13 d cembre 2011 montr al n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
13 décembre 2011 – Montréal PowerPoint Presentation
Download Presentation
13 décembre 2011 – Montréal

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

13 décembre 2011 – Montréal - PowerPoint PPT Presentation


  • 68 Views
  • Uploaded on

À la découverte des besoins et des opinions des participants à un régime qui vivent et travaillent en étant atteints d ’ une maladie chronique. 13 décembre 2011 – Montréal. Portrait de la maladie chronique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '13 décembre 2011 – Montréal' - shirin


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
13 d cembre 2011 montr al

À la découverte des besoins et des opinions des participants à un régime quivivent et travaillent en étant atteints d’une maladie chronique

13 décembre 2011 – Montréal

portrait de la maladie chronique
Portrait de la maladie chronique

Nombre estimatif de décès causé par une maladie chronique au cours de 6 premiers mois de 2011 au Canada

(Agence de la santé publique du Canada)*

96 000

Estimation des pertes de revenus annuelles pour l’économie canadienne à cause des décès prématurés

(OMS 2005)**

500 millions $

*Agence de la santé publique du Canada, Centre de prévention et de contrôle des maladies chroniques, 20 juillet 2011

**Organisation mondiale de la Santé : Impact of chronic diseases in Canada, 2005

chez les 40 59 ans 3 personnes sur 10 souffrent d au moins deux probl mes de sant
Chez les 40-59 ans, 3 personnes sur 10 souffrent d’au moins deux problèmes de santé

Impacts directs sur les entreprises

Les comorbidités sont des prédicteurs forts de baisse du rendement au travail et d’absentéisme*

Impacts indirects sur les entreprises

Risque de visites plus fréquentes chez leur médecin ou les spécialistes*

Risque plus élevé d’hospitalisations*

Impacts sur la productivité

Coûts élevés pour le régime

OMS- http://www.who.int/topics/chronic_diseases/en

* Ronald Loeppke, MD, MPH, Vince Haufle, MPH, Kim Jinnett, PhD, Thomas Parry, PhD, Jianping Zhu, PhD, Pamela Hymel, MD, MPH, and Doris Konicki, Medication adherence, comorbidities, and health risk impacts on workforce absence and job performance - MHS – JOEM ,Volume 53, Number 6, juin2011. 13. Mojtabai R, Olfson M. Medication costs

vue d ensemble du projet
Vue d’ensemble du projet

Mieux comprendre les besoins et les difficultés des participants de régime qui vivent et travaillent en étant atteints de maladies chroniques graves

Objectif

merci notre panel d experts
Joan Canavan, gestionnaire, Acute Services & Chronic Disease Unit, Provincial Programs Branch, MOHLTC

Jean-Pierre Després, Ph.D., FAHA, FIAS, directeur de recherche, cardiologie, Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Shelley Kee, BA, BPR, vice-présidente, Group Business (Atlantic), Medavie Blue Cross

Suzanne Lepage, stratège en régimes de soins de santé

Chris MacDonald, vice-président adjoint, Health Management Services, Manulife Financial

Jill Magis, spécialiste en écologie de la santé, The Great-West Life Assurance Company

Pierre Marion, directeur principal, Ventes et relations d’affaires, Croix Bleue Medavie

Vic Medland, président, Group Insurance Services, Ontario Teachers Insurance Plan

Cyndy Nayer, MA, PDG, Center for Health Value Innovation

Alain Sotto, Hon. B.SC. MD, CCFP(EM), FCBOM, médecin chef, Ontario Power Generation; consultant en médecine du travail, Toronto Transit Commission

Andrea Strath, directrice régionale, GTA and Central East Ontario, Canadian Diabetes Association

Merci à notre panel d’experts
patients principales donn es d mographiques
Patients – principales données démographiques

Âge moyen

49,2 ans

Revenu personnel moyen

51,5 K$

Taille moyenne de l’entreprise

1 167 employés

Revenu moyen du foyer

69,6 K$

Temps plein vs

Temps partiel

50 % vs 14 %

ILD/ICD

4 %/1 %

N=217. Tous les répondants

promoteurs de r gime principales donn es d mographiques
Promoteurs de régime – principales données démographiques

Nbre moyen d’employés

1 337

Syndiqués vs non-syndiqués

51 % vs 48 %

Type de régime d’avantages sociaux

Standard 76 % vs Flexibles 18 %

Disposent d’un compte Soins de santé (HSA)

3 %

N=103. Tous répondants

la maladie chronique nuit la productivit de l employ
La maladie chronique nuit à la productivité de l’employé

Temps consacré à s’occuper de la maladie/au problème de santé pendant les heures de travail

Moyenne – 48 minutes par semaine

Aucun – 28 %

Q1-10. Dans quelle mesure êtes-vous d’accord avec les affirmations suivantes ?

Q11. Durant une semaine normale, au travail, combien consacrez-vous de temps (en heures) à votre maladie/problème de santé ? Par exemple, prendre des rendez-vous, faire des recherches, consulter des sites Web, etc.

2 011 n=217; 2 010 n=214

la maladie chronique nuit la r tention et l avancement de l employ
La maladie chronique nuit à la rétention et à l’avancement de l’employé

Très souvent/parfois

58 % prennent leur retraite précocement

54 % réduisent leurs heures de travail

Q23-27. Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d’accord avec les énoncés suivants, toujours en rapport avec votre problème de santé. [Tout à fait/plutôt d’accord]

Q11. À quelle fréquence avez-vous vécu l’une des situations suivantes dans votre entreprise ? [Très souvent/parfois]

2 011 Patients; n=217; Promoteurs de régime n=103

les promoteurs de r gime ne connaissent pas les v ritables co ts et impacts de la maladie chronique
Les promoteurs de régime ne connaissent pas les véritables coûts et impacts de la maladie chronique

« J’ai besoin de comprendre la fréquence et les motifs des absences et des congés de maladie de mes employés afin de prendre des décisions éclairées concernant la conception du régime de santé de mon organisation. »

D’ACCORD 77 %

Êtes-vous tenu de fournir un certificat

médical pour une absence

de moins de trois jours?

OUI : 33 %

(n=99)

D3A. Votre entreprise tient-elle un registre de vos absences et des motifs de ces absences lorsque vous prenez un congé de moins de 3 jours ?

n=217 Patients; n=103 Promoteurs de régime

les promoteurs de r gime sous estiment largement le temps perdu cause des maladies chroniques
Les promoteurs de régime sous-estiment largement le temps perdu à cause des maladies chroniques

Sur la base d’une entreprise de 100 employés

dont un tiers souffrent de divers problèmes de santé

Nbre moyen de journées perdues à cause de la maladie : 5,4

178 journées perdues/an

Nbre de journées qu’une entreprise de 100 employés dit avoir perdues

(moyenne : 5,7 par mois)

68 journéesperdues/an

Q17-20. Environ combien de jours vous êtes-vous absenté de votre travail au cours des 12 derniers mois, en lien direct avec votre maladie ?

Q5 Au cours d’un mois type, combien de journées votre organisation perd-elle en productivité parce que des employés prennent congé en raison d’une maladie grave ou chronique ? [MOYENNE]

2 011 n=28

slide15
Les promoteurs de régime n’ont peut-être pas un portrait précis de la maladie chronique dans leur organisation

Votre sélection s’appuie sur…

l’impact du temps perdu sur la productivité 46 %

l’impact sur le coût du régime d’avantages sociaux 45 %

les deux 5 %

Q1. De votre point de vue, parmi les affections suivantes, laquelle a le plus de conséquences sur votre entreprise ?

2 011 n=130 Sondage auprès des promoteurs de régime

les co ts assum s par le participant sont un fardeau financier
Les coûts assumés par le participant sont un fardeau financier

Q47. Que représentent les sommes que vous devez débourser annuellement, pour vous et votre famille, pour des raisons de santé ?

Q48. Quelles sommes devez-vous débourser en particulier ?

Q49. Au cours de l’année dernière, quel est le montant total en dollars que vous avez dû débourser, pour vous ou votre famille, pour des traitements médicaux ?

Coûts assumés par le participant annuellement (incl. 0 $)

689,20 $

Sommes considérables/impossibles à assumer – importantes

Coûts assumés par le participant*

Franchises/quotes-parts 34 %

Médicaments non couverts 26 %

Physio/chiro 10 %

Massages 8 %

Articles/médicaments non prescrits 4 %

Voyages 3 %

Frais de stationnement à l’hôpital 3 %

Autres 14 %

Aucuns/NSP 10 %

*n=73 Ceux qui estiment que ces coûts sont « considérables/très importants »

2 011 n=217; 2 010 n=214

les employ s reconnaissent que leurs m dicaments les aident rester en bonne sant et productifs
Les employés reconnaissent que leurs médicaments les aident à rester en bonne santé et productifs

Valeur attachée à la couverture des médicaments

« Énormément » 53 %

« Beaucoup » 29 %

Total 82 %

Q41-43. Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d’accord avec les énoncés suivants, en ce qui a trait aux médicaments d’ordonnance que vous prenez pour traiter votre maladie/problème de santé. [CEUX QUI SONT D’ACCORD]

Q44. L’assurance médicaments de votre régime de soins de santé a-t-elle une valeur à vos yeux ?

2 011 n=217; 2 010 n=214

la majorit des patients a un probl me d acc s aux m dicaments
La majorité des patients a un problème d’accès aux médicaments

Principales

conséquences

Retraite 10 %

Impact financier 9 %

Plus d’heures de travail 4 %

Aucune

conséquence 57 %

Q45. En ce qui concerne les médicaments d’ordonnance que vous devez prendre, avez-vous vécu une des situations suivantes ?

Q46. Quelles conséquences ont eu ces situations sur vous et sur votre carrière ? [RÉPONSES OUVERTES – CODÉES]

2 011 n=217

les employ s ne respectent pas leur traitement de fa on optimale
Les employés ne respectent pas leur traitement de façon optimale

Au moins 1 : 52 %

Quelques-uns (2-5) : 16 %

Tous (6 sur 6) : 1 %

À QUELLE FRÉQUENCE?

Tout le temps/parfois :38 %

Une seule fois/deux fois/rarement : 62 %

Q50. Avez-vous déjà vécu l’une des situations suivantes ?

Q51. À quelle fréquence cela vous est-il arrivé ? [BASE : ceux qui ont coché au moins un article de la liste n=113]

n=217 Tous les répondants

pourquoi est il important de bien respecter un traitement
Pourquoi est-il important de bien respecter un traitement ?

Selon diverses études qui ont été publiées. . .

  • Le respect d’un traitement par antidépresseurs pourrait faire économiser 400 000 $ en journées d’incapacité de courte durée1 et il est associé à une réduction de l’absentéisme2.
  • Le respect d’un traitement par une statine réduit l’absentéisme3.
  • Il a été démontré que les diabétiques de type 2 qui respectent leur traitement par l’insuline améliorent leur performance au travail3.
  • Les coûts associés à l’absentéisme ou au présentéisme de la main-d’œuvre sont significativement plus élevés que les frais médicaux et pharmaceutiques à eux seuls4.

1 - Burton WN, Chen CY, Conti DJ, Schultz AB, Edington DW. The association of antidepressant medication adherence with employee disability absence. Am J Manag Care, 2007;13:105-112.

3 - Ronald Loeppke, MD, MPH, Vince Haufle, MPH, Kim Jinnett, PhD, Thomas Parry, PhD, Jianping Zhu, PhD, Pamela Hymel, MD, MPH, and Doris Konicki, MHS. Medication adherence, comorbidities, and health risk impacts on workforce absence and job performance – JOEM, Volume 53, Number 6, juin 2011. 13. Mojtabai R, Olfson M. Medication costs.

4 - National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases. Diabetes Prevention Program. Octobre 2008. http://diabetes.niddk.nih.gov/dm/pubs/ preventionprogram/#results (consulté le 22 août 2011).

slide23
Quatre patients sur cinq font tout ce que leur médecin leur dit de faire pour traiter leur problème de santé

Q62-70. Êtes-vous d’accord ou en désaccord avec les énoncés suivants ?

n=217 Tous les répondants

slide24
La plupart désirent suivre les conseils de leur médecin, mais sont loin d’adopter des comportements sains

Q57-59. Au cours des 7 derniers jours, combien de jours avez-vous… ?

n=217 Tous les répondants

peu d entreprises offrent un programme de mieux tre complet malgr les avantages de la pr vention
Peu d’entreprises offrent un programme de mieux-être complet malgré les avantages de la prévention

LES PLUS OFFERTS

LES PLUS APPRÉCIÉS

28 %

n’offrent aucun programme de promotion de la santé

Q33. Votre entreprise offre-t-elle l’un des programmes de prévention suivants ?

Q34. D’après vous, quel programme de prévention offert par votre entreprise est le plus apprécié des employés ?

Base : Tous les répondants n=103

en r sum
En résumé
  • Les employés vivant avec une maladie chronique sont monnaie courante dans les milieux de travail
  • Les maladies chroniques ont un impact majeur sur la perte de productivité et cet impact est souvent sous-estimé
  • L’accès aux médicaments et le respect des traitements constituent un outil important pour gérer la maladie chronique en milieu de travail
  • Les programmes de santé sont un investissement autant pour la santé des employés que pour le succès des entreprises