Download
le risque chimique n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le risque chimique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le risque chimique

Le risque chimique

995 Views Download Presentation
Download Presentation

Le risque chimique

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le risque chimique

  2. Qu’est-ce que le risque chimique ? Ou risques engendrés par des matériaux et des substances (Norme EN 292-1 ) Introduction: Tout le monde utilise des produits chimiques, que ce soit lors d’activités professionnelles ou domestiques. On dénombre actuellement sur le marché plus de 100.000 substances pures qui, par mélange, donnent des millions de préparations.

  3. Les différentes formes On trouve les produits chimiques sous forme liquide, solide, gazeuse, comme : • Produits de base, dans les opérations de synthèse chimique, l’industrie pharmaceutique, le traitement de surface de métaux, la peinture, la teinture ou le blanchiment des textiles… • Produits annexes comme solvants, diluants, colles, additifs, fluides d’usinage… • Produits de nettoyage des locaux, du matériel, du personnel… • Produits d’emballage comme la mousse de polyuréthane…

  4. Les conséquences du risque chimique D’après les statistiques, 15 % des accidents ont pour origine les produits chimiques. Avec des conséquences possibles sur la santé, lors de la mise en œuvre, ils peuvent être de deux natures: Les accidents de travail Les maladies professionnelles Les accidents qui ont pour origine les produits chimiques peuvent également avoir des conséquences sur les biens. Pour pouvoir maîtriser les risques chimiques, il est nécessaire de comprendre le processus d’apparition d’un dommage.

  5. INTRODUCTION A LA MAITRISE DES RISQUES CHIMIQUES

  6. Local non ventilé Nettoyer avec un dégraissant une table Produit chloré (dégraissant ) Personne Intoxication, décès PROCESSUS D’APPARITION D’UN DOMMAGE

  7. Allume une cigarette Recharge en produit le duplicateur Liquide révélateur pour duplicateur à alcool Personne Incendie, explosion ... PROCESSUS D’APPARITION D’UN DOMMAGE

  8. L’incendie La réaction de combustion à l’origine de l’incendie nécessite la présence simultanée de trois éléments Lesquels ?

  9. combustible comburant Énergie d’activation Le triangle du feu Présence de produits inflammables: Essence, Alcool éthylique, acétate de méthyle … C’est un produit qui favorise ou active la combustion: Oxygène, chlorate, peroxyde … Présence d’une source d’inflammation : Flamme, étincelle électrique, frottement …

  10. Boire à la bouteille Eau de javel conditionnée dans une bouteille d’eau non étiquetée et rangée à proximité d’autres bouteilles d’eau Intoxication aiguë PROCESSUS D’APPARITION D’UN DOMMAGE Eau de javel Personne

  11. L’intoxication aiguë Elle est liée à la toxicité d’une substance. La toxicité de cette substance sur l’organisme peut engendrer un effet toxique instantané après absorption importante avec comme conséquence la mort. Exemple : acide cyanhydrique, ammoniaque, chlore…

  12. Durée d’exposition Travail dans un local empoussiéré Personne Intoxication chronique PROCESSUS D’APPARITION D’UN DOMMAGE Poussière de bois

  13. L’intoxication chronique L’intoxication chronique apparaît après des expositions multiples, répétées à des faibles doses de produit. Parfois même elles peuvent apparaître après plusieurs mois, voir plusieurs années depuis la cessation de l’exposition de l’opérateur au produit en cause. Dans le cas de cancers, ce temps de latence peut être très long (10 ans et plus). Donc l’intoxication chronique est une maladie professionnelle.

  14. Projection d’eau Nettoyer avec de l’acide Personne Réaction dangereuse PROCESSUS D’APPARITION D’UN DOMMAGE Acide

  15. Les réactions dangereuses Des produits instables ou incompatibles entre eux sont parfois à l’origine d’accidents. • Des produits instables peuvent donner lieu à des décompositions explosives sous l’effet de la chaleur, d’un choc, de l’humidité, d’impuretés, de catalyseurs . Certains peuvent s’enflammer spontanément à l’air • . • Des produits incompatibles entre eux peuvent réagir violemment entraînant des projections, dégagements de vapeur et de gaz dangereux, inflammation et/ou explosion … .

  16. LA MAITRISE DU RISQUE NECESSITE • la connaissance de la réglementation, • la connaissance sur les risques professionnels, • la connaissance des effets des produits sur le corps, • la connaissance des produits, • la connaissance des systèmes, • la compétence à identifier les situations dangereuses, Conclusion: la maîtrise du risque passe par la mise en œuvre des principes généraux de prévention

  17. PRINCIPES GÉNÉRAUX DE PRÉVENTION Loi 91-1414 du 31/12/91 • Éviter les risques (supprimer), • Évaluer les risques qui ne peuvent être évités, • Combattre les risques à la source, • Adapter le travail à l’homme, • Tenir compte de l’évolution de la technique, • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou moins dangereux, • Planifier la prévention (intégrer technique, organisation du travail, conditions de travail, relations sociales, facteurs d’ambiances) • Donner la priorité aux mesures de protection collective sur les mesures de protection individuelle, • Donner les instructions appropriées aux travailleurs.

  18. LECTURE DES ETIQUETTES ET INTERPRETATION DES PICTOGRAMMES

  19. Étiquetage des produits dangereux Le nom et adresse du fabricant Les symboles de danger Le nom du produit Les principaux risques : Phrases de risque R.. Les conseils de prudence S..

  20. E - Explosif La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes E : Explosif Classement : selon les résultats d’expériences Précautions : Éviter les chocs Éviter la friction Éviter la formation d’étincelles, le feu et l’action de la chaleur

  21. O - Comburant La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes O : Comburant Classement : Peroxydes organiques possédant des propriétés inflammables Substances et préparations, qui au contact de matières combustibles, peuvent enflammer celles-ci ou provoquer un danger d’explosion, lorsqu’elles sont mélangées à des matières combustibles. Précautions : Éviter tout contact avec des matières combustibles Danger d’inflammation Les feux qui se déclarent peuvent s’étendre et la lutte conte le feu peut être rendue plus difficile.

  22. T - Toxique T+ - Très toxique La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes T : Toxique T+ : Très toxique Classement : D’après les résultats d’essais de toxicité aiguë par voie orale, par contact avec la peau ou par inhalation.. S’il y a des lésions sévères, éventuellement irréversibles, par absorption unique ou prolongée Précautions : Éviter tout contact avec le corps humain, car les lésions graves ou même le danger de mort ne sont pas exclus. Mention particulière d’une action cancérigène ou d’un risque d’altération génétique héréditaire ou sur le fœtus pour des substances isolées.

  23. Xn - Nocif La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes Xn : Nocif Classement : D’après les résultats d’essais de toxicité aiguë par voie orale, par contact avec la peau ou par inhalation.. En cas de lésions possibles, éventuellement irréversibles, par absorption unique ou prolongée. Précautions : Éviter tout contact avec le corps humain, y compris l’inhalation des vapeurs. Des lésions sont possibles en cas d’utilisation erronée. Pour quelques substances isolées, action cancérigène ou risque d’altération génétique héréditaire ou lésions sur le fœtus ne sont pas à exclure entièrement.

  24. F+ - Extrêmement inflammable La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes F+ : Extrêmement inflammable Classement : Liquide dont le point d’éclair est inférieur à 0°C et dont le point d’ébullition est de 35°C au maximum. Précautions : Tenir éloigné des flammes, des étincelles et des sources de chaleur.

  25. F - Facilement inflammable La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes F+ : Facilement inflammable Classement : Liquides avec un point éclair inférieur à 21°C, mais qui ne sont pas extrêmement inflammables. Gaz, aussi sous forme liquéfiée, avec un domaine d’inflammabilité à pression normale. Substances et préparations qui, en contact avec l’eau ou l’air humide, forment des gaz facilement inflammables. Précautions : Tenir éloigné des flammes, des étincelles et des sources de chaleur.

  26. C-Corrosif La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes C : Corrosif Classement : Destruction du tissu total dans toute son épaisseur pour une peau intact et saine, ou si ce résultat peut être prévu.. Précautions : Éviter le contact avec les yeux, la peau et les vêtements, par des mesures de précaution appropriées Ne pas inhaler les vapeurs.

  27. Xi - Irritant La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes Xi : Irritant Classement : Lésions nettes des yeux ou inflammation de la peau, subsistant après au moins 24 h après une période d’action définie dans le temps. Précautions : Éviter le contact avec les yeux et la peau Ne pas inhaler les vapeurs.

  28. La lecture des étiquettes et l’interprétation des pictogrammes N : Dangereux pour l’environnement Classement : La diffusion dans l’environnement aquatique ou non, peu provoquer immédiatement ou plus tard une altération de l’écosystème par une modification du foyer naturel. Certaines substances ou dérivés peuvent polluer l’écosystème à différents niveaux en même temps. Précautions : Selon le potentiel de danger : éviter le rejet dans les canalisations, les sols ou l’environnement. Tenir compte de la réglementation d’élimination. N – Dangereux Pour l’environnement

  29. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme Selon leurs caractéristiques, la manière dont il pénètrent dans le corps, la quantité absorbée et selon les individus, les produits chimiques dangereux peuvent altérer plus ou moins gravement la santé.

  30. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme Les voies de pénétration d’un produit dangereux dans le corps humain sont directement liées à l’état physique du produit. Le corps humain présente essentiellement trois voies de pénétration pour les produits chimiques. • La voie digestive • La voie respiratoire • La voie cutanée

  31. Par ingestion : voie digestive Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme • La voie digestive : • L’absorption de produits chimiques par la voie digestive peut se présenter sous deux formes: • une forme accidentelle par l’ingestion d’une quantité importante de produit, • Une forme chronique par l’ingestion répétée de faibles doses.

  32. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme La voie respiratoire : Les poussières, les vapeurs et les fumées constituent le type le plus répandu de particules en suspension dans l’air, dans un lieu de travail. Les voies respiratoires sont donc particulièrement exposées à ces particules pouvant avoir des effets très divers sur les poumons ou sur d’autres organes du corps. Un adulte au repos respire environ 45 litres d’air par minute. Au cours d’une activité soutenue, il respire 20 litres et plus. Les poussières sous forme de grosses particules (de 0.1 à 0.01 mm) sont piégées au niveau des voies respiratoires supérieures, alors que les plus fines ( 0.005mm et moins) atteignent sans difficulté les alvéoles pulmonaires. Les vapeurs et fumées traversent la paroi pulmonaire et se retrouvent dans le circuits sanguin. Certaines d’entre elles ont la capacité de provoquer des lésions plus ou moins graves sur les muqueuses respiratoires (vapeurs d’acide sulfurique, par exemple).

  33. Par contact : voie cutanée Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme La voie cutanée : La peau constitue une bonne enveloppe protectrice, malheureusement soumise à de multiples agressions. Les problèmes peuvent commencer lorsque des produits sont en contact avec elle. Certains l‘irritent, d’autres détruisent les tissus et d’autres encore traversent cette barrière que constitue notre peau.

  34. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme Transport : Les substances chimiques passent dans le sang quelle que soit le voie de pénétration. Elles sont tantôt simplement dissoutes dans le sang, tantôt fixées sur les protéines ou les cellules sanguines (hématies, leucocytes) Par exemple, le monoxyde de carbone (CO) est transporté dans le circuit sanguin par le fer des hématies.

  35. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme Voies de pénétration et de transport Voies de pénétration Voie digestive Voie respiratoire Voie cutanée Tube digestif Poumons Peau Par les villosités intestinales Par les alvéoles pulmonaires Par le derme Circulation sanguine Foie Système nerveux Reins

  36. Repérer les effets des produits chimiques sur l’organisme

  37. Applications • Application dans l’atelier Métal Alu Verre • Application dans l’atelier Électrotechnique • Application dans l’atelier Maintenance Industrielle • Application dans l’atelier Menuiserie

  38. Application 1 Travail demandé à l’élève : Nettoyer des tâches de colle sur des profilés aluminium. Cet élève est en train de prélever du produit du flacon d’origine. Étiquette • Objectifs : • Identifier les situations et phénomènes dangereux • Proposer des mesures de prévention • L’illustration se fera à partir du modèle présenté sur support papier • Nota : 1 modèle par situation dangereuse identifié

  39. Nocif par inhalation et contact avec la peau • Porter un vêtement de protection et des gants appropriés • Conserver hors de portée des enfants Xn nocif Donnée complète : Contacter le fabricant pour avoir la fiche de données de sécurité

  40. Application 2 Travail demandé à l’élève : Faire un circuit imprimé. Cet élève est en train de remplir le bac de révélateur . Étiquette • Objectifs : • Identifier les situations et phénomènes dangereux • Proposer des mesures de prévention • L’illustration se fera à partir du modèle présenté sur support papier • Nota : 1 modèle par situation dangereuse identifié

  41. Nocif par inhalation des vapeurs et contact avec la peau , les yeux et les vêtements • Porter un vêtement de protection et des gants appropriés ainsi que des lunettes • Conserver hors de portée des enfants C - Corrosif Donnée complète : Contacter le fabricant pour avoir la fiche de données de sécurité

  42. Application 3 Travail demandé à l’élève : Faire une analyse d’huile. Cet élève est en train de remplir la station de filtration. Étiquette • Objectifs : • Identifier les situations et phénomènes dangereux • Proposer des mesures de prévention • L’illustration se fera à partir du modèle présenté sur support papier • Nota : 1 modèle par situation dangereuse identifié

  43. F : facilement inflammable Xn : Nocif S26 - Conserver à l’écart de toutes flammes ou source d’étincelles Ne pas fumer S23.b – Ne pas respirez les vapeurs S33 – Éviter l’accumulation de charges électrostatiques S62 – En cas d’ingestion, ne pas faire vomir : consultez immédiatement un médecin et lui montrer l’emballage ou l’étiquette S9 – Conserver le récipient dans un endroit bien ventilé S24 – Éviter le contact avec la peau S36/37 – Porter un vêtement de protection approprié, porter des gants appropriés Donnée complète : Contacter le fabricant pour avoir la fiche de données de sécurité

  44. Application 4 Travail demandé à l’élève : Teinter une porte de cuisine Préparation de la teinte. Étiquette • Objectifs : • Identifier les situations et phénomènes dangereux • Proposer des mesures de prévention • L’illustration se fera à partir du modèle présenté sur support papier • Nota : 1 modèle par situation dangereuse identifié

  45. Ne pas respirer les vapeurs • Utiliser en zones bien ventilées • Conserver hors de portée des enfants F – Facilement inflammable Donnée complète : Contacter le fabricant pour avoir la fiche de données de sécurité

  46. La connaissance de la réglementation « … Les chefs d’établissement où il est fait usage de substances ou de préventions sont tenus d’apposer sur tout récipient contenant ces substances ou préparations, une étiquette ou une inscription indiquant le nom ou l’origine de ces substances ou préparations et les dangers que présentent leuremploi … »

  47. Application n°: _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ PERSONNE Dommage r Retour au sommaire

  48. Fiches toxicologiques Ces fiches sont établies par les services techniques et médicaux de l’INRS. Chacune de ces fiches est consacrée à un produit chimique industriel d’usage courant.

  49. Fiches de données de sécurité Ces fiches sont établies par le fabriquant, l’importateur ou le vendeur d’une substance ou d’une préparation dangereuse. La fiche de données de sécurité est un document fournissant de nombreuses informations concernant : la sécurité, la sauvegarde de la santé, la préservation de l’environnement, les moyens de protection, les mesures à prendre en cas d’urgence.