pid miologie du handicap le nombre de personnes handicap es n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Épidémiologie du handicap LE NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPÉES PowerPoint Presentation
Download Presentation
Épidémiologie du handicap LE NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPÉES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

Épidémiologie du handicap LE NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPÉES - PowerPoint PPT Presentation


  • 112 Views
  • Uploaded on

Épidémiologie du handicap LE NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPÉES. Professeur Claude Hamonet Médecin-rééducateur (MPR). A quoi çà sert ?. Prévoir des équipements adaptés (scolaires ? travail ?) Organiser les soins de médecine physique et de réadaptation ? Prévoir les coûts en allocations ?

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Épidémiologie du handicap LE NOMBRE DE PERSONNES HANDICAPÉES' - tracey


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pid miologie du handicap le nombre de personnes handicap es

Épidémiologie du handicapLE NOMBREDE PERSONNES HANDICAPÉES

Professeur Claude Hamonet

Médecin-rééducateur (MPR)

a quoi sert
A quoi çà sert ?
  • Prévoir des équipements adaptés (scolaires ? travail ?)
  • Organiser les soins de médecine physique et de réadaptation ?
  • Prévoir les coûts en allocations ?
  • Prévoir les besoins en aides humaines?
  • Suivre les effets de la prévention (accidents, maladies, accessibilité…) ?
les difficult s de la d marche
Les difficultés de la démarche
  • 1-Définir ce qu’est le handicap et une personne handicapée. Il y a divergence entre deux concepts celui de la déficience et celui des situations de handicap.
  • 2- Quantifier le handicap :

Du pourcentage de la réparation du corps offensé à la dépendance dans les situations de la vie.

les sources et ressources existantes pour l pid miologiste
Les sources et ressources existantes pour l’épidémiologiste.
  • Les sources d’information dont on dispose sont difficilement exploitables car elles font état de données inutilisables telles que la classification par maladies ou par groupe de pathologie ou bien par les circonstances d’un accident (accidents du travail, accidents de la voie publique, etc.).
ne pas confondre maladie l sion d ficience et handicap
Ne pas confondre maladie, lésion(déficience) et handicap
  • En effet, comme l’a souligné Thibault Lambert (1990) :
  • «Nous nous sommes aperçus que l’ensemble des travaux épidémiologiques s’attachent, généralement, à repérer la population atteinte de certaines déficiences graves et que seule une partie d’entre eux se consacre aux incapacités, éléments constitutifs des handicaps.»
  • Ceci est encore insuffisant et n’a été que partiellement corrigé dans une enquête nationale récente (2001) HID (handicap, incapacité, dépendance) qui s’est appuyée sur les définitions proposées par l’OMS en 1980 (déficiences, incapacités, handicaps).
autres sources d information
Autres sources d’information
  • Les Maisons départementales des personnes handicapées, mais l’outil d’évaluation actuel est avant tout un outil d’organes.
  • Les assurances (accidents).
  • Les impôts (demi-part supplémentaire pour les porteurs de carte.
  • Les recensements de la population.
la disparit des taux bruts de personnes handicap es dans la population
La disparité des « taux bruts» de personnes handicapées dans la population.
  • Canada : 13 % (1986)
  • Espagne : 15% (1986)
  • Japon : 2,4% (1983)
  • Autriche : 20,9% (1976)
  • Chine : 1,2% (1983)

L’OMS et l’ONU avancent le chiffre de 10% de la population mondiale. C’est un point de vue.

En fait, 100% de la population mondiale est concernée. Tout dépend de l’âge et des situations.

C’est ici que la définition du handicap (phénomène individuel ou collectif ?) prend toute son importance.

la d claration de madrid
La déclaration de Madrid
  • "Abandonner l'idée préconçue de la déficience comme seule caractéristique de la personne … pour en venir à la nécessité d'éliminer les barrières, de réviser les normes sociales, politiques et culturelles, ainsi qu'à la promotion d'un environnement accessible et accueillant."
  • Ce point est essentiel car il est la ligne de démarcation entre une approche ancienne, à partir des aspects négatifs de la personne (infirmités apparentes ou non, incapacité ou limites de certaines fonctions), largement dominée par la notion négative médicale, et une approche moderne environnementale ou plutôt "situationnelle" qui cible son action sur le cadre de vie physique et social. ("Le handicap c'est les autres").
d finir clairement le handicap pour le mesurer
Définir clairement le handicap pour le mesurer
  • « CONSTITUE UNE SITUATION DE HANDICAP LE FAIT, POUR UNE PERSONNE, DE SE TROUVER, DE FAÇON DURABLE, LIMITÉE DANS SES ACTIVITÉS PERSONNELLES OU RESTREINTE DANS SA PARTICIPATION À LA VIE SOCIALE DU FAIT DE LA CONFRONTATION INTERACTIVE ENTRE SES FONCTIONS PHYSIQUES, SENSORIELLES, MENTALES ET PSYCHIQUES LORSQU’UNE OU PLUSIEURS SONT ALTÉRÉES ET, D’AUTRE PART, LES CONTRAINTES DE SON CADRE DE VIE »
un instrument polyvalent et universel de mesure du handicap le handitest
Un instrument polyvalent et universel de mesure du handicap : le Handitest

Handitest

Université Paris XII Val-de-Marne

CHU Henri Mondor - AP-HP

94010 CRETEIL France

Faculté de Médecine et Institut médico-légal de Porto

avec la collaboration de l’Institut de promotion des handicapés, Ministère des affaires sociales et de la solidarité de Tunisie (Professeur Lofti Lallahom et Docteur Mejda Hamadi)

les personnes en situation de handicap et la soci t
Les personnes en situation de handicap et la société
  • « Les handicapés à long terme ne sont ni malades,
  • ni en bonne santé, ni morts ni vivants,
  • ni en dehors de la société, ni pleinement à l’intérieur »
  • Robert Murphy,« The body silent »