Download
la vie politique en france de 1945 nos jours n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La vie politique en France de 1945 à nos jours PowerPoint Presentation
Download Presentation
La vie politique en France de 1945 à nos jours

La vie politique en France de 1945 à nos jours

181 Views Download Presentation
Download Presentation

La vie politique en France de 1945 à nos jours

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La vie politique en France de 1945 à nos jours Quelles sont les évolutions politiques que connaît la France de 1945 à nos jours ?

  2. La vie politique française de 1944 à 1970 à travers De Gaulle. Que nous apprend la biographie de De Gaulle sur la vie politique française de la Libération à sa mort ?

  3. Cf Fiche n°1. Nous allons lire la biographie du général de Gaulle à partir de 1944 pour faire ressortir les différentes phases de sa vie politique. Pour expliquer ces différentes phases de sa vie politique, nous étudierons dans un second temps le contexte de l’époque. Dans un 3e temps, nous pourrons écrire la trace écrite du cours. Une fois ce travail réalisé, je vous donnerai un des deux sujets fréquents sur ce cours, pour lequel vous ferez un plan détaillé.

  4. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  5. 1. Quels sont les secteurs d’activité concernés par les nationalisations ? Précisez dans votre réponse ce qu’ils ont d’essentiels pour la reconstruction de la France.

  6. 2. Pourquoi la Sécurité sociale a été créée ? Comment est-elle financée ?

  7. 3. Quelle est la spécificité de l’élection d’octobre 1945 ?

  8. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  9. 1. Montrer que De Gaulle souhaite l’instauration d’un exécutif fort (=rôle important du chef du gouvernement) ? Quel doit être le rôle du parlement ?

  10. 2. Entre le pouvoir exécutif et législatif, quel est celui qui prédomine dans les institutions de la IVe République ?

  11. 3. D’après vos connaissances, rappeler ce que sont les 30 glorieuses. Cf La croissance mondiale depuis 1945

  12. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  13. 1. Rappel : quel est le contexte algérien ? Cf La décolonisation

  14. 2. Quelle est la durée maximale d’un gouvernement entre 1957 et 1958 ? Quel problème cela peut-il poser ? Comment l’expliquer ?

  15. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  16. 1. Comparer les pouvoirs du Président sous la IVe et sous la Ve République. Qu’en concluez-vous ?

  17. 1. Quelles sont les actions menées par De Gaule pour obtenir : • Indépendance politique  • Indépendance militaire • Indépendance économique

  18. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  19. Quels Français critiquent le gouvernement en mai 1968 ? Comment expriment-ils leur mécontentement ? Quels changements veulent-ils ?

  20. 2. Pourquoi parle-t-on d’une crise multiforme ?

  21. Biographie De Gaulle Issu d'une famille bourgeoise du nord de la France, saint-cyrien, Charles de Gaulle participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Entre les deux guerres, il enseigne à l'école de guerre où il défend une stratégie nouvelle de guerre de mouvement. Mais il n'est pas suivi par l'état-major français. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940. Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC. Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre malgré les Américains qui lui ont opposé en 1943 le général Giraud. À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance. En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946. Après une « traversée du désert » de 12 ans qu'il met à profit pour créer un parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. De Gaulle est le premier Président de la République de la Vème République. Il met fin à la guerre d'Algérie (Accords d'Évian en mars 1962), modifie la Constitution pour permettre l'élection du Président de la République au suffrage universel (octobre 1962). Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France. De Gaulle est cependant affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. En avril 1969, les Français répondent majoritairement « Non » à un référendum où de Gaulle soutient le « Oui ». De Gaulle tire les conséquences de cet échec personnel : il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.

  22. 1. Décrivez cette photographie. Quelle idée Georges Pompidou, ancien premier ministre de De Gaulle, veut-il transmettre ?

  23. Je vais donner à chacun d’entre vous l’un des deux sujets à traiter : - A partir des éléments vus en cours, réalisez un plan détaillé de paragraphe argumenté montrant les réussites et les échecs de la IVe République - A partir des éléments vus en cours, réalisez un plan détaillé de paragraphe argumenté expliquant la politique du général de Gaulle de 1958 à 1969.

  24. A partir des éléments vus en cours, réalisez un plan détaillé de paragraphe argumenté expliquant la politique du général de Gaulle de 1958 à 1969.

  25. A partir des éléments vus en cours, réalisez un plan détaillé de paragraphe argumenté montrant les réussites et les échecs de la IVe République