slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
3 ème A Histoire des Arts Thème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART PowerPoint Presentation
Download Presentation
3 ème A Histoire des Arts Thème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20
kohana

3 ème A Histoire des Arts Thème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART - PowerPoint PPT Presentation

113 Views
Download Presentation
3 ème A Histoire des Arts Thème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. 3ème AHistoire des ArtsThème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART Axe d’étude n°1: L’architecture des ponts Norman FOSTER, Viaduc de Millau, France, 2004 Santiago CALATRAVA, Pont de l’Europe, France, 1998-2000

  2. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Présentation de l’objet d’étude Nature de l’œuvre : Ouvrage d’art (construction architecturale) Titre : Viaduc de Millau Concepteurs : Norman Foster (architecte) & Michel Virlogeux (ingénieur en chef des ponts et chaussées) Date d’ouverture : 17 décembre 2004 (inauguré le 14 décembre par J. Chirac) Localisation : Millau, Aveyron, France Dimensions : 2460m (longueur) x 32m (largeur) x 343m (hauteur maximale) Matériaux de construction : acier et béton armé Fonction : pont autoroutier

  3. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Description et analyse de l’objet d’étude Les haubans (câbles métalliques reliés à chaque pylône) Un viaduc autoroutier Ce que je vois Un pont autoroutier qui surplombe la vallée du Tarn, il comprend 7 piles prolongées chacune par un pylône relié aux haubans. Entre la pile et le pylône nous pouvons voir le tablier (= la route). Le pont relie Clermont-Ferrand à Béziers et Narbonne par l’autoroute A75 (dite « la Méridienne »). Le tablier La vallée du Tarn 7 piles prolongées par un pylône.

  4. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je sais Les premières ébauches de tracés ont été réalisées en 1987 alors que l’ouverture du pont n’a eu lieu qu’en 2004 ; il aura donc fallu 17 années d’étude et de travaux pour réaliser ce pont. La construction du viaduc a duré trois ans (de décembre 2001 à décembre 2004), elle s’est décomposée en 6 étapes : - l’élévation des piles - le lançage du tablier - la jonction du tablier - l’installation des pylônes - l’haubanage - les finitions. Le viaduc de Millau dépasse de 19 m la Tour Eiffel à son point le plus élevé.

  5. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Construction des piles Situation de l’objet d’étude dans son contexte • Contexte historique : A l’origine, la viaduc de Millau ne devait pas être une concession autoroutière, c’est-à-dire que sa construction aurait dû être prise en charge par l’Etat qui aurait ainsi assuré aux usagers la gratuité de la traversée. Finalement, face à l’ampleur des moyens financiers l’Etat a cédé la concession à l’entreprise Eiffage pour une durée de 75 ans (après ces nombreuses années, la gestion du viaduc sera rendue à l’Etat français). • Impacts sur le milieu local : La construction du Viaduc a permis de développer les activités économiques et touristiques de la région qui l’environne, les touristes venus admirer le pont vont ensuite visiter les attractions locales ; l’accessibilité rendue possible par le viaduc a également permis l’implantation de nouvelles entreprises porteuses d’emplois. Lançage du tablier Jonction du tablier

  6. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Présentation de l’objet d’étude Nature de l’œuvre : Ouvrage d’art (construction architecturale) Titre : Pont de l’Europe Architecte : Santiago Calatrava (1951- ) Date de construction : 1998-2000 Fonctions : pont routier et piétonnier Matériaux de construction : acier et béton Localisation : Orléans, Loiret, France Dimensions : Longueur : 470.6m, largeur : 25m

  7. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je vois Un pont constitué d’un tablier et d’un arc incliné, il enjambe la Loire pour relier Orléans (au nord) à Saint Pryvé Saint Mesmin (au sud). Un pont routier L’arc incliné Pile Le tablier La Loire

  8. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je sais • Définition : Un pont est une construction reliant deux points séparés par un obstacle. • Santiago Calatrava est un architecte espagnol dont le travail se situe entre l’art, l’architecture et l’ingénierie. Ses constructions s’inspirent de ses dessins et sculptures et défient les lois de la gravité en étirant les structures métalliques. Santiago Calatrava a également conçu la gare TGV de Lyon Satolas, c’est un architecte internationalement reconnu qui travaille à la nouvelle construction qui prend place à « Ground Zero » (emplacement du World Trade Center). Santiago Calatrava

  9. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Situation de l’objet d’étude dans son contexte • Contexte historique : C’est en raison d’une croissance démographique et de la saturation des ponts routiers existants qu’il a été décidé de construire un 4ème pont sur la Loire à Orléans, c’est le Pont de l’Europe. • Contexte architectural local : Orléans compte 5 ponts sur la Loire : 4 ponts routiers : le pont Georges V, le pont Thinat, le pont Joffre et le pont de L’Europe et un pont ferroviaire : le pont de Vierzon. Le Pont conçu par Santiago Calatrava est le plus récent et le plus innovant. Pont Joffre, Orléans Pont Georges V, Orléans Pont de Vierzon, Orléans Pont Thinat, Orléans Pont de l’Europe, Orléans

  10. Le port et les ouvrages d’artL’architecture des ponts Le pont de l’Europe dans son environnement

  11. 3ème AHistoire des ArtsThème : Le PORT et les OUVRAGES D’ART Axe d’étude n°2: Art et ouvrage d’art : l’art in situ CHRISTO et Jeanna-Claude, Pont-Neuf wrapped, 1985 Les cadenas d’amour sur le pont des arts, Paris, 2008…

  12. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Présentation de l’objet d’étude Nature de l’œuvre : Installation in-situ (mouvement artistique : Land Art) Titre : Pont neuf wrapped (Le pont neuf empaqueté) Auteurs : Christo Vladimiroff Javacheff dit CHRISTO (1935- ) et Jeanne-Claude (1935 - 2009) Date de conception (du début du projet à sa réalisation) : 1975-1985 Date d’installation : du 22 septembre au 7 octobre 1985 Localisation : Paris (île de la Cité, quai de Conti, quai du Louvre) Matériaux: 40876 m2 de toile de polyamide dorée, 13076 m de cordes, 12 tonnes de chaînes d’acier. Autres informations : Ce fut une œuvre éphémère qui resta en place pendant 15 jours environ, ce fut un évènement à Paris.

  13. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Description et analyse de l’objet d’étude Cordes et chaînes permettant de garder le tissu en place Ce que je vois Le pont-neuf enveloppé dans des sortes de draps de couleur orange-jaune doré qui ne laissent plus voir les détails de l’architecture (on ne peut pas deviner quel est le matériau de construction du pont). La totalité du pont est recouverte, le tissu est retenu par des cordes qui créent des plis faisant penser aux drapés de l’Antiquité. Le Pont Neuf, plus ancien pont de Paris Tissu jaune doré qui recouvre tout le pont formant une sorte de drapés (plis).

  14. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je sais • Le pont-neuf est un pont parisien construit entre le XVème et le XVIème siècle, c’est le plus ancien pont de la capitale, il franchit la Seine au niveau de la pointe ouest de l’île de la Cité, il porte la statue équestre d’Henri IV. • L’œuvre de Christo et Jeanne-Claude est éphémère puisqu’elle ne reste pas durablement en place ; le financement du projet est en partie assuré par la vente des dessins et planches préparatoires au projet ainsi que par les prises de vue photographiques réalisées lors de l’installation. • Citation : «Nos projets sont des œuvres d'art in situ, ce ne sont pas des objets transportables. D'habitude une sculpture normale(…) a son propre espace physique. D'une certaine façon cet espace appartient à la sculpture car il a été préparé pour elle. Nos projets (…) s'approprient ou empruntent des espaces qui habituellement n'appartiennent pas à la sculpture.» Planche préparatoire du projet

  15. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Pyramide du Louvre Situation de l’objet d’étude dans son contexte • Contexte historique : En 1981, la France a élu un nouveau président, François Mitterrand, ce dernier décide d’engager des « grands travaux » afin de rendre la culture plus accessible aux français. C’est dans ce contexte que s’amorcèrent les projets de construction de la BNF (bibliothèque nationale de France), de la pyramide du Louvre, de la cité des sciences et de l’industrie… Ces grands travaux entrainèrent des changements dans le paysage architectural parisien. • Contexte social: L’année 1985 est marquée par plusieurs évènements caritatifs en faveur des plus démunis : c’est en 1985 qu’a eu lieu la première campagne des Restos du Cœur en France ; la même année la chanson « We are the world » et le concert pour l’Ethiopie montrent l’engagement des artistes des pays développés pour soutenir les populations africaines touchées par la famine. BNF Cité des sciences et de l’industrie (La Villette)

  16. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Présentation de l’objet d’étude Nature de l’œuvre : Photographie témoin Titre : Pont des arts « les cadenas d’amour » Auteurs : Anonymes puisque tout le monde peut accrocher un cadenas Date: A partir de 2008 Localisation : Pont des arts,Paris Matériaux: cadenas Autres informations : Les cadenas d’amour sont des cadenas que des couples amoureux accrochent sur des ponts pour symboliser leur amour. Les cadenas comportent parfois les noms de ceux qui les accrochent ou une autre inscription. Il est d’usage de jeter ensuite la clé, par exemple dans la rivière qui coule sous le pont.

  17. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je vois Les balustrades du pont des arts à Paris, recouvertes de cadenas appelés « cadenas d’amour ». L’ensemble des cadenas forme une sorte de rideau doré sur les balustrades apportant de la couleur et des reflets de lumière. Balustrade et grillage métallique sur lesquels sont accrochés des cadenas Le pont des arts, à Paris

  18. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Description et analyse de l’objet d’étude Ce que je sais • Le pont des arts est exclusivement piéton (ce qui permet aisément de s’y attarder pour attacher un cadenas et contempler la vue sur la Seine), il relie l’Institut de France à la cour carrée du Louvre ; il a été la source d’inspiration de nombreux artistes depuis sa construction jusqu’au XXIème siècle (ex : Georges Brassens, Alain Souchon…). Ce pont est inscrit au registre des monuments historiques depuis 1975.

  19. Le port et les ouvrages d’artL’art in situ Arbres métalliques, Moscou Situation de l’objet d’étude dans son contexte • Contexte historique : L’origine de cette coutume n’est pas claire, elle remonterait aux années 1980, en Hongrie où l’on a pu voir les premiers cadenas accrochés sur une grille en fer forgé reliant une mosquée à une cathédrale. Cette pratique est également une source d’inspiration pour les auteurs, ainsi l’écrivain italien Federico Moccia a écrit un roman intitulé « Trois mètres au-dessus du ciel ». A Paris, les cadenas ont envahi les balustrades du pont des arts et du pont de l’archevêché dès 2008. En 2010, alors qu’une polémique naissait sur la nécessité d’enlever les cadenas pour préserver le patrimoine architectural parisien, les cadenas (près de 2000) ont été mystérieusement enlevés en une nuit, ni la mairie ni la police ne s’est déclarée être l’auteur de ces enlèvements. En 2012, les cadenas d’amour sont bel et bien revenus sur les balustrades du pont des arts et la mairie a déclaré vouloir fermer les yeux sur cette pratique. Dans d’autres villes européennes, accrocher un cadenas à un édifice public est interdit et passible d’une amende (ex : à Rome) tandis que dans d’autres on a préféré installer des arbres métalliques destinés à cette pratique (ex : à Moscou). Roman de F. Moccia

  20. ŒUVRES ASSOCIEES L’architecture des ponts Installation monumentale "Camille" d'Arne Quinze sur le pont Boieldieu, Rouen, 2010 Neptune’s way, Glasgow Festival Estuaire 2012, pointe de l’île de Nantes, Daniel BUREN et Patrick BOUCHAIN Nils UDO, installation en bord de rivière, 2010, LAND ART La représentation du port dans la peinture Claude MONET, XIXème s. Claude LORRAIN, XVIIème s. Paul SIGNAC , XXème s.