prise en charge des fractures aux urgences n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PRISE EN CHARGE DES FRACTURES AUX URGENCES PowerPoint Presentation
Download Presentation
PRISE EN CHARGE DES FRACTURES AUX URGENCES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 50

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES AUX URGENCES - PowerPoint PPT Presentation


  • 341 Views
  • Uploaded on

PRISE EN CHARGE DES FRACTURES AUX URGENCES. L.MARTINEAU IFSI 2012. Généralités. Définition de la fracture = rupture de continuité des éléments du squelette Fractures luxations fermées ou ouvertes Fracture ouverte = effraction cutanée en regard du foyer de fracture

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PRISE EN CHARGE DES FRACTURES AUX URGENCES' - mahala


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
g n ralit s
Généralités
  • Définition de la fracture = rupture de continuité des éléments du squelette
  • Fractures luxations fermées ou ouvertes
  • Fracture ouverte = effraction cutanée en regard du foyer de fracture
  • Classification des fractures par appareil ( crane , rachis, MS , MI )
  • Soit fracture isolée soit dans un contexte polyfracturé ou polytraumatisé.
au sau chrb
Au SAU CHRB
  • Quelques chiffres!!
  • En 2011 nombre de passages aux urgences du CHRB = 60036
  • Dont 13419 consultations en traumatologie adulte
  • Et 7020 consultations en traumatologie infantile
  • Augmentation croissante
  • Comment prendre en charge tous ses malades avec bonne humeur …et professionnalisme !!!
le patient arrive
le patient arrive
  • Par ses propres moyens
  • Par les pompiers ( en majorité)
  • Par le SAMU
  • Par les ambulances légères
  • Par la croix rouge , protection civile
aux urgences
Aux urgences
  • IOA = SUPER WOMAN
  • En première ligne … presque tous les patients passent par elle
  • Sauf patients amenés par le SAMU  SAUV
  • Evaluation rapide et priorisation selon échelle de tri
  • PRIORITE à la DOULEUR +++ ( EVA , EN )
questions rapides poser
Questions rapides à poser
  • ATCDS Chirurgicaux et médicaux
  • Allergie et Traitement ( AVK , Aspirine)
  • Horaire de la dernière prise alimentaire
  • VAT si fracture ouverte
a l accueil des urgences
A l’accueil des urgences
  • Interrogatoire doit être rapide
  • Mécanisme de survenue ( choc direct , indirect , cinétique violente ou pas , chute , malaise associé , AVP)
  • Y’a-t-il eu craquement ? AiE AIE
  • Où Avez-vous mal ? SIEGE ++
  • Déformation ( Déshabillage ++)
  • Impotence fonctionnelle
  • Toujours vérifier la sensibilité et la motricité , la couleur et la chaleur , les pouls .
slide10

Si plaie associée ou fracture ouverte ===VAT , produits appliqués

  • Si TC y’a-t-il PC?
  • Y’a –t-il eu des antalgiques ?
  • Prise de constantes +++++ TT TA Sat O2 FR , Hemocue EVA ++ dextro si malaise ou ATCD de diabète
slide17
CAT
  • Rassurer, déshabiller
  • SOULAGER  La douleur est l’URGENCE

1. Antalgiques de palier 1 jusqu’à la morphine ( par titration en IVD)

2.Kalinox ou MEOPA ++ surtout lors des poses d’attelles ou changement et lors des réductions de fractures avant l’immobilisation

3.Bloc iliofascial pour fracture diaphyse fémorale

slide18
CAT
  • Si fracture ouverte , antiseptique de type bétadine diluée ou biseptine avec pansement et couverture antibiotique prophylaxique . Passage au bloc opératoire dans les 6h
  • Immobilisation = geste essentiel prend tjs les articulations sus et sous jacentes . Se fait souvent après réduction = réalignement sous sédation biensûr
  • Imagerie : plusieurs incidences
  • Examens biologiques = bilan pré op si passage au bloc
l immobilisation geste essentiel
L’immobilisation :geste essentiel
  • L’immobilisation diminue la douleur et les complications
  • Avant toute immobilisation

évaluer la chaleur locale ,la sensibilité la motricité d’aval, les pouls et le refaire après l’immobilisation

  • Il est parfois nécessaire de réaligner avant d’immobiliser
slide20

Toute immobilisation ou changement de contention se fait avec:

  • Antalgiques de différents paliers
  • Kalinox = mélange de 50% d’O2 et 50% protoxyde d’azote Contre indications = TC grave , trauma thorax grave , etat de choc

1. utilisé dans locaux équipés d’O2 , materiel d’aspiration et de ventilation artificielle avec personnels formés.

2.Effet en 3 mns et disparait à l’arrêt de l’administration

3.Surveillance FR SatO2 et EVA

slide21

Toute immobilisation ou changement de contention se fait avec

BEAUCOUP DE PERSONNEL

ANTALGIQUES

types d immobilisation
Types d’immobilisation
  • Colliers cervicaux :

1.Immobilisation du rachis cervical éviter tout mouvement de rotation ou de flexion

2.Tout TC = Traumatisé du rachis cervical

3.Nombreux modèles sur le marché

4.Maintien de tête avant mise en place

5. Mise en place à 2 opérateurs

Complications = mobilisation intempestive et compression des axes vasculaires ou voies aeriennes si serré

slide24

Matelas   « coquille » ou immobilisateur à dépression

1.immobilisation de l’ensemble du corps

2.Maintien axe tête cou tronc

3.Mise en place en préhospitalier SAMU Pompiers

4.Systématique pour polytraumatisés et traumatisme du rachis

5. Utilisé pour brancardage

6 . Au SAU , décoquillage selon protocole médical

Attention aux saignements exteriorisés ignorés car collection de sang au fond du matelas

slide28

Attelles

1.Utilisées pour immobilisation des membres en cas de fractures , entorses ou luxations

2. Role Principal= Antalgique

3. Réduction des complications vasculo-nerveuses ou emboliques suite à un déplacement intempestif

4. Plusieurs types ( gonflables, modelable type aluforme, à dépression, platrée, à traction)

les complications des fractures
Les complications des fractures
  • Plaies vasculaires associées => risque hemorragique
  • Lésions nerveuses avec déficit sensitif ou moteur périphérique ou centrale
  • Etat de choc hemorragique(fracture du bassin)
  • Perforation d’organe creux (pneumothorax) ou de viscères (rate)
  • Amputation
au total
Au total
  • La prise en charge des fractures aux urgences doit se faire avec des antalgiques et une immobilisation immédiate, du personnel
  • avec une évaluation en parallèle du degré des lésions initiales .
  • Prise en charge globale ..surprise !!!
  • Toute mobilisation abusive peut entrainer des complications au même titre qu’un défaut de réduction.