Les anévrismes cérébraux
Download
1 / 43

Dr Tuong Minh Nguyen Médecin-conseil OPTIMUM RÉASSURANCE - PowerPoint PPT Presentation


  • 123 Views
  • Uploaded on

Les anévrismes cérébraux Une revue humble de la connaissance médicale pour réduire les maux de tête en tarification d’assurance-vie. Dr Tuong Minh Nguyen Médecin-conseil OPTIMUM RÉASSURANCE. Comment tarifer des cas d’anévrismes cérébraux?. Cas 1: homme non-fumeur 55 ans

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Dr Tuong Minh Nguyen Médecin-conseil OPTIMUM RÉASSURANCE' - kaoru


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Les anévrismes cérébrauxUne revue humble de la connaissance médicale pour réduire les maux de tête en tarification d’assurance-vie

Dr Tuong Minh Nguyen

Médecin-conseil

OPTIMUM RÉASSURANCE


Comment tarifer des cas d an vrismes c r braux
Comment tarifer des cas d’anévrismes cérébraux?

Cas 1: homme non-fumeur 55 ans

a passé une IRM cérébrale pour des vertiges il y a 3 ans

IRM = N sauf pour anévrisme 7 mm sur l’artère communicante antérieure

il a été vu en neurochirurgie : ‘rien à faire sauf suivi’

il passe des angio-IRM aux années: stable 7 mm

Question 1: mérite-t-il une surprime?

si oui, à combien s’élève cette surprime?


Comment tarifer des cas d an vrismes c r braux1
Comment tarifer des cas d’anévrismes cérébraux?

Cas 2: pendant qu’il attend votre décision….

il a une hémorragie sous-arachnoïdienne!

traité avec procédure en neuroradiologie interventionnelle

1 an (+) tard: RMT: excellente évolution, aucune séquelle

Question 2: mérite-t-il encore une surprime?

si oui à combien s’élèverait maintenant cette surprime?


Comment tarifer des cas d an vrismes c r braux2
Comment tarifer des cas d’anévrismes cérébraux?

Cas 3: pendant qu’il attend à nouveau votre décision….

devant ces problèmes d’assurabilité

son frère de 57 ans veut maintenant s’assurer à son tour!

Question 3: Allez-vous surprimer le frère?

si oui à combien?

Le manuel dit: RMD

Vous soumettez les cas au directeur médical

c’est lui qui a mal à la tête maintenant…



Qu est ce qu un an vrisme c r bral
Qu’est-ce qu’un anévrisme cérébral?

Tiré de Brisman et al. NEJM 2006; 355:928-39


Le danger avec un an vrisme c r bral l h morragie sous arachno dienne
Le danger avec un anévrisme cérébral:l’hémorragie sous-arachnoïdienne


Le danger avec un an vrisme c r bral l h morragie sous arachno dienne1
Le danger avec un anévrisme cérébral:l’hémorragie sous-arachnoïdienne

SOUS-ARACHNOIDIENNE

INTRA-PARENCHYMATEUSE


Qu est ce qu un an vrisme c r bral1
Qu’est-ce qu’un anévrisme cérébral?

Image d’un anévrisme de l’artère cérébrale postérieure par angiographie


Les ruptures d an vrisme causent 80 des hsa veltius et al radiology 1998 208 423 430
Les ruptures d’anévrisme causent 80% des HSAVeltius et al. Radiology 1998; 208:423-430

Des ruptures d’anévrismes intracrânien ont été la cause de 75 sur 100 HSA consécutives dans cette série


Les hsa sont tr s l thales et invalidantes rinkel et al stroke 1997 28 3 660 664
Les HSA sont très léthales et invalidantesRinkel et al. Stroke 1997; 28(3):660-664

Environ 50% des patients avec HSA en meurent

Environ 50% des survivants (25% des HSA) seront en perte d’autonomie


Les hsa sont tr s l thales broderick et al stroke 1994 25 1342 1347
Les HSA sont très léthalesBroderick et al. Stroke 1994; 25:1342-1347

45% (36/80) décès après 30 jours


Les hsa tuent tr s rapidement broderick et al stroke 1994 25 1342 1347
Les HSA tuent très rapidementBroderick et al. Stroke 1994; 25:1342-1347


Incidence des hsa van rooij et al j neuro neurosurg psych 2007 78 12 1365 72
Incidence des HSAVan Rooij et al. J Neuro Neurosurg Psych 2007; 78(12):1365-72

Taux d’incidence planétaire = 10-20 par 100 000 personnes/année

Âge moyen de HSA = 55 ans


Les an vrismes c r braux ne sont pas rares vernooij et al nejm 2007 357 1821 8
Les anévrismes cérébraux ne sont pas raresVernooij et al. NEJM 2007; 357:1821-8

Environ 2% de la population générale asymptomatique présente un anévrisme cérébral






Distribution des an vrismes taille et site wiebers et al lancet 2003 362 103 110
Distribution des anévrismes: taille et site Wiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110


Taux de rupture des an vrismes c r braux wiebers et al lancet 2003 362 103 110
Taux de rupture des anévrismes cérébrauxWiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110

Étude d’anévrismes non rupturés

cohorte prospectif

suivi = 4.1 années

1692 patients recrutés 1990-1998

âge moyen = 55 ans

1077 sans ATCD HSA

615 avec ATCD (+)

74% F 26%M

51 nouvelles HSA = 3% ou 0.74%/an

193 décès

SMR = 2.88 USA population 1995

MR = 347%SOA 1990-1995


Population de isuia 2 repr sentatif wiebers et al lancet 2003 362 103 110
Population de ISUIA 2: représentatif? Wiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110


Rupture des an vrismes impact de la taille wiebers et al lancet 2003 362 103 110
Rupture des anévrismes: impact de la tailleWiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110

5% / an

3% / an

1.6% / an

0.07% /an (suspect?)

0.5% /an


Taux de rupture des an vrismes c r braux wiebers et al lancet 2003 362 103 1101
Taux de rupture des anévrismes cérébrauxWiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110


Loi de laplace 1749 1827
Loi de Laplace (1749-1827)

La tension de la paroi de l’artère est proportionnelle à son rayon


Mais les petits an vrismes rupturent aussi kassell et torner neurosurgery 1983 12 291 297
Mais les petits anévrismes rupturent aussiKassell et Torner Neurosurgery 1983; 12:291-297

Taille de 676 anévrismes rupturés: plus de 50 % < 7.5 mm


Mais les petits an vrismes rupturent aussi juvela et al j neurosurg 2000 93 379 387
Mais les petits anévrismes rupturent aussiJuvela et al. J Neurosurg 2000; 93:379-387

Étude rétrospective

142 pts

suivi 18.1 ans

âge médian = 41 ans

131 avait ATCD HSA (92%)

taux ruptures (+) que ISUIA

% rupture < 7 mm = 1.1% /an

MR = 359%

table Finlande

population 1961-1965


Taux de rupture des an vrismes c r braux wermer et al stroke 2007 38 1404 1410
Taux de rupture des anévrismes cérébraux Wermer et al. Stroke 2007; 38:1404-1410

taux moyen = 1.2%/an


Qui a plus de chances de rupturer wermer et al stroke 2007 38 1404 1410
Qui a plus de chances de rupturer?Wermer et al. Stroke 2007; 38:1404-1410


Quel an vrisme a plus de chances de rupturer wermer et al stroke 2007 38 1404 1410
Quel anévrisme a plus de chances de rupturer?Wermer et al. Stroke 2007; 38:1404-1410


Traitement des an vrismes broderick et al stroke 1994 25 1342 1347
Traitement des anévrismesBroderick et al. Stroke 1994; 25:1342-1347


Traitement des an vrismes
Traitement des anévrismes

clipping chirurgical

coiling endovasculaire


Traiter les an vrismes a donne mal la t te wiebers et al lancet 2003 362 103 110
Traiter les anévrismes? ça donne mal à la tête Wiebers et al. Lancet 2003; 362:103-110

Groupe traité (+) difficile: 7.4mm observ vs 9.6mm Cx vs 13mm vasc

11% observ vs 9% Cx vs 23% vasc vertébro-basilaire


Mortalit long terme post rupture d an vrisme ronkainen et al stroke 2001 32 2850 2853
Mortalité à long terme post-rupture d’anévrismeRonkainen et al. Stroke 2001; 32:2850-2853

Rétrospectif

sous-cohorte 1 an bonne récup.

N = 900 tous traités

suivi = 8.2 ans

SMR = 2.02 (auteurs)

60% décès = cardiovasculaire

environ 15% du à HSA

sous-cohorte sans MCAS sans égard au statut fonctionnel

SMR = 1.86


Mortalit long terme post rupture d an vrisme molyneux et al lancet neurol 2009 8 5 427 433
Mortalité à long terme post-rupture d’anévrismeMolyneux et al. Lancet Neurol. 2009; 8(5): 427-433

2143 patients ayant survécu > 1 an post-HSA

âge moyen = 52 ans

suivi = 9 ans

SMR = 1.57 (auteurs) table UK and Wales


Hsa trait e 2 me saignement long terme molyneux et al lancet neurol 2009 8 5 427 433
HSA traitée: 2ème saignement à long termeMolyneux et al. Lancet Neurol. 2009; 8(5): 427-433

% 2ème endovasc = 0.02%/an (1/5000 par an)

% 2ème opérés = 0.004%/an (1/25000 par an)

% 2ème post-Tx = 0.008%/an (1/12500 par an)

Donc traiter post-HSA diminue resaignements de 99%?


An vrisme dans la famille teasdale et al brain 2005 128 1677 1685
Anévrisme dans la familleTeasdale et al. Brain 2005; 128:1677-1685


An vrisme dans la famille the mars study group nejm 1999 341 1344 1350
Anévrisme dans la familleThe Mars Study Group NEJM 1999; 341:1344-1350

1 membre famille 1er degré HSA ont doublé les chances d’avoir un anévrisme chez les autres membres (25 anévrismes sur 625 parents)

Par contre traiter les autres membres n’a pu eu de bénéfice


Tarifer les an vrismes conclusions
Tarifer les anévrismes: conclusions

Environ 2% de la population adulte a un anévrisme cérébral

Il n’y pas d’évidence que les dépister pour les traiter améliore le pronostic

Le taux de rupture global est d’environ 1% par année

Ce taux est influencé par plusieurs facteurs dont la taille et le site

Différer 1 an post-hémorragie sous-arachnoïdienne et bien en surveiller les séquelles

Même quand bien traité post-HSA ne semble pas standard

La présence de HSA et/ou anévrisme chez un membre de la famille augmente peu la mortalité chez les autres membres


An vrismes et mortalit retour sur les cas
Anévrismes et mortalité: retour sur les cas

Cas 1: H 55 en bonne santé

pas HSA avant

pas d’autres facteurs de risque

‘bon’ anévrisme: 7 mm, stable, antérieur

on peut présumer comportement tel ISUIA 2

donc taux rupture annuel = 0.50%/an (conservateur)

mortalité reliée = 0.50% * 50% = 0.0025 décès de +

MR = 138%

donc possiblement STD si pas de conditions CV

si on décide de prendre taux de rupture 1% /an

alors MR = 176%

donc +75 ou surprime fixe


An vrismes et mortalit retour sur les cas1
Anévrismes et mortalité: retour sur les cas

Cas 2: post-HSA depuis 1 an

excellente récupération

MR = environ 150%

donc +50

cas atypique car souvent les gens ont des co-morbidités


An vrismes et mortalit retour sur les cas2
Anévrismes et mortalité: retour sur les cas

Cas 3: candidat n’a qu’un (1) frère avec HSA

risque de HSA en 10 ans = 1.5% (balise supérieure)

ou 0.15% /an de HSA

ou 0.075% de décès /an additionnel

MR = 109%

donc STD



ad