Langage et d couverte du monde
Download
1 / 4

- PowerPoint PPT Presentation


  • 81 Views
  • Uploaded on

Langage et découverte du monde. La pratique des sciences et de la technologie dés le plus jeune âge permet le développement de plusieurs types d’oral . La découverte du Monde s’appuie sur des situations  : qui étayent l’action et la réflexion de chacun,

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - emile


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Langage et d couverte du monde

Langage et découverte du monde

La pratique des sciences et de la technologie dés le plus jeune âge permet le développement de plusieurs types d’oral.

La découverte du Monde s’appuie sur des situations :

qui étayent l’action et la réflexion de chacun,

qui permettent un enrichissement continu du lexique,

qui permettent différentes formes d’échanges.

qui stimulent les interactions,

Langage et découverte du Monde


Les diff rentes formes d changes du dialogue avec l adulte et ou ses pairs la parole pour soi
Les différentes formes d’échanges : du dialogue avec l’adulte et/ou ses pairs à la parole pour soi

De la PS à la GS, on va progressivement diminuer le temps consacré aux activités, à la situation pour aller vers des temps d’échanges collectifs de plus en plus longs.

L’échange en petit groupe est plus propice à la construction des compétences langagières que l’échange collectif.

L’échange collectif est cependant nécessaire

  • pour mobiliser et définir l’activité,

  • pour élaborer les traces de référence.

    Dans les temps de dialogues singuliers maître/élève, courts et variés, l’enfant

  • s’appuie sa parole sur celle de l’adulte,

  • affirme sa pensée,

  • consolide les formes langagières.

    La reformulation par la maîtresse ou un autre élève

  • amène à plus de précision,

  • permet la correction des énoncés et l’organisation des connaissances.

Langage et découverte du Monde


Langage et d couverte du monde

La parole du maître doit être précise et modélisante sans être trop éloignée des compétences et des représentations enfantines.

On peut proposer des temps de science à l’accueil : suivre des expériences, commenter une trace d’activité antérieure, redire la recherche en cours, refaire pour soi-même de manière isolée. C’est le temps du monologue (faire et refaire, dire et redire. Il favorise la compréhension et les participations aux échanges futurs. C’est un temps d’auto structuration de la pensée nécessaire.

Les échanges doivent prendre appui sur des supports concrets.

Ils permettent :

  • de préciser des observations et de formuler ses idées pour les rendre plus compréhensibles,

  • de prendre conscience des différents points de vue (véritable levier à l’envie d’apprendre).

  • En GS, le maître peut déjà aider les élèves à rechercher la formulation la plus juste et précise et la plus adaptée au sujet.

Langage et découverte du Monde


Le dialogue permet de mobiliser le langage dans ses diff rentes fonctions
Le dialogue permet de mobiliser le langage dans ses différentes fonctions.

En cours d’activités, il permet :

  • de parler avec précision des faits ou des objets étudiés : on nomme, on décrit, on compare, on qualifie, on quantifie, on catégorise, on ordonne.

  • d’échanger des points de vue et des réflexions,

  • de raisonner collectivement : on interroge et questionne, on commente ou met en relation (causalité espace, temps), on défend son point de vue, on justifie, on argumente.

    En début de séance,

  • on rappelle ce qu’on a fait, vu ou compris, on fait un bilan de la séance précédente ou on envisage la prochaine : on anticipe, prévoit, décontextualise, on généralise.

Langage et découverte du Monde