Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale - PowerPoint PPT Presentation

s minaire paris21 pour l afrique centrale l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale PowerPoint Presentation
Download Presentation
Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale

play fullscreen
1 / 32
Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale
98 Views
Download Presentation
welcome
Download Presentation

Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Séminaire Paris21 pour l’Afrique Centrale Yaoundé, du 09 au 11 décembre 2002 au HILTON HOTEL Thème : Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement

  2. DEVELOPPEMENT STATISTIQUE AU NIVEAU NATIONAL :LE CAS DU CAMEROUN Présenté par : Joseph TEDOU, Directeur de la Statistique et de la Comptabilité Nationale

  3. DEVELOPPEMENT STATISTIQUE AU NIVEAU NATIONAL: LE CAS DU CAMEROUN Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 3

  4. Plan de l’exposé • Bref historique de la statistique au Cameroun • Contexte actuel • Organisation du SNIS • Fonctionnement du SNIS • Développement de la statistique • Programmation statistique • Ressources financières • Ressources humaines • Production • Contraintes et perspective Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 4

  5. Historique de la statistique au Cameroun • 20 novembre 1946, Service Local de Statistique Générale, Douala • 1952, Service Général de Statistique et de Mécanographie, Douala • 1957, Service Général de Statistique et de Mécanographie, Yaoundé • 02 mai 1967, Direction de la Statistique Générale et des Comptes Économiques • Novembre 1967, Direction de la Statistique et de la Comptabilité Nationale • 20 avril 2001, Institut National de la Statistique, Les organes de gestion ( la Direction Générale et le Conseil d’Administration) sont en cours de mise en place. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 5

  6. Le contexte actuel • Organisation du Système National d’Information Statistique (SNIS) • Fonctionnement du SNIS Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 6

  7. Organisation du SNIS • Plan législatif et réglementaire • Loi n° 91/023 du 16 novembre 1991 relative aux recensements et enquêtes statistiques (projet de révision pour adapter au nouvel environnement national et international depuis le dernier CNS, juillet 2002) • Décret n° 93/407/ PM du 07 mai 1993 fixant les modalités d’application de la loi de 1991 relative aux recensements et enquêtes statistiques (Conseil National de la Statistique, Visa statistique) • Plan institutionnel • Conseil National de la Statistique: Organe consultatif (une session annuelle) • Direction de la Statistique et de la Comptabilité Nationale (Établissement Public doté d’une personnalité juridique et d’une autonomie financière) • Services Statistiques Provinciaux (10) • Services Statistiques dans les Ministères sectoriels et les autres administrations publiques) • JAS (12ème édition cette année) Série de manifestations à but de sensibilisation des producteurs et utilisateurs de statistiques Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 7

  8. Fonctionnement du SNIS • Le Conseil National de la Statistique (CNS) Organe de consultation mis en place pour: • Concourir à la coordination et au contrôle de l’activité statistique; • Adoption des textes régissant l’activité statistique • Adoption du programme triennal des activités statistiques • Soumettre au Gouvernement des recommandations relatives aux domaines statistiques ci-après: * la planification et la programmation * la coordination et le contrôle de qualité * l a normalisation * la production * la publication * la diffusion Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 8

  9. Fonctionnement du SNIS (suite) L’organe central est l’INS dont les missions sont encore assumées par la DSCN, en attendant la mise en place de ses organes de gestion et les nouveaux textes subséquents (ex. le nouveau statut du personnel) • L’Institut National de la Statistique (INS) Créé par Décret Présidentiel n°2001/100 du 20 avril 2001, a pour principales missions suivant l’Article 4: • D’assurer la coordination des activités du SNIS; • De rendre disponibles les données et les indicateurs statistiques nécessaires à la gestion économique et sociale; • D’assurer la conservation des fichiers des recensements et enquêtes réalisés par les administrations publiques; • De favoriser le développement des sciences statistiques et la recherche économique et statistique relevant de sa compétence; Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 9

  10. Développement de la statistique • 1- Programmation statistique • 2- Ressources financières • 3- Ressources humaines Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 10

  11. 1- Programmation statistique (i) Programme à moyen terme. (ii)Programme triennal des opérations statistiques 2003 à 2005; Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 11

  12. Programme à moyen terme • Plan de développement statistique à moyen terme, • Etabli après une large concertation entre producteurs et utilisateurs des statistiques • Vers une intégration économique plus poussée:le PROSMIC (AFRISTAT) et le Programme Statistique Biennal de la CEMAC (PSB) Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 12

  13. Programme triennal des opérations statistiques 2003 à 2005: • Approche glissante d’année en année : • - Évaluer les activités inscrites de l’année courante et corriger les dysfonctionnements observés pour la réalisation du programme. • Trois groupes selon les degrés de priorité de mise en oeuvre des opérations: • Les Opérations prioritaires avec couverture nationale qui permettent de disposer de données de base et de cadrage et de produire les indicateurs (DRSP, Objectifs du Millénaire). • Les opérations de second ordre fournissent des éléments d’appréciation pour soutenir les processus de croissance et la gouvernance. • Les campagnes statistiques courantes constituées essentiellement des relevés administratifs des producteurs d’information statistique. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 13

  14. Programme triennal des opérations statistiques 2003 à 2005 (suite) • Programmation assortie des coûts estimatifs, source de financement identifiée, agence d’exécution et des dates de réalisation. • La programmation triennale est publiée dans le Rapport Général du CNS après examen en session ordinaire Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 14

  15. 2- Ressources financières • Le budget annuel extrêmement faible. • ( Environ 0,0004 % du budget de l’État pour l’exercice 2001/2002 non compris les salaires) • Appui des Partenaires au développement (Coopération Française, Banque Mondiale, Union Européenne, UNICEF, FNUAP, GTZ, bientôt ACBF, etc.) Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 15

  16. Évolution du budget de l’INS En millions de FCFA Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 16

  17. Financement de quelques grandes opérations depuis 1984 Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 17

  18. 3- Ressources humaines • 300 statisticiens tous grades confondus. • Un statisticien pour 50 000 habitants. • Nécessité de former plusieurs statisticiens et démographes d’ici 2015 • Renforcement des capacités en cours avec l’appui des partenaires au développement (FMI, Banque Mondiale, UE, Agences des Nations Unies, Paris 21, France, GTZ, etc.) • Appui de l’African Capacity Building Foundation (ACBF) pour environ 1.700.000 $US ( CFA 1.150 Millions )pour renforcer les capacités humaines et logistiques ( en cours de mise en place ) Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 18

  19. Production statistique • Évolution de la production • Quantitatif • Qualitatif Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 19

  20. Production statistique (suite) • Périodiques • Mensuels (indices des prix; commerce extérieur, etc.) • Trimestriels ( Bulletin trimestriel de conjoncture; note sur le commerce extérieur,etc.) • Annuels ( annuaire statistiques,etc.) • Etudes ponctuelles • A la demande du Gouvernement et des partenaires • Sur proposition de l’INS. • Documents de référence • Coordination • Normalisation Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 20

  21. Évolution du nombre de Publications Statistiques de l’INS Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 21

  22. Périodiques Quelques repères chiffrés: Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 22

  23. Mensuels • Évolution des prix à la consommation finale des ménages :Compilation de relevés mensuels des prix à la consommation finale des ménages, couvrant les 10 chefs-lieux de province et les villes de Bafia et Edéa pour corriger Yaoundé et Douala; • La Note mensuelle du Commerce Extérieur. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 23

  24. Trimestriels • Bulletin Trimestriel de Conjoncture : A l’intention des décideurs (Gouvernement, secteur privé, autres utilisateurs); • Évolution des prix à la consommation finale des ménages; • Note trimestrielle du Commerce Extérieur:Les statistiques du commerce extérieur avec une brève analyse en évolution et en glissement; • Indice de la production industrielle. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 24

  25. Annuels • L’Annuaire Statistique : une vue synoptique de l’information statistique nationale sur une année (série sur les 5 dernières années); • Les Comptes Nationaux : selon les nouvelles normes internationales ( SCN 1993) ; - ERETES : Principaux tableaux de synthèses TRE (ex. TES); TCEI (ex. TEE) à prix courants et à prix constants. - Matrice de Comptabilité Sociale (en cours) • Le Cameroun en chiffres : l’essentiel de l’information statistique en raccourci ; • Étude Économique et Financière des Entreprises présente les principaux ratios calculés à partir des bilan des entreprises (DSF) ; • Les statistiques du commerce extérieurpour le suivi de la compétitivité et pour l’analyse de la balance des paiements (le compte courant); • Évolution des prix à la consommation finale des ménages. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 25

  26. Etudes Ponctuelles • Socio-économiques • Secteur informel • Prix Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 26

  27. Socio-économique • les Enquêtes Ménages ECAM ( 1996 DRSP I et 2001 DRSP final) ; • Le Tableau de Bord Social sur la situation des femmes et des enfants (1999 et 2002) ; - Sommet mondial sur le développement social - Sommet mondial sur les enfants - ODM • l’Enquête à Indicateurs Multiples ( MICS 2000) ; • La consommation alimentaire au Cameroun en 1996 (ECAM I); • La consommation des ménages à Yaoundé et à Douala (2000). • Etc. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 27

  28. Secteur informel • Les enquêtes sur le secteur informel (1993, 1994), Pour alimenter par exemple les comptes nationaux % au PIB informel 2003 est en cours de préparation y compris rural/urbain • Etude sur la distribution informelle des médicaments (1999) • Le recensement des opérateurs du secteur informel à Yaoundé (2000) et à Douala (2002). Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 28

  29. Prix Indice Harmonisé des Prix à la Consommation pour les pays de la CEMAC (en remplacement de l’INP.) • Nouvelles pondérations (depuis EBC 1983/84) • Nouveaux coefficients budgétaires • Intégration et convergence des politiques économiques dans le cadre de la surveillance multilatérale dans la Zone CEMAC Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 29

  30. Coordination / Normalisation • Rapport général du CNS • Nomenclatures des activités et produits du Cameroun (Afristat) • Manuel de concepts et définitions utilisés dans les publications statistiques officielles au Cameroun • Indicateurs de suivi/évaluation des programmes de lutte contre la pauvreté • Méthodologie des comptes nationaux • Etc. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 30

  31. Contraintes / Difficultés • Contrainte budgétaire forte; • Demande en information de plus en plus forte sur le plan national et international • Difficulté en matière de coordination • Difficulté en matière de contrôle de la qualité statistique (Respect des normes et nomenclatures ) Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 31

  32. Perspectives • Mise en place des organes sociaux de l’INS; • Améliorer la situation des ressources financières et la souplesse de gestion • Renforcer la coordination par un nouveau statut du personnel du SNIS • Exigence de la qualité (+ d’analyse) et respect des délais ; • Amélioration des performances (lier à l’amélioration des conditions de travail et à une meilleure coordination); • Utilisation des NTIC (Cf. Projet Internet avec AFRISTAT); • Projets d’amélioration en cours. Certains sont identifiés dans le cadre du SGDD. Atelier PARIS 21, Yaoundé 9-11 décembre 2001 32