ULCERES DE JAMBE: Principes du traitement - PowerPoint PPT Presentation

ulceres de jambe principes du traitement l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ULCERES DE JAMBE: Principes du traitement PowerPoint Presentation
Download Presentation
ULCERES DE JAMBE: Principes du traitement

play fullscreen
1 / 36
ULCERES DE JAMBE: Principes du traitement
1375 Views
Download Presentation
saffron
Download Presentation

ULCERES DE JAMBE: Principes du traitement

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ULCERES DE JAMBE:Principes du traitement Dr Audrey PETIT - MITSCHLER Service de dermatologie, COLMAR GPC

  2. TRAITEMENT • Essentiel du ttt= traitement étiologique TRAITER LA CAUSE DE l’ULCERE +++ • Les soins locaux sontaccessoires Aucun pansement ne fait cicatriser si la cause de l’ulcère n’est pas maîtrisée

  3. TRAITEMENT • Traitement étiologique 1)Ulcère veineux: • compression veineuse + + + • repos allongé biquotidien, proscrire position assise jambes pendantes, marcher + + Éduquer malade et son entourage +++ • cure chirurgicale de varices, sclérothérapie

  4. TRAITEMENT • kinésithérapie: mobilisation des chevilles (ankylose), rééducation d’une pathologie neuro-musculaire • Éviter la chaleur • les phébotoniques n’ont pas d’intérêt dans l’UDJ

  5. TRAITEMENT 2) Ulcère artériel: • revascularisation + + + :chirurgicale (pontage) ou par radiologie interventionnelle (angioplastie)  possible si atteinte proximale • sympathectomie • médicaments: • vasodilatateurs (fonzylane) • anti-agrégants plaquettaires (kardégic, plavix)

  6. TRAITEMENT • contrôle des facteurs de risque: • ARRET DU TABAC • contrôle du diabète • traitement hypercholestérolémie, HTA • éviter qu’une hydrostase aggrave l’ulcère (position assise jambes pendantes) • garder les pieds au chaud

  7. TRAITEMENT 3) Dans tous les cas: • Marcher régulièrement • Alimentation riche en protéines, fruits&légumes • Lutter contre le surpoids (limiter sucres et graisses) • Eviter les traumatismes • Vérifier VAT

  8. TRAITEMENT • Les soins locaux toute plaie chronique est colonisée de façon normale par une flore polymicrobienne  cette colonisation n’est pas nuisible à la cicatrisation (au contraire)  surinfection rare (prolifération excessive d’un germe en particulier)  pas de prélèvements bactériologiques (indications rares et précises)

  9. TRAITEMENT  Soins de plaie chronique = soin propre (et non stérile)  Les antiseptiques sont inutiles et nuisibles (allergie, irritation, retard cicatrisation)  Les antibiotiques locaux sont inutiles, sauf rares indications (sulfadiazine argentique=flammazine, métronidazole)

  10. TRAITEMENT  Le choix du pansement dépend: • de la couleurde la plaie • de l’importance des exsudats (L’humidité est nécessaire à la cicatrisation mais ne doit pas être excessive) La couleur de la plaie reflète sa phase de cicatrisation: • Détersion: NOIRE (nécrose) ou JAUNE (fibrine) • Bourgeonnement: ROUGE (bourgeons) • Epidermisation: ROSE (peau)

  11. Critères de choix du pansement • détersion:nécrose fibrine • bourgeonnement: bourgeons • épidermisation:peau choix du pansement dépend de couleur de la plaie (phase de cicatrisation) importance des exsudats 0 + ++ +++

  12. TRAITEMENT • Importance de la détersion mécanique: • Si ulcère fibrino-nécrotique • Si indolore ou prémédication antalgique efficace • Déconseillée voire contre-indiquée si : • Artérite des MI • Angiodermite nécrotique (aggravation) • BUT: raccourcir la phase de détersion : • Diminution risque infectieux • Accélération cicatrisation

  13. Détersion contre-indiquée !

  14. TRAITEMENT • Suivi:si l’UDJ stagne ou évolue mal: • S’interroger sur la bonne compréhension dutraitement par le malade, et sur l’observance (compression veineuse) • Rechercher un facteur empêchant la cicatrisation (hydrostase, dénutrition, infection, cancérisation) • remettre en cause le diagnostic étiologique (penser aux causes rares)

  15. CONCLUSION • UDJ le + fréquent = UDJ veineux  essentiel du ttt = compression veineuse + repos allongé 2 X / jour (+ marche)  pas de pansement miracle

  16. PRISE EN CHARGE GLOBALE ULCERES DE JAMBE REPOS Hygiène de vie

  17. CAS CLINIQUES