Relâcher la contrainte des ressources rares - PowerPoint PPT Presentation

rel cher la contrainte des ressources rares n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Relâcher la contrainte des ressources rares PowerPoint Presentation
Download Presentation
Relâcher la contrainte des ressources rares

play fullscreen
1 / 22
Relâcher la contrainte des ressources rares
177 Views
Download Presentation
gratia
Download Presentation

Relâcher la contrainte des ressources rares

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Relâcher la contrainte des ressources rares

  2. Une définition • Il existe de très nombreuses définitions de l’économie. L’une des plus répandues est : "L’économie est la science de l’allocation optimale de ressources rares à la satisfaction de besoins potentiellement infinis". Même si l’on restreint les besoins à ceux qui peuvent être satisfaits par la richesse et donc les ressources à ceux qui contribuent à produire cette richesse, cette définition fait de l’économie une science normative. L’économie se fixe comme objectif de dire comment on peut, avec des moyens limités, obtenir le maximum (c’est ce que signifie allocation optimale) de satisfaction des besoins.

  3. La richesse n’est pas le bonheur • L’économie étudie la production et la répartition des richesses. Les conséquences de l’accroissement et de la répartition plus ou moins inégale de la richesse sur le bonheur des peuples et la stabilité des sociétés sont des questions qui ont été peu traitées par l’économie. Il en résulte que l’accroissement de la richesse ne peut être considéré comme un objectif collectif allant de soi. Un enjeu aujourd’hui pour les économistes est d’expliciter dans quelles conditions cet accroissement de la richesse est souhaitable.

  4. Mesure de la richesse et du bien-être • Le PIB/hab est l’indicateur utilisé généralement pour mesurer la richesse par habitant. • le PNUD (Programme des nations Unies pour le Développement) calcule un « indicateur de développement humain (IDH) » qui combine espérance de vie, taux d’alphabétisation des adultes, taux de scolarisation et PIB/ha. • Les économistes tentent aussi de construire des indicateurs de « satisfaction de vie », de « bien-être social », de « PIB élargi »…

  5. Comment mesurer le PIB ? • Le PIB est un agrégat représentant le résultat final de l’activité de production de biens et de services des unités productrices résidentes. Il peut se définir de trois manières : • - le PIB est égal à la somme des valeurs ajoutées brutes des différents secteurs institutionnels ou des différentes branches d’activité; • - le PIB est égal à la somme des emplois finals intérieurs de biens et de services : consommation finale effective + investissement (formation brute de capital fixe) + exportations - importations + variations de stock ; • - le PIB est encore égal à la somme des emplois des comptes d’exploitation des secteurs institutionnels : rémunération des salariés, impôts sur la production et les importations moins les subventions, excédent brut d’exploitation et revenu mixte. • Source : http://www.senat.fr/eco/ec-02/ec-021.pdf

  6. Croissance du PIB : laquelle ?

  7. France hypothèses de croissance 2009

  8. La croissance potentielle

  9. Output gap positif ou négatif

  10. Produit intérieur brut et revenu national net par habitant, 2003

  11. Indicateurs de bien-être subjectif dans les pays de l'OCDE, 2000

  12. L’allocation optimale de ressources rares • Une économie produit de façon efficace quand elle ne peut accroître le bien-être économique de quelqu’un sans dégrader le sort de quelqu’un d’autre => L’organisation économique doit résoudre trois problèmes : • Quels biens et services produire et en quelles quantité ? • Comment produire ces biens et services (qui produit quoi avec quelles techniques…) ? • Pour qui ces biens et services sont-ils produits ?

  13. Comment savoir ce qu’il faut produire ? • Un débat ancien : économie de marché – économie dirigée – économie mixte • Un débat nouveau : économie du gratuit – économie du payant • Un enjeu actuel : trouver les conditions d’une bonne gouvernance économique

  14. La frontière des possibilités de production • Un pays produit deux types de biens : un bien industriel et un bien agricole. La frontière des possibilités de production du pays peut être représentée par une courbe concave par rapport à l'origine, la courbe FF. FF précise les quantités des biens industriel et agricole qu'une économie peut techniquement produire en utilisant l'ensemble de ses ressources (plein-emploi des facteurs de production). La surface rose délimitée par FF et les axes est dénommée bloc des possibilités de production.

  15. La frontière des possibilités de production

  16. La droite d’isovaleur – le prix relatif

  17. Le coût d’opportunité • Dans un monde de rareté, choisir quelque chose signifie renoncer à autre chose. Le coût d’opportunité d’une décision est la valeur du bien ou du service auquel on renonce. • Le concept de coût d’opportunité trouve son illustration avec la FPP. Tour déplacement sur la courbe montre que pour produire plus d’un bien il faut produire moins de l’autre.

  18. Comment relâcher la contrainte des ressources productives Par le progrès technique, mais comment concilier rendements croissants et marché concurrentiel Par l’ouverture des économies, mais comment concilier spécialisation et indemnisation des perdants Par le crédit pour relâcher la contrainte de financement, mais comment éviter les fluctuations économiques Par une politique visant à atténuer les défaillances de marché, mais comment améliorer l’efficacité de l’action publique

  19. La FPP en économie ouverte

  20. FPP et Progrès technique

  21. Pour vous aider : trois sites • http://ses.ens-lsh.fr/ • http://www.touteconomie.org/ • http://www.journeeseconomie.org/