slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ASLI Ahmed CHENNIT Rafik KHIRI Fayçal HU Meng RERSA Hadjila TOUKAM Didier PowerPoint Presentation
Download Presentation
ASLI Ahmed CHENNIT Rafik KHIRI Fayçal HU Meng RERSA Hadjila TOUKAM Didier

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 26

ASLI Ahmed CHENNIT Rafik KHIRI Fayçal HU Meng RERSA Hadjila TOUKAM Didier - PowerPoint PPT Presentation


  • 279 Views
  • Uploaded on

Marché Le Surimi. Secteur: Produits-traiteurs frais. ASLI Ahmed CHENNIT Rafik KHIRI Fayçal HU Meng RERSA Hadjila TOUKAM Didier. 2008 - 2009. Analyse de la demande Internationale. Taux de pénétration du marché Comportement du consommateur (faits, chiffres, typologies).

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'ASLI Ahmed CHENNIT Rafik KHIRI Fayçal HU Meng RERSA Hadjila TOUKAM Didier' - paul


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Marché

Le Surimi

Secteur: Produits-traiteurs frais

ASLI Ahmed

CHENNIT Rafik

KHIRI Fayçal

HU Meng

RERSA Hadjila

TOUKAM Didier

2008 - 2009

slide2

Analyse de la demande

Internationale

Taux de pénétration du marché

Comportement du consommateur

(faits, chiffres, typologies)

Quelle est le potentiel du marché ?

Par segments de marché

Taille et volume ? (CA, nbre d’unités vendues,

nbre de clients)

Le surimi est un marché instable, fortement dépendant des cours de la matière première sur le marché mondial. La concurrence internationale est très vive.

Le Japon est le premier consommateur et producteur mondial de surimi.

La France est le second consommateur mondial de surimi après le Japon, en pourcentage par habitant. .

Sur le marché mondial la demande de surimi avoisine les 600.000 tonnes 2007.

Car les stocks mondiaux de surimis de base (principalement japonais et européens) sont au plus bas au moment où la demande se développe en Europe de l'Ouest et en Asie du sud-est (Malaisie, Chine et Thaïlande).

Niveau de développement ?

(cycle de vie & tx de croissance)

Japon

500 000T

USA

400 000T

Thaïland

400 000T

Corée

100 000T

V

O

L

U

M

e

France

50 000T

Espagne

30-35 000T

Italie

10 000T

Royaume-Uni

10 000T

Emergence

Croissance

Maturité

Déclin

slide4

Analyse de la demande

Nationale

Taux de pénétration du marché

Comportement du consommateur

(faits, chiffres, typologies)

Quelle est le potentiel du marché ?

Par segments de marché

Le surimi en France c'est 1/3 du volume et

¼ du CA du rayon traiteur de la mer dans

les hypers.

Les ventes sont stables depuis 2007

malgré un recul du volume consommé de

2,6%.

toujours depuis 2007, on observe une

augmentation des prix de 4,5%.

le surimi est principalement consommé

par une catégorie de personnes faiblement

acheteurs des produits de la mer

(ménages « pauvres » ).

moins de 10% de la population se dit

réfractaire à la consommation de surimi.

Taille et volume ? (CA, nbre d’unités vendues, nbre de clients)

En France 52 200 tonnes de Surimi consommés en 2006

Niveau de développement ?

(cycle de vie & tx de croissance)

Bâtonnets

V

O

L

U

M

e

Snacking

Bâtonnets

Gourmands

Cuisine

Créative

Emergence

Croissance

Maturité

Déclin

slide5

Analyse de l’offre

Internationale /nationale/Régionale

Quelle est la Structure du marché ?

Bp d’acteurs

+

Bâtonnets

Bâtonnets

Gourmands

Snacking

Degré de

Concentration ?

Cuisine

Créative

Des leaders

dominants

+

-

Pas de dominants

Réduction de l'offre due en premier lieu à la révision et à la baisse du quota de pêche du colin d'Alaska (1,3 million de tonnes en 2007 à 1 million pour 2008, soit -28%) (selon l'Adisur).

Une mauvaise pêche de chinchards (entrant également dans la composition de surimis) en raison de mauvaises conditions climatiques au Chili. Enfin augmentation des prix du gazole qui freine les sorties des pêcheurs en Asie contribuant ainsi à la réduction de l'offre qui tombe au plus mauvais moment.

(peu d’acteurs)

Internationale

Intensité

Concurrentielle ?

Bâtonnets

Snacking

Bâtonnets

Gourmands

Cuisine

Créative

Gds

groupes

Pme

nationale

1000 t 1995 1996 1997 1998 1999 2000

volume 4 809 4 549 4 487 4 049 3 362 3 025

Source : FAO

régionale

Dispersion /Répartition/couverture géo

slide6

Les acteurs

Parts de marché des intervenants

en Grande et Moyenne Surface

(GMS - en valeur)

Performance

Compétitivité

Présence

Innovant

Fleury michon

24,5 % de PM

Leader

Coraya

21,7 % de PM

Saint-Malo

% de PM

Suiveurs

MDD

30 % de PM

Vichiunai

Tassos

etc

Autres marques

et 1er prix

slide7

Quels sont les nouveaux produits ?

Les innovations

Forme et présentation gourmande :

  • Fleur de surimi
  • Le râpé de la Mer
  • Le jambon de la Mer
  • Roulé de Surimi
  • Imitations de queues de Langouste à base de Surimi conditionnées
  • Médaillons de surimi saveur langouste
slide8

Quels sont les nouveaux produits ?

Les innovations

Cuisine créative :

  • Cœur frais de Fleury Michon
  • Entrée de Surimi & Saumon fumé façon tartare
  • Délices roulés Coraya
  • mini-snacks
  • A la Chair de Crabe
slide9

Quels sont les nouveaux produits ?

Les innovations

Packaging (Conditionnement):

  • en boîte fraîcheur
  • (Facile à ouvrir et à refermer)
  • en sachet fraîcheur
  • nouveau Zip
slide10

Quels sont les nouveaux produits ?

Les innovations

Produits diététiques:

43% des consommateurs n’ont pas encore consommé de surimi car ils pensent que c’ est un produit bas- de gamme ou que c’ est fabriqué à partir des déchets de fabrication.

  • Faible en calories
  • Riche en protéines, vitamine B12, oméga 3 et minéraux
  • Produits biologiques
  • Nouvelles recettes(Fleury Michon)
slide11

Entreprise :

Type d’acteur : Leader sur le marché des produits-

traiteur et charcutier

PM 30 %.

CA 532,7 ME en 2008

Capital: 15,5 millions d’euro (2008)

-2950 employés (2007)

-5900 commandes / semaine

-830000 colis / semaine

-1520 tonnes expédiées/ semaine

-Taux de service 99.5%.

Les grandes étapes stratégiques de son développement :

-au début société d’ emballage et de découpe de viande

-1930, charcuterie de conserve

-années 60, avec l’ essor de la grande distribution , charcuterie préemballée

-années 70, plats cuisinés frais

-80-90, les activités traiteurs et les solutions repats ont été les produits phares de l’explosion de la marque

-depuis 2000, le CA a doublé, avec l’ introduction du surimi dans la gamme sous différentes formes

-un développement significatif à l’ exportation en particulier Italie et Espagne

Lieu : La Gare 85700 POUZAUGES

Fonctionnalités/

Tendances

Cat. Produits

  • - Boite plastique
  • - Boite fraîcheur (18 batonnets)
  • - Barquette refermable (16 batonnets)
  • Boite cartonnée (10 batonnets) avec
  • sachets fraîcheur

-savoureux

-qualités nutritionnelles

-Froid

-pratique, rapide

-Prêt à l’emploi

-convivial

-saveurs gastronomiques

-équilibre alimentaire

-plaisir et goût

Ses marques :

Fleury Michon

Produits alergés

Apérimis (poivre,

provençale,

ail et fines herbes)

Saveurs des fruits de mer

(crabe, langouste)

Coeur frais

(fromage nature,

fromage ail & fines herbes,

fromage au saumon,

sauce à la mayonnaise)

GMS Restauration

EUROPE

(Sud et Centrale )

Formats et design

adaptés

Ses nouveaux produits

Amérique du Nord

(US, Canada)

Conditionnement variable

(Packing, packaging)

  • Coeur frais
    • fromage nature,
    • fromage ail & fines herbes,
    • fromage au saumon,
    • sauce à la mayonnaise

Zones géo

Technologies

Marchés cibles

Produits Grands Publics

Compétences

slide12

Entreprise :

Description

Forces

Faiblesses

Fleury Michon use d’une stratégie de communication médiatique très importante et stratégie d’extension internationale orientée vers l’export en particulier Italie et Espagne

La dépendance aux

approvisionnements en

matières premières

Stratégie de croissance

(diversifiée/spécialisée)

nationale/internationale

alliances

Fleury Michon fait preuve d’un

marketing offensif et coûteux (publicité, communication,…).

- une place au rayon difficile à défendre.

  • innovation : produits, packaging, sociale, organisationnelle, . . .
  • communication : plus de 2000 spots publicitaires TV par an
  • Trois axes de développement:
    • Le pôle GMS France
    • Le pôle RHD en France
    • Le pôle international

Stratégie suivie

Gamme, produits,

portefeuilles

circuits Distribution,

Marches

Px, communication, PI

Fleury Michon est présent dans la grande distribution(GMS)

les sociétés pénalisées par la hausse du prix des matières permières. Le budget des achats pour la fabrication (FM) a augmenté de près de 50% en un an et les distributeurs se sont engagés dans une forte séléctivité de leur assortissement

- La concurrence permet a Fleury Michon d’ être vigilent et optimise alors sa production afin de conserver sa place de leader...sur ce marché.

- Innover pour un meilleur goût et un équilibre alimentaire.

solution repas accessible au plus grand nombre et adapté à l’ évolution des attentes du consommateur : gain de temps, praticité, équilibre alimentaire, plaisir et goût

Stratégie Concurrentielle

Ses avantages concurrentiels

Différenciation/domination

Positionnements

Produits de Haut de gamme

- En 2007 FM voit sa part de marché progresser de 11.5% en valeur et gagne 4 points sur son rival, concurrent coraya ( Bongrain ).

Leader français dans le domaine

du Surimi (conso / prod)

CA : 424 millions d’€ en 2005

Taux de croissance 12.2% (2007)

Performance

(position concurrentielle

CA, Rentabilité)

Siège social

La Gare 85700 POUZAUGES

Statut juridique : S.A.S

Effectif total : 3194

Date de création :1920

groupe: Fleury Michon

Structure

( taille, ressources, compétences, statut juridique)

slide13

Présentation synthétique de l’entreprise :

Fleury Michon est le leader français dans le domaine des produits- traiteur et charcutier(production / consommation)

Ses Objectifs ?

  • innovation pour répondre aux attentes des consommateurs
  • praticité, produits à la présentation valorisante, garanti du point de vue hygiène tout en offrant une bonne qualité gustative
  • développement durable : politique du partage équilibré du résultat
  • volonté de durabilité avec le fournisseu
  • optimiser les emballages, biodégradabilité des plastiques et suremballages imposés par la vente en libre service
  • Votre analyse ?
  • Equilibrée ?
  • -En plus de proposer des produits haut de gamme, Fleury Michon
  • s’est constituée un portefeuille diversifié de marques fortes
  • sur l'ensemble de ces produits
  • Ses enjeux stratégiques?
  • Politique sociale: construire des conditions de travail les plus favorables au bien être du personnel
  • Renouvellement continuel de la gamme (30%/an)
  • Innovation technologique: les usines et les matériels des productions à la pointe de la technologie
  • Assurer la continuité des approvionnements

Adaptée à son environnement actuel ?

-Protéger la sécurité des consommateurs et préserver l’image de la marques (Tracabilité )

-Malgré la hausse de prix des matières premières le groupe optimise la production afin d’assurer accessibilité des produits aux consommateurs

Adaptée à son environnement futur ?

-Fleury Michon a prouvé sa capacité à s ’adapter à un environnement en mouvement et qui demande beaucoup de vigilance et d’innovation.

-face à la concurrence,Fleury Michon mise sur l’expension à l’international et en concluant des partenariats avec d’autres pays: US, Italie etc.

-Afin de poursuivre cette croissance, Le groupe va, au passage doubler ses invéstissements publicitaires.

Vos recommandations ?

La vigilence est un critère principal, car il y a obligeance de s’adapter très rapidement et avec pertinence à l’environnement à

la fois concurrentiel et économique. Il y a évolution sur un marché en croissance et les leviers de développement se situent plus

au niveau de la conquête de nouveaux marchés (43% de la population ne connaît pas le Surimi).

slide14

Type d’acteur : suiveur sur le marché du Surimi

Entreprise:

Taille : (en France)

Date de création : 1981

Effectifs : 200

Capital : 259735 euros

Sites de production : 1

Appartient au groupe Bongrain: CA 3.9 milliards d’euros(2007)

Appartenance à un groupe : Bongrain

Lieu : France

Ses derniers changements

Triptyque d’abell (DAS)

présent en France depuis 1990, la marque est présente dans 12 pays d’ europe. Elle est vendue dans un 1er temps principalement en Suisse romande, depuis 2000, la marque est présente dans toute la suisse avec actuellement une game de 6 produits. Depuit 2007, plus de 90% des produits coraya sont (vendus en suisse) sont labellisés MSC

Tendances

-Gastronomique

-Pratique

-Frais

-Raffiné

-allégé

-enrichi en protéines de qualité et en oméga 3

-Sans glutamate

Catégorie Produits

-Conditionnement sous vide en sacs en plastique

- Boites cartonnées

Ses marques :Coraya

Ses nouveaux produits

-Europe

-Amérique du nord

- Russie

-Moyen-Orient

GMS et RHD

-allégé en matière grasse

-enrichi en protéines de qualité et en oméga 3

-sans glutamate

Le jambon et râpé de la mer

Technologies

Marchés cibles

Compétences

Zones géographiques

slide15

Entreprise :

Description

Forces

Faiblesses

Bongrain SA est implanté dans le monde : Amérique, Egypte, Europe centrale et orientale, Asie et Australie. Bongrain SA c’ était en 2000, 91 unités de production dans 21 pays. Bongrain c’ est une fédération de PME, qui aborde bien le marché mondial : 46% de son CA

Stratégie de croissance

  • - Appartient à un groupe qui posséde un important porte-feuille de marques comme : caprice des Dieux, Tartare, . . . notammant des produits laitiers
  • Politique de communication sur de nombreux événements -- Image de raffinement
  • - La forte présence à l’export
  • (46% du CA)
  • Mal positionné en termes de la valeur par rapport à son concurrent Fleury-Michon
  • Moins innovant notamment en termes de packaging

Stratégie suivie

  • large gamme: du simple au gastronomique
  • - Grands investissements en communication

Stratégie Concurrentielle

Positionnements

  • Produits de grandes qualités à la saveur traditionnelle.96% des produits Coraya sont labellisés

-la diversification

-la politique environnementale et la contribution au développement durable

La forte présence en GMS

Performance

En 2007: PM = 21,7%

Taux de croissance: -9,4 %

Statut juridique: S.A.S

Siège social: Suisse

Taille: présente dans 21 pays

Date de création: 1981

Structure

( taille, ressources, compétences, statut juridique)

slide16

Présentation synthétique de l’entreprise:

Crée en 1981, appartient au groupe français Bongrain Soparind, qui est N1 mondial des spécialités fromagéres, l’alimentation sucrée, charcuterie et charcuterie de mer (surimi coraya, cuisimier). Coraya est présente en France depuis 1990,

Ses Objectifs ?

-la diversification, la mondialisation, la sécurité et la santé nutritionnelle

-investir massivement en médias

-la société mer de Coraya, considére la durabilité comme une stratégie d’ entreprise globale. Pour coraya lutter contre la surpéche est apparu comme une évidence, la protéction des ressources marines

Votre analyse:

  • Equilibrée ?
  • Malgré la diversité de gamme de produits qu’il existe sur le marché, Coraya affiche un taux de croissance négatif -9,4 %.
  • Ses enjeux stratégiques?
  • Les actions de Coraya mettent l’accent sur des investissements lourds en média.
  • Ségmentation de l’ offre pour multiplier les usages:
    • -le format batonnet a investi la plupart des occasions de consommation
    • -le grignotage : petit coraya
    • -l’ apéritif : tartines
    • -le cœur de repas : princes océanes
    • -le nomadisme : p’tite pause de coraya, les entrées
  • Adaptée à son environnement actuel ?
  • garantie la péche en haute mer de poisson sauvage
  • il détenteur du cértificat ISO 9001 version 2000
  • Innovation (recette)
  • Adaptée à son environnement futur ?
  • Plus de créativité au niveau du packaging
  • Sauvegarder sa présence au niveau des GMS
  • Assurer la continuité des approvisionnements

Vos recommandations ?

Afin de garder son image actuelle et prendre une place de leader, Coraya doit doubler ses efforts en termes de créativité.

slide17

Entreprise :

Type d’acteur :suiveur sur le marché du surimi en France:

Métier: Pêche, Production Surimi et Distribution

Taille: à quel niveau?

Raison sociale : Groupe Compagnie des pêches Saint-Malo

Date de création : 1934

CA 2006 : 50 millions d’ euros

Effectifs : 600 personnes

Capital : 1674600 euros

Sites de production : 3

% du CA à l’export : 20%

Son Développement

1934 : Création de la société à Saint-Malo. Pêche et salage de la morue sur les bancs de Terre-Neuve.

1989 : Mise en service du premier navire européen spécialement équipé pour la production de surimi base à partir de merlan bleu pêché dans l’Atlantique Nord.

1991 : Création de Comaboko. Les premiers bâtonnets de surimi préparés à partir de merlan bleu sont produits à Saint-Malo. Mise en service à Saint Malo de l’usine de cuisson de crevettes de Guyane.

1994 : Comaboko obtient la certification ISO 9002. L’usine a depuis été certifiée ISO 9001 version 2000 et ISO 14001 depuis 2002.

2004 : Rénovation du chalutier "Joseph Roty" et augmentation de la capacité de production de surimi base 50 tonnes/jour

Lieu (pour la France) :Compagnie des Pêches Saint-Malo, Comaboco, Comapéche distribution et Unifipéche.

Fonctionnalités/Tendances

-

-Produits de plaisir et santé(produits biologiques)

-Froid

-pratique, rapide

-convivial

-peu onéreux

-saveurs gastronomiques(innovation)

-Saveurs traditionnelles,

Cat. Produits

-barquette en plastique

-Opercule en forme de langouste

-roulé de surimi plastifié

Ses Marques

- Saint-Malo : proposer toujours des nouveautés uniques

- Comapéche : produits traditionnels de surimi

- Marques de distributeurs : recettes et fabrication à la disposition de l’enseigne

Recherche nutrition -santé

GMS Restauration

Produits biologique

Union Européenne

Merlan frais de bonne qualité

Merlan bleu

Formats et design

adaptés

Asie, Proche et Moyen Orient

Ses nouveaux produits

Conditionnement variable

(Packing, packaging)

Afrique et Maghreb

  • produits biologiques dans le surimi
  • ingrédients actifs pour les domaines
  • de la nutrition et de la santé

Zones géo

Technologies

Marchés cibles

Produits Grands Publics

Compétences

slide18

Entreprise :

Description

Forces

Faiblesses

  • Exerce son métier dans le respect de l’ homme et de l’ environnement en conjuguant tradition et innovation:
  • -réduction de la dépendance énergétique
  • -réduction des impacts environnementaux
  • - travail sur le recyclage et la biodégradabilité (emballages).
  • obtention du prix du dévelopement durable aux Oscars en 2005
  • La forte présence à l’export (20% du CA)
  • face à la concurrence, la force du groupe réside dans la qualité irréprochable des produits et du service avec une traçabilité totale à tous les stades de la filière. ( transforme les poissons pêchés directement par le groupe )
  • compagnie des pêches saint-malo (Bretagne)
  • l’ usine Comaboco
  • l’ unité de Guyane française
  • Comapéche distibution
  • Filiales à l’ étranger : Unifipéche SA, Cayenne, Guyane Française

Stratégie de croissance

(diversifiée/spécialisée)

Locale/nationale/internationale

Manque de communications auprès du consommateur

En GMS, présence souvent sous la marque MDD

Stratégie suivie

-Produits Tout Public: produits MDD, Bio, gastronomiques

-Présence renforcée chaque jour dans les points de vente, et les magazins Saint-Malo

-pôle de compétitivité, soutien des pôles d’ études et de recherche

Gamme, produits,

portefeuilles

circuits Distribution,

Marches

Px, communication, PI

Stratégie Concurrentielle

Ses avantages concurrentiels

Différenciation/domination

Positionnements

  • Produits traditionnels
  • Innovation dans les produits,
  • les présentations et la qualité
  • nutritionnelle
  • - Forte représentation

pionnier français

CA: 50 millions d’euros

Export : CA en volume=20%

Capital : 1674600 euros

Performance

(position concurrentielle

CA, Rentabilité)

Siège Social : 40 quai Duguay Trouin Bretagne France

Statut juridique : S.A.S.

Effectif total : 600

Date de création :1934

  • sélection des poissons et suivi de l’ évolution de la ressource
  • optimisation des coûts de production.

Structure

( taille, ressources, compétences, statut juridique)

slide19

Présentation synthétique de l’entreprise:

Saint-Malo appartient au Groupe français Compagnie des péche Saint-Malo, crée en 1934. Il est spécialisé dans la péche, la tranformation et la commércialisation des produits de la mer.

Mission : pécheurs de tradition, exercice du metier dans le respect des hommes et de l’ environnement, pour offrir des produits de plaisir, des produits de qualité, des innovation pour l’alimentation d’ aujourd’hui et de la santé de demain.

Ses Objectifs ?

  • Tradition et innovation : produits de qualité et création d’emballage les mettant en valeur.
  • la satisfaction du client par la proposition de produits compétitifs, qualitatifs et réspéctueux des exigences réglementaires(ISO 9002,
  • ISO 14 001, HACCP, traçabilité.
  • Ouverture sur le Monde en proposant ses produits dans plusieurs pays dans le monde tel que Espagne, Italie, Royaume-Uni, Asie,
  • Proche et Moyen-Orient, Afrique et Maghreb
  • Votre analyse ?
  • Equilibrée ?
  • Ses enjeux stratégiques?
  • L’investissement dans la communication
  • Soutien de la recherche
  • respect des Hommes et de l’ environnement
  • valoriser les poissons péches par le goupe et leurs produits (valeur ajoutée et de nouveaux débouchés commérciaux)

Adaptée à son environnement actuel ?

Adaptée à son environnement futur ?

L’entreprise souhaite diversifier son activité à travers le monde tout en préservant son savoir faire qui a contribué à sa réussite(qualité de la production depuis la capture du poisson jusqu'à la commercialisation du Surimi).

Elle fait preuve d’innovation en lançant pleins de nouveaux produits et des présentations créatives(roulé de Surimi).

Créer de la valeur ajoutée et de la notoriété afin de mieux se positionner par rapport aux concurrents.

Vos recommandations ?

Renforcer sa présence sous la marques Saint-Malo et investir dans la publicité afin de gagner davantage de part de marché et de mieux se positionner.

slide20

Quels sont les groupes stratégiques ?

Etendue de la gamme ?

Type d’entreprise:

grand groupe: Fleury Michon, Coraya, Saint-Malo

Positionnement / prix

Stratégie de croissance

( diversification/spécialisation)

Couverture géographique

Stratégie concurrentielle

Leadership

spécialisation

Part du Marché

MDD

Bâtonnet

Classique

Saint

-Malo

  • Présence internationale
  • GAMME:
  • Large faible

Taux de la croissance

Coraya

Fleury Michon

Snacking

Cuisine Créative

Bâtonnets

Gourmands

Intégration

verticale

  • Etendue de la gamme de produits
  • Étroitelarge

Vos propositions de scenarii concurrentiels ? Les enjeux futurs?

Les gros enjeux est de conquérir une grande proportion de consommateurs potentiels. Afin de gagner des parts de marché, il faut innover et segmenter l’offre.

slide21

FCS

Barrières à l’entrée /sortie

  • Le marché du Surimi a 63% de taux de pénétration. Ce marché progresse de 10% par an en France
  • Les consommateurs ont tendance à acheter des produits de marque, faciles à reconnaître fait de la position.
  • Les habitudes alimentaires évoluent lentement depuis quelques années. (plus de collations, la RHD, une ouverture sur les « cuisines nouvelles » et recherche d’ « exotisme » .
  • Rarification des ressources halieutiques et instabilité des approvisionnements
  • 43% des consommateurs n’ ont pas encore consommé de surimi car ils pensent que c’ est un produit bas- de gamme ou que c’ est fabriqué à partir des déchets de fabrication.
  • le surimi est souvent rencontré en salade dans le marché français, donc c’ est un marché saisonnier ( été )

L’analyse des forces concurrentielles ?

Pressions réglementaires

Nouveaux entrants

Allégations santé / nutritionnelles

Législation concernant étiquetage

Certifications(ISO, IFS,HACCP etc)

  • Vichinuai (grand groupe européen) concurrent déclaré, a lancé la première gamme de surimi enrichi en ш3
  • la chine est un nouveau entrant

Clients

Fournisseurs

Distribution

Ses principaux clients sont les grandes et moyennes surfaces, et la restauration hors domicile,

Notamment de Surimi-base par le Japon et les USA (Alaska)

La grande distribution prends la plus grande part dans le marché du Surimi.

Pour renforcer sa position, elle valorise son image tout en gardant un prix équilibré.

Innovations

Menaces de substitution

  • Produits diététiques: faible en calories, riche en protéines, vitamine B12, ш3 et minéraux .
  • Produits biologiques
  • Nouvelles combinaisons d’ingriédients et packagings attractifs

Pourquoi pas des bâtonnets de même couleur et de même forme à base d’autres produits que le poisson?

slide22

Environnements

Menaces

Mutations

Opportunités

L’importance de la nutrition santé grandit de jour en jour car le consommateur est de plus en plus pressés et seul donc il veut manger rapidement et sainement.

  • Le Plan National Nutrition
  • Santé recommande d’éviter les
  • produits gras,

Economiques&

Politiques

Stratégiques

Technologiques

Socio-Démographiques

Les crises du marché des viandes ( ESB, dioxine. . . ) ont des conséquences : partout l’ image des produits de mer est positive

Les MDD garantissent un bon rapport qualité-prix. Cela empêche les grandes marques de conserver leur marché.

  • Les produits allégés en matière grasse et enrichis en nutriments actifs(protéines, vitamines, minéraux etc)
  • La traçabilité(capteurs en ligne) et ainsi la création de valeur
  • Les consommateurs se soucient de plus en plus de leur santé
  • Les consommateurs se soucient de la salubrité de leurs aliments.

43% des consommateurs n’ ont pas encore consommé de surimi car ils pensent que c’ est un produit bas- de gamme ou que c’ est fabriqué à partir des déchets de fabrication

L’ouverture du consommateur aux saveurs et aux formats innovants et venant d’ailleurs.

Vos bonnes idées

  • Ségmentation de l’ offre, c’ est multiplier les usages à chaux et à froid
  • Elargissement de la gamme de produits
  • Proposer des alicaments à partir du Surimi
slide23

Nos Sources d’informationsBibliographieSites Web

  • http://www.coraya.ch/index.php?langue=F
  • http://www.icaal.fr/index_fichiers/LMA74.doc
  • http://www.marine-marchande.com/info-en-direct-2177.htm
  • http://www-lemm.univ-lille1.fr/biologie/agroalimentaire/html/project/fr/fpages/pdf/Production_de_surimi__fr.pdf
  • http://www.compagniedespeches.com/specific/formats/page.jsp?id=101&folder=45&url=Notre%20histoire&selectedFolderID=45&selectedID=1552&sel_css=custom.css
  • http://www.europages.fr/COMPAGNIE-DES-PECHES-SAINTMALO/bcg-C01-FRA002824-1002210010-26/informations-sur-l-entreprise.html?origine=/directory/pages/DomainList,$directory$components$DirectoryLayout.$directory$components$EngineSearchForm.engineSearch.direct?formids=querystring!querystring=surimi!searchType=newps!submitmode=!submitname=
  • http://www.ctoceane.com/4655.html?*session*id*key*=*session*id*val*
  • http://www.saveurdelannee.com/laureats/laureats.php?promo=_06&fy_id=49
  • http://www.eurofish.dk/indexSub.php?id=1928
slide24

Nos Sources d’informationsBibliographieSites Web

  • http://www.researchwikis.com/Fish_Products_Marketing_Research_-_France
  • http://www.eurofish.dk/indexSub.php?id=3388
  • http://www.thefishsite.com/articles/371/surimi-market-report-december-2007
  • http://www.infosamak.org/english/documents/Groundfish08.08.htm
  • www.marketingscan.com
  • www.franceagroalimentaire.com
  • www.agroalimentaire.fr/
  • www.eurostaf.fr/fr/
  • www.iaa-online.com
  • http://www.agriculture.gouv.fr/spip
  • http://www.marketsearch-dir.com
  • http://www.saveurdelannee.com/laureats/laureats.php
  • http://www.ctoceane.com/4655.html
slide25

Nos Sources d’informationsBibliographieSites Web

  • http://www.researchandmarkets.com
  • http://www.uniagro.fr
  • http://www.surimischool.org/Intrafish2.pdf
  • http://ec.europa.eu/atoz_en.htm
  • http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLT45207720090129
  • http://www.wikio.fr/economie/agroalimentaire/fleury_michon
  • http://www.investir.fr/cours-actions-cotation/FR/ISI/cours-Fleury%20Michon-FR0000074759-FLE/infos-
  • http://www.fleurymichon.fr/repas.php
  • http://www.fleurymichon.fr/nllepages/qualite-filiereSurimi.php
  • Le marketing agro-alimentaire, Bernard Yon, édition ESKA 1996
  • Etudes de marché, Arman Colin, éditions Nathan 1996
  • Les études marketing, Guy Audigier, DUNOD, Paris, 1992