projet equal n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PROJET EQUAL PowerPoint Presentation
Download Presentation
PROJET EQUAL

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 30

PROJET EQUAL - PowerPoint PPT Presentation


  • 95 Views
  • Uploaded on

PROJET EQUAL. GENERIC. POURQUOI EQUAL ?. Stratégie adoptée par l’Union européenne : créer plus d’emplois ; favoriser de meilleurs emplois ; ne priver personne de l’accès à l’emploi. LE COROLLAIRE DE LA STRATEGIE EUROPEENNE. Expérimenter de nouveaux moyens :

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PROJET EQUAL


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pourquoi equal
POURQUOI EQUAL ?
  • Stratégie adoptée par l’Union européenne :
    • créer plus d’emplois ;
    • favoriser de meilleurs emplois ;
    • ne priver personne de l’accès à l’emploi.
le corollaire de la strategie europeenne
LE COROLLAIRE DE LA STRATEGIE EUROPEENNE
  • Expérimenter de nouveaux moyens :
    • de lutter contre les discriminations et les inégalités ;
    • par rapport aux demandeurs d’emploi et aux travailleurs.
  • Fournir un cadre expérimental :
    • pour tester de nouvelles idées ;
    • idées susceptibles de modifier les politiques et les pratiques futures ;
    • dans les domaines de l’emploi et de la formation.
les defis
LES DEFIS
  • Le PDD doit :
    • mobiliser les acteurs clés afin de lutter contre les discriminations ;
    • mettre en commun les compétences et les expériences ;
    • intervenir dans une région particulière au niveau tant national (GENERIC) que transnational (JEDI);
    • coopérer aux activités de création de réseaux et de diffusion.
la finalite decoulant du theme choisi
LA FINALITE DECOULANT DU THEME CHOISI
  • Améliorer la qualité et l’efficacité :
    • des processus d’insertion socioprofessionnelle ;
    • de maintien dans l’emploi ;
    • des publics les plus en difficultés sur le marché du travail.
le public cible d equal
LE PUBLIC CIBLE D’EQUAL
  • Jeunes de moins de 25 ans
  • Demandeurs d’emploi en échec scolaire
  • Chômeurs de longue durée
  • Bénéficiaires du revenu d’intégration
  • Personnes handicapées
  • Femmes rentrantes
  • Salariés faiblement qualifiés et fragilisés dans leur emploi
le partenariat geographique
LE PARTENARIAT GEOGRAPHIQUE
  • Deux bassins d’emploi qui rencontrent la même problématique :
    • La Louvière-Centre
    • Mons-Borinage
les partenaires
LES PARTENAIRES
  • Partenaires d’insertion :
    • CPAS de La Louvière et de Mons
  • Partenaire de structure et de communication :
    • ASBL CEDAR
  • Partenaires d’évaluation et de remédiation (EPS) :
    • Province de Hainaut (CPEPSB)
    • Ville de La Louvière (Form@t 21)
  • Partenaire responsable du projet pilote :
    • ASBL INDIGO
  • Partenaire coordinateur :
    • ASBL CEDAR
le financement du projet
LE FINANCEMENT DU PROJET
  • Durée du projet : 36 mois
  • Budget global : 900.504,80 €
  • Contribution des partenaires : 450.504,80 €
  • Intervention financière du FSE : 450.000,00 €
l experience du partenariat
L’ EXPERIENCE DU PARTENARIAT
  • Novembre 2001 – mai 2005
  • Projet « Passeport cognitif pour l’insertion (PCI) »
  • Projet européen « Passeport européen cognitif pour l’insertion (PECI) »
les etapes du parcours d insertion
LES ETAPES DU PARCOURS D’INSERTION
  • Socialisation, structuration, orientation
  • Mise à niveau, pré-qualifcation, initiation
  • Formation de base
  • Formation qualifiante
  • Transition vers l’emploi
le pci en quelques mots
LE PCI EN QUELQUES MOTS
  • Identifier et valider les compétences cognitives de référence (BCC).
  • Mettre en place une offre de formation s’appuyant sur les résultats du BCC.
  • Structurer une triangulation entre :
    • la personne (bilan),
    • le marché de la formation (pré-requis),
    • le marché de l’emploi (seuil d’embauche).
  • Adapter l’environnement du BCC aux personnes sollicitant une approche personnalisée.
  • Structurer un travail en réseau.
pourquoi les competences cognitives
POURQUOI LES COMPETENCES COGNITIVES ?
  • Contrairement aux compétences professionnelles :
    • elles sont mobilisables à tout moment et pour toute activité ;
    • et ce quels que soient la personne et son environnement géographique, privé et socio-professionnel.
  • Elles permettent la valorisation de l’expérience de vie acquise en dehors des circuits traditionnels.
le bcc
LE BCC
  • Evaluation des :
    • aptitudes verbales ;
    • aptitudes numériques ;
    • aptitudes d’abstraction ;
    • aptitudes de spatialisation.
  • Sur base volontaire.
  • Sans critères de performance.
  • Sans liaison avec l’existence d’un diplôme.
les conclusions du pci peci
LES CONCLUSIONS DU PCI – PECI
  • Cadre du projet :
    • refuser une situation concrète et insatisfaisante ;
    • explorer des pistes novatrices en matière d’insertion socioprofessionnelle ;
    • réconcilier les attentes des entreprises et des citoyens.
  • Solutions concrètes envisageables.
  • Actions de terrain programmées.
  • Nécessité d’aller plus loin.
les finalites du projet generic
LES FINALITES DU PROJET GENERIC
  • promouvoir des actions innovantes d’insertion socioprofessionnelle ;
  • augmenter les chances de réinsertion ;
  • augmenter le niveau d’employabilité ;
  • mener une expérience pilote.
le public cible de generic
LE PUBLIC CIBLE DE GENERIC
  • personnes exclues du marché de l’emploi ;
  • demandeurs d’emploi peu qualifiés ;
  • chômeurs de longue durée ;
  • personnes déstructurées ;
  • personnes difficilement réinsérables.
les objectifs de generic
LES OBJECTIFS DE GENERIC
  • mise en œuvre et gestion du PDD ;
  • identification et validation des compétences génériques et cognitives ;
  • négociation d’un parcours individualisé d’insertion ;
  • développement de l’expérience pilote « Animateur cyber ».
la logique d intervention 1
LA LOGIQUE D’INTERVENTION - 1
  • Etablir le lien entre le bilan socioprofessionnel et la méthode MAGIC développée dans le cadre du projet PECI (Modèle actif de gestion intégrée des compétences).
  • Déboucher sur une matrice relationnelle adaptable aux individus, aux formations et aux emplois.
la logique d intervention 2
LA LOGIQUE D’INTERVENTION - 2
  • S’inscrire dans la démarche des Centres publics d’action sociale (CPAS) : actions d’ISP basées sur des outils de :
    • récolte de l’information ;
    • négociation ;
    • pré-formation ;
    • formation ;
    • de préparation à l’emploi ;
    • de mise à l’emploi.
  • Déboucher sur un bilan socioprofessionnel.
la logique d intervention 3 projet pilote animateur cyber
LA LOGIQUE D’INTERVENTION – 3PROJET PILOTE : « animateur cyber »
  • établir un lexique des compétences requises pour l’emploi ;
  • élaborer un outil de communication présentant le métier ;
  • identifier les dispositifs de remédiation existants ;
  • identifier les outils les mieux adaptés au projet ;
  • inviter les candidats à participer à un bilan des compétences ;
  • mettre en œuvre des outils de remédiation ;
  • évaluer les candidats à la sortie de la remédiation ;
  • tester les candidats en situation.
les competences
LES COMPETENCES
  • Compétences : ensemble de
    • connaisances ;
    • aptitudes ;
    • valeurs ;
    • attitudes ;
  • que la personne mobilise pour atteindre les résultats fixés dans le cadre de fonctions ou rôles précis (contextualisation) ;
  • qu’un travailleur assume pour contribuer aux objectifs de son entreprise.
les competences douces et dures
LES COMPETENCES DOUCES ET DURES
  • Compétences dures :
    • observables via le résultat tangible;
    • facilement mesurables de manière objective.
  • Compétences douces :
    • également appelées compétences comportementales ;
    • observables via les comportements perceptibles.
la fonction
LA FONCTION
  • Fonction : ensemble des :
    • tâches;
    • responsabilités

qu’un travailleur assume pour contribuer aux objectifs de son entreprise.

  • Pour chaque fonction : combinaison de :
    • compétences génériques ;
    • compétences techniques.
  • Profil de compétences : reprend les compétences nécessaires pour une fonction déterminée
les competences generiques
LES COMPETENCES GENERIQUES

Niveau de compétences croissant

la gestion du pdd
LA GESTION DU PDD
  • Convention de partenariat de développement (PDD)
  • Accord de coopération transnationale (ACT)
  • Comité d’accompagnement
  • Comité de pilotage
  • Cellules de travail
les documents de reference
LES DOCUMENTS DE REFERENCE
  • Documents élaborés par le FSE :
    • réglementation relative au PIC ;
    • guide administratif et financier ;
    • guide de l’autoévaluation ;
    • documents relatifs à l’égalité des genres ;
    • bulletins du FSE ;
    • site du FSE ;…
  • Documents élaborés par le partenariat :
    • accord de PDD
    • ACT
    • Procès – verbaux des réunions du CA ;
    • cadre logique du projet ;
    • chronogramme du projet ; …
la gestion de la communication
LA GESTION DE LA COMMUNICATION
  • Plate-forme de communication
  • Help line
  • Sites
  • Archivage
  • Bibliothèque virtuelle
  • Conférences de presse
l auto evaluation du projet
L’AUTO-EVALUATION DU PROJET
  • Création d’un groupe d’auto-évaluation
  • Travaux basés sur le guide du FSE
  • Travaux sur les documents existants
  • Travaux de groupe
  • Enquêtes auprès des partenaires
  • Enquêtes auprès des bénéficiaires
  • Analyse, synthèse, conclusions
merci pour votre attention

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Pour des renseignements relatifs au projet GENERIC, contacter Monsieur Daniel Nervenne, Coordinateur

0032(0)475 754 724