Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La découverte le l’architecture japonaise à la Maison de l’Architecture PowerPoint Presentation
Download Presentation
La découverte le l’architecture japonaise à la Maison de l’Architecture

La découverte le l’architecture japonaise à la Maison de l’Architecture

102 Views Download Presentation
Download Presentation

La découverte le l’architecture japonaise à la Maison de l’Architecture

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La découverte le l’architecture japonaise à la Maison de l’Architecture

  2. Cette semaine, nous avons visité la Maison de l’Architecture à Rouen. La Maison de l’Architecture propose des visites, mais également des stages, des cours et des parcours. De plus, c’est ouvert à tous ! Tous les ans au mois de Mars a lieu le mois de l’Architecture. En Mars, ce sera l’occasion de visiter des maisons d’architecte ! Il y a une Maison de l’Architecture située dans chaque région de France. Chloé va vous expliquer ce qu’est un architecte…

  3. Qu’est-ce qu’être architecte ? Un architecte dessine les plans des différents bâtiments (maisons, écoles,…), mais attention : Il ne peut pas tout faire comme il le souhaite : entre le budget du client, ses désires, etc…il y a beaucoup de contraintes à respecter. L’architecture met en réseau différents métiers : les métiers liés à l’environnement par exemple. Lorsqu’un bâtiment a une surface supérieure ou égale à 170 m², Le recours à un architecte est obligatoire.

  4. Cette semaine, la Maison de l’Architecture proposait une exposition sur l’Architecture de la maison Japonaise. Les deux commissaires d’exposition vivent au Japon, et connaissent parfaitement la façon de vivre au Japon. L’étage est dédié à une exposition sur les maisons célèbres du Japons et aux maisons d’hier. Sur les photos, rien n’a pas été modifié. Les formes sont toutes plus insolites les unes que les autres. Certaines formes architecturales n’auraient pas été autorisées en occident, certainement pour des raisons de sécurité. Comme c’est le cas sur cette maison penchée :

  5. Ces trois maisons ont toutes un point commun… Elles sont entourées d’un jardin. Elles ont donc beaucoup de valeur. En fait, au Japon, les terrains ont beaucoup plus de valeurs que les constructions ! Ah oui, autre chose de très important… Les habitants ne possédant pas de parking privé n’ont pas le droit d’avoir une voiture ! (Ce que je trouve un peu bête). Les constructions au Japon sont éphémères : 30 ans après la construction d’un bâtiment, on le détruit pour en reconstruire un autre ! Au Japon, il ne doit y avoir que des maisons neuves en fait… Et lorsqu’on dit d’un temple qu’il a 500 ans, c’est faux : il est détruit pour faire place à un tout nouveau temple. Les Japonais sont alors beaucoup moins attachés que nous au patrimoine, c’est une toute autre culture.

  6. Quelque chose m’a marquée durant cette visite : l’intérieur des maisons Japonaises est très peu meublé : il n’y a pas de lit, pas de décoration, et parfois pas de table : les Japonais mangent par terre. Les Japonais vivent le plus simplement possible. Cela rend la maison très spacieuse ! Par contre, les Japonais possèdent énormément de livres, comme le montre les photos de leurs bibliothèques. Les maisons n’ont pas de radiateurs fixes, mais les japonais se déplacent avec un chauffage d’appoint. Contrairement aux maisons occidentales, les pièces de ces maisons n’ont pas de fonction propre. Leur chambre, leur salon, leur cuisine, tous ça, c’est une seule et même pièce.

  7. La ville seule de Tokyo compte 13 millions d’habitants, ce qui est énorme ! Pour faire une comparaison, l’aire urbaine Parisienne compte 10 millions d’habitants. Par conséquent, la ville de Tokyo est remplie de maison maisons d’habitation. Encore plus étonnant : au Japon, les rues n’ont pas de nom. C’est très difficile alors pour les gens de se repérer ! Mais comment font-ils ? Eh bien ils se repèrent grâce au Soleil, et aux bâtiments. Doria va maintenant présenter la maison que nous avons choisie :

  8. La maison que nous avons choisie était présentée au rez-de-chaussée, avec d’autres maisons d’architectes. Chacune était suivie d’un interview de l’architecte. Celle-ci a été construite au sommet d’une colline, depuis laquelle on a vue sur un parc. L’architecte a conservé la vue, car cela donnait l’impression de vivre dans une forêt. Alors que si on regarde par la seconde fenêtre de l’autre côté de la maison, nous voyons la ville. Le salon aux deux fenêtres opposées devient alors comme un portail entre deux mondes parallèles. C’est la raison pour laquelle nous avons préférée cette maison aux autres. Cette maison a cependant quelques éléments qui rappellent les maisons traditionnelles japonaise, comme les salles de bain-douche. Vue côté forêt Vue côté ville

  9. Voici d’autres photos de cette maison :

  10. Pour finir, j’ai adoré cette sortie, j’ai appris beaucoup de choses et j’adorerais y retourner ! Moi aussi, c’est même pour l’instant la sortie que j’ai préféré ! J’ai appris énormément sur la façon de vivre des japonais. Par contre je trouve que le fait que leurs maisons soit si peu meublées, ça donne un aspect un peu froid aux maisons. (En fait j’ai beau être maniaque, je trouve qu’un peu de bazard ne fait pas de mal ) Même si je suis déjà venue à la Maison de l’Architecture, j’ai trouvé l’expo bien différente de celle que j’ai vue en Mars 2012. Voilà ! A la semaine prochaine pour un nouvel article !