projet d achat des services de sante dans le district sanitaire de ndjili kinshasa rd congo l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO PowerPoint Presentation
Download Presentation
PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO - PowerPoint PPT Presentation


  • 214 Views
  • Uploaded on

PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO. Dr Ndela BRITOU, IRC RDC Bujumbura, 2 -6 février 2010. PLAN DE LA PRESENTATION. Présentation du district sanitaire de N’ djili

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO' - Leo


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
projet d achat des services de sante dans le district sanitaire de ndjili kinshasa rd congo

PROJET D’ACHAT DES SERVICES DE SANTE DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE NDJILI/KINSHASA RD CONGO

Dr Ndela BRITOU, IRC RDC

Bujumbura, 2 -6 février 2010

plan de la presentation
PLAN DE LA PRESENTATION
  • Présentation du district sanitaire de N’djili
  • Contexte et justification de l’achat des services dans le district sanitaire
  • Objectifs de l’achat des services dans le district
  • Opportunités
  • Montage institutionnel
  • Obligations des Fosa
  • Mise en œuvre
  • Etat d’avancement de la mise en œuvre
  • Conclusion
pr sentation du district sanitaire de ndjili
Présentation du district sanitaire de Ndjili
  • Un des 6 districts de la ville de Kinshasa, situé à l’Est de la province.
      • Nord par les rives du fleuve Congo, à l’Ouest par la rivière N’Djili, à l’Est par la rivière Tshuenge et au Sud par la ZS de N’sele.
  • Il comprend 7 zones de santé dont 6 sont appuyées par le projet PARSS
  • Compte 1458170 habitants ( 6 ZS PARSS)
pr sentation suite
Présentation (suite)
  • 6 zones de santé comptent 62 aires de santé planifiées dont 36 fonctionnelles
  • 2/3 (25/36) des structures fonctionnelles sont privées ou appartiennent aux confessions religieuses
  • Non respect de la carte sanitaire avec une prolifération anarchique des structures sanitaires et des systèmes de tarification
  • 4 des 6 hôpitaux retenus dans le FASS appartiennent à des confessionnelles religieuses
contexte et justifications
Contexte et Justifications

Les formations sanitaires des confessions religieuses sont les mieux organisées:

  • Effectif rationalisé avec une meilleure gestion du personnel
  • Autonomie de gestion et, disponibilité des médicaments, équipements et des outils de gestion
  • Un tarif mieux que les privés lucratifs mais supérieur au pouvoir d’achat de la population (à cause du recouvrement des couts)
  • Sont intégrées dans le système de santé national et offre les soins conformément au PMA et PCA du ministère de la santé
  • Résistent de s’intégrer dans le projet PARSS dans sa forme actuelle
objectifs de l achat des services dans le district
Objectifs de l’achat des services dans le district

Objectif Général

Contribuer à l’amélioration de l’accès aux soins des populations du District Sanitaire de N’djili au travers du FASS.

objectifs sp cifiques
Objectifs spécifiques
  • Réduire les barrières financières à l’accès aux soins
  • Améliorer l’utilisation des services dans le district de N’djili
  • Améliorer les performances des formations sanitaires
  • Intégrer les hôpitaux appartenant aux confessions religieuses dans le projet PARSS
opportunit s
Opportunités
  • Budget de 1.200.000 $US disponible pour supporter la stratégie
  • Hôpitaux des confessions religieuses ciblés par la stratégie sont organisés avec autonomie de gestion
  • Possibilité d’améliorer l’utilisation des services
  • Expérience pilote dans le contexte urbain à Kinshasa
montage institutionnel12
Montage institutionnel
  • Les formations sanitaires offrent les services et produisent les documents justificatifs pour le remboursement
  • Les vérificateurs dépendant du district sanitaire produisent les documents vérifiant les prestations offertes
  • IRC en collaboration avec le district sanitaire assure le paiement des montants liés aux services fournis
  • Coordination IRC-IPS-District sanitaire
obligations des formations sanitaires
Obligations des Formations sanitaires
  • Réduire les tarifs actuellement appliqués et mettre en place les tarifs négociés
  • Rendre les services de qualité (selon les normes définies pour les soins)
  • Accepter la présence des équipes des vérificateurs au sein de la formation sanitaire chaque mois
  • Utiliser des protocoles de traitements standardisés en vue de rationaliser les prescriptions et d’améliorer la qualité de la prise en charge
  • Soigner gratuitement les indigents reconnus par la communauté à partir de son aire de santé.
mise en uvre
Mise en œuvre
  • Au démarrage de la stratégie, un montant forfaitaire pour un mois sera payé à chaque formation sanitaire selon le niveau moyen des prestations faites en 2008.
  • Chaque mois la formation sanitaire produira un rapport d’activités
  • Après réception du rapport les vérificateurs descendront dans la formation sanitaire pour vérification dans le registre des prestations déclarées
  • Les prestations validées seront payées
  • L’évaluation de la qualité se fera trimestriellement
activit s
Activités
  • Définir la situation de départ pour chacune des formations sanitaires avec les représentants des formations sanitaires, du ministère de la santé et des communautés (collecte de données).
  • Identifier les services qui vont être subventionnés par la stratégie d’achat des services (focus sur les activités pour la prise en charge de la mère et l’enfant)
  • Déterminer la différence à payer en moyenne dans la formation sanitaire et les tendances prochaines par rapport à l’utilisation des services,
activit s16
Activités
  • Définir les modalités de contrôle des prestations effectuées (qui sont utilisées par un corps de vérificateurs formés et dotés en outils appropriés)
  • Définir les modalités et les délais de paiement des factures émises par la formation sanitaire et validées par la zone de santé
  • Signer un protocole d’accord entre la formation sanitaire et les représentants de la zone de santé avec l’appui d’IRC et de l’IPS
services achet s dans les hgr ch
Services Achetés dans les HGR/CH
  • Soins pris en charge (60% par le projet):
    • Consultation curative (100% pour les malades référés avec documents )
    • Consultation prénatales
    • Naissances désirables
    • Médicaments et consommables médicaux
    • Hospitalisation (80% en pédiatrie et à la maternité)
    • Césarienne (90% des frais)
    • Transfusion sanguine (80% des frais)
    • Examens de laboratoire ( GE, Selles à frais, Sédiment Urinaire, FL et GB pour les ambulatoires pour ceux hospitalises, les frais sont inclus dans l’hospitalisation)
    • Les interventions chirurgicales majeures
  • Soins non pris en charge
    • Médicaments non essentiels (génériques)
    • La prise en charge nutritionnelle des malades (la malnutrition sévère étant prise en charge en pédiatrie)
etat d avancement
Etat d’avancement
  • Les négociations avec les formations sanitaires ciblées sont terminées
  • Le protocole d’accord est en processus de rédaction
  • Reste à finaliser le processus de suivi et évaluation, vérification et contrôle des activités déclarées par les formations sanitaires