BORDEAUX MARINOPOLE Faire revivre des siècles d’activités maritimes de Bordeaux - PowerPoint PPT Presentation

jemima
bordeaux marinopole faire revivre des si cles d activit s maritimes de bordeaux n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
BORDEAUX MARINOPOLE Faire revivre des siècles d’activités maritimes de Bordeaux PowerPoint Presentation
Download Presentation
BORDEAUX MARINOPOLE Faire revivre des siècles d’activités maritimes de Bordeaux

play fullscreen
1 / 11
Download Presentation
Presentation Description
103 Views
Download Presentation

BORDEAUX MARINOPOLE Faire revivre des siècles d’activités maritimes de Bordeaux

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. BORDEAUX MARINOPOLEFaire revivre des siècles d’activités maritimes de Bordeaux Dossier de presse www.bordeaux-marinopole.fr Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  2. A l’origine du Marinopole Septième génération de courtiers maritimes à Bordeaux, Daniel Binaud crée le Conservatoire de l'Estuaire de la Gironde en 1987. Bien avant qu'apparaisse le concept de développement durable, il avait  pressenti la nécessité de protéger et de mettre en valeur ses richesses, ses usages, son histoire. Il assurera la Présidence du conservatoire pendant 17 ans. Puis au terme de cette aventure il consacra toute son énergie à sa seconde passion : l'histoire maritime de Bordeaux. Il crée en 2004 le Collectif Bordeaux Marinopole. " Un homme de culture, de conviction, qui n'avait de cesse de s'interroger sur ce qui pouvait se faire concernant le passé maritime, notamment dans le cadre du réaménagement des Bassins à flots explique Dominique Sentagnes, ancien Président du Port Autonome de Bordeaux et vice président du collectif. Pour Daniel Binaud, Bordeaux doit sa fortune à la mer, donc à son port. Militant de la cause maritime de Bordeaux, Daniel Binaud, né à Bordeaux mais blayais d'adoption, vécut les soubresauts de la deuxième guerre mondiale en s'engageant volontaire en 1944 dans l'armée du Général de Lattre de Tassigny. La guerre achevée il revient à Bordeaux et reprend la charge familiale de Courtier maritime. Décédé le 02 Avril 2010, « cet ami du port et de l'histoire maritime de Bordeaux, qui a œuvré avec les associations de Bacalan pour la sauvegarde du pont du Pertuis, a présidé le collectif "Bordeaux Marinopole" pour que les bassins à flots de Bordeaux gardent des éléments du passé maritime de la ville. A titre personnel je perds un ami, et un allié majeur dans le combat que je mène avec beaucoup d'autres pour que le passé maritime de Bordeaux soit mis en valeur et pour que la Garonne retrouve une activité moderne liée aux transports en commun (bateaux-bus)» dira de lui Philippe Dorthe, conseiller général d’Aquitaine. Depuis 2010, sa fille Elizabeth Binaud, nommée par l’Assemblée Générale du Collectif en tant que Présidente, poursuit l’œuvre de son père. 2 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  3. Les objectifs du Marinopole Faire revivre 2000 ans d’activités maritimes qui ont justifié en 2007, l’inscription de Bordeaux au Patrimoine Mondial de l’Humanité . Rendre à la ville cette part considérable de son identité, son histoire maritime et fluviale, héritage d’une richesse que n’égale aucun autre port de la façade atlantique. Valoriser ce patrimoine c’est rendre sa personnalité à Bordeaux, et leur fierté aux Bordelais. C’est aussi recréer le lien étroit et unique entre le port et les vignobles qui lui doivent leur développement et leur renommée mondiale. 3 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  4. Les actions envisagées COMMENT ? 1. CREER LE MUSEE MARINOPOLE Centre culturel maritime, fluvial et portuaire, joignant le passé, le présent, et l’avenir il ajoutera une dimension culturelle et touristique et sera donc, également, une source d’emplois. 2. FAIRE VIVRE LE MARINOPOLE Devenir un foyer d’études et de manifestations de nature maritime, technique et scientifique. 3. CRÉER LE LIEN ENTRE LA VILLE ET LE MARINOPOLE Il s’agit d’utiliser le réaménagement des quais de Rive Gauche pour en faire le support d’un jalonnement sous forme de panneaux retraçant le passé maritime de la ville. Au terme du parcours, le Marinopole serait le couronnement de cette figuration de l’héritage maritime de la ville. 4. VALORISER LE SITE UNIQUE DU QUARTIER DE BACALAN Le site de Bacalan constitue un ensemble patrimonial autour des bassins à flot : les deux écluses d’accès aux bassins à flot, les deux formes de radoub, la base sous-marine, l’ex bâtiment du pilotage . 5. DEVELOPPER UNE DIMENSION D’ORDRE ECONOMIQUE • - la protection des entreprises industrielles du quartier de Bacalan • conforter des domaines où des programmes de formation sont couramment pratiqués (AIR et OCEAN) • rassurer des associations de bénévoles (Hissez Haut, La Gondole Bordelaise) qui se consacrent à l’entretien, à la restauration de bateaux de divers types. 4 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  5. 1. CREATION DU MUSEE MOBILIER MUSEOGRAPHIQUE • 18 maquettes de navires • des tableaux et gravures du 19ème • des documents et objets • des instruments de navigation • des cartes marines • des plans de navires par les Chantiers de l’ Estuaire • des outils de charpentiers de navires PLUS QU’UN MUSEE, UN CENTRE CULTUREL MARITIME, FLUVIAL ET PORTUAIRE Le centre culturel maritime, fluvial et portuaire mérite, du fait de l’ampleur de l’histoire maritime de Bordeaux et des activités nautiques de l’estuaire de la Gironde, une surface d’évocation à la mesure de cette histoire. C’est un élément essentiel du Marinopole, cette forme de la mémoire maritime, qui, partout, fait rêver les visiteurs de tous âges: • Des siècles d’activités • Le port • L’estuaire • Le milieu naturel • La vie fluviale • La construction navale THEMATIQUES Le collectif entend développer, en complément de l’histoire maritime, sous forme de schémas, dessins, reproductions : • L’évolution des types de navires, du 2ème au 20ème siècle. • La propulsion (de la voile au moteur nucléaire) • La cartographie et son évolution, pouvant se baser sur le riche fond des archives départementales) • L’hydrographie, les sondages et la mesure de la vitesse • Les développements des instruments de navigation et leur usage • La construction navale et ses outils, ses métiers annexes (corderie, poulierie, forges, etc…) 5 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr


  6. 2. FAIRE VIVRE LE MARINOPOLE DEVENIR UN FOYER D’ÉTUDES ET DE MANIFESTATIONS DE NATURE MARITIME, TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE. • 1/ ELARGISSEMENT de la PORTEE CULTURELLE • Avec l’Université : Organisation de conférences et colloques (les épices et leur commerce, leur importance à Bordeaux, les fruits exotiques, les sucres, les industries nées du commerce avec l’outre-mer, etc.) • Avec Cap-Sciences : Organisation de véritables congrès (expositions vivantes et conférences) sur des sujets touchant l’évolution des navires, la construction navale àdifférentes époques dans le monde, les techniques de navigation et les aides à la navigation, les règles internationales et leurs lacunes, etc. • Avec la Chambre des Métiers et la Chambre de Commerce et d’Industrie, Organisation de colloques sur la construction navale ancienne, ses métiers et ses grandes époques à Bordeaux, ses métiers actuels et ses perspectives dans les domaines de la plaisance, des navires spéciaux, etc. • Avec des spécialistes de la plongée sous-marine et des sous-marins d’exploration, Organisation de colloques sur ces techniques spéciales, découlant de la présence de ces thèmes dans la Base sous-marine. • Organisation d’ateliers avec des maquettistes : Formation et travaux de maquettisme pour jeunes, adolescents et adultes. 2/ CREATION D’UN RESEAU des MUSEES MARITIMES de FRANCE 6 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  7. 2. FAIRE VIVRE LE MARINOPOLE LES PROJETS D’ANIMATIONS • Organisation de colloques et conférences : • Les conférenciers habituels au sein du Marinopole: Dominique Sentagnes, ancien Président du port autonome de Bordeaux. Il est aujourd'hui le directeur général de la société "Électrolyse". La passion du « Maritime » est toujours en lui. Robert Pierron, économiste, conseiller à la direction de l'éducation du Conseil Régional, qui nous a reçus en Janvier 2012 au cours d'une conférence à Cap Sciences en incluant Marinopole dans son sujet. Anne Marie Cocula, historienne, vice présidente du Conseil Régional d'Aquitaine chargée de l'Éducation, de l'Enseignement Supérieur, de la Culture et de l'Apprentissage, peut nous ouvrir la salle de conférences du Musée d'Aquitaine, nous faire bénéficier de ses connaissances et de l'action de ses stagiaires. Hervé Guichoux, membre de la Société Française d'Histoire Maritime. Cette équipe – à laquelle on peut ajouter des acteurs locaux comme Monsieur Pierre Cétois, ou sachant l'éditeur Didier Périz, - et bien d'autres personnes que nous évoquerons au fur et à mesure de notre évolution, • Premier projet pour 2013: Monter une conférence à l’Athénée municipal au printemps 2013 en présence de M. Sentagnes, M. Pierron, et de M. Fradin sur le thème : « un musée maritime à bordeaux, pour quoi faire? » Le public habituel, augmenté des associations de Bacalan, « La mémoire de Bordeaux » pour n'en citer que quelques uns, seront conviés ainsi que M. Fradin qui pourra présenter l'essentiel de son projet et répondre aux questions. 7 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  8. 3. CRÉER LE LIEN ENTRE LA VILLE ET LE MARINOPOLE LE JALONNEMENT ET L’ARCHITECTURE Il s’agit d’utiliser le réaménagement des quais de Rive Gauche pour en faire le support d’un jalonnement sous forme de panneaux retraçant le passé maritime de la ville. Les écluses des Bassins à flot Hangar 14 / Les paquebots XXe S L’Amérique du Sud Cours de la Martinique Trafic colonial XIXe et XXe Immeubles flamands XVIIe siècle hollandais Immeuble Fenwick 1er consulat des USA Le Château Trompette l’ancien port de Tropeyta Relations avec le Canada Place des Quinconces Bordeaux Port Corsaire La Fayette part pour L’Amérique Bourse XVIIIe siècle Bordeaux 1er port de France Hôtel des fermes (XVIIIe) Musée des Douanes Porte Cailhau Port romain Burdigala (Moyen Age) Pont de Pierre Suite d’évocations Porte des Salinières Bordeaux port morutier Quartier Ste Croix Origine de la construction navale 8 8 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  9. Ancien Pont du Pertuis Base sous-marine Formes de radoub Vivres de la marine Ancien pilotage Grandes écluses 4. VALORISER LE SITE UNIQUE DU QUARTIER DE BACALAN L’existence à Bacalan d’un ensemble d’éléments groupés autour des Bassins à flot, les deux écluses d’accès aux bassins à flot, les deux formes de radoub, la base sous-marine, l’ex bâtiment du pilotage, est une chance remarquable si l’on veut doter la ville des instruments de mémoire qui lui manquent. Ces bâtiments et ouvrages d’art sont les derniers témoins historiques du passé maritime de Bordeaux (19°et 20° siècles) 9 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  10. 5. DEVELOPPER UNE DIMENSION D’ORDRE ECONOMIQUE Le site offrira une perspective infiniment plus valorisante que dans les parcs à thème purement ludiques, puisque le Musée maritime, fluvial et portuaire, joignant  le passé, le présent, et l’avenir ajoutera une dimension culturelle et touristique et sera donc, également, une source d’emplois. • Le Marinopole devrait être le moyen de rappeler les références industrielles de • la région, à savoir : • Le passé pétrolier : pionnier à Blaye dès 1880 (distillerie Desmarais) et trois raffineries • au 20ème siècle (Ambès et Pauillac); • - La construction navale (évoquée plus loin) • - Les industries nées du trafic colonial (raffineries d’huile, de sucre, conserveries) • - La construction automobile (Motobloc, Georges Irat, Ford) • - La construction aéronautique (de Marçay, SNCASO, Bloch, Dassault) • - La faïencerie (Johnston-Vieillard) • - La cimenterie (Poliet et Chausson) • - Les spiritueux (Marie-Brizard, Bardinet, Vieille Cure) • - Les peintures et savonneries (Renaulac, La Perdrix) • - L’imprimerie et l’édition (Delmas, Feret) • - La métallurgie (hauts fourneaux de Pauillac), tréfileries, mécanique, etc… 10 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr

  11. Le Collectif Bordeaux Marinopole Informations légales Association Loi de 1901 :  SIRET : 480703479 00018 Siège social :  2 rue Duquesne 33300 Bordeaux tel : + 33 6 11 50 69 72 Bureau :  Présidente : E. BINAUD Vice- Président : D.Sentagnes Vice-Président : P. Cétois Secrétaire : Ph. Malicerte Trésorière : TH. Malicerte Les soutiens du Marinopole : Le programme du collectif a rencontré, à ce jour, l’approbation de plusieurs organismes significatifs. • LA FONDATION du PATRIMOINE • LA FONDATION du PATRIMOINE MARITIME et FLUVIAL • LE PORT AUTONOME de BORDEAUX • La DIRECTION REGIONALE des AFFAIRES CULTURELLES • L’AGENCE d’ URBANISME de la CUB • Toutes les ASSOCIATIONS de BACALAN • L’UNION MARITIME et PORTUAIRE • PLUSIEURS MEMBRES EMINENTS de l’ UNIVERSITE • L’ACADEMIE du VIN de BORDEAUX • De NOMBREUX GRANDS CRUS des VINS de BORDEAUX • L’ASSOCIATION pour L’HISTOIRE de L’ADMINISTRATION • des DOUANES • DES NOMS CONNUS de l’ INDUSTRIE, du COMMERCE et • du Monde politique. 11 Contact presse : Stéphane Binaud 06 80 89 96 11; stephane.binaud@wanadoo.fr