vid o conf rence n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Vidéo conférence PowerPoint Presentation
Download Presentation
Vidéo conférence

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 25

Vidéo conférence - PowerPoint PPT Presentation


  • 118 Views
  • Uploaded on

Christian Charpy Délégué général. Vidéo conférence. Mardi 6 mai 2008 12h30. Le contexte (1/2). Les objectifs de la loi du 13 février 2008 :  Renforcer l’accompagnement des demandeurs d’emploi Prendre en charge de nouvelles missions en matière d’orientation et d’accompagnement des actifs

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Vidéo conférence' - shakira


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
le contexte 1 2
Le contexte (1/2)
  • Les objectifs de la loi du 13 février 2008 : 
    • Renforcer l’accompagnement des demandeurs d’emploi
    • Prendre en charge de nouvelles missions en matière d’orientation et d’accompagnement des actifs
    • Renforcer les services aux entreprises ;
    • Transférer aux Urssafs le recouvrement des cotisations ;
    • Assurer une réelle territorialisation des politiques de l’emploi…

2/25

le contexte 2 2
Le contexte (2/2)
  • Prendre en compte le calendrier de négociation de la convention d’assurance chômage 
  • Respecter les contraintes de l’opérationnel :
    • Assurer les services aux demandeurs d’emploi et aux entreprises pendant le processus de fusion
    • Mettre en place un dispositif opérationnel au 1er janvier 2009
  • Aller vite tout en laissant la place à la concertation/négociation avec les organisations syndicales et l’appropriation nécessaire par les équipes et leurs managers du processus de changement.

3/25

des atouts pour r ussir
Des atouts pour réussir
  • Les 2 années de convention tripartite ont conforté une collaboration ancienne :
    • Guichets uniques
    • Offres de services coordonnées
    • Apprentissage du travail en commun
  • Les travaux réalisés dans le cadre de la mission d’appui de l’IGAS entre novembre 2007 et janvier 2008 :
    • État des lieux largement réalisé
    • Élaboration des grands axes et objectifs du processus de fusion
  • La mission de Jean-Marc Boulanger sur le convention tripartite (remise du rapport prévue début mai)

4/25

une strat gie en deux tapes
Une stratégie en deux étapes
  • 1er janvier 2009 :
    • Création juridique de la nouvelle institution
    • Premier palier de fusion opérationnelle
  • A partir de 2009 :
    • Evolution plus profonde du réseau,
    • Refonte plus ambitieuse de l’offre de service,
    • Evolution/intégration des différents métiers…

5/25

une premi re tape au 1er janvier 2009
Une première étape au 1er janvier 2009
  • Création juridique et financière de la nouvelle institution 
  • Transfert des personnels
  • Intégration des directions générales et des directions régionales
  • Début de mise en place d’un réseau unifié avec des sites polyvalents
  • Expérimentations de :
    • Renforcement de l’accompagnement des demandeurs d’emplois
    • Développement de « forces de ventes » en direction des entreprises

6/25

des pr requis importants
Des pré-requis importants
  • Définir la nouvelle Unédic, responsabilité du CA de l’Unédic
  • Décider du positionnement de l’informatique 
  • Préciser les conditions de mise à disposition par l’Unédic des biens nécessaires à l’exercice des activités transférées.
  • Négociation et signature (?) de la convention tripartite

7/25

assurer le dialogue social
Assurer le dialogue social
  • Consulter les IRP de l’assurance chômage et les instances paritaires de l’ANPE sur le transfert des personnels, la restructuration des directions générales et régionales et la polyvalence des sites
  • Ouvrir les négociations sur l’accord de méthode et les accords indispensables pour la gestion des RH à partir du 1er janvier 2009

8/25

une seconde tape compter du 1er janvier 2009
Une seconde étape à compter du 1er janvier 2009
  • Adopter le schéma réseau cible
  • Intégrer et diversifier les métiers
  • Approfondir la refonte de l’offre de service
  • Définir et organiser les partenariats avec les acteurs du SPE
  • Engager et achever d’ici 2012 le transfert aux Urssafs de la fonction recouvrement
  • Négocier et signer la convention collective et permettre aux agents de l’ANPE d’opter pour la CCN

Les travaux de la première phase permettront de préciser le rythme et l’ampleur des chantiers à mener au cours de la deuxième phase.

9/25

comment allons nous travailler
Comment allons-nous travailler ?
  • Un dispositif associant pleinement les deux maisons
  • Une instance provisoire nationale de pilotage et de coordination
  • Un travail essentiel à réaliser en région
  • Une communication interne forte et cohérente

10/25

un dispositif associant pleinement les deux maisons
Un dispositif associant pleinement les deux maisons
  • La construction du nouvel opérateur est l’affaire de tous, pas d’un petit groupe national !
  • Les instances
    • Le conseil de l’instance
    • Comité stratégique fusion
    • groupes projets
    • Comités pilotage en région

11/25

le conseil de l instance
Le conseil de l’instance
  • Rôle
    • élabore le projet d’organisation des services
    • engage la procédure aboutissant au choix du nom de l’institution
    • veille à la mise en œuvre de la procédure d’information et de consultation des instances représentatives du personnel
  • Fonctionnement :
    • Réunion une fois par mois (au minimum)
    • Ne se substitue pas aux gouvernances de l’Unédic, des Assédics et de l’ANPE

12/25

le comit strat gique fusion
Le Comité stratégique fusion
  • Rôle :
    • Valide le programme de travail et l’avancée des travaux
    • Assure la mobilisation des équipes de chacune des deux maisons
    • Prend les arbitrages et décisions nécessaires en relation avec le conseil de l’Instance
    • Garantit la bonne information/consultation des instances de gouvernance des deux maisons
  • Composition :
    • Comités de direction générale de l’ANPE et de l’Unédic, DG GIE
    • Équipe dirigeante de l’instance de préfiguration

13/25

les groupes projets 1 3
Les groupes projets (1/3) 
  • Composés de directeurs régionaux et de responsables métiers et fonctions supports des deux structures avec le soutien de l’assistance externe
  • Placés sous l’autorité d’un directeur projet choisi dans l’une ou l’autre des maisons
  • Avec une lettre de mission, pour des projets courts et à échéance clairement identifiée
  • Des livrables directement opérationnels

14/25

les groupes projets 2 3
Les groupes projets (2/3)
  • Organisation générale de la NI (Thierry Lemerle, avec Philippe Bel)
  • Organisation des fonctions supports (Michel Monier)
  • Budget, contrôle de gestion, achats (Carine Rouillard)
  • Comptabilité, finances, trésorerie (Eric Brossard)
  • Offre de service et réseau (Bruno Lucas, avec Jean-Yves Cribier)

15/25

les groupes projets 3 3
Les groupes projets (3/3)
  • Transferts des personnels et gestion RH (Philippe Bourassin, avec Moïse Rashid)
  • Recensement emplois et compétences (Jean-Noël Thiollier)
  • Marque et communication (Lysiane Soubeyrand)
  • Systèmes d’information (Daniel Urbani)
  • Production statistique (Annie Gauvin)

16/25

des groupes transverses
Des groupes transverses
  • Préparation des conventions : Jean-Marie Marx, Michel Monier, Carine Rouillard
  • Préparation de l’accord de méthode et des dossiers de consultation des IRP (piloté directement par le délégué général)

17/25

une quipe permanente 1 2
Une équipe permanente (1/2)

Son rôle :

  • préparer et mettre en œuvre les décisions du conseil de l’instance
  • piloter le processus de fusion,
  • assurer la négociation sociale et piloter la consultation des IRP
  • assurer la communication interne et externe

18/25

une quipe permanente 2 2
Une équipe permanente (2/2)
  • Un lieu neutre et une localisation géographique spécifique
  • disposant de l’autonomie suffisante à l’égard de l’ANPE et de l’Unédic,
  • Et d’une équipe permanente restreinte :
    • une quinzaine de personnes provenant des deux maisons
    • assurant une mission à temps plein

composition communiquée d’ici la fin de la semaine

19/25

un travail essentiel en r gion 1 2
Un travail essentiel en région (1/2)
  • Participation des directeurs régionaux aux groupes projets nationaux
  • Préparation des organisations régionales
  • Information et consultation des instances représentatives du personnel en région (CE et CCPR)
  • Information des CA des Assédics, mais aussi des membres du SPE

20/25

un travail essentiel en r gion 2 2
Un travail essentiel en région (2/2)
  • Mise en place des comités de pilotage régionaux d’ici fin mai
  • Désignation des délégués régionaux avant l’été
  • Préparation du dialogue de gestion pour la préparation du budget 2009

Une nécessaire coordination régional/national notamment dans les relations avec les IRP

21/25

un travail collectif
Un travail collectif
  • Un premier rendez-vous : séminaire des directeurs régionaux à Chantilly les 2 et 3 juin
  • Un travail important en amont réalisé par les directeurs de projets
  • Le programme :
    • lundi matin : les acquis sur chacun des thèmes
    • lundi après-midi et mardi matin : groupes de travail sur des sujets très opérationnels
    • mardi après-midi : communication, conduite du changement

22/25

une communication interne forte et coordonn e 1 2
Une communication interne forte et coordonnée (1/2)
  • Une nécessité absolue en période de changement, notamment pour accompagner les changements RH
  • Utiliser pleinement l’ensemble des outils (intranet, visio-conférence, interview téléphonée, journaux, conventions…)
  • Des actions ciblées et fonction du temps
  • Des briefs et des éléments de langage à destination des managers et des services communication

23/25

une communication interne forte et coordonn e 2 2
Une communication interne forte et coordonnée (2/2)
  • La convention du 17 juin à Paris
  • Le public invité : les lignes managériales (DG, DR, Coordinateurs réseau, DDA, Dale et chefs d’antenne), environ 2200 personnes
  • Les objectifs :
    • Mobiliser les équipes
    • Donner du sens
    • Informer et expliquer

24/25

une communication externe pr figurant le nouvel op rateur
Une communication externe préfigurant le nouvel opérateur
  • Une forte attente, une fusion sous observation
    • Relations avec les élus
    • Relations avec les journalistes

Une communication externe coordonnée et

pilotée par l’instance nationale provisoire

  • Des clients pour qui la fusion est déjà faite : unification progressive de tous les supports de communication
  • Une marque à créer : nom, logo, charte graphique

25/25