LA TRANSPLANTATION RENALE AU MAROC
Download
1 / 34

B. RAMDANI - PowerPoint PPT Presentation


  • 122 Views
  • Uploaded on

LA TRANSPLANTATION RENALE AU MAROC Exemple de bonnes pratiques en matière de coopération entre le Ministère de la santé et l’Agence de Biomédecine. B. RAMDANI. Paris 28-29 Mai 2013. Financement. Système d’information. Début de la coopération.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' B. RAMDANI' - bono


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

LA TRANSPLANTATION RENALE AU MAROCExemple de bonnes pratiques en matière de coopération entre le Ministère de la santé et l’Agence de Biomédecine

B. RAMDANI

Paris 28-29 Mai 2013


Financement

Système d’information

Début de la coopération

1999 : démarrage & reprise activité greffe dans les 2 principaux CHU

Projet global de prise en charge de l’IRCT

Réalisation de plusieurs actions

Évaluation du coût

Législation

Formation


État des lieux avant début de coopération

1ère greffe

rénale DV

47 greffes DV

1990

2000

(10 ans)

1985

1999 = Loi sur le P et la G

1ère greffe

rénale DV

marocaine


État des lieux avant début de coopération

  • En 1999 :

    • Activité de greffe rénale DV non consolidée & principalement localisée au CHU de Casablanca

    • Pas de loi opérationnelle sur prélèvement & greffe (en cours d’étude par le Parlement à l’époque: loi 16/98)

    • Pas d’Agence de régulation

    • Couverture médicale pour prise en charge dialyse & greffe (CNOPS) : très restreinte

    • La PEC de l’IRCT n’était pas inscrite dans les priorités nationales


Mise en place de la coopération MS – EFG

  • Soutien à la mise en place d’un cadre législatif en 1999

  • Formation équipes greffe (CHU Casablanca & Rabat) pour greffe DVA & DEME :

    • Démarrage de l’activité de greffe à Rabat en 2000

    • Reprise de l’activité de greffe à Casablanca en 2001

  • Forme : missions d’experts(réalisation de 4 GR/mission)

  • Formation dans des équipes spécialisées en France dans les disciplines à cheval sur la greffe rénale


Principes annoncés dans la loi 16-98

  • La gratuité. Le don n’est pas l’objet de transaction commerciale

  • Le consentement préalable, libre et éclairé du donneur V/S obligation d’information

  • Le respect de l’anonymatsauf entre membres d’une même famille

  • L’information du receveur sur les résultats attendus

  • La Confidentialité des informations recueillies


DONNEURS VIVANTS AUTORISES

  • Père - Mère

  • Oncle - Tante

  • Frère - Soeur

  • Cousin

  • Époux – Épouse (> 1 an)

  • Fils - Fille


Conjoncture global implications
Conjoncture global & implications

  • Transitions du système santé marocain : démographique, épidémiologique, démocratique

  • Introduction prise en charge IRCT dans panier de soins du MS (55 MDhs + création 12 Centres d’HD)

  • Régionalisation

  • Couverture médicale de base (AMO, RAMED)

  • Réformes hospitalières….

Absence système d’information (prévisions)


MAGREDIALREGISTRE NATIONAL DE L’INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE TERMINALE

  • Partenariat :

    • Ministère Santé (DHSA)

    • Communauté des Néphrologues

    • ABM

  • Objectifs :

    • Planification

    • Amélioration des pratiques médicales

    • Améliorer la prise en charge

  • Démarrage :

    • État des lieux : Avril 2005

    • 4 premières régions : 2007


Patients traités par dialyse(Maroc, 2005)

Ratio patient / générateur*

4 845 patients dialysés*

Source: Registre Magredial (Registre National de l'IRCT)

Prévalence: 162,09 pmh*

* 113 centres / 114



Principales causes de l’IRCT au Maroc

Données MAGREDIAL (région Grand Casablanca)


Progression de l offre de dialyse
Progression de l’offre de dialyse

COUVERTURE MÉDICALE DE BASE

Prévalence, pmh

RENTABILISATION DE L’OFFRE

CRÉATION DE NOUVEAUX CENTRES

ACHAT DE SERVICE DE DIALYSE

BenghanemGharbi M. Clin. Nephrol. (In press)



Greffe Pédiatrique : 2007-12

  • Résultat collaboration avec

  • l’ABM , l’hôpital Robert Debré

  • Et M.Santé

  • 15 Enfants dont 5 moins de 25 kg

  • Un enfant : 13 Kg



Période : 2008 – 2013 Mise en place et activation de l’APCIRCUM

  • APPCIRCUM :

    • Appui à la Prise en Charge de l’Insuffisance Rénale Chronique et des Urgences Médicales (2 composantes)

    • Financé par une subvention de l’AFD versée au Royaume du Maroc (MS- DHSA)

    • Objectifs:

      • Développer le registre Magredial dans l’ensemble des régions du Maroc (12 régions)

      • Développer la greffe dans les 4 CHU de Casablanca, Rabat, Fès et Marrakech

    • Financement de 939 791 €

    • Projet initialement sur 4 ans démarré en mai 2008

    • ABM = Opérateur principal du MS


Période : 2008 – 2013 Mise en place et activation de l’APCIRCUM

  • Organisation de :

    • 132 missions d’experts au Maroc (professionnels de la greffe rénale adulte et pédiatrique, spécialistes du prélèvement sur donneur décédé, coordinateurs, épidémiologistes, médecins de santé publique, spécialiste de la loi sur la transplantation, spécialistes banque de tissus, etc…)

    • 85 stages et invitations en France et en Tunisie (néphrologie adulte et pédiatrique, chirurgie, adulte et pédiatrique, virologie, anatomo-pathologie, anesthésie-réanimation, coordination du prélèvement, banque de tissus, technique d’histocompatibilité, etc…)

    • 8 mois d’expertise d’un médecin néphrologue et épidémiologiste sur place

    • Étude sur le coût de la prise en charge de l’IRCT au Maroc



Maladie rénale chronique au MarocOutils épidémiologiques

5

1

2

3

4

National Kidney Foundation. Am J Kidney Dis 2002; 39(2 Suppl 1):S1–S266


OBJECTIFS DE MAREMAR

  • Estimer la prévalencede la MRC, de l’hypertension artérielle et du diabète dans un échantillon représentatif de la population marocaine âgée de 26 – 70 ans

  • Identifier les sujets à risquede développer une MRC

  • Identifier les habitudes et les situations associéesà un risque élevé de développer une MRC

  • Établir un programme d’intervention et un suivisur une période de 5 ans


Échantillonnage / Recrutement

KHEMISSET

EL JADIDA

105 088

144 440

Population

67 309

46 553

26 – 70 ans

Échantillonnage

Liste électorale

5 000

5 000

Échantillon randomisé

Recrutement


Pr valence de l irc e dfg 60 ml min 1 73 m
Prévalence de l’IRC(e-DFG < 60 ml/min/1,73 m²)

0,5%

25-40 ans

1,3%

41-55 ans

6,6%

56-70 ans

1,6%

Totale corrigée


Pr valence de la mrc
Prévalence de la MRC

1,4%

25-40 ans

2,7%

41-55 ans

8,5%

56-70 ans

2,9%

Totale corrigée


Causes de la mrc
Causes de la MRC

32,79%

Diabète

28,2%

HTA

9,18%

PNC sur lithiase

Une glomérulonéphrite n’a été retenue que dans 0.66% des cas

5,9%

PNC, autres

8,19%

Autres

15,74%

Inconnue


Colloque France Maghreb

  • Axe de coopération nord/sud et sud/sud : MAGHREB

  • Dédié :

    • Praticiens

    • Différents fonctionnaires des MS maghrébins

    • Organismes internationaux/OMS …..

  • Thèmes : thérapies de remplacement rénal

    • Comment pérenniser ?

    • Comment améliorer ?


Analyse des coûts de la prise en charge de l’IRCT au Maroc

Dr A. DUNBAVAND (consultante ABM)

Mr E. AKHNIF (DHSA)


Analyse des coûts de la prise en charge de l’IRCT au Maroc : Résultats

  • Avec une activité de 50 greffes/an : économie de 6 Millions Dhs

  • Avec une activité de 100 greffes/an : économie de 12 Millions Dhs


Période : 2008 – 2013 Maroc : RésultatsMise en place et activation de l’APCIRCUM

Action globale de l’ABM :

  • Appui au MS pour les aspects réglementaires, organisationnels et financiers (DHSA, DRC)

  • Appui aux directions des CHU pour l’élaboration des projets médicaux Greffe (travail avec les Comités de greffe)

  • Formation du personnel médical et paramédical des 4 CHU (équipes de prélèvement et de greffe ,et services supports)

  • Formation des épidémiologistes dans les Observatoires Régionaux de Santé (Magredial)

  • Travail avec la Société Marocaine de Néphrologie pour la mobilisation des néphrologues (Magredial)

  • Gestion logistique et financière du projet



APCIRCUM : Principaux résultats Maroc : Résultats

  • Révision de la loi marocaine sur la transplantation

  • Démarrage de la greffe rénale DV dans les CHU de Fès et de Marrakech en 2010, actuellement en voie d’autonomisation

  • Démarrage du prélèvement sur donneur décédé au CHU de Casablanca en 2010 (reins+ cornées) et au CHU de Marrakech en 2011 (cornées) et en 2012 (reins +cornées) – 10 PMO depuis

  • Autonomisation de la greffe rénale adulte et pédiatrique au CHU de Casablanca = centre de référence au Maroc

  • Émergence d’un service d’immunologie de référence au CHU de Rabat

  • Élaboration d’une stratégie nationale de communication sur le don d’organes

  • Déploiement du registre MAGREDIAL sur l’IRCT dans 7 régions

  • Réalisation d’une étude sur le coût réel de la prise en charge de l’IRCT au Maroc = étude unique

  • 36 greffes rénales réalisées en 2012 pour les 4 CHU (contre 16 en 2007 pour 2 CHU)

  • Mise en place d’un système pérenne pour le développement de la greffe rénale au Maroc