soutenance du m moire de master 2 professionnel n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel PowerPoint Presentation
Download Presentation
Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel - PowerPoint PPT Presentation


  • 1346 Views
  • Uploaded on

Réflexion didactique sur la formation linguistique en Bâtiment Travaux Publics : de l’état des lieux vers la conception d’un nouveau support pédagogique dans le domaine. Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel. Problématique. Objet de notre mémoire :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel' - malina


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
soutenance du m moire de master 2 professionnel

Réflexion didactique sur la formation linguistique en Bâtiment Travaux Publics : de l’état des lieux vers la conception d’un nouveau support pédagogique dans le domaine

Soutenance du mémoire de Master 2 professionnel
probl matique
Problématique

Objet de notre mémoire :

  • Réaliser un support didactique afin de faciliter la communication verticale et horizontale des informations entre toutes les personnes concernées par un chantier.
  • Public cible : personnel de « bas niveau de qualification ».
slide3

Panorama d’un domaine en crise et émergence d’une ingénierie de formation pour le développement des compétences linguistiques en entreprise

le b timent et travaux publics un secteur la conjoncture florissante
Le Bâtiment et Travaux Publics : un secteur à la conjoncture florissante
  • Secteur du BTP en pleine croissance
    • Fédère 293 000 entreprises à travers le monde: grands groupes et petites entreprises artisanales ;
    • Emploie 1.5 de personnes en France ;
    • Réalise un chiffre d’affaires de 98 milliards d’€ de chiffre d’affaires Hors Taxes en 2005.
un domaine officiellement en tension
Un domaine officiellement « en tension »
  • Une équation apparemment insoluble

Enquêtes de l’UNEDIC et de la CCIP juin 2006

    • Entreprises en plein essor mais grandes difficultés d’embauche :
      • 75% des entreprises ne trouvent pas de candidats ;
      • 54% des entreprises abandonnent totalement leurs démarches de recrutement.
    • Raison majeure : hiatus entre perception qu’ont les employeurs des candidats vs des candidats des modes et conditions de travail dans le secteur.

[Politique économique française cherche à augmenter le taux d’emploi et de favoriser la mobilisation ressources humaines mal employées.

une solution rapide et cibl e le recours l immigration
Une solution rapide et ciblée : le recours à l’immigration
  • Mobilisation des ressources humaines accessibles en France
    • Personnel immigré résidant en France 2 fois plus exposé au chômage que la population française.
    • Manne économique pour les entreprises françaises :
      • Flexibles
      • Économiques
      • Demandeurs

[Axent leur recherches vers secteur du BTP et de l’extraction en particuliermétiers du gros oeuvre.

une solution rapide et cibl e le recours l immigration1
Une solution rapide et ciblée : le recours à l’immigration
  • Une nouvelle forme de salariat nomade et temporaire
    • Sous-traitance à l’étranger ;
      • Ouvriers étrangers envoyés pour combler le manque ;
      • Ouverture européenne à l’Est.

[Politique volontariste de la France pour l’intégration des ouvriers qualifiés dans les professions « en tension ».

slide8
Le paradoxe du français et de son nécessaire apprentissage pour les entreprises de maçonnerie et de bétonnage
  • Prérequis de l’Etat concernant les compétences linguistiques contourné par les entreprises
    • Parades de court-circuitage de la formation en langue identifiées par le CLP en 2005.

[ Cependant nécessité de maîtriser le français en lien avec le contexte professionnel toujours plus pressante.

slide9
Le paradoxe du français et de son nécessaire apprentissage pour les entreprises de maçonnerie et de bétonnage
  • La controverse de la formation en français déjà inéluctable
    • Nouvelles normes européennes d’hygiène et de sécurité nécessitant :
      • des compétences linguistiques à visée professionnelle ciblées ;
      • la sortie de l’emploi pour la formation technique - de plus en plus définitive quand la certification n’est pas obtenue.
    • Nouvelles lois insistant sur l’apprentissage du français “comme vecteur essentiel de l’intégration et condition de base de l’accès à l’autonomie”
      • Exemple loi du 24 juillet 2006 avec signature du CAI dorénavant obligatoire.
slide10
Le paradoxe du français et de son nécessaire apprentissage pour les entreprises de maçonnerie et de bétonnage
  • Prémices d’une ingénierie de formation linguistique dans le domaine de spécialité
    • Nouvelles réglementations et besoins de nouvelles discipline pour intégrer la formation linguistique dans la formation professionnelle.
    • Accès et maintien dans l’emploi par la jonction entre compétences techniques et linguistiques.

[Emergence de nouvelles disciplines dont l’objectif n’est pas d’apprendre le français mais du français pour pouvoir travailler en situation professionnelle : FOS et sa sous-branche.

slide11
Le paradoxe du français et de son nécessaire apprentissage pour les entreprises de maçonnerie et de bétonnage
  • Un champ disciplinaire innovant et en plein essor : le FLP
    • Joue dans le sens des évolution des exigences de métiers vers une plus grande polyvalence des acteurs ;
    • Son objectif n’est plus la maîtrise totale de l’orthographe et de la grammaire.
    • Avantages :
      • Développement des compétences de compréhension et de production combinées aux logiques d’exercice du métier, indispensables pour l’insertion et la stabilisation dans l’emploi.
slide12

Réflexion didactique autour de l’aspect linguistique dans la formation professionnelle en Bâtiment et Travaux Publics en vue d’une adaptation aux besoins du terrain

question de la formation linguistique dans le domaine du b timent et travaux publics
Question de la formation linguistique dans le domaine du Bâtiment et Travaux Publics
  • Analyse des besoins
  • Approche du terrain

-Accès au terrain difficile : deux visites d’un même chantier.

-Forts besoins exprimés sur la sécurité.

  • État des lieux par le CLP
  • Recrutement d’ouvriers ayant un niveau de français en deça du niveau requis
  • Conséquences

- Incompréhensions

- Répercussions sur la qualité du travail

question de la formation linguistique dans le domaine du b timent et travaux publics1
Question de la formation linguistique dans le domaine du Bâtiment et Travaux Publics
  • Attitudes à l’égard des formations

mal perçues

- Par les supérieurs : Formation éloignée de la réalité du terrain

Formation = perte de temps

- Par les ouvriers : «allergie» aux bureaux

Formation = «parlotte»

[ Seuls les GRETA proposent des parcours adaptés.

question de la formation linguistique dans le domaine du b timent et travaux publics2
Question de la formation linguistique dans le domaine du Bâtiment et Travaux Publics
  • Réflexion didactique autour du matériel pouvant servir une formation linguistique en Bâtiment et Travaux Publics
analyse du support existant
Analyse du support existant
  • Démarche

Notre propre grille d’analyse à partir de celles de M.-C. Bertoletti, A.-M Thierry et T. Lancien.

  • Présentation

- Collaboration du GRETA de Rennes/entreprise de bâtiment ;

- 2005 : apparition du cédérom Les mots pour construire ;

- Support axé sur le lexique ;

- 11 modules ;

- Entrée par thèmes.

analyse du support existant5
Analyse du support existant
  • Le cédérom répond-il vraiment aux besoins?

- Le cédérom répond à l’apprentissage du lexique.

- L’approche véhiculée : pas aussi communicative que ne le soutiennent les concepteurs

développe essentiellement 2 aptitudes : compréhension orale/ écrite

- L’analyse des besoins atteste de demande urgente en matière de sécurité.

- La sécurité = discours d’action pas sollicité dans le cédérom par des exercices de production.

[ Le cédérom ne répond que partiellement aux besoins.

analyse du support existant6
Analyse du support existant

Qualité du cédérom : pas remise en cause

- non testé sur le terrain

- un support innovant / le premier en la matière.

- base solide pour notre projet

  • Perspectives

- Choix de la nature du support : conforté par les réactions des contacts sur le terrain.

[ un auxiliaire pédagogique de type livret/fascicule

m thodologie du travail
Méthodologie du travail

Premières réunions : définition du mode de travail

  • Définition des besoins sur le thème
  • Recherches puis création d'exercices en individuel
  • Réunions (deux à trois par semaine) avec mise en commun des activités et correction

Élaboration du module sur la sécurité

Établissement du plan de l'auxiliaire

Travail en suivant le plan établi

analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique

D’après les grilles de M.-C. Bertoletti, A.-M Thierry

  • Présentation
    • Fascicule de 79 pages de format A4 comprenant les exercices de l'apprenant, prévu pour 60 à 100 heures.
  • Objectifs et méthode
    • Finalités
      • Apprentissage de la langue professionnelle
      • Autonomie des apprenants sur les chantiers
    • Type de méthode
      • Approche communicative
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique1
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Organisation générale
    • Structure de l'auxiliaire
    • Progression
      • Progression thématique servant une progression linguistique en spirale
  • Contenu linguistique et socioculturel
    • Type de langue privilégiée : langue de communication orale et écrits spécialisés
    • Contenu lexical : toujours enseigné en contexte
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique2
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Contenu grammatical : un quart des activités de l'auxiliaire
    • Grammaire implicitée basée sur les interactions du milieu et réduite au minimum ;
    • Un seul exercice de conceptualisation, sur l'impératif.
  • Contenu socioculturel
    • Basé sur des documents authentiques ;
    • Visant l'appropriation d'attitudes correspondant aux attentes des employeurs et de savoirs-faire écrits.
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique4
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
    • Activités pédagogiques servant la mémorisation des items par des exercices dictincts :
      • Repérage et association pour forcer l'attention
      • Production écrite ou orale pour fixer les lexèmes
    • Activités orales très présentes ;
    • Activités de production écrite centrées sur des textes courts et argumentatifs ou sur des écrits professionnels.
  • Rôle de l'image
    • Images et codes couleurs servant la mise en situation des documents et de l'apprentissage.
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique5
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Visent un objectif lexical ;
  • Images modifiées pour être claires, précises, faciles à identifier ;
  • Exemple :exercice sur les prépositions de lieu placé dans le contexte du BTP grâce aux images :
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique6
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Trois activités à partir de dessins d'ouvriers réalisés dans ce but :
analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique7
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Supports
    • Notes de service et dialogues
      • Rédigés en langue standard orale, en respectant les différences linguistiques entre les personnages : marques d'oralité et différences sociolinguistiques
    • Documents anthentiques et semi-authentiques
      • Textes reconstitués ou modifiés pour mieux servir l'apprentissage

[ Tous permettent la sensibilisation aux problèmes socioculturels,

[ Tous sont exploités.

analyse syst mique de l auxiliaire p dagogique8
Analyse systémique de l'auxiliaire pédagogique
  • Histoire suivie
    • Permet la contextualisation constante de tous les textes et documents produits ;
    • Donne un fil conducteur et une trame cohérente aux exercices ;
    • Les apprenants peuvent s'identifier à certains personnages :
      • L'apprenti, sert de guide au public-cible, d’autres permettent de casser les stéréotypes
    • Touche ludique : les jeux de mots sur les noms des personnages
      • Pierre Labrique le chef de chantier
      • Farida Montemoissa la grutière
  • Limites
    • Ni corrigé, ni enregistrement audio, ni exploitation de l’Internet
    • Phonétique absente
conclusion
Conclusion
  • Attention travaux en cours n’est qu’un prototype, non expérimenté
  • Exploitations possibles :
    • Contacter des éditeurs
    • Proposer des formations à la CCIP ou en entreprise
    • Faire labelliser l’auxiliaire par l’OPCA