l volution de la soci t acadienne n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’évolution de la société acadienne PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’évolution de la société acadienne

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 39

L’évolution de la société acadienne - PowerPoint PPT Presentation


  • 89 Views
  • Uploaded on

L’évolution de la société acadienne. Premières familles acadiennes. Sous le Gouverneur Isaac de Razilly, une colonie se développe en Acadie à la Hève (Nouvelle-Écosse) vers les années 1632. Razilly avait amené avec lui de 12 à 15 familles originaires de l'ouest de la France.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’évolution de la société acadienne' - chill


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
premi res familles acadiennes
Premières familles acadiennes
  • Sous le Gouverneur Isaac de Razilly, une colonie se développe en Acadie à la Hève (Nouvelle-Écosse) vers les années 1632.
  • Razilly avait amené avec lui de 12 à 15 familles originaires de l'ouest de la France.
  • Ils construisent une chapelle, maison, magasin,…tout ce dont ils auraient besoins.
difficult s de l acadie
Difficultés de l’Acadie

Malgré cela, l’Acadie a eu des difficultés au début:

1- changement de métropole(pays qui appartient la colonie): L’Acadie est toujours le prix du vainqueur dans les conflits entre la France et l’Angleterre, donc se fait souvent attaquer, ce qui ralentit son progrès. (situation géographique)

2- Luttes internes: les dirigeants n’ont pas tous la même vision, ce qui ralentit le développement de la colonie

3- Le commerce de fourrure n’est pas vraiment pratiqué en Acadie(donc moins une grande économie)

slide4

A

B

D

C

E

F

un rappel
UN RAPPEL …

La Nouvelle-France vers 1650

trait d utrecht 1713
TRAITÉ D’UTRECHT 1713
  • Disputent pendant plusieurs années pour le territoire de la Nouvelle-France
  • 1713- Signature du traité: Nouvelle-Écosse est cédée à l’Angleterre (territoire principalement occupé par les Acadiens) et le N.-B. est encore disputé
  • Acadiens sont maintenant sous le contrôle des Anglais (lois anglaises)
  • * Ils signent le « Serment de neutralité» (ils resteront neutre dans l’éventualité d’un conflit entre l’Angleterre et un autre pays.) *
guerre de 7 ans 1756 1763
GUERRE DE 7 ANS (1756-1763)
  • Conflit qui perdure entre la France et l’Angleterre pendant 7 ans
  • En Amérique du Nord et en Europe
  • Chicanes entre les puissances = veulent tous s’enrichir, développer leur économie, agrandir leurs territoires (plus de richesses, de ressources et de pouvoir)
  • **La Déportation fait partie du début de cette guerre**
causes de la d portation
CAUSES DE LA DÉPORTATION
  • Refus de signer le serment d’allégeance(peur que les Acadiens se joignent aux Français contre les Anglais)**Acadiens qui ont porté des armes pour les Français- Anglais les pognent au Fort Beauséjour= Acadiens ne sont plus neutres aux yeux des Anglais**
  • Acadiens ont les meilleures terres(Anglais les veulent)
  • Population acadienne est plus nombreuse que la population anglaise(une menace pour les Anglais)
personnes importantes
PERSONNES IMPORTANTES
  • Charles Lawrence (lieutenant-gouverneur de la N.-É.) : ordonne la déportation
  • John Winslow(commandant et assistant de Lawrence): participeactivementà la Déportation, ainsi qua la capture du Fort Beauséjouren juin 1755
d roulement de la d portation
DÉROULEMENT DE LA DÉPORTATION
  • Rassemblement de la population dans une église à Grand-Pré – Lawrence leur dit qu’ils seront déportés
  • En même temps- villages incendiés (feux dans les maisons/villages )
  • Familles séparées
  • Voyages par bateaux
  • Perte de leurs biens (sauf ce qu’ils peuvent amener avec eux)
  • Certains se sauvent, se cachent (souvent avec l’aide des Amérindiens)
  • Diaspora acadienne
cons quences de la d portation
CONSÉQUENCES DE LA DÉPORTATION
  • Familles séparées
  • Peur/panique
  • Pour revenir, doivent signer le serment d’allégeance
  • Ne peuvent pas s’installer sur leurs anciennes terres (tous perdu aux mains des Anglais)
  • Ne peuvent pas être propriétaires d’une terre
  • Doivent se disperser
  • Certains vont s’installer en Louisiane (culture cadienne, valeurs acadiennes encore aujourd’hui)
  • Ralentissement du développement/prospérité de la société acadienne
  • L’obtention des droits ne vient que plusieurs années après
slide16

Ce serment d’allégeance a été prêté par Pierre Belliveau en 1768. Pierre habitait la région de Port-Royal(N.-É.) au temps de la déportation en 1755. Il figurait parmi le groupe de résistants acadiens qui se soumirent aux britanniques en 1759. Pierre fut d’abord gardé prisonnier au fort Beauséjour et ensuite au fort Edward jusqu’en 1764. Il s’établit finalement à Memramcook en 1770.

trait de paris 1763
TRAITÉ DE PARIS 1763
  • Fin de la guerre de 7 ans et de la conquête de l’Angleterre
  • France cède toutes ses terres à l’Angleterre, sauf pour
  • -St-Pierre et Miquelon
  • -Nord-est de Terre-Neuve
savais tu que
SAVAIS-TU QUE???

Évangeline et Gabriel sont des personnages fictifs, sujets du poème célèbre « Évangeline » par Longfellow. Ils sont maintenant devenus un symbole du peuple acadien!

Henri Longfellow, un poète américain, l’auteur d’ « Évangeline », ayant pour thème la Déportation acadienne et la séparation d’un jeune couple

arriv e des loyalistes
Arrivée des Loyalistes
  • Suite à la guerre d’Indépendance américaine, la population loyaliste, ayant restée fidèle à l’Angleterre, immigre vers les colonies anglaises.
  • Ils se divisent entre l’Ontario d’aujourd’hui et les Maritimes.
  • Le Nouveau-Brunswick voit le jour en 1784, suite à l’arrivée des Loyalistes(environ 35 000). Ils obtiennent des terres gratuites, emplois du gouvernement et des sommes d’argent importante pour créer leur communauté (construction d’écoles, universités, etc.)
cons quences de l arriv e des loyalistes sur la population acadienne
Conséquences de l’arrivée des Loyalistes sur la population acadienne
  • Les Acadiens deviennent minoritaire avec l’arrivée des Loyalistes dans les Maritimes.
  • Certains perdent leurs terres, doivent déménager et recommencer.
  • Le nouveau gouvernement exclue la participation des Acadiens (pas le droit de propriété, pas le droit de vote, pas le droit d’occuper les postes du gouvernement).
suite
Suite…
  • Les Acadiens obtiennent le droit de vote en 1810 et le droit de se porter candidat aux élections en 1830.
  • Cependant, l’opportunité à l’éducation est quand même limitée, donc l’analphabète demeure un sérieux problème pour leur développement comme minorité du Nouveau-Brunswick.
renaissance acadienne
Renaissance acadienne
  • Dès le début des années 1860, le peuple acadien se «réveille». Le conflit scolaire devient l’élément déclencheur de ce réveil. C’est-à-dire qu’il y a un mouvement qui veut que les Acadiens prennent leur place dans la société.
loi scolaire de 1871
Loi scolaire de 1871
  • C’est quoi la loi des écoles communes ?
  • C’est d’établir un réseau scolaire non religieux financé par des taxes scolaires. Avant cette loi, la religion était enseignée dans les écoles acadiennes et irlandaises du N.-B.

2. Quelles sont les 3 grandes caractéristiques de cette loi ?

  • Interdiction d’afficher des symboles religieux dans les écoles
  • Interdiction de porter le costume religieux dans les écoles
  • Obligation des enseignant(e)s de posséder un brevet(certificat) d’enseignement émis par la province
important
Important !
  • Les catholiques pouvaient établir des écoles catholiques, mais elles ne recevaient aucun argent du gouvernement. Ainsi, les catholiques qui voulaient que leurs enfants reçoivent une éducation religieuse devaient payer pour la construction d’une école privée et devaient aussi payer pour les écoles publiques = double taxation.
meutes caraquet
Émeutes à Caraquet

3. a) Que font les gens à Caraquet pour s’opposer à la loi ?

  • Plusieurs catholiques refusèrent de payer les taxes scolaires

b) Que fait le gouvernement en réaction ?

  • Le gouvernement provincial saisit les biens de ceux qui refusèrent de payer les taxes (ex : équipement de ferme vendu à des encans). Certaines personnes furent arrêtées et emprisonnées.

4. Autre que la taxe scolaire, qu’est-ce qui fâche les gens de la région ?

  • Les protestants(religion) de la région de Caraquet avaient embauchés une enseignante anglophone
slide32

Décris ce qui se passe lorsque le Shérif et les volontaires anglophones arrivèrent pour arrêter les Acadiens responsables de la chicane.

  • Quelques Acadiens se sont cachés dans le grenier d’une maison pour échapper au Shérif. Les hommes du Shérif ont tenté d’entrée par force dans le grenier. Une fusillade éclata. Louis Mailloux et un volontaire furent tués et quelques autres blessés. Les Acadiens impliqués furent arrêtés.
  • Quels furent les résultats de l’enquête sur l’incident ?
  • Pas de responsabilité criminelle attachée à la mort de Mailloux. Cependant, 9 Acadiens furent tenus responsables de la mort du volontaire et furent traduit en justice.
compromis de 1875
Compromis de 1875

7. Le gouvernement décida de faire un compromis à la loi scolaire en 1875. Identifie les 8 éléments du compromis.

  • Les enseignant(e)s doivent obtenir un brevet(certificat) de capacité
  • Les écoles publiques demeurent non religieuses
  • Les livres scolaires sont en anglais seulement
  • Certains livres de lecture peuvent porter la traduction française
  • L’anglais est la seule langue d’enseignement; le français est toléré comme langue de communication
  • L’enseignement du catéchisme se fait en dehors des heures de classe
  • Les religieuses peuvent porter le costume religieux à l’école
  • Les symboles religieux sont permis dans les écoles
renaissance acadienne et le nationalisme acadien
Renaissance acadienne et le nationalisme acadien

Suite au conflit scolaire, plusieurs Acadiens prennent conscience de la situation inférieure de leur peuple dans le domaine de l’éducation, sur le plan politique, économique et culturel.

Les Acadiens, minoritaires, sont dispersés dans les provinces maritimes, peu présents sur la scène politique et n’ont pas beaucoup d’institutions ou d’instruments pour les unir et les représenter.

Le besoin d’améliorer leur situation va donner naissance au nationalisme acadien et va mener l’adoption de symboles identitaires et la mise en place d’outils de développement.

une convention c est quoi
Une convention c’est quoi?

C’est les dirigeants du peuple acadien qui se réunissent pour discuter des choses qui intéressent les Acadiens, pour étudier leurs situation et comment l’améliorer, ainsi que de permettre leurs avancement social, politique et matériel.

slide36

Dépenses pour chaque élève dans le domaine de l’éducation au N.-B., par compté, en 1962

Madawaska(191 $)

Restigouche(144 $)

Gloucester(144 $)

Victoria(253 $)

Northumberland (167 $)

Kent(147 $)

Carleton(231 $)

York(238 $)

Sunbury(251 $)

Queens(234 $)

Westmorland (212 $)

Albert(205 $)

Kings(228 $)

St-John(312 $)

Charlotte(210 $)

diff rentes phases de la mont e du nationalisme acadien
Différentes phases de la montée du nationalisme acadien

Acadiecontemporaine (1980-aujourd’hui)

Renaissance

acadienne

(1850-1940)

Révolution tranquille

(1950-1980)

  • Loi 88 ( bilinguisme dans la constitution canadienne)
  • Les Congrès mondiaux acadiens
  • Roméo LeBlanc
  • Jean-Marie Nadeau
  • CJSE
  • Acadie Nouvelle
  • Michel Bastarache
  • CapAcadie.com
  • FJFNB
  • Roland Gauvin
  • Éditions Bouton d’or
  • Programme Chance égales pour tous
  • Université de Moncton
  • Loi sur le bilinguisme au Nouveau-Brunswick
  • Jeux de l’Acadie
  • SAANB
  • Parti Acadien
  • AEFNB
  • Éditions de l’Acadie
  • Conseil économique du N.-B.
  • Conflit scolaire
  • Moniteur acadien
  • Conventions nationales
  • Mgr. Marcel-François Richard
  • Pierre-Amand Landry
  • Collège St-Joseph
  • Caisses populaires
  • Coop
  • Assomption-vie (assurances)
ligne du temps
Ligne du temps
  • Traité d’Utrecht
  • Déportation
  • Début de la Conquête(Guerre de 7 ans)
  • Fin de la Conquête(Guerre de 7 ans)/Traité de Paris
  • Retour des Acadiens aux Maritimes
  • Arrivée des Loyalistes au N.-B.
  • Loi sur les écoles communes au N.-B.
  • Compromis sur la loi des écoles communes
  • Début et fin de la première phase de la renaissance acadienne
  • Création du collège St-Joseph
  • Création du Moniteur acadien
  • Première convention nationale acadienne
  • Deuxième convention nationale acadienne
  • Programme Chances égales pour tous
  • Création de l’Université de Moncton
  • Loi sur les langues officielles du N.-B.
  • Début et fin de la deuxième phase de la renaissance acadienne
  • Loi sur les langues officielles du N.-B. dans la constitution canadienne
  • Début et fin de la troisième phase de la renaissance acadienne
concepts
Concepts
  • Nationalisme
  • Assimilation
  • Développement inégal
  • Révolution
  • Minorité
  • Monarchie
  • Impérialisme
  • Colonisation
  • Religion
  • Droits et libertés
  • Guerre et Paix