asym tries de pouvoir et processus de concertation n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Asymétries de pouvoir et processus de concertation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Asymétries de pouvoir et processus de concertation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

Asymétries de pouvoir et processus de concertation - PowerPoint PPT Presentation


  • 100 Views
  • Uploaded on

Asymétries de pouvoir et processus de concertation. Le cas d’un front pionnier d’Amazonie brésilienne. Plan de l’exposé. 1 - Mise en contexte : le cas de la Terra do Meio 2 - Deux débats publics liés à la création des aires protégées dans la Terra do Meio

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Asymétries de pouvoir et processus de concertation' - linus


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
asym tries de pouvoir et processus de concertation

Asymétries de pouvoir et processus de concertation

Le cas d’un front pionnier d’Amazonie brésilienne

R. Taravella & M. Leroy

plan de l expos
Plan de l’exposé
  • 1 - Mise en contexte : le cas de la Terra do Meio
  • 2 - Deux débats publics liés à la création des aires protégées dans la Terra do Meio
  • 3 – Des limites procédurales des débats publics aux déterminants socio-politiques du processus de concertation

R. Taravella & M. Leroy

entre amazonie des routes et amazonie des fleuves
Entre Amazonie des routes et Amazonie des fleuves

Amazonie

des fleuves

Amazonie

des routes

R. Taravella & M. Leroy

la pouss e pionni re
La poussée pionnière

R. Taravella & M. Leroy

la r action environnementale
La réaction environnementale

Altamira

São Félix do Xingu

R. Taravella & M. Leroy

parc national de la serra do pardo station cologique de la terra do meio
Parc national de la Serra do Pardo & Station écologique de la Terra do Meio

R. Taravella & M. Leroy

2 deux d bats publics li s la cr ation des aires prot g es dans la terra do meio

2- Deux débats publics liés à la création des aires protégées dans la Terra do Meio

R. Taravella & M. Leroy

avant la cr ation des aires prot g es de la terra do meio
Avant la création des aires protégées de la Terra do Meio
  • Présentation par les représentants du ministère de l’Environnement fédéral
  • Discours des représentants associatifs et responsables politiques locaux

«Dans la Terra do Meio, il y a des agriculteurs et des éleveurs qui ont la culture du déboisement. C’est comme ça qu’ils vivent et travaillent. […] Nous avons besoin de travailler et de survivre. Pour cela on doit défricher. C’est pour ça que nous ne voulons pas d’aires protégées. […] Nous avons la culture du déboisement. Il faut que ce soit entendu une bonne fois pour toute ! » (Lido, président de l'association XINGURI)

« C'est une médaille que chaque citoyen de São Félix do Xingu devrait recevoir. Tous ont été de vrais combattants ! Et c’est comme ça que notre pays nous remercie pour avoir souffert et avoir développé la région. […] On ne tue pas un honnête citoyen uniquement avec une balle, on le tue aussi en lui volant sa terre! Les réserves naturelles ça n’est pas fait pour être créés ici. » (Renato, président du SPR -São Félix do Xingu)

  • Prise de parole des membres de l’assistance
      • tous des grands éleveurs
      • 2/3 appartenant à l’association XINGURI

R. Taravella & M. Leroy

apr s la cr ation des aires prot g es de la terra do meio
Après la création des aires protégées de la Terra do Meio
  • Présentation par les représentants du ministère de l’Environnement

« C’était vraiment éprouvant, surtout psychologiquement. Ils [les membres de l’assemblée] étaient à quelque pas de nous seulement. Il y en avait vraiment partout autour de chacun de nous. On se sentait vraiment cerné. La pression était très forte. C’était même difficile dans ces conditions de prendre la parole, de nous expliquer » (Milda, MMA).

  • Réponse des participants

« Les personnes se manifestaient les unes après les autres, dans un ordre bien préparé, avec un discours préparé à l’avance. C’était juste un discours de grands éleveurs de vaches et de veaux. On n’entendait qu’eux » (Lea, MMA)

  • Session de travail en ateliers

« Tous les groupes ont produit à peu près la même liste de propositions. Et dans les groupes, ce sont toujours les mêmes qui s’exprimaient. En fait, il y avait des grands éleveurs positionnés dans chaque groupe, pour surveiller et contrôler les paroles des participants. On l’a bien vu » (Milda, MMA).  

R. Taravella & M. Leroy

slide13

3- Des limites procédurales des débats publics aux déterminants socio-politiques du processus de concertation

R. Taravella & M. Leroy

le d bat public pr c dant la cr ation des aires prot g es
Le débat public précédant la création des aires protégées
  • Analyse procédurale
      • faible publicisation
      • organisation précipitée
      • non représentation de toutes les parties prenantes
      • critiques des parties prenantes non prises en compte
  • Analyse socio-politique du processus de concertation
      • “forçage” du ministère de l’Environnement fédéral
      • pour répondre à un “local” dominé par certains acteurs opposés au projet
      • malgré la stratégie ministérielle, les acteurs locaux opposés au projet parviennent à tirer profit de la situation
      • capacité d’un groupe d’acteurs locaux à contrôler tous les autres

R. Taravella & M. Leroy

le d bat public suivant la cr ation des aires prot g es
Le débat public suivant la création des aires protégées
  • Analyse procédurale
        • nécessité d’une salle plus grande
        • besoin d’un service d’ordre plus performant
  • Analyse socio-politique du processus de concertation
        • capacité d’un groupe d’acteurs locaux à contrôler tous les autres

R. Taravella & M. Leroy

la capacit des grands leveurs contr ler le local
La capacité des grands éleveurs à contrôler “le local”
  • Les grands éleveurs : des acteurs menaçants
      • piliers du “crime organisé” local
  • Les grands éleveurs : des acteurs incontournables
      • pièce centrale du “système d’action concret” de la pastoralisation du territoire
  • Les acteurs en faveur de la conservation environnementale : des acteurs localement absents
      • “asphyxie” de l’opposition politico-sectorielle aux grands éleveurs

R. Taravella & M. Leroy

conclusion

Conclusion

R. Taravella & M. Leroy

slide18
Cas archétypique, sans aucun doute
      • les jeux de pouvoir donnent vie aux dispositifs pour “décider ensemble”
      • outils pour “décider ensemble” sont nécessairement saisis de manière différenciée par les parties prenantes
      • cette dynamique “interne” doit être éclairée par une compréhension des dynamiques “externes” (processus de concertation dans son ensemble & interactions quotidiennes)
  • Mais en rien une spécificité tropicale
  • Développer des approches théoriques et méthodologiques capables
      • de coupler une ingéniérie du “décider ensemble” avec une perspective politique critique (lors de la conception de l’outil et lors de son évaluation suite à son utilisation par les parties prenantes)
      • de replacer les instants de prise de décision à plusieurs “affichés” dans le contexte plus large du processus de concertation/négociation pour le contrôle du territoire;
      • de s’intéresser aux asymétries de pouvoir qui structurent cette négociation territoriale englobante;
      • de donner toute sa place à l’étude fine du conflit entre porteurs de projets et parties prenantes.

R. Taravella & M. Leroy

merci de votre attention

Merci de votre attention

R. Taravella & M. Leroy