ventilation haute fr quence n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Ventilation à haute fréquence PowerPoint Presentation
Download Presentation
Ventilation à haute fréquence

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 33

Ventilation à haute fréquence - PowerPoint PPT Presentation


  • 139 Views
  • Uploaded on

Ventilation à haute fréquence. T. Baudry E.Cassar Desc de Réanimation Médical Session Février 2008 . Plan. Définition et principes. Types de ventilation à haute fréquence (VHF). Le modèle animal… un modèle prometteur. Applications chez l’homme. Conclusion. Définition et principes.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Ventilation à haute fréquence


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
ventilation haute fr quence

Ventilation à haute fréquence

T. Baudry

E.Cassar

Desc de Réanimation Médical

Session Février 2008

slide2
Plan
  • Définition et principes.
  • Types de ventilation à haute fréquence (VHF).
  • Le modèle animal… un modèle prometteur.
  • Applications chez l’homme.
  • Conclusion.
d finition
Définition
  • ARDS network NEJM 2000; 342:1301 Concept de la ventilation protectrice.
  • Comment protéger un poumon?

 Ne pas le ventiler ECMO

 Le ventiler à faible VT

 Le ventiler à très faible VT…

  • Ventilation à fréquence élevée (> 100 cycles/min) + VT bas inférieur à l’espace mort anatomique.
  • Proposée comme une alternative à la ventilation protectrice.
m canisme des changes gazeux
1  Flux convectif

2  Dispersion longitudinale

3  Mécanisme diffusif

4  Effet venturi

5  Mécanique cardiaque

Mécanisme des échanges gazeux
jet ventilation trans trach ale
Jet ventilation trans-trachéale
  • Générateur de pression 70 à 350 KPa.
  • Délivré par un petit KT (14 à 18 G) dans la lumière du tube endo-trachéal.
  • Fréquence respiratoire > 150/min.
  • Expiration passive.
ventilation percussive haute fr quence
Ventilation percussive à haute fréquence
  • Générateur de débit.
  • Débits d’air pulsé à fréquence très élevée (200 à 900/min).
  • Associée à une ventilation conventionnelle à pression contrôlée (10 à 15/min).
  • Expiration passive.

PIP

PEEP

0

E

I

ventilation oscillatoire
Ventilation oscillatoire
  • Oscillation engendrée par un piston déplaçant une membrane à fréquence élevée (15 Hz).
  • Inspiration et expiration active.
  • Fréquence supérieure à 300 / min.
  • Pression moyenne conditionnant VT et PEEP.
slide11
Froese et alAm Rev Respir Dis 1993; 148:569–577 :

 Modèle expérimental de lapins (n=12) déficients en surfactant.

 Evaluation de 2 modes ventilatoires sur 7 heures : HFO et Ventilation Conventionnelle (VC).

 Mortalité de 100% groupe VC.

 Histologie : plus de membrane hyaline et de lésions épithéliales dans le groupe VC.

slide12
Imai et alAm J Respir Crit Care Med 1994; 150:1550–1554

 Modèle expérimental de lapins déficients en surfactant.

 HFO vs VC (PEEP élevée).

 Moins de PNN, PAF et TxA2 dans le LBA du groupe HFO.

slide13
McCulloch et al Am Rev Respir Dis 1988;137(5):1185–1192.

 3 groupes de lapins déficients en surfactant.

 VC Pression Crête à 32 cm H2O et PEEP à 8 cm H2O

HFO avec P moyenne à 18 cm H20

HFO avec P moyenne à 10 cm H2O.

 Volume télé-expiratoire à PEEP 0 >>> dans les groupes HFO. (23 mL/kg vs 8 mL/kg vs 4 mL/kg).

 Meilleur recrutement par HFO.

jet ventilation trans trach ale1
Jet ventilation trans-trachéale
  • Utilisée préférentiellement en Europe dans le SDRA dans les années 80 (Etudes observationnelles).
  • Indication classique dans le cadre de fistules broncho-pleurales.
  • Une seule étude randomisée dans le SDRA. GC Carlon et al, High-frequency jet ventilation. A prospective randomized evaluation
slide16
307 patients répartis en 2 groupes : JV (n=152) vs VC (n=157).
  • Inclusion de pathologies pulmonaires ventilées avec infiltrat pulmonaire bilatéral.
  • 2 objectifs différents en fonction du type de ventilation :

 JV : Sat>90% avec FiO2<0,45 PaCO2 entre 35 et 40 mmHG.

 VC :Fi02<0,4 ; PaO2>70mmHg

slide18

Hurst JM et al, Comparison of conventional mechanical ventilation and high-frequency ventilation. A prospective, randomized trial in patients with respiratory failure.Ann Surg 1990 Apr.

  • RCT 1985-87 monocentrique
  • Patients « chirurgicaux à risque de ARDS »
  • 113 patients inclus – Analyse per protocole sur 100 patients

N=48 Conventional Ventilation (CV)

Vt=12-15mL/kg

PEP=5 à 20 cmH2O

Evaluation

À

24h

N=52 High Frequency Percussive Ventilation (HFPV)

PC + générateur de débit à f (200-600/mn)

PEP idem

slide19

Hurst JM et al, Comparison of conventional mechanical ventilation and high-frequency ventilation. A prospective, randomized trial in patients with respiratory failure.Ann Surg 1990 Apr.

ARDS (P/F<150) 60% cas (groupes homogènes)

Objectifs de gains de P/F atteints sans différence significative entre groupes

Mortalité comparable : 20%

Mêmes durées de séjour hospitalier et en USI

Pas moins de barotraumatisme clinique avec HFPV

ventilation oscillatoire hautes fr quences hfov
Ventilation Oscillatoire à Hautes fréquences HFOV
  • 1915 : Hématose correcte constatée chez chiens haletant avec Vt < espace mort

Henderson Y et al, The Respiratory Dead Space. Am J Physiol.

  • Premiers ventilateurs élaborés dans les années 70
  • Débit (faible) 20-40 L/mn

Paw 25-40 cmH2O ajustée entre débit généré et évacuation (valve)

Piston générant oscillations (« membrane de Haut Parleur ») et donc un ΔP dans les voies aériennes ( Vt de 1-3 mL/kg))

inspirations et expirations actives alternant sans plateau

F de 3-10 Hz (180-600/mn)

I/E

hfov avantages th oriques
HFOV : Avantages (théoriques ?)
  • Favorise le recrutement alvéolaire
  • Prévention du volotrauma, atelectrauma, biotrauma.
  • HFOV vs autres modes HFV :

Indépendance des paramètres d’oxygénation et de ventilation.

inconv nients imm diats
Inconvénients immédiats
  • Gestion du (..des) Vt imprécis
  • Régime de Pawsupérieur à CV (barotrauma ?)
  • Impact défavorable sur les pressions cardiovasculaires ?
  • Transport impossible avec le système HFOV
  • Intolérance chez le patient conscient…
  • L’examen clinique ou la HFOV ?
  • Gestion du sevrage impossible avec ce mode

(Débit généré faible)

  • Gestion des déconnections du circuit (aspiration, fibroscopies)
essais prospectifs non contr l s
Essais prospectifs non contrôlés
  • Fort P et al, High-frequency oscillatory ventilation for adult respiratory distress syndrome--a pilot study. Crit Care Med. 1997 Jun.

17 patients ARDS sévères (LIS=3.8)

HFOV après CV ( 5j en moyenne)

Amélioration P/F 13/17 patients

Augmentation de Paw sans diminution du DC

Durée de CV plus longue associée à mortalité p<0.009

  • Mehta S et al, Prospective trial of high-frequency oscillation in adults with acute respiratory distress syndrome. Crit Care Med. 2001 July.

24 patients ARDS sévères (LIS=3.6)

HFOV après CV de durée variable. Mesures 3 j suivants.

P/F, PaCO2 améliorés après passage en HFOV.

DC abaissé et PVC, PAPO (et Paw) augmentées en HFOV.

Pneumothorax chez 2 patients.

Les patients décédés (67%) ont reçu la HFOV plus tardivement.

slide25

Derdak S et al, High-Frequency Oscillatory Ventilation for AcuteRespiratory Distress Syndrome in Adults. A Randomized, Controlled Trial. AJRCCM 2002.

  • RCT 1997-2000. 13 centres US
  • 148 patients ARDS sauf FiO2>0.8 pendant 2j
  • Randomisés pour HFOV ou PC après 2j de CV

Objectif I :

survie sans VM à J30

Objectifs II :

Survie à 6 mois

Obstruction de sonde

Complic. barotraumatique

slide26

Derdak S et al, High-Frequency Oscillatory Ventilation for Acute Respiratory Distress Syndrome in Adults. A Randomized, Controlled Trial. AJRCCM 2002.

slide27

Derdak S et al, High-Frequency Oscillatory Ventilation for Acute Respiratory Distress Syndrome in Adults. A Randomized, Controlled Trial. AJRCCM 2002.

Objectif primaire et Survie Cumulée

Objectifs secondaires

P=0.057

P=0.078

slide28

Derdak S et al, High-Frequency Oscillatory Ventilation for Acute Respiratory Distress Syndrome in Adults. A Randomized, Controlled Trial. AJRCCM 2002.

Conclusions des auteurs

  • Efficacité et fiabilité démontrées en faveur de la HFOV dans le SDRA sans bénéfice significatif vs CV
  • Pas d’impact péjoratif sur la fonction cardiovasculaire et le barotraumatisme
  • Index d’Oxygénation à H16 : fort prédicteur de mortalité ? (quelque soit le mode de VM)

Critiques:

protocole CV d’avant l’essai ARDSnetwork (IBW,Pplat)

Analyse post hoc de FdR de mortalité

slide29

Bollen CW et al, High frequency ventilation in adult respiratory distress syndrome: a randomized controlled oscillatory ventilation compared with conventional mechanical trial. Crit Care Med. 2005

  • RCT multicentrique 1997-2001 (arrêt prématuré)
  • Groupes hétérogènes

CV : n=24

HFOV : n=37

suivi 30j incomplet pour 7 patients

Cross over an cas d’aggravation (n=11)

slide30

Bollen CW et al, High frequency ventilation in adult respiratory distress syndrome: a randomized controlled oscillatory ventilation compared with conventional mechanical trial. Crit Care Med. 2005

Avec HFOV :

Pas plus de patients sous VM ou O2 à J30

Pas plus de cross over

Pas de différence de PaO2/FiO2, OI.

Paw supérieure versus CV (p=0.03)

P=0.59

Résultats limités par la faible P statistique

slide31

Bollen CW et al, High frequency ventilation in adult respiratory distress syndrome: a randomized controlled oscillatory ventilation compared with conventional mechanical trial. Crit Care Med. 2005

Analyse post hoc : patients plus sévères bénéficieraient plus de l’HFOV

slide32

2007

2 RCT (dont 1 pédiatrique)

hfov conclusions
HFOV : Conclusions
  • Procédé promu par la description affinée du VILI

Rationnel séduisant

  • Mécanismes de prévention du volotrauma/atelectrauma et SIRS induits à préciser
  • Études observationnelles et RCT démontrent la fiabilité et la non infériorité de HFOV dans le SDRA
  • RCT : Peu de certitudes, des hypothèses
  • Bénéfice clinique réel de ces techniques à préciser
  • Pour quels patients ? ..les plus sévères.
  • Nécessiter de standardiser les protocoles de HFOV

Fessler HE et al, A protocol for high-frequency oscillatory ventilation in adults: results from a roundtable discussion. Crit Care Med 2007 Jul ;35(7):1649-54.

  • Associations thérapeutiques : DV et HFOV..

Demory D et al, High-frequency oscillatory ventilation following prone positioning prevents a further impairment in oxygenation.Crit Care Med. 2007 Jan;35(1):106-11.