slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Préambule : une question de généalogie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Préambule : une question de généalogie

play fullscreen
1 / 161

Préambule : une question de généalogie

88 Views Download Presentation
Download Presentation

Préambule : une question de généalogie

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les représentations non savantes de l’évolution et du darwinisme en France : La France est-elle créationniste ?

  2. Préambule : une question de généalogie « Tracer sur une feuille l’arbre généalogique qui relie selon vous ces individus les uns aux autres (utilisez les noms marqués sous les photos pour représenter les individus dans votre arbre) : » un lézard un chimpanzé un chêne une baleine une amibe un humain

  3. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui

  4. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design

  5. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design • Le créationnisme en France : absence dans l’espace public…Mais une forme de résurgence à travers certaines religions (musulman, juif, catholique) et dans d’autres doctrines moins polémiques (New age)

  6. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design • Le créationnisme en France : absence dans l’espace public…Mais une forme de résurgence à travers certaines religions (musulman, juif, catholique) et dans d’autres doctrines moins polémiques (New age) • 2/ Comment le créationnisme est-il présenté dans les polémiques qui l’entourent dans les media ?

  7. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design • Le créationnisme en France : absence dans l’espace public…Mais une forme de résurgence à travers certaines religions (musulman, juif, catholique) et dans d’autres doctrines moins polémiques (New age) • 2/ Comment le créationnisme est-il présenté dans les polémiques qui l’entourent dans les media ? • Opposé au darwinisme. Un débat présenté comme polaire : « ceux qui adhèrent au darwinisme ou à l’évolution » contre « ceux qui se disent créationnistes »

  8. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design • Le créationnisme en France : absence dans l’espace public…Mais une forme de résurgence à travers certaines religions (musulman, juif, catholique) et dans d’autres doctrines moins polémiques (New age) • 2/ Comment le créationnisme est-il présenté dans les polémiques qui l’entourent dans les media ? • Opposé au darwinisme. Un débat présenté comme polaire : « ceux qui adhèrent au darwinisme ou à l’évolution » contre « ceux qui se disent créationnistes » • L’évolutionnisme a les caractéristiques suivantes : transformisme, science, rationalité ; le créationnisme, c’est l’opposé : fixisme, religion, foi.

  9. Introduction • 1/ Le créationnisme aujourd’hui • Le créationnisme aux USA : biblique littéral ; Intelligent design • Le créationnisme en France : absence dans l’espace public…Mais une forme de résurgence à travers certaines religions (musulman, juif, catholique) et dans d’autres doctrines moins polémiques (New age) • 2/ Comment le créationnisme est-il présenté dans les polémiques qui l’entourent dans les media ? • Opposé au darwinisme. Un débat présenté comme polaire : « ceux qui adhèrent au darwinisme ou à l’évolution » contre « ceux qui se disent créationnistes » • L’évolutionnisme a les caractéristiques suivantes : transformisme, science, rationalité ; le créationnisme, c’est l’opposé : fixisme, religion, foi. • Les représentations de la nature sont présentée comme frontalement opposée et parallèle à l’opposition science / religion.

  10. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud 1856-1939

  11. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins)

  12. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la Constitution, la culture et les élites

  13. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la Constitution, la culture et les élites • 4/ Discussion de « l’hypothèse de Freud »

  14. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la Constitution, la culture et les élites • 4/ Discussion de « l’hypothèse de Freud » • Elle est peut-être partiellement vraie. Mais trois indices suggèrent d’emblée qu’elle est peut-être insuffisante

  15. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la Constitution, la culture et les élites • 4/ Discussion de « l’hypothèse de Freud » • Elle est peut-être partiellement vraie. Mais trois indices suggèrent d’emblée qu’elle est peut-être insuffisante • 1/ Suffit-il de se proclamer « darwinien » pour l’être ? Les représentations ordinaires de la science : exemple de l’énergie, du travail. (science et représentation de la science)

  16. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la constitution, la culture et les élites • 4/ Discussion de « l’hypothèse de Freud » • Elle est peut-être partiellement vraie. Mais trois indices suggèrent d’emblée qu’elle est peut-être insuffisante • 1/ Suffit-il de se proclamer « darwinien » pour l’être ? Les représentations ordinaires de la science : exemple de l’énergie, du travail. (science et représentation de la science) • 2/ Les croyants sont-ils créationnistes, et les athées darwiniens ? (ceux qui se proclament…) (science et religion)

  17. Introduction • 3/ Les explications courantes des résistances au darwinisme : l’hypothèse de Freud • Voir également les media français, certains savants et philosophes américains (Daniel Dennett, Richard Dawkins) • L’explication des différences entre France et USA : la place de la religion dans la constitution, la culture et les élites • 4/ Discussion de « l’hypothèse de Freud » • Elle est peut-être partiellement vraie. Mais trois indices suggèrent d’emblée qu’elle est peut-être insuffisante • 1/ Suffit-il de se proclamer « darwinien » pour l’être ? Les représentations ordinaires de la science : exemple de l’énergie, du travail. (science et représentation de la science) • 2/ Les croyants sont-ils créationnistes, et les athées darwiniens ? (ceux qui se proclament…) (science et religion) • 3/ Le pilier théorique central du darwinisme de la conception scientifique actuelle de l’évolution est-il le transformisme?

  18. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que :

  19. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme »

  20. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme » • Mais : ce qui est mis sous l’étiquette évolution est très différent de ce que met la science sous ce mot, y compris chez les individus qui ont une culture scientifique.

  21. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme » • Mais : ce qui est mis sous l’étiquette évolution est très différent de ce que met la science sous ce mot, y compris chez les individus qui ont une culture scientifique. • Ce qui est mis sous cette étiquette recèle des schèmes créationnistes, avec lesquels le darwinisme d’aujourd’hui rompt radicalement : l’échelle des êtres, l’anthropocentrisme, le finalisme

  22. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme » • Mais : ce qui est mis sous l’étiquette évolution est très différent de ce que met la science sous ce mot, y compris chez les individus qui ont une culture scientifique. • Ce qui est mis sous cette étiquette recèle des schèmes créationnistes, avec lesquels le darwinisme d’aujourd’hui rompt radicalement : l’échelle des êtres, l’anthropocentrisme, le finalisme • Cet « évolutionnisme » se distingue de ce que l’on appelle dans le débat public le « créationnisme » sur un seul point : le transformisme

  23. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme » • Mais : ce qui est mis sous l’étiquette évolution est très différent de ce que met la science sous ce mot, y compris chez les individus qui ont une culture scientifique. • Ce qui est mis sous cette étiquette recèle des schèmes créationnistes, avec lesquels le darwinisme d’aujourd’hui rompt radicalement : l’échelle des êtres, l’anthropocentrisme, le finalisme • Cet « évolutionnisme » se distingue de ce que l’on appelle dans le débat public le « créationnisme » sur un seul point : le transformisme • Ce point est capital au plan des résonances sociales, culturelles et politiques. Mais il n’est pas central au plan de la représentation de la nature

  24. Introduction • 4/ Objectif de la séance : Discuter ce tableau de l’état des croyances collectives relativement au vivant à son devenir. En m’appuyant sur des enquêtes, montrer que : • En France, adhésion massive, dans ce qui est dit par les acteurs, au « darwinisme » et à l’« évolution » ; critique du « créationnisme » • Mais : ce qui est mis sous l’étiquette évolution est très différent de ce que met la science sous ce mot, y compris chez les individus qui ont une culture scientifique. • Ce qui est mis sous cette étiquette recèle des schèmes créationnistes, avec lesquels le darwinisme d’aujourd’hui rompt radicalement : l’échelle des êtres, l’anthropocentrisme, le finalisme • Cet « évolutionnisme » se distingue de ce que l’on appelle dans le débat public le « créationnisme » sur un seul point : le transformisme • Ce point est capital au plan des résonances sociales, culturelles et politiques. Mais il n’est pas central au plan de la représentation de la nature • Implications pour la perception des débats autour de l’évolution, l’enseignement de l’évolution (on ne voit pas toujours les vraies difficultés), la réflexion sur les liens entre sciences et religion (pas de correspondance « évolutionnisme », science, défiance à l’égard de la religion) et sur les rapports entre connaissance scientifique et connaissance ordinaire).

  25. Introduction • Plan : • 1/ Présenter à gros traits les grandes lignes de la conception scientifique actuelle de l’évolution et les ruptures qu’elle opère dans la représentation de la nature qui prévalait avant en Occident.

  26. Introduction • Plan : • 1/ Présenter à gros traits les grandes lignes de la conception scientifique actuelle de l’évolution et les ruptures qu’elle opère dans la représentation de la nature qui prévalait avant en Occident. • 2/ Examiner la manière dont l’évolution de l’homme est présentée dans un échantillon de manuels de collège et d’école primaire

  27. Introduction • Plan : • 1/ Présenter à gros traits les grandes lignes de la conception scientifique actuelle de l’évolution et les ruptures qu’elle opère dans la représentation de la nature qui prévalait avant en Occident. • 2/ Examiner la manière dont l’évolution de l’homme est présentée dans un échantillon de manuels de collège et d’école primaire • 3/ Enseignements d’une enquête sur les représentations de l’évolution des élèves d’une école d’ingénieur

  28. Introduction • Plan : • 1/ Présenter à gros traits les grandes lignes de la conception scientifique actuelle de l’évolution et les ruptures qu’elle opère dans la représentation de la nature qui prévalait avant en Occident. • 2/ Examiner la manière dont l’évolution de l’homme est présentée dans un échantillon de manuels de collège et d’école primaire • 3/ Enseignements d’une enquête sur les représentations de l’évolution des élèves d’une école d’ingénieur • 4/ Quelle conception de l’évolution ressort des présentations de l’histoire de cette idée en France dans les manuels de lycée et les synthèses d’histoire des sciences Comme on le verra, une même image se dessine, que l’on connaît bien…

  29. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui

  30. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984)

  31. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique

  32. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique

  33. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique • 2/ Ce qui évolue : ce n’est pas l’individu ; ce n’est pas l’espèce, comme type ou comme essence ; ce sont les populations. Conception populationnelle vs conception essentialiste de l’espèce.

  34. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique • 2/ Ce qui évolue : ce n’est pas l’individu ; ce n’est pas l’espèce, comme type ou comme essence ; ce sont les populations. Conception populationnelle vs conception essentialiste de l’espèce. • 3/ Comment le vivant évolue :

  35. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique • 2/ Ce qui évolue : ce n’est pas l’individu ; ce n’est pas l’espèce, comme type ou comme essence ; ce sont les populations. Conception populationnelle vs conception essentialiste de l’espèce. • 3/ Comment le vivant évolue : a/ La transformation interne des populations

  36. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.1 La diversité et le devenir des êtres vivants dans les sciences de la vie d’aujourd’hui • Des débats : mais un consensus sur cinq points (Mayr, 1982, 2001, Sober, 1984) • 1/ Il existe une évolution du vivant; le primat du critère généalogique • 2/ Ce qui évolue : ce n’est pas l’individu ; ce n’est pas l’espèce, comme type ou comme essence ; ce sont les populations. Conception populationnelle vs conception essentialiste de l’espèce. • 3/ Comment le vivant évolue : a/ la transformation interne graduelle des populations b/ La spéciation : explique la diversité des espèces et l’arborescence de la classification

  37. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle

  38. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle • Qu’est-ce que la sélection naturelle?

  39. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle • Qu’est-ce que la sélection naturelle? Un processus de reproduction différentielle. L’exemple des soles.

  40. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle • Qu’est-ce que la sélection naturelle? Un processus de reproduction différentielle. L’exemple des soles Ce n’est pas la guerre violente de tous contre tous ; ce n’est pas le prédateur contre la proie. C’est une concurrence.

  41. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle • Qu’est-ce que la sélection naturelle? Un processus de reproduction différentielle. L’exemple des soles Ce n’est pas la guerre violente de tous contre tous ; ce n’est pas le prédateur contre la proie. C’est une concurrence. Exemple de Richard Dawkins : dinosaures

  42. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 4/ Les mécanismes de la transformation : les migrations, les mutations neutres, la dérive génétique et la sélection naturelle • Qu’est-ce que la sélection naturelle? Un processus de reproduction différentielle. L’exemple des soles Ce n’est pas la guerre violente de tous contre tous ; ce n’est pas le prédateur contre la proie. C’est une concurrence. Exemple de Richard Dawkins : dinosaures Explique l’adaptation du vivant à son milieu sans causes finales

  43. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.2 Les implications de la conception scientifique pour les représentations de la nature vivante : une quintuple rupture

  44. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.2 Les implications de la conception scientifique pour les représentations de la nature vivante : une quintuple rupture • Rupture avec le fixisme, compris comme une création séparée des espèces vivantes : ascendance commune de tous les êtres vivants

  45. 1. Avec quelle représentation de la nature vivante la conception scientifique actuelle de l’évolution rompt-elle ? • 1.2 Les implications de la conception scientifique pour les représentations de la nature vivante : une quintuple rupture • Rupture avec le fixisme, compris comme une création séparée des espèces vivantes : ascendance commune de tous les êtres vivants • Rupture avec l’échelle des êtres. Idée centrale avant Darwin.