Download
grenelle de l environnement alternatif et citoyen toulouse mardi 16 octobre 2007 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à Toulouse MARDI 16 octobre 2007 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à Toulouse MARDI 16 octobre 2007

Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à Toulouse MARDI 16 octobre 2007

106 Views Download Presentation
Download Presentation

Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à Toulouse MARDI 16 octobre 2007

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à ToulouseMARDI 16 octobre 2007 Collectif d’associations de défense de l’environnement pour le PDU de l’agglomération toulousaine par Jean-Charles VALADIER www.collectifpdu.com liste de diffusion http://groups.google.com/group/CollectifPDU31 Mail : blog@collectifpdu.com Collectif PDU

  2. Sommaire • Le projet initial du collectifproposé lors de l’élaboration du PDU en 1998 • Le projet de révision du collectifproposé lors de la révision du PDU en 2003 • L’inactivité officielle 2003-2006 • Le coup de pétard du Grand contournement • Le projet 2008 du collectif Collectif PDU

  3. Le projet proposé lors de l’élaboration du PDU en 1998 Suite au démarrage de la concertation (1997) liée à l’élaboration du PDU (Plan de Déplacement urbain), des associations de l’agglomération ont voulu proposer ensemble un plan de déplacement innovant dans le sens de la loi sur l’air, à savoir améliorer la qualité des déplacements et du cadre de vie. Ce travail mené par plus de 30 associations s’est traduit par l’élaboration d’un document dès le 8 juillet 1998 Collectif PDU

  4. Sommaire 1. INTRODUCTION 6 2. NOTRE DÉMARCHE 6 3. DÉPLACEMENTS EN AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE ET SDAU 9 4. NOS OBJECTIFS 12 5. POURQUOI LE TRAMWAY ? 14 6. L'EXEMPLE D'AUTRES GRANDES AGGLOMÉRATIONS 17 7. DONNÉES STATISTIQUES NATIONALES SUR LA POLLUTION URBAINE 20 8. DONNÉES STATISTIQUES ET PROSPECTIVES SUR LES DÉPLACEMENTS URBAINS DANS L'AGGLOMÉRATION TOULOUSAINE 21 9. UN RÉSEAU TC MULTIMODAL TRAIN / TRAMWAY / BUS ARTICULÉ SUR UNE GRANDE CEINTURE FERROVIAIRE 28 10. UN RÉSEAU CYCLABLE D'AGGLOMÉRATION 43 11. LES DÉPLACEMENTS DANS L'OUEST TOULOUSAIN 51 12. LES DÉPLACEMENTS DANS LE NORD ET NORD-EST TOULOUSAIN 56 13. LES DÉPLACEMENTS DANS LE SUD-EST TOULOUSAIN 64 14 LES DÉPLACEMENTS DANS L'EST TOULOUSAIN 68 15 UN CENTRE VILLE REGAGNÉ PAR LES PIÉTONS 69 16 UNE CONTRIBUTION POUR LES USAGERS : LE CAS DES HANDICAPÉS71 Un plan de déplacements pour diminuer le trafic automobile dans l'agglomération Toulousaine Métro + tramway + bus + vélo :À quatre pour que ça roule mieux ! 08/07/98 Collectif PDU

  5. Le projet proposé lors de l’élaboration du PDU en 1998 Document de 80 pages diffusé dès juillet 1998 1) réalisation de 4 lignes de tramway en lieu et place de la ligne B du métro 2) généralisation du train tram sur les lignes de chemins de fer existantes (avec intermodalité avec les bus et le vélo) • réalisation d’axes prioritaires aux tramways, vélos et piétons sur tous les grands axes Pour 2008, ce projet permettait d’amorcer un réseau de tramway Pour 2015, il permettait d’envisager : ·         de nouvelles lignes de tramways en s’appuyant sur le réseau central existant ·         la bifurcation des axes de tramway vers toutes les banlieues ·         la réalisation d’une rocade ferroviaire train tram Dans le projet du collectif PDU, en 2015, aucun habitant de l’agglomération toulousaine ne devait se trouver à moins de 500 m d’un arrêt de bus, tramway, métro ou gare SNCF. Collectif PDU

  6. La participation à la concertation initiale 1998-2001 • Bilan négatif • un blocage viscéral des institutions : • ne pas gêner la circulation existante à l’automobile • ne pas remettre en cause le bien fondé de la ligne B du VAL Collectif PDU

  7. La participation à la concertation initiale 1998-2001 • Notre analyse du projet du SMTC • blocage sur l’ancien projet proposé en 1984 lors de l’élection de Dominique Baudis, à savoir : • création de 2 lignes de métro • quelques avancées dues à l’évolution de la société et surtout à l’impact de la loi su l’air : • - des bus en sites propres • - des voies cyclables Collectif PDU

  8. La participation à la concertation initiale 1998-2001 • Le projet du SMTC Document du PDU de l’agglomération Toulousaine adopté par le SMTC le 21 mai 2001 et mis en révision le 18 juin 2001 Objectifs 2008 pour chaque mode de déplacement motorisé(hors piéton) dans l’ensemble de l’agglomération est de • voiture 76,8 % contre 82 % en 1996 • transports en commun 16,1 % contre 12,6 % en 1996 • deux roues 7,1 % contre 5,4 % en 1996 Collectif PDU

  9. La participation à la concertation initiale 1998-2001 • Notre bilan du projet du SMTC En chiffre brut, le nombre de déplacements automobiles passerait de : • de 800 000 en 1978, puis 1 600 000 en 1996 • à une estimation de 1 700 000 déplacements par jour en 2008. Le collectif avait publiquement constaté que le PDU adopté se satisfaisait : • d’une expansion automobile de 100 000 déplacements automobiles de plus par jour d’ici 2008, • d’une part de 76,8 % de déplacements automobiles en 2008 Pour le collectif PDU, le PDU adopté ne faisait que : ·   offrir des transports en commun performants limités aux lignes A et B ·   entériner le rythme de création de voies routières en banlieue, avec très peu de projets de transports en commun Collectif PDU

  10. L’inactivité officielle 2003-2006 • Juillet 2001 : Approbation du PDU et mise en révision • "dans le délai d'un an à compter de la date de son approbation". •  décembre 2001 • Première et dernière réunion d'un comité officiel de pilotage du PDU • Janvier 2002 • Lancement des commissions thématiques et géographiques • 2003 : suspension de toute activité • Démarrage du projet de TCSP (transport en commun en Site propre) de Balma • Les projets de pistes cyclables prennent un retard considérable. • Pas de piétonisation des centres de vie de l'agglomération (hors hyper centre) •  2005 : retour des infrastructures routières et joutes politiciennes • Tentative de privatisation de la SEMVAT • Absence de débat politiqueautour du développement des transports en commun et des modes doux (vélo, marche à pied, roller..) • Campagne OUF CHUT ZEN pour la deuxième rocade et le deuxième aéroport Collectif PDU

  11. Le projet de révision du collectif PDU diffusé par le collectif PDU en janvier 2004 Objectif quantitatif visé pour chaque mode de déplacements (hors piéton) en 2015 - voiture 45 % - transports en commun 40 % - deux roues 15 % Collectif PDU

  12. Le projet de révision du collectif PDU diffusé par le collectif PDU en janvier 2004 Objectif qualitatif en terme de qualité de l’air d’ici 2015 une diminution d’au moins 25 % pour chacun des polluants émis par rapport à 1996 Collectif PDU

  13. Le projet de révision du collectif PDU Collectif PDU

  14. Collectif PDU

  15. Le projet de révision du collectif PDU diffusé par le collectif PDU en janvier 2004 Prévisions pour 2015 • Extension des lignes de tramway avec bifurcation en banlieue • Effet réseau par utilisation de la circulaire des boulevards • Contournement ferroviaire complet avec doublement des lignes ferrées en agglomération • Cadencement de toutes les lignes de trains • Réseau cyclable complet Collectif PDU

  16. Collectif PDU

  17. Le projet de révision du collectif PDU diffusé par le collectif PDU en janvier 2004 • Le projet urbain associé L’urbanisme doit redevenir à l’échelle de l’usager des transports en commun de surface, du piéton et du cycliste, et non à celui des déplacements automobiles vers les zones commerciales et d’activité en bordure des échangeurs. • ·favoriser la qualité du bâti, en particulier dans sa continuité, sa densité et sa diversité historique • ·sauvegarder les coulées vertes et agricoles afin de bien identifier les différentes villes de l’agglomération • ·favoriser la mixité sociale et la diversité d’activités (service / habitat) Collectif PDU

  18. Le projet de révision du collectif PDU diffusé par le collectif PDU en janvier 2004 • Aménagement urbain proposé • Aménagement des parties les plus commerçantes des avenues de Toulouse et des communes de l’agglomération (Ramonville, Castanet, Cugnaux, Seysses, Tournefeuille …. Escalquens)° avec : • Interdiction du stationnement le long des avenues centrales permettant de larges trottoirs • Couloirs de bus prioritaires ou tramway • Avenues sécurisées pour les vélos Collectif PDU

  19. Le projet « officiel » de révision de 2003 • Juin 2003 : vote par le SMTC d’un projet de révision du PDU •   Un document provisoire non diffusé de la révision du PDU est mis au vote des partenaires institutionnels comprenant : • a)Tramway Plaisance - Tournefeuille- Toulouse centre – L'Union – Saint Jean • b)Tramway Beauzelle – Blagnac - Toulouse centre – Montaudran -Saint Orens. • Cela aurait été 30 km de lignes, 50 stations estimées à ½ milliards d’euros • À comparer au 27,5 km des lignes A et B estimées à 2 milliards d’euros • PROJET BLOQUE PAR LA VILLE DE TOULOUSE Collectif PDU

  20. 2005 -2006 : les grandes manoeuvres • Enquête déplacements est publié L’enquête ménage 2004 est catastrophique : • augmentation des déplacements quotidiens automobiles de 334 000 déplacements supplémentaires en voiture par jour • Part des transports en commun : toujours 8 % • Tractations en cours Accord informel suite à une rencontre au sommet (Izard, Valette, Moudenc) : 1) prolongation de la ligne B du métro jusqu’à Labège (3 stations, 270 à 330 Millions d’euros) 2) doublement des 4 stations de métro centre de la ligne A du métro (250 Millions d’euros) Les élus ne veulent toujours pas engager le débat avec la population sur laréduction parfois nécessaire des espaces alloués aux voitures si l’on veut améliorer la qualité de l’air et la qualité de la vie urbaine Collectif PDU

  21. 2005 -2006 : les grandes manoeuvres • La crise à TISSEO • TISSEO SMTC dans une situation financière très défavorable • La SEMWAT disparaîtTisseo SMTC passe à la Délégation de Service Public à la Connex filiale de Véolia • Tisseo SMTC redevient une régie • L'amendement dit Paillé ( proche de Jean-Luc Moudenc) imposant une majorité absolue pour le Grand Toulouse, le conseil général quitte TISSEO SMTC • Les TCSP en échec • les seules innovations du PDU de 2001 se retrouvent en difficulté : • TCSP de Castanet, TCSP de la RN88, tramway de Blagnac… • Ou carrément en retard : • Boulevardurbain Nord, TCSP de Plaisance et Tournefeille, train cadencé de Villefranche… • Le blocage civique Absence de médiatisation vers la population sur les objectifs du PDU : - priorité aux transports en commun et aux modes doux,- frein aux infrastructures routières Collectif PDU

  22. Cahier d’acteur déposé par le collectif PDU • Faut-il faire le grand contournement autoroutier de Toulouse ? • Le collectif, partenaire des pouvoirs publics pour la réalisation du PDU toulousain, répond • « NON, il ne faut pas réaliser le grand contournement autoroutier de Toulouse » • 2- Si non, que faire ? • Le problème des encombrements routiers doit être traité à la source : réduire les déplacements routiers au lieu d'accepter leur prééminence Collectif PDU

  23. Il faut aménager l'agglomération toulousaine en favorisant les modes de déplacements doux et les transports en commun • Il faut les rendre attractifs et cohérents et leur donner une image de performance et de convivialité. • Il faut investir dans le train et le tramway, le train-tram (très efficace en Allemagne par exemple), le fret ferroviaire. • Les investissements du grand contournement seront entre 1 et 2 milliards d'euros. • La plus grande partie des propositions du collectif PDU pour 2025 pourrait être financée pour ce prix et réalisée à plus court terme. Nous demandons que les propositions élaborées par le collectif PDU soient aussi étudiées Concernant la sécurité et la santé, la vitesse doit être réduite partout Collectif PDU

  24. Dossier 2008 du collectif PDU • Le collectif PDU s’est fixé un objectif global en accord avec la loi sur l’air : • 25 % de diminution des polluants émis en 2025 par rapport à 1996 • Le collectif PDU estime que cet objectif demande une agglomération toulousaine avec au minimum : • 20% de déplacements en transport en commun en 2015 • 30% de déplacements en transport en commun en 2025 • 10% de déplacements en vélo en 2025 • Ce niveau de déplacement est atteignable, il est amplement dépassé par les villes les plus avancées d’Europe : Bâle, Zurich, Karlsruhe, Ferrare… Collectif PDU

  25. Dossier 2008 du collectif PDU Le collectif d’associations pour le PDU propose d’atteindre ces objectifs à partir : Collectif PDU

  26. Dossier 2008 du collectif PDU • Déplacementsinterurbains • Arrêt de tout nouvel aménagement routier  : • la tentative de mise en chantier de l’autoroute CASTRES- TOULOUSE • la version actuelle de la liaison Multimodale Sud Est (LMSE) • la pénétrante autoroutière dite « Voie du Canal de Saint Martory » (VCSM) • le nouvel échangeur sur le périphérique Est, dit « Jonction Est » • L’abattage des platanes centenaires pour conserver le flux automobile de la RN88 selon le projet initial de Transport en Commun en Site Propre de la route d’Albi A la région et l’État, le collectif PDU demande de financer : Collectif PDU

  27. Grenelle de l'Environnement Alternatif et Citoyen à ToulouseMARDI 16 octobre 2007 Avec nos projets, le périphérique actuel serait fluide et le grand contournement sans objet merci et bon débat Collectif PDU