slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la grammaire du texte. PowerPoint Presentation
Download Presentation
Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la grammaire du texte.

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 86

Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la grammaire du texte. - PowerPoint PPT Presentation


  • 116 Views
  • Uploaded on

Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la grammaire du texte. Clique sur enter ou sur la souris et la réponse s ’affichera. Clique encore une fois et la question suivante apparaîtra. septembre 09. Grammaire du texte.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la grammaire du texte.


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Voici une série de questions pour te permettre de vérifier tes connaissances dans le domaine de la

grammaire du texte.

Clique sur enter ou sur la souris et la réponse s ’affichera.

Clique encore une fois et la question suivante apparaîtra

septembre 09

slide2

Grammaire du texte

« Quoiqu ’il ne sache pas nager, il n ’a pas hésité à plonger pour sauver l ’enfant qui se noyait. »

Quelle relation sémantique apparaît dans cette phrase ?

Une opposition.

slide3

Grammaire du texte

Une anaphore à droite est plus facile à interpréter.

V / F?

C ’est le contraire, dans l’ anaphore à gauche le lecteur a déjà reçu la clé du sens, la lecture est plus aisée.

Le livrequi est sur la table est magnifique.

Par contre dans l’ anaphore à droite le sens est maintenu provisoirement en suspens.

?

Son professeur le lui a finalement rendu,

son livre.

slide4

Grammaire du texte

« Théodore est mort il y a quinze jours. Il est revenu travailler la semaine suivante. »

Quelle règle de cohérence n ’est pas respectée dans cette phrase ?

La règle de non-contradiction.

slide5

Grammaire du texte

Pour désigner le texte informatif, quel mot convient-il d'utiliser : type / genre ?

C ’est le type de texte qui est déterminé par l ’intention : informer, raconter, persuader...

slide6

Grammaire du texte

Le mot « texte » s ’applique aussi bien à l ’oral qu ’à l ’écrit.

Vrai / Faux ?

Exact, on appelle texte toute production verbale constituée en ensemble cohérent.

slide7

Grammaire du texte

On conseille de se servir de substituts pour répondre simultanément à deux règles de cohérence textuelle.

Lesquelles ?

Les règles de répétition et de progression.

slide8

Grammaire du texte

  • Quelle différence entre ces deux énoncés ?
  • Il est heureux parce qu ’ il a réussi.
  • Il est heureux puisqu ’ il a réussi.
slide9

Grammaire du texte

  • Quelle différence entre ces deux énoncés ?
  • Il est heureux parce qu ’ il a réussi.
  • Il est heureux puisqu ’ il a réussi.

Puisque est utilisé quand la cause est censée déjà connue du destinataire.

slide10

Grammaire du texte

  • Quelle différence entre ces deux énoncés ?
  • Il est heureux parce qu ’ il a réussi.
  • Il est heureux puisqu’ il a réussi.

Puisqueest utilisé quand la cause est censée déjà connue du destinataire

Parce que quand cette cause est pour lui une information nouvelle.

slide11

Grammaire du texte

  • Comment appelle-t-on une relation sémantique présente mais non traduite en mots ?

Une relation implicite.

slide12

Grammaire du texte

Compose une suite de quatre phrases selon la structure de la progression à thème éclaté.

slide13

Grammaire du texte

Le . . . est l'élément d'un énoncé qui apporte des informations sur ce dont on parle qui, lui, s'appelle . . .

slide14

Grammaire du texte

Le rhème est l'élément d'un énoncé qui apporte des informations sur ce dont on parle qui, lui, s'appelle . . .

slide15

Grammaire du texte

Le rhème est l'élément d'un énoncé qui apporte des informations sur ce dont on parle qui, lui, s'appelle le thème.

slide16

Grammaire du texte

« Utilisez un dictionnaire: cet ouvrage complètera utilement votre grammaire. »

Quel est le type de substitut lexical utilisé ici ?

Il s ’agit d ’un hyperonyme(ou terme générique).

slide17

Grammaire du texte

Un paragraphe est homogène quand il apporte un élément nouveau (information, idée, événement…)

Vrai / Faux?

Faux, le paragraphe est homogène quand il ne développe qu ’un seul thème.

Quand il apporte un élément nouveau il est appelé progressif.

slide18

Grammaire du texte

Quels noms portent les signes de ponctuation colorés ?

« Une garde-robe, — héritée de ma grand-mère—, trônait dans la chambre. »

slide19

Grammaire du texte

« Une garde-robe, — héritée de ma grand-mère—, trônait dans la chambre. »

Le trait d ’union unit deux mots pour former un mot composé, ou signale une césure en fin de ligne.

slide20

Grammaire du texte

« Une garde-robe, — héritée de ma grand-mère—, trônait dans la chambre. »

Le trait d ’union unit deux mots pour former un mot composé, ou signale une césure en fin de ligne.

Le tiret introduit un dialogue ou joue le rôle de parenthèses.

slide21

Grammaire du texte

La façon dont se marque dans le discours la relation entre les deux partenaires de la communication s'appelle . . .

l ’énonciation.

slide22

Grammaire du texte

Deux signes sont souvent utilisés pour visualiser le début d ’un paragraphe.

Lesquels ?

Un alinéa (retrait à droite) ou un espace plus important entre deux lignes.

slide23

Grammaire du texte

Chaque texte doit respecter toutes les règles de cohérence.

Vrai / Faux

Les règles de cohérence ne sont pas absolues. Elles peuvent dans certains cas être enfreintes pour créer un effet.

slide24

Grammaire du texte

Comment appelle-t-on l ’opération mentale par laquelle le récepteur construit le sens que l ’émetteur a laissé implicite ? Comme dans cet énoncé :

Quelle chaleur ici ! (= ouvrez la fenêtre)

Cela s ’appelle inférer.

slide25

Grammaire du texte

Un synonyme est un substitut syntaxique.

Vrai / Faux

Non c ’est un substitut lexical, il évite la répétition d ’un mot pas celle d ’une construction de phrase.

slide26

Grammaire du texte

  • Quel mot désigne à la fois:
  • Une figure de style : chaque phrase commence par les mêmes mots
  • Un élément de reprise d ’information qui assure la cohérence du texte?

Il s ’agit d ’une anaphore.

slide27

Grammaire du texte

Lorsqu'à la fin d'un texte on fait allusion à son début, on crée ...

une boucle.

slide28

Grammaire du texte

Quel type de progression thématique apparaît dans cet ensemble ?

« L ’élève a réussi son examen. Ce succès lui a redonné confiance en lui. »

Il s ’agit d ’une progression (à thème) linéaire. Le rhème 1 devient le thème 2.

slide29

Grammaire du texte

Énumère trois fonctions de l'attaque du texte (informatif) :

  • accrocher,
  • baliser,
  • valoriser.
slide30

Grammaire du texte

Quelle relation sémantique apparaît dans cette phrase et quel est le moyen utilisé pour l ’exprimer ?

« En colère, Arthur ne pouvait plus entendre aucune explication. »

Relation de cause(parce qu ’il était en colère…)

Exprimée par une construction détachée.

slide31

Grammaire du texte

A. Quand les élèves se taisent, ils se concentrent mieux.

B. Le silence des élèves favorise leur concentration.

A. Quand les élèves se taisent, ils se concentrent mieux.

B. Le silence des élèves favorise leur concentration.

1. Quel nom porte cette transformation de phrase ?

Nominalisation(transformation d ’une forme verbale en nom).

2. Quel effet cela produit-il sur l ’information transmise ?

Condensation de l ’information. (Plus de contenu en moins de mots)

3. Quelle phrase est plus adaptée à l ’oral ?

La première (elle est plus redondante, elle convient mieux à l ’oral).

slide32

Grammaire du texte

L'énonciataire d'un texte est la personne qui le lit ou l'écoute.

Vrai / Faux ?

Non, cette personne en est le récepteurtandis qu’on appelle énonciataire l ’image que l ’auteur donne de celui à qui est destiné le texte.

slide33

Grammaire du texte

Écris correctement le nom de ce signe de ponctuation :

«  »

Il s ’agit de guillemets.

slide34

Grammaire du texte

Le niveau de langue familier se reconnaît aux tournures utilisées par les personnes peu cultivées.

V / F ?

Non, il s ’agit de la langue que l ’on parle entre personnes qui se connaissent, qui sont familières.

slide35

Grammaire du texte

« Il m ’a dit qu ’il ne viendrait pas. »

Comment appelle-t-on cette forme de discours rapporté ?

Discours indirect.

slide36

Grammaire du texte

Donne trois exemples d'intentions de texte

raconter,

informer,

convaincre,

expliquer...

slide37

Grammaire du texte

Quel type de progression thématique apparaît dans cet énoncé ?

« L ’élève a réussi son examen. Il a été félicité par le Conseil de classe. »

Progression à thème constant.

slide38

Grammaire du texte

Dans un texte il faut valoriser le destinataire : jamais toujours cela dépend.

Il est conseillé de toujours valoriser le destinataire (sans pour cela se dévaloriser soi-même).

slide39

Grammaire du texte

Souligne les anaphores pronominales.

« Elles sont à la fois les derniers monstres sacrés et le sommet de la technicité. Vous en entendez parler seize fois par an, car de seize pays différents vous arrivent les échos de leur combat. Elles ont encore, il y a quelques jours, pris une vie humaine. C ’est le tribut qu ’elles font payer à ceux qui veulent dominer leur puissance. Ce sont des machines, on les appelle les Formule 1. »

(G. Niquet cité par le référentiel Langue.)

slide40

Grammaire du texte

Souligne les anaphores pronominales.

«Elles sont à la fois les derniers monstres sacrés et le sommet de la technicité. Vous en entendez parler seize fois par an, car de seize pays différents vous arrivent les échos de leur combat. Elles ont encore, il y a quelques jours, pris une vie humaine. C ’est le tribut qu ’elles font payer à ceux qui veulent dominer leur puissance. Ce sont des machines, on les appelle les Formule 1. »

(G. Niquet cité par le référentiel Langue.)

slide41

Remarquez l ’accroche par effet de suspens qui vise à éveiller la curiosité du lecteur, une énigme dont la solution apparaît en fin de paragraphe !

Grammaire du texte

Souligne les anaphores pronominales.

«Elles sont à la fois les derniers monstres sacrés et le sommet de la technicité. Vous en entendez parler seize fois par an, car de seize pays différents vous arrivent les échos de leur combat. Elles ont encore, il y a quelques jours, pris une vie humaine. C ’est le tribut qu ’elles font payer à ceux qui veulent dominer leur puissance. Ce sont des machines, on les appelle les Formule 1. »

(G. Niquet cité par le référentiel Langue.)

slide42

Grammaire du texte

Énumère trois procédés de mise en pages qui organisent le texte:

les paragraphes,

les colonnes,

le titrage,

la typographie...

slide43

Grammaire du texte

Quelle relation sémantique apparaît dans cette phrase et quel est le moyen utilisé pour l ’exprimer ?

« Jean-Jacques, qui était en colère, n ’écoutait plus rien de ce que je disais. »

Relation de cause(parce qu ’il était en colère…)

Exprimée par une proposition relative.

slide44

Grammaire du texte

L'ordre dans lequel il faut rédiger n'est pas nécessairement celui selon lequel les idées sont venues, ni celui selon lequel les parties du texte seront présentées.

Vrai / Faux?

Exact, on note ses idées comme elles viennent et ensuite on les ordonne.

slide45

Grammaire du texte

Cite trois noms que l ’on donne aux indices langagiers qui expriment les relations sémantiques ?

mot-outil,

articulation,

signal,

indicateur,

connecteur,

balise.

slide46

Grammaire du texte

L'anaphore qui présente le moins de difficulté pour le lecteur est celle qui est orientée à droite / à gauche.

L ’ anaphore à gauche est plus facile à interpréter puisque le lecteur a déjà pu prendre connaissance de son référent.

Le livre que tu avais égaré, tu l’as retrouvé ?

Tu l’as retrouvé ton livre ?

slide47

Grammaire du texte

L'entourage verbal d'un mot est son

contexte / cotexte ?

Le cotexte.

Le contexte est la situation dans laquelle s ’inscrit le message.

slide48

Grammaire du texte

Quel type de progression thématique apparaît dans cet ensemble ?

« Les murs sont décorés. Les fenêtres ouvrent sur un vaste espace vert. Le local bénéficie d ’une excellent acoustique. Cette classe est assurément la plus agréable de l ’école. »

Il s ’agit d ’une progression à thème éclaté (dérivé). Les différents thèmes appartiennent tous au champ : classe (hyperthème).

slide49

Grammaire du texte

« Salut, c ’est moi. Alors voilà: comme promis, demain, même heure devant chez toi. Je passerai te prendre avec la voiture de mon frère. Ciao. »

Quel est le mode d ’énonciation de cet énoncé ?

Énonciation discursive, marquée ou instanciée.

slide50

Grammaire du texte

Le mot texte a pour origine un mot latin signifiant:

parole tissu message discours mosaïque

slide51

Grammaire du texte

Le mot texte a pour origine un mot latin signifiant:

parole tissu message discours mosaïque

tissu

On le retrouve d ’ailleurs dans les motstextile, texture.

slide52

Grammaire du texte

Quelle relation sémantique apparaît dans cette phrase et quel est le moyen utilisé pour l ’exprimer ?

« Catherine  n’écoutait plus rien de ce que je disais. Elle était en colère. »

Relation de cause(parce qu ’elle était en colère…)

Exprimée de façon implicite.

slide53

Grammaire du texte

Un paragraphe est progressif s'il apporte un élément nouveau (événement, information, argument…).

V / F ?

Cette affirmation est exacte.

slide54

Grammaire du texte

« Le biberon doit être tenu propre; quand l ’enfant a bu, on le dévisse et on le place sous le robinet. »

En quoi consiste l ’équivoque de cet énoncé ?

Les anaphores nominales renvoient au nom masculin singulier le plus proche (bébé) alors qu ’elles devraient référer à biberon.

slide55

Grammaire du texte

Cite les règles de la cohérence textuelle.

  • répétition,
  • progression,
  • non-contradiction,
  • articulation;
slide56

Grammaire du texte

« Il m ’a dit que non, il ne viendrait pas au barbecue de demain soir. »

Comment appelle-t-on cette forme de discours rapporté ?

Discours indirect libre.

slide57

Grammaire du texte

Un pronom est le plus souvent un référent.

V / F ?

Oui, c ’est le cas le plus fréquent.

slide58

Grammaire du texte

Quelle relation sémantique apparaît dans cette phrase et quel est le moyen utilisé pour l ’exprimer ?

« Patricia n ’écoutait plus rien de ce que je disais: elle était en colère.»

Relation de cause(parce qu ’elle était en colère…)

Exprimée par un signe de ponctuation (:).

slide59

Grammaire du texte

La chute est le procédé par lequel on place en finale un mot ou une expression qui rappelle le début du texte.

V / F

Non, il s’agit alors d’une boucle.

La chute est une fin surprenante, qui éclaire le texte d’une façon nouvelle.

slide60

Grammaire du texte

Souligne les anaphores pronominales.

«C ’est une maison de poupée vert jade. Elle niche dans la muraille, parmi une douzaine d ’autres, le long du « fossé aux cerfs », l ’ancien chemin de ronde. Elle abrite une minuscule librairie […] »

(Le Monde cité par le référentiel Langue.)

slide61

Grammaire du texte

«C ’est une maison de poupée vert jade. Elle niche dans la muraille, parmi une douzaine d ’autres, le long du « fossé aux cerfs », l ’ancien chemin de ronde. Elle abrite une minuscule librairie […] »

(Le Monde cité par le référentiel Langue.)

slide62

Grammaire du texte

L'anaphore qui présente le plus de risque d'être mal interprétée par le lecteur est celle qui est orientée à droite / à gauche.

L ’ anaphore à droite puisque le lecteur doit lire un moment sans que le sens lui apparaisse.

Elle n’est pas encore arrivée jusqu’à nous cette épidémie que tout le monde annonce.

Cette épidémie que tout le monde annonce, elle n’est pas encore arrivée jusqu’à nous.

slide63

Grammaire du texte

« Si le Cantique des cantiques nous chante le pommier cultivé, cinq siècles avant Jésus-Christ, en Palestine; un botaniste suisse, Alphonse de Candolle, établit la présence de l ’arbre fruitier en Europe, il y a plus de vingt mille ans. »

Quelle relation sémantique introduit le mot-outil si ?

Une relation d ’opposition; dans cet emploi, fréquent dans la presse écrite, si équivaut à bien que ou même si.

slide64

Grammaire du texte

Nomme chaque type de phrase :

Jean ne part pas.Jean part ?Jean, pars !Jean part.Jean ne part pas ?Ne pars pas, Jean !

Assertion

Injonction

Interrogation

slide65

Grammaire du texte

AssertionJean ne part pas. Jean part.

InjonctionJean, pars ! Ne pars pas, Jean !

InterrogationJean part ? Jean ne part pas ?

slide66

Grammaire du texte

Souligne en bleu le titre plein, en vert le titre creux :

Fait Divers.

Encore un contrôle réussi à Ste-Marie Châtelet !

slide67

Grammaire du texte

en vert le titre creux :

Fait Divers.

slide68

Grammaire du texte

en vert le titre creux :

Fait Divers.

en bleu le titre plein,

Encore un contrôle réussi à Ste-Marie Châtelet !

slide69

Grammaire du texte

 Il m ’a dit :  « Non, je ne viendrai pas au barbecue de demain soir. »

Comment appelle-t-on cette forme de discours rapporté ?

Discours direct.

slide70

Grammaire du texte

Quelle est la longueur de phrase conseillée aux rédacteurs qui écrivent pour la revue Reader's Digest ?

… mots.

12 à 15 mots maximum.

slide71

Grammaire du texte

Souligne la ou les anaphore(s) lexicale(s).

« Jean-Paul Belmondo […] a été transporté dans la soirée à Paris par avion sanitaire et admis à l ’hôpital Saint-Joseph. L ’acteur, âgé de 68 ans avait été pris en charge par les pompiers le matin et soigné à l ’hôpital de Bastia. »

(Le Monde cité par le référentiel Langue.)

slide72

Grammaire du texte

« Jean-Paul Belmondo […] a été transporté dans la soirée à Paris par avion sanitaire et admis à l ’hôpital Saint-Joseph. L ’acteur, âgé de 68 ans avait été pris en charge par les pompiers le matin et soigné à l ’hôpital de Bastia. »

(Le Monde cité par le référentiel Langue.)

slide73

Grammaire du texte

Le niveau de langue "courant" est celui de la conversation avec des proches.

Vrai / Faux ?

Le niveau utilisé avec des proches est le niveau familier.

Le niveau courant est utilisé avec des personnes que l ’on ne connaît pas ou peu.

slide74

Grammaire du texte

Le système qui efface les traces linguistiques des partenaires de la communication s'appelle :

énonciation ...

Énonciation historique, distanciée ou masquée.

slide75

Grammaire du texte

Entre deux phrases juxtaposées, il y a toujours une relation de sens.

V / F?

Non, pas nécessairement.

Ainsi dans cette suite où les éléments ne sont pas unis par aucune relation sémantique :

« J'ai le coeur grenadine. Les convoyeurs attendent. Partir, c'est mourir un peu. Qui a bu boira, chicorée Pacha. Belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour. Sega c'est plus fort que toi. L'action de la Coca-Cola Inc. a encore augmenté. Trois kilomètres à pied ça use les souliers. »

Bien sûr, un tel assemblage ne constitue pas un texte cohérent !

slide76

Grammaire du texte

Quand un référent est mal identifiable, il produit une équivoque.

V / F ?

Exact.

Ainsi dans cette phrase : « Les bâtiments pour personnes âgées qui sont en voie d ’achèvement. »

slide77

Grammaire du texte

Celui qui compose un texte est son énonciateur.

V / F ?

Non, celui qui compose est l ’auteur.

Cependant, l ’image qu ’il donne de lui dans son texte sera appelée énonciateur.

slide78

Grammaire du texte

« Lully, Jean-Baptiste, violoniste et compositeur français italien naturalisé français (Florence 1632-Paris 1687). Il passa la plus grande partie de sa vie en France. Devenu surintendant de la musique, il obtint une sorte de monopole de la production musicale. Il fut le créateur de l ’opéra français et composa...» (article de dictionnaire cité par le Référentiel langue)

Quel est le mode d ’énonciation de cet énoncé ?

Énonciation historique, masquée ou distanciée.

slide79

Grammaire du texte

Compose une suite de quatre phrases correspondant à la progression à thème constant.

slide80

Grammaire du texte

Un paragraphe final, en accord avec le texte qu'il clôture est appelé :

pertinent fondé continuhomogène authentique

slide81

Grammaire du texte

Un paragraphe final, en accord avec le texte qu'il clôture est appelé :

pertinent fondé continuhomogène authentique

pertinent

slide82

Grammaire du texte

Comment s'appelle l'élément qui apporte des informations sur le thème ?

Le rhème.

slide83

Grammaire du texte

"Types" et "genres" de textes sont synonymes.

Vrai / Faux ?

Non, ces deux termes désignent des réalités différentes.

Le type est déterminé par l ’intention : informer, raconter, persuader…

Le genre désigne une catégorie d ’œuvres présentant des caractéristiques communes : roman, nouvelle, fable…

slide84

Grammaire du texte

Cite trois manières différentes d'établir des relations sémantiques entre les énoncés.

  • de manière implicite,

Il a perdu son jouet. Il est triste.

  • à l ’aide d ’ un mot-outil,

Comme il a perdu son jouet, il est triste.

  • à l ’aide d ’ un connecteur sémantique,

D’avoir perdu son jouet, il est triste.

  • à l ’aide d ’ un signe de ponctuation,

Il a perdu son jouet : il est triste.

  • à l ’aide d ’ une construction détachée,

Privé de son jouet, il est triste.

  • à l ’aide d ’ une proposition relative,

Il est triste, cet enfant qui a perdu son jouet.

  • à l ’aide d ’ une phrase organisatrice...

La raison de sa tristesse est qu’il a perdu son jouet.

slide85

Grammaire du texte

Il est obligatoire de suivre toutes les règles de cohérence textuelle pour bien écrire.

V / F ?

Non, il est possible de les transgresser pour produire un effet.

Mais cela entraîne un risque que le message soit mal interprété...

slide86

Grammaire du texte

Clique ici pour recommencer

F I N