slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domaine de la gestion des déchets dans la vi PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domaine de la gestion des déchets dans la vi

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 49

Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domaine de la gestion des déchets dans la vi - PowerPoint PPT Presentation


  • 120 Views
  • Uploaded on

Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domaine de la gestion des déchets dans la ville de Kragujevac. Dragan Marinkovic. La ville de Kragujevac est située dans la partie centrale de la Serbie , dans la région de Sumadija .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domaine de la gestion des déchets dans la vi' - millie


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Le développement de la conscience publique et de la formation dans le domainede la gestion des déchetsdans la ville de Kragujevac

Dragan Marinkovic

slide2
La ville de Kragujevacestsituéedans la partiecentrale de la Serbie, dans la région de Sumadija.
  • Kragujevacest le centre administratif, politique, économique, universitaire et culturel de Sumadija.
  • Avec ses 180.000habitants, c’est la quatrièmeville de Serbie et la plus grande ville de Sumadija.
un bref aper u de la gestion des d chets kragujevac
Un bref aperçu de la gestion des déchets à Kragujevac
  • A Kragujevac les déchetssontcollectés par l’entreprisecommunalepublique“Cistoca", créée par la ville.
  • Cetteentreprisecollecte les déchetsménagers de façonorganiséesur plus de 70% duterritoire de la ville.
  • Les zones rurales sont exemptées de la collecte.
  • Le résultat d’un tel état de choses –un grand nombre de dépôts sauvagesdans la banlieue et dans les villages.
  • Les déchets collectés sont directement transférés à la déchèterie, oùilssontstockés, en application des mesures minimales de protection de l’environnement et de la population.
le volume et la valeur en pourcentage de diverses cat gories de d chets kragujevac en 2008
Le volume et la valeur en pourcentage de diverses catégories de déchets à Kragujevac en 2008.
  • Type de déchetPourcentage
  • Déchets agricoles13.71
  • D’autres types de déchets biodégradables 29.34
  • Papier7.31
  • Verre12.42
  • Carton16.95

Métal0.55

  • Métal – boîtes de conserve 0.26
  • Déchets plastiques 2.24
  • Sacs plastiques5.54
  • Plastique dur 4.33
  • Textil1.07
  • Cuir 0
  • Couches1.97
  • Elements fins 4.31
  • Au total:100%
  • A Kragujevac, le volume moyen des déchetsménagersestestimé à 0,90 kilos /appartement /jour (environ 160 tonnes / jour)
le traitement des d chets
Le traitement des déchets
  • Le tri sélectif et le recyclage ne sont appliqués dans la villequedepuis 5 ans.
  • Les déchetscollectéssontstockés à la décharge “Jovanovac”, en fonctiondepuis40ans.
  • Ce dépôt n’est pas une véritable déchèterie.
  • Les mesures de protection de l’environnement ne sont appliquées à ce dépôt que depuis quelques années. Pour cette raison il représente une véritable menace pour l’environnement et la santé publique.
l aspect financier et conomique
L’aspect financier et économique
  • Le prix du service est inadéquat.
  • La nécessité de protéger le niveau de vie des citoyens.
  • Le prix du service estcalculé en fonction de la surface habitable (0,025 euros/m2 pour les particuliers).
  • Environ 60% de citoyenspayent la redevance.
le tri s lectif les premi res activit s
Le tri sélectif –Les premières activités
  • Le tri sélectif n’était pas applicable avant 2003.
  • L’entreprise communale publique '‘Zelenilo'' Kragujevac a entamé le processus de collecte organisée des emballages PET.
  • Les containers pour l’emballage PET ont été disposés à 40 localités de la ville.
  • Cette collecte n’a pas été suivie d’une campagne publique adéquate.
  • Les activités de promotion se réduisaient à un clip publicitaire, quelques émissions télévisées et plusieurs articles publiés dans la presse locale.
  • En résultat, une petite quantité d’emballage PET a été collectée.
les d buts d une ducation organis e
Les débuts d’une éducation organisée

En septembre 2005 commence la réalisation d’un projet-pilote:

'‘La collecte des matières secondaireset le développement de la conscience publiquechez les élèves du primaire de la ville de Kragujevac'‘.

Le slogan du projet:

« Tire parti des déchets"

les d buts d une ducation organis e1
Les débuts d’une éducation organisée
  • Les partenaires au projet: la ville de Kragujevac, GTZ- Projet « La modernisation des services communaux», l’ECP'' Cistoca'', l’ECP'‘Zelenilo'' et l’Ecole de génie technique.
  • Le projet a été réalisé avec le soutien du Ministère de l’Education et du Sport de la République de Serbie –Direction de Kragujevacet l’Agence de recyclage de la République de Serbie.
  • 12 écoles primaires de Kragujevac ont participé à ce projet.
les d buts d une ducation organis e2
Les débuts d’une éducation organisée
  • Le papier, l’emballage PET et les canettes ont fait l’objet de la collecte.
  • La formation a couvert lesenseignants et les élèves.Les cours, les ateliers et une formation continue ont été organisés pour les élèves.
  • L’aspect technique du projet:
  • L’organisation d’un soutien logistique pour la collectedes emballages utilisés;
  • Le transfert des matières secondairesdes écoles primaires vers les entreprises communales;
  • La mise à disposition des emballages collectés aux entreprises certifiées pour la commercialisation des matières secondaires;
les d buts d une ducation organis e3
Les débuts d’une éducation organisée
  • Les moyens financiers collectés ont été utilisés pour l’acquisition de nouveaux outils didactiques et l’organisation d’une excursion écologique.
  • L’école ayant les meilleurs résultats a obtenu un ordinateur, alors que la meilleure classe est allée en excursion.
  • La projet, ainsi que la campagne ont pris fin en juin 2006.
slide12
Jusqu’en 2008, d’autres campagnes éducatives n’ont pas été organisées.
  • Seulement l’ECP « Zelenilo » a organisé quelques appels dans les médias.
la continuation et le d veloppement des activit s r alis es
La continuation et le développement des activités réalisées

En 2008 un nouveau projet est mise en place:

„Le développement de la conscience publique au sujet de la gestion des déchets, par l’éducation et la mise en application du tri sélectif des déchets en papier et des emballages PET“

Le slogan du projet:

„ Рense naturellement “

les pertenaires au projet
Les pertenaires au projet

La Direction municipale de la ville de Kragujevac

Le centre pour la démocratie locale – LDA, la ville de Nis

ECP'' Cistoca'' Kragujevac

ECP'‘Zelenilo'' Kragujevac

L’Ecole polytechnique

les soutiens financiers du projet
Les soutiens financiers du projet

Ville de Suresnes

Le canton de Genève La ville de Genève

le projet est soutenu par
Le projet est soutenu par:

Le Ministère de l’Education – Direction des écoles de Kragujevac

22 écoles primaires de Kragujevac

L’Ecole maternelle „Nada Naumovic“

RTVKragujevac.

le groupe cible
Le groupe cible

Les groupes cibles directs:

Les élèves d’écoles primaires de la ville.

Les écoles maternelles.

Les citoyens.

Les groupes cibles indirects:

La totalité de la population de la ville de Kragujevac.

les objectifs du projet
Les objectifs du projet

Le développement de la conscience publique dans le domaine de la gestion des déchets ménagers (PET, papier).

La protection de l’environnement. 

La promotion du concept de recyclage.

L’information et l’éducation des élèves et des citoyens sur les grands principes de la gestion des déchets.  

La réduction de la quantité des déchets.

les pr paration du projet
Les préparation du projet:

La recherche

Le matériel d’information destiné aux citoyens:mascotte, slogan, affiches, dépliants, autocollantspour les containers, clips télévisés, tee-shirts

Le matériel didactiquepour les élèves d’écoles maternelles et primaires, (dépliants d’information, manuels, CDcontenant du matériel didactique, livres illustrés, albums de coloriage, site internet)

La formation pour les enseignants afin qu’ils puissent transmettre les connaissances en question aux élèves.

l aspect didactique
L’aspect didactique

La formation des enseignants par l’organisation des ateliers.

Un processus continu d’éducation d’enfants dans les maternelles.

Un processus continu d’éducation des citoyens par la collectivité locale.

l aspect promotionnel
L’aspect promotionnel

Une campagne publique:

Afin d’améliorer son efficacité, le projet doit être suivi d’une campagne publique d’information.

La presse et la télévision locales suivent la réalisation du projet.

Une promotion continue du projet dans les écoles par l’exposition des travaux les plus créatifs d’élèves, d’enseignants et d’artistes.

l aspect technique
L’aspect technique

Le choix des localités.

L’acquisition et l’installation des containers.

Le développement d’un système de collecte sélective des matières secondaires.

L’organisation d’un soutien logistique pour la collecte des emballages utilisés.

l aspect technique1
L’aspect technique

Le papier et le carton collectés sont transférés vers l’ECP '‘Cistoca'', où ils sont stockés et mis en ballesavant d’être expédiés aux sociétés acheteuses.

Les bouteilles PET sont transférées vers l’ECP '' Zelenilo'' Kragujevac, puis broyés et mis en balles avant d’être expédiés aux sociétés acheteuses.

slide27
Le projet est mise en place par étapes.
  • Au début le projet ne couvre que certaines parties de la ville (écoles primaires, écoles maternelles).
  • Progressivement le tri sélectif est étendu sur la ville entière.
la mission et les objectifs
La mission et les objectifs

L’utilité du projet en question est multiple.

Le développement de la conscience écologique des élèves, des enseignants et des citoyens et leur participation active au projet pourra permettre la réduction de la quantité des déchets stockés à la déchèterie.

Le développement du recyclage devrait de son côté permettre à la ville d’économiser les matières premières etles sources d’énergieet d’assurer la protection de l’environnement.

les activit s r alis es
Les activités réalisées
  • La recherche
  • La préparation du matériel éducatif(mascotte, slogan, dépliants, pochettes, autocollants pour les containers, albums de coloriage, tee-shirts pour les élèves et les coordinateurs du projet).
  • L’organisation des réunions avec les représentants des écoles primaires et maternelleset des collectivités locales pour présenter le plan de travail et le choix des écoles qui participent au projet.
  • Le choix des écoles et des collectivité locales qui participent au projet.
les activit s r alis es1
Les activités réalisées
  • L’acquisition de 40 containers pour l’emballagePET et de 60 containers pour le papier.
  • Le choix des localités et l’installation des containers.
  • L’installation des containers.
  • La préparation et l’équipement des lieux destinés au stockage des matières secondaires.
les activit s r alis es2
Les activités réalisées
  • L’organisation de la formation pour les coordinateurs du projet dans les écoles (enseignants) et pour les élèves participant à l’atelier écologique de l’Ecole polytechnique.
  • La formation a été organisée par les experts de l’Agence pour le recyclage de la République de Serbie et par l’équipe du projet.
  • La collecte des déchets(papier, emballage PET)
les activit s r alis es3
Les activités réalisées
  • L’organisation d’une enquête auprès des élèves.
  • L’organisation d’une campagne éducative continue.
  • La réalisation d’un site internethttp://ekologija.kg.edu.rs/
  • La réalisation des clips pour les déchets en papier et les emballages PET.
  • La diffusion des clips publicitaires sur les chaînes locales.
les activit s r alis es4
Les activités réalisées
  • L’organisation des tribunes à l’Ecole polytechnique pour les élèves, les enseignants coordinateurs et les représentants des collectivités locales.
  • L’organisation des séminaires dans les écoles.
  • L’élaboration du matériel didactique multimédia.
  • L’organisation dans les maternelles des ateliers sur le recyclage des emballages PETet les emballages en papier, ainsi que sur la protection de l’environnement.
  • La communication des informations sur le projet aux médias locaux.
les activit s r alis es5
Les activités réalisées
  • L’organisation des pièces de théâtre écologiques dans les écoles.
  • Les cours expérimentaux sur le recyclageorganisés lors des cours de biologie, d’anglais, de serbe et de chimie.
  • L’organisation d’une exposition de dessins et de caricatures écologiques d’élèvesà l’Ecole polytechnique, le 22 avril, lors de la Journée mondiale de la planète Terre.
  • Le nettoyage printanier et la collecte des déchets autour des écoles qui participent au projet.
  • L’organisation des ateliers et des pièces de théâtre dans les écoles, le 5 juin, lors de la Journée mondiale de la protection de l’environnement.
l exposition de dessins d l ves sur le th me du recyclage et de la protection de l environnement
L’exposition de dessins d’élèves sur le thème du recyclageet de la protection de l’environnement
la conclusion
La conclusion
  • La quantité du matériel collecté varie considérablement selon la localité.
  • Les meilleurs résultats ont été obtenus dans les zones urbaines et les plus faibles dans la banlieue.
  • Les matériels collectés dans les écoleset les maternelles ont été insuffisants pour pouvoir réaliser les bénéfices plus importants.
  • Le vol du matériel des containers.
  • L’incendie volontaire d’un container pour les déchets en papier.
  • On constate une légère hausse des quantités de déchets collectés.
  • La nécessité de la mise en place d’une campagne publique plus vaste, afin de pouvoir modifier les habitudes des citoyens.
conclusion
Conclusion
  • Les enfants des maternelles ont vivement participé aux ateliers et aux pièces de théâtre réalisés.
  • La création d’une éco-équipe au niveau des maternelles qui participe à toutes les activités des institutions en question.
  • Les sujets comme le recyclage et l’écologie font maintenant partie du programme d’activités des maternelles de Kragujevac.
conclusion1
Conclusion
  • Les élèves d’écoles primaires ont montré un vif intérêt pour le programme de collecte des matières.
  • De très bons résultats ont été obtenus dans les établissements où la direction et le cadre enseignant ont eu une approche sérieuse du projet.
  • La nécessité d’assurer le soutien de directions des écoles.
  • La nécessité d’assurer une participation active des collectivités locales pour soutenir des campagnes éducatives.
slide49
Merci de votre attention!

dmarinkovic@kg.org.rs