l agriculture contractuelle n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’agriculture contractuelle PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’agriculture contractuelle

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 24
Download Presentation

L’agriculture contractuelle - PowerPoint PPT Presentation

wynn
187 Views
Download Presentation

L’agriculture contractuelle

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. L’agriculture contractuelle Quels catalyseurs pour la croissance et le développement François Honoré Mkouonga Spécialiste des questions de Développement Rural Email:mkouonga@yahoo.fr Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  2. Principaux défis de l’agriculture en Afrique Satisfaireunedemandealimentaire en forte croissance; Réduire la pauvreté en milieu rural par le biais d’un accroissement des revenus générés; Réussir son intégration sur les marchés locaux, nationaux, régionaux et international; Assurer la durabilité de ses performances par le biais d’une gestion rationnel des ressources naturelles ; Réussir les mutations à elles exigées par le contexte international (fourniture d’énergie, gestion de l’espace, sécurité du territoire,…) . Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  3. Hypothèses de départ A travers l’agriculture contractuelle, ces cinq défis peuvent être relevés: Une augmentation substantielle de la production; Un accroissement conséquent des revenus générés dans le secteur; Une intégration active des petits producteurs dans les circuits économiques; Un développement des systèmes de production respectueux de l’environnement et permettant une gestion durable des ressources naturelles ; Une contribution efficace à l’aménagement du territoire. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  4. Objectifs de la présentation Définir le concept de l’agriculturecontractuelle; Présenter les opportunités de l’agriculture contractuelle pour les petits producteurs; Les étapes de mise en œuvre de l’agriculture contractuelle ; Identifier les institutions d’accompagnement nécessaires et leur rôle dans la mise en œuvre de l’agriculture contractuelle ; Principales contraintes à la mise en œuvre de l’agriculture contractuelle. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  5. Qu’est ce que l’agriculture contractuelle? (1) Commerçants Chercheurs Agro industries Vulgarisateurs Une agriculture qui favorise le développement et l’établissement de relations d’affaires durables et mutuellement bénéfiques entre différents acteurs. Petits Exploitants Agro chimie Consommateurs Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009 Transformateurs

  6. Qu’est ce que l’agriculture contractuelle? (2) Une agriculture qui se fonde sur: L’existence et le développement de marchés inclusifs; Le développement des filières de productionporteuses; La modernisation des systèmes de production (diffusion de l’innovation); Le décloisonnement des relations entre petits producteurs et grands; L’accroissement de la valeur ajoutée tout au long des filières Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  7. L’agriculture contractuelle et les filières agricoles • On entend par filière « l’ensemble des agents (ou fraction d’agents) économiques qui contribuent directement àla production, puis àla transformationet à l’acheminementjusqu’aumarché de réalisation d’un même produit agricole. • La filière favorise le développement d’une chaîne de valeur Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  8. L’agriculture contractuelle et la chaîne de valeur (1) La chaîne de la valeur permet d’analyser les différentes activités d’une entreprise. Elle permet de voir comment chaque activité contribue à l’obtention d’un avantage compétitif. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  9. L’agriculture contractuelle et la chaîne de valeur (2) L’analyse des activités d’une entreprise dans une chaîne de valeur, permet d’évoluer vers la professionalisation des acteurs. La professionnalisation des acteurs accroît le niveau de confiance des partenaires de la filière (banquiers, assureurs, …) et contribue par conséquent à une mobilisation massive des ressources, nécessaires pour les investissements Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  10. L’agriculture contractuelle et la mobilisation des investissements (3) Les investissements dans une agriculture contractualisée permettent: D’améliorer l’efficience des facteurs de production (productivité); D’induire plus de flexibilité dans les opérations (possibilités d’adaptation); De promouvoir la standardisation des opérations et des produits; De cibler des niches de marché d’excellence (compatibilité croissante). Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  11. L’agriculture contractuelle et la chaîne de valeur (4) Dans une chaîne de valeur, les différentes entreprises concourant à la réalisation d’un produit sont complémentaires. La compétition s’établit et se réalise entre des entreprises aux objectifs similaires (niveau de positionnement dans la filière). La concurrence entre différentes entreprises est source de progrès, parce qu’elle favorise la quête permanente de performance (recherche des partenaires les plus efficaces). Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  12. En quoi est ce que l’agriculture contractuelle est souhaitable? (1) • L’agriculture contractuelle, permet d’influencer durablement: • Les relations commerciales (plus de sécurité); • L’ introduction et la dissemination de l’innovation; • La formation et l’information des acteurs; • La mise en place d’institutions adéquates et performantes (organisations des producteurs); • La promotion d’une démarche collective de qualité dans les produits; • L’inclusion des petitsacteursvulnérablesdans les transactions commerciales. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  13. Les étapes de la mise en œuvre de l’agriculture Contractuelle… • La mise en œuvre de l’agriculture contractuelle passe par une meilleure connaissance: • des entreprises ou unités de production de biens et services; • des marchés modernes ou inclusifs; • des filières de produits; • des politiques et les institutions; • des actions collectives à développer. • On distingue en général six phases essentielles pour le developpement et la mise en oeuvre d’une agriculture contractuelle. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  14. Les principales étapes de la mise en œuvre de l’agriculture contractuelle. • L’élaboration et la compréhension de la filière; • l’analyse et la compréhension de l’environnement institutionnel et politique de la filière; • La détermination des éléments clés et des tendances de la filière; • L’élaboration des scenarii futures probables de la filière; • L’évaluation des alternatives possibles pour une meilleure intégration des petits producteurs; • L’élaboration et la mise en œuvre des stratégies en faveur des actions de changement. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  15. Cadre d’analyse et de mise en oeuvre PLANIFICATION DU PROCESSUS 1- ELABORATION ET COMPREHENSION DE LA FILIERE Evolution probable de la Structure Action a entreprendre en faveur de l’inclusion Acteursmajeurs de la filiere Structure actuelle 3 ELEMENTS CLES, Tendances, Problèmes & opportunites 4 SCENARII FUTURES POUR LE MARCHE ET L’INCLUSION 5 ALTERNATIVES POUR UNE MEILLEURE INCLUSION 6 STRATEGIES EN FAVEUR DES ACTIONS POUR LE CHANGEMENT 2- ANALYSE ET COMPREHENSION DE L’ENVIRONNEMENT POLITIQUE ET INSTITUTIONNEL Evolution probable de la Structure Implications Institutionnelles en faveur de l’inclusion Institutions majeures de l’environnement Structure actuelle SUIVI EVALUATION DU PROCESSUS Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  16. Les conditions préalables à l’émergence d’une agriculture contractuelle (1) Existe - t’il un marché ? Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  17. Les conditions préalables (2) Avons-nous une bonne connaissance de l’environnement ? Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  18. Les conditions préalables (3) Quels sont les appuis gouvernementaux prévus et disponibles? Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  19. Les conditions préalables le (4) Quelles sont les conditions et les modalités de financement disponibles? Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  20. Critères d’évaluation des performances d’une filière. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  21. Re-inventer les dynamiquessur les marchés des produitsagricoles FACTEURS INDUISANT LES CHANGEMENTS SUR LES MARCHES… FACTEURS INDUISANT LES CHANGEMENTS DANS LES FILIERES… FACTEURS INDUISANT AU NIVEAU DES PRODUCTEURS, DES PME ET DES AGRO-INDUDTRIES… Le niveautechnologique Les capacitesmanageriales La structure industrielle Les processus de passation des marches La normalisation Les structures de financement La demande Les politiques L’urbanisation Les opportunitescommerciales Les normes et standards Les ressourcesfinancieres L’INCLUSION Les ressources les capacites des producteursisolés, des PME et des agro industries L’EXCLUSION POINTS D’ENTREE Modèlesd’affaires Actions collectives Structures d’appui Recherche et développement Politiques Institutions Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009 Source: www.regoverningmarkets.org

  22. Cadre de mise en œuvre de l’agriculture contractuelle Structure de promotion Exploitants Agricoles Agro - Industries Le Contrat Conditions préalables Marché Environnement Mode de faire valoir Financements Infrastructures Matériels et Equipements Communications Appuis du Gouvernement Stabilité politique Réglementation générale Réglementation sectorielle Biens publics Services communautaires Contrôles de quarantaine Pathologies végétale Normes environnementales Législation foncière Unité d’administration et de Gestion Composantes du projet Calendrier des cultures Politique des prix Services de vulgarisation Modèles de contrats formulaires de contrats Mode de sélection des exploitants Inputs techniques Avances susceptibles Recherche développement Formation/information Le PROJET Financement Politique publique Acteurs (IMF, BP, BC) Gamme de produits Intérêts Gestion des risque/garanties Sources de financement Services non financiers… Les performances de production Suivi-Evaluation Feedback aux exploitants, agro-industries et sponsor (ajustement des prix, amendements aux contrats, innovations et adaptations, allocation des quotas, mécanismes de distribution…) Source: adapté de Contractfarming ; FAO 145

  23. Les principaux catalyseurs de la création de richesses et de la promotion de la croissante • Le marché (lieu des approvisionnements et de réalisation des productions); • L’innovation technique: semences, machines et outils divers (opportunités d’amélioration techniques); • Filière de production/chaîne de valeur (processus d’évaluation des performances de l’entreprise); • Cadre environnemental, politique et institutionnel (cadre de développement des stratégies); • Financement et modalités de réalisation des investissements; • Cadre d’évaluation et de promotion de la négociation. Atelier AFRACA: "Intermédiation financière rurale pour la croissance et la création de richesses en Afrique», Yaoundé, 25-26 Nov. 2009

  24. Merci pour votre attention! J’espère que le chargement n’a pas été excessif …