAT 1
  • Interrogatoire de la personne et entourage
    • Antécédents et chutes antérieures
    • Inspection de toutes les ordonnances et de la pharmacie
    • Description précise de la chute et du malaise
    • Évaluation de la gravité
objectifs pratiques cat 2
Objectifs pratiques: CAT 2
  • Examen clinique
    • Examen cardiovasculaire
    • Recherche d’un traumatisme (fracture, plaie…)
    • Examen neurologique, ostéoarticulaire avec étude de la marche et de l’équilibre
objectifs pratiques cat 3
Objectifs pratiques: CAT 3
  • Examens complémentaires:
    • ECG, et biologie standard systématiques
    • Imagerie cérébrale surtout le scanner souvent
    • Rarement EEG, EMG, scanner lombaire, des radiographies standard ou IRM cervicale
objectifs pratiques cat 4
Objectifs pratiques: CAT 4
  • Au terme de ce bilan classification des chutes en:
    • Chute isolée sans cause retrouvée
    • Chutes répétées pathologiques
    • Chutes associées à une cause directe avec ou sans perte de connaissance

Attitude thérapeutique

objectifs pratiques cat 5
Objectifs pratiques: CAT 5
  • Mesures de maintien d’autonomie:
  • Reprise immédiate des activités:
    • Prise des repas, habillage, toilette, lever du lit
    • Continence des sphincters
    • Port de chaussures adaptées
    • Soins de pédicurie
objectifs pratiques cat 543
Objectifs pratiques: CAT 5
  • Mesures de maintien d’autonomie:
  • Soins infirmiers
  • Soins kinésithérapiques précoces et actifs
  • Si récidive, utiliser les protections de hanches et de genou
  • Réaménager l’habitat
  • Préparer le RAD
conclusion
Conclusion
  • Les chutes sont un problème de santé publique majeur dont la gravité est connue en matière de mortalité, morbidité et coût économique.
  • Les chutes peuvent résulter de troubles de la marche et de l’équilibre dont les causes sont très nombreuses.
conclusion45
Conclusion
  • Cependant la plupart des chutes des PA n’ont pas de cause évidente autre que les facteurs liés au vieillissement normal ou à l’habitat.
  • Les conséquences de ces chutes sont de nature traumatique ou liées au syndrome post-chute.
  • La CAT comporte plusieurs temps
conclusion46
Conclusion
  • France le syndrome post-chute survient dans 1/3 cas et 1 million de PA ne sortent plus de chez elles de peur de tomber.
  • La mortalité à court terme augmente avec l’âge (plus de 10% après 80 ans)
  • Incapacité de se relever du sol de mauvais pronostic.