chapitre 8 globalisation et in galit s des revenus et des salaires l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre 8: Globalisation et inégalités des revenus et des salaires PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre 8: Globalisation et inégalités des revenus et des salaires

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

Chapitre 8: Globalisation et inégalités des revenus et des salaires - PowerPoint PPT Presentation


  • 131 Views
  • Uploaded on

DESS: Globalisation et régulation sociale. Chapitre 8: Globalisation et inégalités des revenus et des salaires. Yves Flückiger (Université de Genève). Introduction. Les conséquences (positives ou négatives) de la globalisation sont souvent évoquées

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre 8: Globalisation et inégalités des revenus et des salaires' - moe


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
introduction
Introduction
  • Les conséquences (positives ou négatives) de la globalisationsont souvent évoquées
  • Ses effets sont également largement débattus dans la littérature économique
  • Pourtant, à ce jour, aucune étude systématique n’avait été réalisée en Suisse sur ce sujet controversé et difficile
introduction3
Introduction
  • La globalisation recouvre de multiples facettes. Elles vont de la libéralisation des échanges à l’intensification des mouvements de capitaux en passant par la mobilité internationale du travail
  • Ce phénomène est difficile à saisir précisément sur le plan statistique
  • De surcroît, il ne se limite pas à la seule dimension économique mais il touche des aspects sociaux, culturels et politiques
introduction4
Introduction

L’étude est divisée en deux parties:

  • Approchemacroéconomiquebasée sur les données del’IFDpour la période de1960 à 1995

Elle a pour objectif d’examiner le lien entrel’ouverture commercialede la Suisse,mesurée par lapart des exportations et des importations dans le PIB, et l’évolution de l’inégalité des revenus au cours du temps

introduction5
Introduction
  • Approchemicroéconomiquebasée sur des données individuelles des salaires mises en relation avec des données d’entreprises

Elle a pour objectif d’étudier les inégalités de salaires inter et intra-entreprises en fonction de leur degré d’ouverture aux échanges internationaux

8 1 volet macro conomique
8.1. Volet macroéconomique
  • Les données proviennent de l’AFF qui fournit pour l’IFD le revenu imposable et le nombre de contribuables par tranches d’imposition (30)
  • A partir de ces informations, nous avons calculé la part du revenu imposable total obtenue par chaque quintile (5) de la population soumise à l’impôt fédéral direct et ceci depuis 1960
8 1 volet macro conomique7
8.1. Volet macroéconomique
  • Nous avons analysé l’effet de différentes variables macroéconomiques (inflation, chômage, progrès technologique, ouverture commerciale) sur la part du revenu total obtenu par chaque quintile de la population et sur leur revenu réel
8 1 volet macro conomique8
8.1. Volet macroéconomique
  • Limites de cette base de données :
  • Les personnes exonérées ne sont pascouvertes ce qui exclut les contribuables situés au bas de l’échelle
  • Les personnes imposées à la source ne sont pas intégrées dans la base statistique
  • L’IFD fournit des données bi-annuelles relatives au revenu moyen de la période de calcul
8 1 volet macro conomique principaux r sultats
8.1. Volet macroéconomique: principaux résultats
  • Au cours des 5 dernières décennies, la Suisse a enregistré une hausse tendancielle des inégalités de revenu
  • L’inflation a joué un rôle redistributif
  • Les gains de productivité ont permis de réduire les inégalités
  • La croissance économiquen’a pas permis de réduire les inégalités
8 1 volet macro conomique principaux r sultats11
8.1. Volet macroéconomique: principaux résultats
  • La part cumulée des deux quintiles les plus pauvres de la population a eu tendanceà diminuer depuis 1960. En revanche, la part des quatre premiers quintiles s’est accrue
  • L’ouverture aux échangesa contribué à réduire la part cumulée desdeux quintiles les plus démunis
8 1 volet macro conomique principaux r sultats12
8.1. Volet macroéconomique: principaux résultats
  • Les gains de productivité liés au progrès technologique ont un effet positif et significatif sur le revenu réel de tous les quintiles
  • En revanche, l’ouverture au commerce ne conduit pas en soi à une hausse du revenu imposable réel moyen de l’un des quintiles
8 2 volet micro conomique
8.2. Volet microéconomique
  • Analyse des différences individuelles de salaires
  • Ils ne représentent qu’une partie, certes importante (70% en moyenne), des revenus des ménages suisses
  • Les données proviennent de l’Enquête sur la structure des salaires (LSE) de 1996 et du Recensement fédéral des entreprises (RFE) de 1995
8 2 volet micro conomique14
8.2. Volet microéconomique
  • Les deux enquêtes ont été mises en relation grâce au numéro d’identification propre à chaque entreprise
  • Le RFE permet de savoir si les entreprises exportent ou non une partie de leur production
  • LaLSEfournit toutes lescaractéristiquesindividuelles des employés, y compris leur salaire, leur formation etc...
8 2 volet micro conomique15
8.2. Volet microéconomique
  • Ces bases de données nous ont permis d’analyser les facteurs déterminants le niveau des salaires individuels
  • Ils dépendent :
  • des caractéristiques individuelles (éducation, expérience, ancienneté...) ;
  • du secteur d’occupation et
  • des spécificités propres à chaque poste(CCT, forme de rémunération…)
8 2 volet micro conomique principaux r sultats
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • La « sélection » des individus entre les entreprises ouvertes et fermées n’est pas purement aléatoire
  • Les individus actifs dans les entreprises ouvertes obtiennent un salaire plus élevé à celui qu’ils auraient dans une entreprise fermée
  • Allocation optimale des ressources
8 2 volet micro conomique principaux r sultats17
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • Les salaires sont, en moyenne, plus élevés dans les entreprises ouvertes
  • C’est le résultat d’une productivité du travail plus élevée
  • Cela s’explique aussi par la pression concurrentielle subie par les entreprises ouvertes qui les oblige à innover pour maintenir leur avantage comparatif
slide18

Caractéristiques moyennes du personnel occupé

dans les entreprises ouvertes et fermées

8 2 volet micro conomique principaux r sultats19
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • Les entreprises extraverties « demandent » plus de personnel étranger que les entreprises fermées
  • Elles reconnaissent plus facilement les diplômes acquis à l’étranger
  • Toutes choses égales par ailleurs, les travailleurs étrangers obtiennent des salaires plus élevés auprès des entreprises ouvertes
8 2 volet micro conomique principaux r sultats20
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats

Différentiel de salaires entre entreprises ouvertes

et fermées pour la main-d’œuvre étrangère, en %

8 2 volet micro conomique principaux r sultats21
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • Si les rémunérations sont plus attractives dans les entreprises ouvertes, les différences de salaires y sont aussi plus élevées

Nos estimations montrent que l’inégalité de salaires entre les cols bleus très qualifiés et non qualifiés est plus important dans les entreprises exportatrices

8 2 volet micro conomique principaux r sultats22
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • La différence de salaires entre les cols bleus très qualifiés et non qualifiés atteint environ 30% à l’âge de 22 ans dans les entreprises ouvertes

Cet écart dépasse même 60%à 60 ans, toutes choses égales par ailleurs

  • Les inégalités salariales sont plus élevées dans les entreprises extraverties
slide23

Différentiel de rendement de l’expérience professionnelle

entre les cols bleus très qualifiés et non qualifiés

8 2 volet micro conomique principaux r sultats24
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • En comparant, pour chaque catégorie de personnel, le profil salarial estimé dans une entreprise exportatrice par rapport à celui obtenu dans une entreprise fermée, il apparaît que les travailleurs les plus qualifiés sont les “ gagnants ” de l’ouverture au commerce international
8 2 volet micro conomique principaux r sultats25
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • Le différentiel de salaires entre le personnel qualifié et non qualifié est plus important pour les cols blancs que pour les cols bleus

Par contre, pour cette catégorie de personnel, il n’y a pas de différence notable entre les entreprises ouvertes et fermées

slide26

Différentiel de rendement de l’expérience professionnelle

entre les cols blancs très qualifiés et non qualifiés

8 2 volet micro conomique principaux r sultats27
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • Pour les cols bleus comme pour les cols blancs, la différence de salaire entre le personnel très qualifié et non qualifié s'accroît davantage au cours de la vie active dans les entreprises ouvertes
  • Elles pratiquent une politique de salaire d’efficience ce qui n'est pas le cas, ou dans une moindre mesure, des entreprises fermées
8 2 volet micro conomique principaux r sultats28
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • L’ancienneté (ce que l ’on appelle parfois le « capital humain spécifique » ) est nettement moins valorisée par lesentreprises ouvertes

Elles privilégient l’expérience (« capital humain général »),accumulée auprès de différents employeurs, surtout pour le personnel le plus qualifié

8 2 volet micro conomique principaux r sultats29
8.2. Volet microéconomique: principaux résultats
  • La décomposition de l’inégalité salariale totale montre que dans les entreprises fermées, l’inégalité provient avant tout de l’hétérogénéité de leur main-d’œuvre.

Dans les entreprises ouvertes, l’inégalité provient surtout des différences de salaires entre le personnel qualifié et non qualifié. En revanche, les personnes qui y sont actives sont plus «homogènes»