cadre participatif dans e goffman fa ons de parler 1987 ed minuit n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Cadre participatif dans E. Goffman, Façons de parler , 1987, Ed. Minuit PowerPoint Presentation
Download Presentation
Cadre participatif dans E. Goffman, Façons de parler , 1987, Ed. Minuit

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 11
Download Presentation

Cadre participatif dans E. Goffman, Façons de parler , 1987, Ed. Minuit - PowerPoint PPT Presentation

milo
144 Views
Download Presentation

Cadre participatif dans E. Goffman, Façons de parler , 1987, Ed. Minuit

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Cadre participatifdans E. Goffman, Façons de parler, 1987, Ed. Minuit • Format de production • Format de réception • Schéma participatif

  2. Le format de réception Participants ratifiés Participants non ratifiés ou « bystanders », témoins, tiers Récepteurs Participants «adressés» Participants «non adressés» ou indirects Intrus acceptés dans l’espace perceptif Intrus illégaux, épieurs

  3. Organisation de l’interaction • Au niveau séquentiel (successivité) • Ouverture/corps/clôture (niveau global) • Ex : l’interaction didactique • Organisation des tours de parole (niveau local) • Ex : Interaction didactique • Au niveau hiérarchique • Les différentes unités (interaction, séquence, échange, intervention, étape, phase, acte de langage

  4. Structuration de la séquence de clôture en contexte didactique (Corpus Rivière, 2006) • Marqueurs de structuration verbaux • Enoncés performatifs • CJ1 – 261 / Marinette : bon et bien/ nous allons euh: nous allons nous arrêter / vous avez une petite pause • CJ4 – 233 / Thierry : ok / nous arrêtons de travailler / vous pouvez poser le casque / s’il vous plaît / merci (à une autre étudiante) • des énoncés à valeur évaluative ou de figuration • CJ4 – 235 / Thierry : ok / c’est fatiguant / ça fait mal aux oreilles hein ; CJ1 – 261 /Marinette : vous êtes fatiguées (rires) ; CJ7 – 190 / Thierry : très bien /c’est du bon travail /  • Des énoncés prescriptifs à fonction diversifiée • CNA1’ – 421-423 / Raja : euh: donc vous allez ranger vos affaires/ disCRÈTEment/ en silence (…) et on continuera la semaine prochaine • CJ4 – 235 / Thierry : il faut s’il vous plaît pour le prochain cours de laboratoire / parler fort / parce que c’est très difficile pour moi / si vous parlez tout bas comme ça (enseignant parle tout bas) / je n’entends:: j’entends très peu de choses / il faut parler très fort / ou alors si vous parlez tout bas / s’il vous plaît / vous parlez / chutchutchuchu / mais vous mettez bien le micro devant votre bouche / si vous parlez doucement (parle tout bas) je pense que:: / là c’est bon je vais entendre / mais si c’est / (tout bas et le micro éloigné) je pense que / je n’entends rien moi / (tapote le casque) c’est difficile pour moi / d’accord / • CNA5 – 307-309 / Raja : et vous n’oubliez pas vos feuilles (…) sinon punition • - des formules rituelles variant en fonction du moment de la journée : « merci », « bon appétit », « bon week-end », etc

  5. Niveau hiérarchiqueLe modèle en rangs (Ecole de Genève), 1985 • 2 unités monologales • L’acte • L’intervention d’accord (RA referme la porte) bon / alors Sakura // (E s’avance vers les étudiants qui regardent les emplois du temps) ça va / vous avez des questions ? non / ça va / de toute façon / euh : la mairie/ pour la mairie/ nous allons / nous allons avec vous/ tous ensemble/ d’accord/ nous vous emmènerons/ euh : Sakura/ vous êtes responsable de: / du cahier / d’accord ?

  6. 3 unités dialogales • L’échange • Principe de dépendance conditionnelle – paire adjacente • (La phase) • La séquence • L’interaction • (L’histoire interactionnelle)

  7. Organisation des tours de parolele « turn system » : règles d’alternance des tours de parole • Qu’est-ce qu’un tour de parole ? • Unité interactionnelle? • Unité formelle? • Règles générales d’alternance(Sacks, Schegloff, Jefferson, 1974, A simplest systematics for the organization of turn-taking for conversation. Language 50, 696-735) • la fonction locutrice doit être occupée successivement par différents acteurs, • une seule personne parle à la fois, • il y a toujours une personne qui parle.

  8. Comment s’effectue le réglage? • Comment change-t-on de tour? • Production de signes verbaux, prosodiques, non verbaux à interpréter • Qui prend la parole? Choix du next speaker • 2 techniques d’allocation de la parole : • L1 sélectionne L2 • L2 s’auto-sélectionne • Dysfonctionnements dans le réglage • Interruptions • Chevauchements • Intrusion

  9. L’analyse des échanges en contexte didactique • Un système d’alternance particulier : entre rituels et imprévus Étude de corpus • Contrat de parole, contrat d’apprentissage, contrat didactique

  10. Di(a)logue, trilogue,polylogue • Règles d’alternance remises en causes • Trilogue : un participant + une « coalition » des deux autres • Polylogues • En classe, dilogue E/A + le reste de la classe • Schéma simplificateur. Cf. schéma participatif • Enseignant = ordonnateur de ce polylogue : Pratique monologale