les fractures de la face n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES FRACTURES DE LA FACE PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES FRACTURES DE LA FACE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 81

LES FRACTURES DE LA FACE - PowerPoint PPT Presentation


  • 532 Views
  • Uploaded on

LES FRACTURES DE LA FACE. MASTERE DE NEURORADIOLOGIE Pr. Ag MOATEMRI Ramzi 2008 SERVICE DE CHIRURGIE MAXILLOFACIALE CHU. SAHLOUL SOUSSE. INTRODUCTION. Solutions de continuité du squelette osseux de la face Fractures du tiers médian (massif facial) et du tiers inf (mandibule). INTRODUCTION.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

LES FRACTURES DE LA FACE


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. LES FRACTURES DE LA FACE MASTERE DE NEURORADIOLOGIE Pr. Ag MOATEMRI Ramzi 2008 SERVICE DE CHIRURGIE MAXILLOFACIALE CHU. SAHLOUL SOUSSE

    2. INTRODUCTION • Solutions de continuité du squelette osseux de la face • Fractures du tiers médian (massif facial) et du tiers inf (mandibule)

    3. INTRODUCTION • Retentissement fonctionnel et morphologique important • L’examen clinique  la première étape de la prise en charge diagnostique et thérapeutique

    4. PHYSIOPATHOLOGIE TRAUMATISME DE LA MANDIBULE

    5. ARCHITECTURE

    6. TRAUMATISME DE LA MANDIBULEFRACTURES DE LA PORTION DENTEE Canal mandibulaire Nerf dentaire inférieur Trou mentonnier

    7. CONDYLE ANGLE SYMPHYSE TRAUMATISME DE LA MANDIBULEZONES DE FAIBLAISSES

    8. TRAUMATISME DE LA MANDIBULEFRACTURES DE LA PORTION DENTEE

    9. TRAUMATISME DE LA MANDIBULEFRACTURES DE LA PORTION DENTEE

    10. Fractures de la symphyse : favorable (A1), non favorable (A2). • Fractures de l’angle favorable (B1, B3), non favorable (B2, B4).

    11. TRAUMATISME DE LA MANDIBULEFRACTURES DE LA PORTION DENTEE Déformations de l’arcade dentaire. A. Décalage. B. Chevauchement. C. Torsion. D. Angulation.

    12. TRAUMATISME DE LA MANDIBULE FRACTURES DE LA PORTION NON DENTEE

    13. PHYSIOPATHOLOGIE TRAUMATISME DU MASSIF FACIAL

    14. ARCHITECTURE • Système de caissons • caisson central (fosses nasales et ethmoïde) • caissons latéraux (orbite et sinus maxillaire)

    15. TRAUMATISME DU MASSIF FACIAL • Piliers verticaux (os compact) • 1. pilier antérieur canin • 2. pilier latéral maxillozygomatique • 3. pilier postérieur ptérygoïdien • Entretoises ou poutre • 1. entretoise supra orbitaire • 2. entretoise infraorbitaire • 3. entretoise maxillaire

    16. PHYSIOPATHOLOGIE PARE-CHOCS MEDIOFACIAUX • Direction des traits de fractures et le déplacement des fragments dépend: • Point d’impact • Direction et force traumatisante

    17. TRAUMATISME du MASSIF FACIALCHOC ANTERIEUR • Un choc faible s’épuise à leur niveau • Glabelle  Fx paroi Ant sinus frontal • Nez  Fx des OPN • Un choc de grande énergie • Lésions du squelette sous-jacent • Paroi postérieure des sinus frontaux • Processus frontaux du maxillaire • Labyrinthe ethmoïdal • Lame criblée de l’ethmoïde • Os maxillaires

    18. TRAUMATISME du MASSIF FACIALFRACTURES DU CNEMFO Fracture des os nasaux. Traumatisme nasofrontal Enfoncement monobloc de la racine du nez

    19. TRAUMATISME du MASSIF FACIALFRACTURES DU CNEMFO • Épine nasale de l’os frontal • Noyau de résistance • Une fois fracturée, joue un rôle lésionnel majeur • Risques de brèche ostéodurale et de lésions des gouttières olfactives

    20. VOIES DE PASSAGE D’UNE RHINHORRÉE CÉRÉBRO-SPINALE • 4 sites possibles de brèche ostéo-durale • Sinus frontal • Lame criblée de l’ethmoïde (80% des cas) • Sinus sphénoïdal • Trompe d’Eustache

    21. TRAUMATISME du MASSIF FACIALFRACTURES OCCLUSOFACIALES : LE FORT

    22. TRAUMATISME du MASSIF FACIAL

    23. TRAUMATISME du MASSIF FACIALFRACTURES DE L’OS ZYGOMATIQUE

    24. TRAUMATISME du MASSIF FACIALFRACTURES ISOLÉES DU PLANCHER DE L’ORBITE

    25. DONNEES EPIDEMIOLOGIQUESETIOLOGIES • Incidence : • 10% des admis aux urgences • 25% des polytraumatisés • Age et sexe • Masculin : 75 % • 20 à 35 ans : 70%

    26. DONNEES EPIDEMIOLOGIQUESETIOLOGIES • Accident de la circulation : 60% • Agression (rixes) : 20% • Autres: • Accident domestique : 5% • Accident de travail : 5% • Accident de sport : 5% • Divers( balistique) : 5%

    27. DONNEES EPIDEMIOLOGIQUESSIEGE • OPN : 70% • En dehors des F. OPN • Mandibule : 60 à 70% • Massif facial: 30 à 40 %

    28. EXAMEN CLINIQUE

    29. EXAMEN GENERAL • Isolé OU Polytraumatisme • Bilan traumatologique général • Bilan des fonctions vitales • Urgences • Plaies craniocérébrales, HED, … • Rachis cervical avec signes neurologiques • urgence abdominale ou thoracique • Orthopédiques • Plaies du globe oculaire

    30. URGENCES FACIALES • Assurer la liberté des VAS • Ablation des caillots, des corps étrangers • Traction sur la langue (fr. parasymphysaire bilatérale ) • Intubation et ventilation assistée, si besoin • Assurer l’hémostase • Méchage nasal (épistaxis) • Compression des plaies faciales… • Assurer l’intégrité du GO

    31. EXAMEN FACIAL INTERROGATOIRE (une fois l’urgence réglée) • Circonstance du traumatisme • Age et sexe • Lieu et horaire • Point d’impact+++ • Antécédents: • tares, ttt en cours (anticoagulants…), dysmorphoses, port de prothèses… • Statut vaccinal antitétanique

    32. EXAMEN FACIAL EXAMEN EXOBUCCAL • Plaies et ecchymoses cutanées • Déformation des reliefs osseux • Troubles de la sensibilité cutanée • Anomalies de la motricité • Écoulement de sang ou de LCR par les orifices naturels ou les plaies

    33. Déformation des reliefs osseux ( zones pare-chocs) : nez, pommettes, cadre orbitaire, front bord basilaire mandibulaire

    34. Anomalies des globes oculaires : baisse de la vision, mydriase paralysie oculomotrice, ptôsis Otorragie : plaie du CAE, fracture du tympanal, Épistaxis, rhinorrhée

    35. EXAMEN FACIAL EXAMEN ENDOBUCCAL • Limitation de l’ouverture buccale : TRISMUS • Antalgique : cède à l’induction anesthésique • Évaluer l’importance du trismus : • OB à 20 à 40 mm: trismus léger • OB à 10 à 20mm : trismus modéré • OB < 10 mm: trismus serré

    36. FORMULE DENTAIRE PERMANENTE 1 2 3 4

    37. ANOMALIES DE L’OCCLUSION DENTAIRE : • F. Déplacées • Béance inter dentaire • Décalage (Horiz, Vertic) • latéro déviation…

    38. EXAMEN FACIAL EXAMEN ENDOBUCCAL • Anomalies dentaires : fractures, pertes, luxations • Plaies et ecchymoses muqueuses : (orientent vers le siège de la fracture)

    39. EXAMENS RADIOLOGIQUES

    40. LES EXAMENS RADIOLOGIQUESF. MANDIBULAIRES 1) Radiologie conventionnelle : * Panoramique+++ *Face basse : Angle et BM+++ * Autres incidences: défilé mandibulaire; clichés rétroalvéolaires; clichés occlusaux… 2) TDM : *Diagnostic des fractures hautes du condyle (intracapitales). *Analyse de la trame osseuse des fractures pathologiques

    41. LES EXAMENS RADIOLOGIQUESF. MASSIF FACIAL 1) Radiologie conventionnelle : *Blondeau, Hirtz latéralisé, Gauzeress * Fractures simples (OPN, Arcade zygomatique , Os zygomatique sans retentissement fonctionnel 2) TDM : * fractures communitives ou complexes * fractures de l’orbite, * fractures craniofaciales

    42. FORMES CLINIQUES

    43. A) FRACTURES DE LA MANDIBULE

    44. 2% 36% 3% 3% 20% 14% 21% A) LES FRACTURES DE LA MANDIBULE CLASSIFICATION DE DINGMAN ET NATVIG • Corps ou portion dentée • symphyse, parasymphyse, • branche horizontale • fr. alvéolaire • Angles • Ramus ou portion non dentée • Condyles • Processus coronoïde • Branches montantes • Association de fractures : • condyle + symphyse • condyle + angle • fr. bi angulaire…

    45. FRACTURE DE LA PARTIE DENTÉE • Fracture ouverte: • plaie de la gencive attachée (saignement et infection) • Déformation de l’arcade dentaire • Décalage • Chevauchement • Rotation

    46. FRACTURE DE LA PARTIE DENTÉE • Fractures symphysaires et parasymphysaires • mécanisme direct (choc sur le menton) ou indirect (choc sur les BH ou l’angle) • Souvent associé à une ou plusieurs fractures à distance (condyle, angle) • presque toujours parasymphysaires • nerf alvéolaire inférieur habituellement épargné. • F. paramédiane bilatérale ptôse de la langue dans l’oropharynx  urgence thérapeutique

    47. FRACTURE DE LA PARTIE DENTÉE 2) fractures de la branche horizontale • Traumatisme direct • Douleur et impotence fonctionnelle • F. déplacées • hypoesthésie labiomentonnière : (Signe de Vincent) • trouble de l’occlusion dentaire :