evolution des prix des c r ales sur certains march s tchadiens n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Evolution des prix des c éréales sur certains marchés tchadiens PowerPoint Presentation
Download Presentation
Evolution des prix des c éréales sur certains marchés tchadiens

play fullscreen
1 / 16
Download Presentation

Evolution des prix des c éréales sur certains marchés tchadiens - PowerPoint PPT Presentation

nariko
135 Views
Download Presentation

Evolution des prix des c éréales sur certains marchés tchadiens

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Evolution des prix des céréales sur certains marchés tchadiens Groupe suivi des prix 14/08/2013

  2. Prix du mil à Abéché

  3. Prix du mil à Moussoro

  4. Prix du mil à N’Djamena

  5. Prix du sorgho à Moundou

  6. Prix du sorgho à Mongo

  7. Prix du sorgho à N’Djamena

  8. Prix du maïs à Moussoro

  9. Prix du maïs à N’Djamena

  10. Prix du riz importé à N’Djamena

  11. Evolution des prix des céréales sur les marchés principaux

  12. Evolution des prix des céréales sur les marchés secondaires

  13. Constat général sur les tendances des prix • Tendance générale à la Hausse entre juin et juillet compte tenu de la période de soudure dans toutes régions. De plus, compte tenu de la saison les échanges sont réduits; • La situation (approvisionnement et prix sur les marchés) est relativement meilleure cette année par rapport à 2012 qui était une année de crise • Baisse de production au sud explique les hausses des prix et la faible disponibilité des céréales sur les marchés. • A l’inverse, une nette augmentation de la production dans les régions de la bande sahélienne a amélioré l’approvisionnement des marchés et réduit la dépendance des ménages vis-à-vis des marchés; • Faible assistance alimentaire dans le sud n’a pas permis de soutenir les marchés face à un niveau de demande en hausse

  14. Perspectives et Facteurs probables de hausse/baisse des prix • Dans la zone sahélienne • Les prix devraient rester plus stable entre août et septembre mais légère hausse entre juillet et août (sahel ouest) mais hausse à l’est hausse jusqu’aux récoltes. • Le pic de la soudure et effet du ramadan et la fin des Interventions à l’est pourrait augmenter la dépendance à l’égard des marchés à laquelle pourrait s’ajouter les spéculations. Par contre ces interventions vont continuer à l’ouest. • Réponses: promouvoir le maraichage et mettre l’accent sur la campagne de décrue compte tenu des retards de pluies observés • Dans la zone Soudanienne • Des hausses pourraient continuer jusqu’en octobre, période des grandes récoltes.La faible disponibilité des prémices ne pourrait pas influencer à la baisse les prix; • Réponses: promouvoir le maraichage/renforcement de l’assistance alimentaire aux ménages vulnérables • Recommandation générale: Sur l’ensemble du territoire, développer des actions de résilience

  15. Evolution des prix nominaux et réels à N’Djamena Tendance haussière forte et à peu près identique entre Pn et Pr entre 1994-2013; Inflation moins forte depuis 2008 comparée à la période antérieure; Hausse des prix réels à partir de 2008, période de hausse des prix dans le monde

  16. Evolution des prix nominaux et réels à N’Djamena • Tendance à la hausse des Pn plus forte que celle des Pr; • Les Pr gardent une tendance haussière mais faible sous l’effet des trois années de hausse des prix (2008/2009; 2009/2010; 2011/2012). • Les Pr ont baissé par rapport à la moyenne quinquennale en 2013 (entre 0.4% et 14%) alors que les Pn ont été plus élevés par rapport à cette même moyenne en janvier et en mai;