fractures de la diaphyse hum rale n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Fractures de la diaphyse humérale PowerPoint Presentation
Download Presentation
Fractures de la diaphyse humérale

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 82

Fractures de la diaphyse humérale - PowerPoint PPT Presentation


  • 730 Views
  • Uploaded on

Fractures de la diaphyse humérale. La déformation est parfois évidente. De profil, il y a une angulation antérieure. les déplacements dépendent de la localisation des fractures par rapport aux insertions des muscles. Entre pectoral et deltoïde. Entre pectoral et sous-scapulaire.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Fractures de la diaphyse humérale


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Fractures de la diaphyse humérale

    2. La déformation est parfois évidente De profil, il y a une angulation antérieure

    3. les déplacements dépendent de la localisation des fractures par rapport aux insertions des muscles Entre pectoral et deltoïde Entre pectoral et sous-scapulaire sous le deltoïde

    4. Mécanismes et traits de fractures

    5. Complications précoces • Ouverture cutanée • Lésions des vaisseaux • Lésion du nerf radial

    6. Traitement orthopédique Plâtre thoraco-brachial • Immobilisation des articulations sus et sous-jacentes • Rotation neutre de l’épaule

    7. Traitement orthopédique Plâtrependant Le plâtre dit “pendant” réduit la fracture par son seul poids. Le réglage de la longueur de l’attache est essentiel. La nuit, il faut ajouter une traction douce sur le plan du lit.

    8. Traitement chirurgical Clou centro-médullaire Par en haut Clou rétrograde

    9. Enclouage centro-médulaire à foyer fermé Clou mis par le trochiter Clou rétrograde + vis transversales

    10. Installation pour l’ostéosynthèse de l’épaule ou pour l’enclouage classique de l’humérus Photo J. Chouteau

    11. L’incision sur le trochiter Introduction du clou après alésage Verrouillage Photo J. Chouteau

    12. Clou verrouillé (Seidel) pour fracture diaphysaire spiroïde (itérative) Photo J. Chouteau

    13. Clou verrouillé (Seidel) pour fracture diaphysaire instable Clou verrouillé pour fracture diaphysaire instable Photo J. Chouteau

    14. Clou verrouillé pour fracture métaphyso-diaphysaire instable Photo J. Chouteau

    15. Clou verrouillé pour fracture comminutive métaphyso-diaphysaire Photo J. Chouteau

    16. Enclouageélastique Clou central 2 clous latéraux

    17. Ostéosynthèse par plaque • Inconvénients : • Abord chirurgical large • Dévascularisation des • fragments • Exposition du radial • Retarde la consolidation Plaque postérieure Plaque externe

    18. Ostéosynthèse par plaque vissée : Risque de pseudarthrose ++

    19. Fixateurexterne Fractures ouvertes Pertes de substance osseuse Pseudarthroses infectées

    20. Évolution des fractures de l’humérus • Les cals vicieux sont le fait du traitement orthopédique (déplacements secondaires) • Les pseudarthroses se voient surtout après les ostéosynthèses ouvertes • Paralysies radiales (surveillance EMG)

    21. Fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus

    22. Définition fracture qui siège au dessus de l’insertion du bord inf du grd pectoral Terrain - surtout chez le sujet âgé (ostéoporotique) après un traumatisme minime - chez le sujet jeune, suite AVP Mécanisme - le plus souvent indirect +++ parachute sur poignet ou coude - le moins souvent direct sur le moignon de l’épaule

    23. Type de fracture fr. extra-articulaire : les plus fréquentes, le trait de fr. siège au # col chirurgical (lésion métaphysaire) = fr. engrénée 70% déplacement peu important et rare, soit en abd° c à d ouverture de l’angle cervicodiaphysaire, soit en add° c à d fermeture = fr. non engrénée 30% déplacement important avec perte totale de contact entre les surfaces articulaires le fragment diaphysaire se translate en DD, le fragment supérieur en ABD

    24. Rappel anatomique

    25. Mécanismes des fractures Chute sur l’épaule Trauma indirect

    26. Fractures extra-articulaires Bras écarté de moins de 45° : fractures en adduction

    27. Fractures extra-articulaires Bras écarté de plus de 45° : fractures en abduction

    28. Diagnostic • Douleur au niveau du col huméral • Déformation surtout visible ds les fr en abduction • Ecchymose • Chercher les complications • vasculaires (pouls) • nerveuses : plexus brachial, circonflexe, radial • cutanées (ouverture rare) • musculaires (deltoïde, tendon du biceps, interposition)

    29. Radiographie Analyser les traits de fractures et compter le nombre de fragments

    30. Analyser les traits de fractures et compter le nombre de fragments (pas toujours facile sur des radios simples)

    31. Intérêt parfois du scanner Analyser les traits de fractures et compter le nombre de fragments

    32. Classification • Fractures extra-articulaires • Tubérosités (trochiter, trochin) • Fractures sous-tubérositaires (col chirurgical) engrenées 70% • Fractures articulaires • Fractures céphalo-métaphysaires

    33. Fractures extra-articulaires Fr sous-tubérositaires Fr trochiter

    34. Fractures cephalo-tuberositaire

    35. Fractures articulaires Engrenées Déplacées Très déplacées Fract-luxation fr.articulaire : les moins fréquentes, très souvent fr.tassement du col anatomique plus séparation d’1 ou de 2 tubérosités = fr.Céphalo-Tubérositaire

    36. Fractures-luxations

    37. Fractures du trochiter Réduction chirurgicale des fractures déplacées

    38. 1/ Fractures du trochiter déplacées Ostéosynthèse par vis ou cerclage

    39. Complications vasculaires Prise des pouls +++ Doppler ou artériographie

    40. Traitement orthopédique Fractures non déplacées : Bandage 30 jours Après 15 J : mobilisation douce J 30 : rééducation

    41. Après 15 J : mobilisation douce J 30 : rééducation

    42. Traitement orthopédique Fractures déplacées : réduction sous A.G Traction adduction réduction et relâchement

    43. La réduction manuelle est suivie d’un bandage ou d’un plâtre (mobilisation de l’épaule impossible avant 3 ou 4 semaines)

    44. Plâtre en rotation neutre pour les fractures non engrenées